Arte Magazine n°2021-50 11 déc 2021
Arte Magazine n°2021-50 11 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-50 de 11 déc 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : documentaires au féminin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
DOCUMENTAIRE BILDERFEST Histoire de l’art Les géants de l’art Une série qui plonge dans la vie et l’œuvre des monstres sacrés de l’art. Aujourd’hui  : Michel-Ange et Vincent Van Gogh. Michel-Ange Sculpteur virtuose, peintre émérite et architecte reconnu, Michel-Ange a donné naissance à quelques-unes des plus grandes œuvres de la Renaissance, de La pietà à son David monumental. Retour sur l’existence consacrée à l’art de ce Toscan né en 1475, déchiré entre désir de beauté idéale et doute de soi. Quelle était la motivation de cet artiste qui a révolutionné la sculpture et la peinture de la Renaissance, allant jusqu’à établir de nouvelles normes en matière d’architecture lorsqu’il conçut le dôme de Saint- Pierre de Rome ? Vincent Van Gogh C’est seulement quatre ans avant sa mort prématurée, à l’âge de 37 ans, que Vincent Van Gogh, artiste jusqu’alors dilettante, est devenu le géant que l’on acclame aujourd’hui. L’analyse de ses toiles aux rayons X offre une nouvelle vision du processus créatif du Hollandais, qui planifiait méticuleusement son travail et utilisait 18 ARTE MAG N°50 LE PROGRAMME DU 11 au 17 décembre 2021 des couleurs à la vivacité inégalée. Aujourd’hui, les spécialistes tentent aussi de faire la lumière sur un mystère  : quelle blessure exactement le peintre a-t-il infligé à son oreille ? Quel a été le déclencheur de sa crise de délire ? Série documentaire (Allemagne, 2021, 3x52mn) Réalisation  : Christian Stiefenhofer, Eva Severini, Johannes von Kalckreuth - Production  : Bilderfest Factual Entertainment # dimanche 12/12 à 17.10 @ du 05/12/2021 au 03/01/2022 Série documentaire Les parcs naturels… en Minuscule Brière et Guérande Une balade poétique au cœur des plus beaux parcs naturels de la planète, en compagnie des insectes des films d’animation Minuscule. Aux portes de la Bretagne, la sauvage presqu’île de Guérande, écrin de biodiversité rare, est survolée par l’un des plus importants couloirs migratoires d’Europe de l’Ouest. Ce paysage est né de l’alliance de deux terres que tout oppose  : un pays noir de tourbe, où s’entremêlent roselières, prairies humides, bocages et marais, et un autre blanc, avec ses lagons de sel façonnés depuis le Moyen Âge. Formant le parc naturel régional de Brière et les marais salants de Guérande, ces deux labyrinthes, sculptés par une eau impétueuse, abritent spatules blanches, cigognes, loutres d’Europe ou encore butors étoilés, et quelque 280 espèces d’oiseaux s’y croisent, autour de 900 essences de plantes. Un éden protégé, qui se réinvente au fil des quatre saisons… TRANSITIONS LUDIQUES Cette série documentaire propose de découvrir les plus beaux parcs naturels de la planète d’une manière originale, avec la complicité des personnages des films d’animation Minuscule de Thomas Szabo et Hélène Giraud. Les apparitions décalées de ces insectes en images de synthèse, mêlées à des prises de vues réelles, offrent des transitions ludiques et poétiques, à l’échelle des plus petits êtres vivants de la planète, permettant ainsi de révéler la nature des parcs dans toute sa splendeur et sa diversité. Série documentaire (France, 2021, 12x43mn) - Réalisation  : Taleesa Herman - Coproduction  : ARTE GEIE, Flair Production, Futurikon # lundi 13/12 à 16.55 @ du 06/12/2021 au 11/01/2022 Un autre épisode inédit de la série, Norvège, Dovrefjell-Sunndalsfjella, est diffusé mercredi 15 décembre à 18.55. FLAIR PRODUCTION
I 2021 VILLE DE DIEPPE Documentaire Camille Saint-Saëns, l’insaisissable Trop attendu et trop célèbre, Camille Saint-Saëns a décidé un beau jour de fuir le monde. Partant de ce geste radical et mystérieux, portrait d’un homme littéralement hors du commun, à la personnalité aussi étonnante que son œuvre. « Lorsque vous lirez cette lettre, je serai entre le ciel et l’eau, voguant vers une destination que vous connaîtrez plus tard. » Mais où est passé Camille Saint-Saëns ? Au printemps 1890, au faîte de sa renommée, l’illustre compositeur quitte Paris sans un mot, ou presque. Il cherche à « couper tous les câbles » pour « se refaire un autre soi-même », écrit-il dans une lettre de rupture à son épouse. Stupéfaite, l’opinion publique s’émeut, des reporters partent à sa recherche, des rumeurs courent sur un éventuel suicide. Le feuilleton de sa disparition occupe toutes les manchettes. Saint-Saëns a l’habitude de fuir ses obligations mondaines pour trouver refuge, sous un pseudonyme, aux quatre coins du monde  : les Canaries, l’Algérie, l’Égypte, Ceylan, l’Indochine... Créateur infatigable, bourreau de travail, il est souvent proche de l’épuisement. Mais l’affaire, ici, est sérieuse  : personne ne sait où il se cache. Saint-Saëns, devient alors, au sens propre, insaisissable. IMPRÉVISIBLE ET PROLIXE Enfant prodige (il donne des récitals dès 10 ans et joue du Beethoven par cœur), organiste et pianiste adulé, polémiste redouté, globe-trotter passionné, mais aussi poète et journaliste, Camille Saint-Saëns a toujours eu pour ses contemporains une personnalité intrigante, donc dérangeante. Mais ce Parisien mort à Alger il y a tout juste cent ans fut avant tout le compositeur imprévisible de plus de 600 œuvres, s’attaquant à tous les genres avec succès  : musique religieuse, de chambre, symphonique, opéra... De Samson et Dalila au Carnaval des animaux, de La danse macabre à la Symphonie n o 3 avec orgue, Saint-Saëns n’est jamais là où on l’attend, n’hésitant pas à défier les conventions musicales de son temps. Au-delà de l’épisode de sa fuite en avant, ce documentaire aussi alerte qu’une de ses rhapsodies lève le voile sur la vie et la personnalité de cet antiwagnérien et critique assumé de la colonisation. Musicologues et musiciens affinent encore le portrait et rappellent les multiples apports de ce novateur complexe, qui avant tout détestait les systèmes, les chapelles et les écoles. Documentaire de David Unger (France, 2021, 53mn) - Auteur  : David Hunger Coproduction  : ARTE France, Heliox Films # dimanche 12/12 à 23.55 @ du 05/12/2021 au 09/02/2022 IANNIELLO & PASQUALINI MUSACCHIO Concert « Le carnaval des animaux » de Camille Saint-Saëns Une interprétation facétieuse d’un chef-d’œuvre de Saint-Saëns, autour des pianistes Martha Argerich et Antonio Pappano. Si elle fait partie des œuvres musicales les plus célèbres de Camille Saint-Saëns, la suite pour orchestre Le Carnaval des animaux a été, à sa création en 1886, perçue comme un divertissement léger et satirique. Mais, pour préserver sa réputation de sérieux, le compositeur en interdit ensuite toute exécution de son vivant. À Rome, depuis l’auditorium Parco della Musica, un orchestre de chambre, composé d’une brochette d’instrumentistes de renom, avec, entre autres, Martha Argerich et Antonio Pappano, interprète ce monument du répertoire français. Concert (Allemagne, 2019, 43mn) Avec  : Martha Argerich (piano), Antonio Pappano (piano), Kyoko Takezawa (violon), Mischa Maisky (violoncelle), les solistes de l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia Réalisation  : Isabel Iturriagagoitia Bueno (R. du 09/06/2019) # dimanche 12/12 à 18.55 @ du 11/12/2021 au 10/01/2022 En partenariat avec SPECTacLE IL LE PROGRAMME DU 11 au 17 décembre 2021 ARTE MAG N°50 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :