Arte Magazine n°2021-51 18 déc 2021
Arte Magazine n°2021-51 18 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-51 de 18 déc 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : scènes de la vie conjugale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
DOCUMENTAIRE JUSTIN ROBERT/COLETTE CAMDEN/YUZU PRODUCTIONS Investigation Antivax Les marchands de doute Comment se propagent le refus de la vaccination contre le Covid-19 et les théories aussi fantaisistes que complotistes qui l’accompagnent ? Une incursion éclairante au cœur de la galaxie antivax, auprès de ses adeptes et de ses réseaux d’influence. Alors que se déroule la plus grande campagne de vaccination de l’histoire, la contestation enfle partout dans le monde. Suscitant espoir mais aussi crainte et colère, les injections anti-Covid fracturent l’opinion. Victime de ses succès, qui rendent le danger moins tangible, critiquée pour ses effets secondaires, la vaccination, qui engage de manière intime la confiance des citoyens dans les institutions, s’est toujours attiré des adversaires. Reste que le mouvement antivax, ultraminoritaire, mais très actif, prospère aussi sous l’influence de personnalités parfaitement intéressées à qui la pandémie actuelle offre un tremplin. Figure de proue du mouvement, Andrew Wakefield, un gastroentérologue britannique radié en 2010, s’est fait connaître par une étude frauduleuse, publiée dans The Lancet en 1998, établissant un lien entre le vaccin ROR (rougeole, oreillons, rubéole) et l’autisme. Le scandale qui a suivi va paradoxalement lui donner des ailes. Il quitte l’Angleterre pour les États- Unis, où il monte un business en exploitant les peurs liées à la vaccination. Aujourd’hui, Wakefield, devenu prospère jet-setteur, et ses pairs, comme le producteur Del Bigtree, surfent sur l’épidémie de Covid-19 et sèment la désinformation en propageant des théories complotistes sur les réseaux sociaux afin de faire basculer les hésitants dans le camp de l’opposition vaccinale systématique. PROPAGANDE ET RÉCUPÉRATION Cette enquête au cœur du mouvement antivax, tournée entre les États-Unis, le Royaume- Uni, la France et l’Allemagne, lève le voile sur le commerce lucratif de traitements alternatifs dangereux, des levées de fonds au profit de causes douteuses, une redoutable machine de propagande et des partis extrémistes en embuscade. Un aréopage de scientifiques, lanceurs d’alerte ou journalistes, parmi lesquels Fiona Godlee, la rédactrice en chef du British Medical Journal qui a révélé l’imposture de Wakefield, apporte un regard critique sur ce mouvement. Le film fait aussi entendre les doutes de ceux qui, sans être complotistes, rejettent les vaccins, les accusant de causer plus de dommages qu’ils ne permettent d’en éviter, avec, en contrepoint, le témoignage d’une jeune femme restée paraplégique après une rougeole contre laquelle elle n’avait pas été vaccinée. Sans exprimer de ressentiment vis-à-vis de ses parents, elle indique néanmoins que «c’est trop bête de laisser le hasard choisir quand il y a des solutions». Documentaire de Marc Garmirian et Lise Barnéoud, avec Colette Camden et Flora Bagenal (Royaume-Uni/France, 2021, 1h30mn) - Coproduction  : ARTE France, Yuzu Productions, Caravan Media, Quicksilver Media # mardi 21/12 à 20.50 @ du 14/12/2021 au 18/06/2022 en partenariat avec 10 ARTE MAG N°51 LE PROGRAMME DU 18 AU 24 décembre 2021 L Géopolitique La diplomatie du vaccin Seule solution pour enrayer l’épidémie de Covid-19, la vaccination a bousculé les rapports de force internationaux. Entre repli sur soi américain, solidarité européenne fissurée et quêtes d’influence russe et chinoise, une enquête édifiante aux quatre coins du monde. Alors qu’au printemps 2020 la pandémie de Covid-19 frappait le monde de plein fouet, la vaccination est rapidement apparue comme l’unique moyen d’y faire face. Les laboratoires pharmaceutiques, lancés dans une «course au vaccin», ont peu à peu dévoilé leurs produits à l’automne 2020. Mais tandis que la crise appelait la coopération internationale, l’égoïsme vaccinal s’est implacablement imposé. En décembre, Donald Trump annonçait ainsi réserver à ses concitoyens les vaccins produits sur le sol américain – décision sur laquelle est revenu Joe Biden au printemps 2021, sous la pression de l’Europe. Se positionnant en actrice de la solidarité internationale, l’Union européenne a exporté des millions de doses vers des pays privilégiés (Japon, Royaume-Uni, Canada...), laissant les nations les plus fragiles entre les mains de Covax, l’outil de distribution qu’elle a contribué à créer et qui peine à faire ses preuves. De leur côté, la Russie et la Chine, dans une logique de soft power, ont profité du manque de générosité de l’UE sur le continent européen pour y avancer leurs pions en distribuant leurs propres vaccins à la petite république italienne de Saint-Marin ou à la Serbie. NOUVEL ORDRE MONDIAL Dans cette enquête édifiante, tournée aux quatre coins de la planète, Gilles Cayatte (Erdogan, l’ivresse du pouvoir) scrute les nouveaux rapports de force engendrés par la lutte planétaire contre le Sars-CoV-2. Donnant la parole à des observateurs et des décideurs des politiques sanitaires, parmi lesquels Gayle E. Smith, coordinatrice de la réponse mondiale au Covid-19 au département d’État américain, Josep Borrell, haut représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère, et Mikhaïl Mourachko, ministre de la Santé de la Fédération de Russie, le documentaire pointe les égoïsmes des uns et les ambitions des autres, qui, à la faveur de la crise sanitaire, ont rebattu les cartes de la géopolitique mondiale. Documentaire de Gilles Cayatte (France, 2021, 55mn) - Coproduction  : ARTE GEIE, Temps noir TEMPS NOIR # mardi 21/12 à 22.25 @ du 14/12/2021 au 19/01/2022 ff..J
Société Viral Dreams Génération suspendue Sept jeunes adultes voient leurs rêves bouleversés par la survenue de la pandémie. Un émouvant portrait de la «génération Covid», entièrement constitué de vidéos postées sur Youtube en 2020. t RILEY TENCH 2021 Ils avaient un rêve. Jessica, mère célibataire américaine de 23 ans, désirait développer sa jeune entreprise de cosmétiques. Justin, New-Yorkais de 19 ans, projetait de déménager à Miami. Shakir, lui, devait rejoindre l’Europe à moto depuis son pays, l’Inde. Mais la survenue de la pandémie de Covid-19 a brutalement stoppé leurs ambitions. Enfants de la génération Z, la première à avoir grandi avec les réseaux sociaux, tous ont partagé leur éprouvante année 2020 à travers des vidéos diffusées sur Internet. NOUVELLES RÉALITÉS Entièrement réalisé à partir de contenus postés par des jeunes du monde entier, ce documentaire se focalise sur sept d’entre eux, que l’on suit tout au long de l’année 2020. Entre espoirs et désillusions, entre rires et larmes, ils partagent tout avec les personnes abonnées à leur chaîne Youtube  : relation à distance durant le confinement, perte d’emploi et difficultés financières liées à la pandémie, santé mentale fragilisée, réactions face à l’assassinat de George Floyd ou à l’élection de Joe Biden... Un retour émouvant sur une période exceptionnelle, vue à travers le prisme d’une génération ultraconnectée qui tente de s’adapter à cette difficile réalité. Documentaire d’Udi Nir et Sagi Bornstein (Allemagne/Israël, 2021, 1h25mn) - Production  : Gebrueder Beetz Filmproduktion, UdiVsagi, ZDF, Hot8, en collaboration avec ARTE # mardi 21/12 à 23.20 @ du 25/10/2021 au 20/03/2022 BBC Sciences L’histoire de l’électricité Comment des pionniers ont percé les secrets de l’électricité et conçu des instruments permettant de la produire et de la stocker. Une histoire en trois volets, présentée par le physicien Jim Al-Khalili. 1. L’étincelle Voyageant au XVIII e siècle et au début du XIXe, en Angleterre puis aux Pays-Bas, aux États-Unis, en France et en Italie, Jim Al-Khalili expose les découvertes de physiciens comme Isaac Newton, Francis Hawkesbury, Pieter Van Musschenbroek, Benjamin Franklin, Georges-Louis Leclerc, Thomas- François Dalibard, Henry Cavendish, Luigi Galvani, AlessandroVolta... Il narre l’invention du générateur d’électricité statique, du paratonnerre, de la pile voltaïque ou encore de la première lampe à arc de Humphry Davy. 2. L’âge des inventions Il y a deux cents ans, les scientifiques faisaient une découverte essentielle  : l’électricité est liée à une autre grande force naturelle, le magnétisme. Dans cet épisode, qui démarre au début du XIX e siècle, Jim Al-Khalili explique comment l’exploitation du lien entre ces deux forces a permis de produire une quantité illimitée d’électricité. Celle-ci a alors pu être utilisée pour faire fonctionner DOCUMENTAIRE les machines, pour communiquer d’un continent à l’autre et pour éclairer les habitations, au cours d’un siècle rythmé par des inventions comme le télégraphe, le premier câble transatlantique, la lampe à incandescence, le courant alternatif… 3. L’âge des révolutions Ce dernier épisode raconte comment l’électricité a connecté le monde via la radiodiffusion et les réseaux informatiques, et revient sur les débuts de l’exploitation de l’électricité nucléaire. Jim Al-Khalili retrace la découverte des ondes radio, de la machine électrostatique de Wimshurst, des matériaux supraconducteurs, de l’électron, des micropuces, ainsi que l’émergence de la Silicon Valley. Série documentaire (Royaume-Uni, 2011, 3x59mn) Présenté par Jim Al-Khalili - Réalisation  : Tim Usborne (ép. 1), Jon Eastman (ép. 2), Alex Freeman (ép. 3) - Production  : BBC, Open University @ du 10/12/2021 au 09/06/2022 LE PROGRAMME DU 18 au 24 décembre 2021 ARTE MAG N°51 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :