Arte Magazine n°2021-49 4 déc 2021
Arte Magazine n°2021-49 4 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-49 de 4 déc 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : un mètre vingt.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
CINÉMA JÉROME PREBOIS La ritournelle Le temps d’une escapade à Paris, l’épouse fantasque d’un éleveur normand met à l’épreuve la routine de son couple. Une comédie douce-amère autour d’un duo subtilement accordé  : Isabelle Huppert et Jean-Pierre Darroussin. Éleveurs de bovins en Normandie, parents de deux enfants déjà grands, Brigitte et Xavier Lecanu, qui se sont rencontrés au lycée agricole, peinent à trouver un second souffle amoureux. Faux macho bougon, qui bichonne avec passion ses charolaises pour les concours de comices agricoles, Xavier ne comprend pas l’aspiration de sa femme à mettre dans leur vie confortable un petit grain de fantaisie. Car Brigitte, à la fois rêveuse, gaffeuse et tête bien faite, dépérit dans la routine et tente plus mal que bien de cacher sa lassitude face à l’affection tranquille de son époux. Symptôme insistant de son mal-être, un eczéma qu’elle ne parvient pas à soigner lui mange la poitrine. Un soir d’insomnie, elle se laisse conter fleurette par un jeune inconnu entreprenant (Pio Marmaï), exfiltré d’une fête dans la propriété qui jouxte la leur, et prend alors conscience de son besoin vital de changer d’air... 20 ARTE MAG N°49 LE PROGRAMME DU 4 au 10 décembre 2021 FOLIES BERGÈRES Le grand talent de Marc Fitoussi et de la partition sur mesure qu’il a concoctée pour son couple vedette, c’est de se décaler, l’air de rien, de tout ce que le thème suggère d’attendu. Brigitte, qui voulait devenir bergère, n’a de commun avec Emma Bovary que les paysages normands. Avec sa toque de fourrure incongrue, ou sa manière de se mettre à danser sur un tube derrière son Caddie au supermarché du coin, elle frise parfois le ridicule sans jamais y tomber, y gagnant en vulnérabilité. La campagne des Lecanu n’est en rien l’antithèse de la ville, et ils ne semblent pas moins à leur place dans le métro à Paris (l’un suivant l’autre), où Brigitte s’offre une échappée belle, que dans leur étable, quand ils aident une vache à vêler. Aussi finement accordés dans leur jeu que dissonants dans ce scénario tout en contrepoint, Jean-Pierre Darroussin et Isabelle Huppert (que Marc Fitoussi avait déjà choisie comme héroïne de son réjouissant Copacabana) touchent le spectateur au travers de sentiments que chacun peut partager. Un subtil dosage entre légèreté et gravité, porté aussi par une palette de personnages esquissés avec art – mention spéciale à Jean-Charles Clichet en garçon de ferme lunaire, mais lucide. Film de Marc Fitoussi (France, 2013, 1h34mn) - Scénario  : Marc Fitoussi - Avec  : Isabelle Huppert, Jean-Pierre Darroussin, Pio Marmaï, Jean-Charles Clichet, Marina Foïs, Michael Nyqvist, Anaïs Demoustier, Audrey Dana, Clément Métayer - Production  : Avenue B Productions, Vito Films, SND, France 2 Cinéma # mercredi 08/12 à 20.55
Le miracle de la mer des Sargasses À Missolonghi, dans le golfe de Patras, un meurtre fait se croiser les vies fracassées d’une policière alcoolique et d’une ouvrière abusée. Un film noir au trash ultrastylisé, déconseillé aux âmes sensibles. Prologue  : une brutale descente de la brigade antiterroriste athénienne dans un squat de jeunes marginaux soupçonnés de préparer un attentat offre à son supérieur hiérarchique l’occasion de se débarrasser d’Elisabeth (Angeliki Papoulia, vue dans The Lobster), une inspectrice. Des photos d’elle et de son jeune fils Dimitris ayant été retrouvées dans les ordinateurs saisis, elle est mutée pour «sa sécurité» à Missolonghi, un port de pêche endormi dans le golfe de Patras. Dix ans plus tard, commissaire toujours célibataire et ouvertement alcoolique, elle y néglige son fils devenu ado, couche sans conviction avec le médecin marié de la ville et entretient avec ses subordonnés, tous mâles, une guerre de basse intensité. Dans la vaste zone marécageuse du littoral, Rita, ouvrière dans une usine qui transforme les anguilles pêchées à proximité, semble en proie à un cauchemar éveillé, sous l’emprise de son frère Manolis, chanteur et dealer à ses heures dans une boîte de la ville. Après une nuit orgiaque sur la plage, celui-ci est retrouvé pendu... «TWIN PEAKS» SOUS ACIDE Telles les anguilles qui, chaque année, migrent vers la mer des Sargasses afin de UNAFILM/KIKI PAPADOPOULOU se reproduire, la corruption, le crime et le viol grouillent sous la surface déjà passablement désolante que Syllas Tzoumerkas dépeint à grands traits rageurs dans les deux premiers tiers du film. Avec sa coscénariste Youla Boudali, qui tient aussi le rôle de Rita, il orchestre un jeu de massacre à la fois trash et ultrastylisé, en guise de thérapie de choc contre la tyrannie patriarcale. Parfois drôle, parfois insoutenable, ce Twin Peaks sous acide convoque aussi fugacement la mémoire de la guerre d’indépendance grecque, qui vit mourir deux cents ans plus tôt le sympathisant lord Byron d’une fièvre contractée dans les marais de Missolonghi, mais aussi d’étranges et apaisantes scènes bibliques. Un ovni inédit en France, présenté à la Berlinale en 2019. (To thávma tis thálassas ton Sargassón) Film de Syllas Tzoumerkas (Grèce/Allemagne/Pays-Bas, 2019, 1h56mn, VOSTF) - Scénario  : Syllas Tzoumerkas, Youla Boudali - Avec  : Angeliki Papoulia, Youla Boudali, Hristos Passalis, Argyris Xafis, Christian Culbida - Coproduction  : ZDF/ARTE, Homemade Films, Unafilm, PRPL, Kakadua Filmproduktion, Film i Väst, Nova # mercredi 08/12 à 23.30 @ du 07/12/2021 au 14/12/2021 LAKESHORE/GEOFFREY SIMPSON Shine Rattrapé par une profonde dépression, le prodige du piano David Helfgott a dû abandonner une prometteuse carrière internationale. Signé Scott Hicks, un biopic bouleversant qui a valu à Geoffrey Rush l’Oscar du meilleur acteur en 1997. Surprotecteur et tyrannique, Peter Helfgott ne vit que pour l’amour de la musique, qu’il essaie de transmettre à ses trois enfants. Ben Rosen, un professeur de piano, lui propose de donner des leçons à son fils David. Peter n’accepte qu’à une condition  : qu’ils travaillent le très ardu Concerto n°3 de Rachmaninov. Les progrès du garçon sont tels qu’une souscription est lancée afin de l’envoyer étudier d’Australie aux États-Unis. Mais son père s’y oppose violemment. Devenu adolescent, bravant un nouvel interdit paternel, David part poursuivre sa scolarité en Angleterre. Un jour, alors qu’il s’apprête à jouer au Royal Albert Hall, le jeune pianiste s’effondre… RENAISSANCE Né en 1947 dans une famille juive polonaise qui a émigré après-guerre en Australie, le pianiste David Helfgott a grandi entre une mère soumise et un père mélomane traumatisé par l’Holocauste. C’est grâce à l’amour de son épouse, qui lui a consacré un livre, que ce virtuose, suivi en psychiatrie pendant plus d’une décennie, a fini par renaître à la musique et à renouer avec une carrière internationale. S’emparant des épisodes clés de sa vie, le réalisateur australien Scott Hicks (La neige tombait sur les cèdres) navigue habilement des années d’apprentissage à celles de l’émancipation, de la chute à la renaissance. Le parcours hors norme d’un artiste touché par la grâce, interprété à trois âges différents par Alex Rafalowicz, Noah Taylor et le formidable Geoffrey Rush. Meilleur acteur (Geoffrey Rush), Oscars 1997 Film de Scott Hicks (Australie, 1996, 1h39mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Jan Sardi - Avec  : Geoffrey Rush, Noah Taylor, Armin Mueller-Stahl, Alex Rafalowicz, Nicholas Bell, LynnRedgrave, Sonia Todd - Production  : Memento Films Production, Australian Film Finance Corporation, Pandora Cinema, South Australian Film Corporation, British Broadcasting Corporation, Film Victoria - (R. du 01/08/2016) # jeudi 09/12 à 23.20 @ du 09/12/2021 au 08/01/2022 CINÉMA LE PROGRAMME DU 4 au 10 décembre 2021 ARTE MAG N°49 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :