Arte Magazine n°2021-47 20 nov 2021
Arte Magazine n°2021-47 20 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-47 de 20 nov 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : festival du documentaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
DOCUMENTAIRE telekult/Brossboss Entertainment Sciences Cerveau multitâche  : une illusion ? Effectuer simultanément plusieurs tâches devient banal, sinon obligatoire. Mais gagne-t-on vraiment en efficacité ? Avec quelles conséquences ? Analyse scientifique d’un phénomène que l’économie a diffusé dans toute la société. Issu de la sphère informatique, le mot «multitâche» désignait à l’origine la capacité d’un système d’exploitation à exécuter plusieurs programmes en même temps. Ce terme spécialisé est peu à peu devenu commun, puisqu’il désigne ce que la plupart des gens font tous les jours  : effectuer plusieurs tâches en parallèle. À l’ère de l’immédiateté et de la quête constante pour «optimiser le temps», cela relève non seulement du banal, mais aussi, parfois, de l’obligatoire. Est-il si judicieux de promouvoir ainsi le «multitâche» ? Sommes-nous vraiment faits pour cela ? Est-ce une question d’adaptation, de génération ? Des scientifiques et chercheurs du monde entier, issus des neurosciences, de la science du mouvement, de la psychologie cognitive ou encore de la sociologie, s’attellent à démêler les effets sur le cerveau et l’esprit de cette tendance à en faire toujours plus en même temps. STRESS MICRO ET MACRO Si leurs points de vue divergent, les spécialistes interrogés s’accordent sur un point  : cette manie occasionne pour le cerveau humain une forme de stress qui, à terme, peut endommager certaines des zones cérébrales de façon mesurable – dont les fameuses cellules grises, qui reçoivent les influx nerveux. On découvre aussi que le multitâche peut causer d'étonnants ravages dans le milieu industriel  : dans certaines entreprises, on a calculé qu’il serait à l’origine de pertes pouvant atteindre 25% du chiffre d’affaires. Comment dès lors identifier ces processus contre-productifs et échapper aux spirales infernales ? Documentaire de Katrin Kramer et Marion Schmidt (Allemagne, 2021, 53mn) Coproduction  : SR/ARTE, Telekult Film Und Medienproduktion # samedi 20/11 à 22.40 @ du 20/11/2021 au 17/02/2022 18 ARTE MAG N°47 LE PROGRAMME DU 20 au 26 novembre 2021 Histoire de l'art Chasseurs de trésors au service du roi À l’âge baroque, Auguste III, princeélecteur de Saxe, amasse à Dresde l’une des plus imposantes collections d’œuvres d’art en Europe, grâce à un réseau d’agents hors pair. En 1763, alors que la guerre de Sept Ans s’achève, la Saxe est exsangue. Auguste III, son prince-électeur, par ailleurs roi de Pologne, vient de mourir en laissant dans les caisses de l’État un trou béant. On arrête et emprisonne alors pour mauvaise gestion des finances le responsable de la collection d’art royale, CarlHeinrich von Heineken. Tout au long de son règne, le Thomas Beckmann, souverain esthète avait entrepris en effet d’amasser une extraordinaire collection de tableaux, sculptures, joyaux et chefsd’œuvre d’orfèvrerie, symbole à ses yeux de sa grandeur, faisant ainsi de Dresde l’une des capitales européennes de l’art baroque, à l’instar de Versailles ou de Vienne. Comment le prince-électeur et ses émissaires ont-ils mis la main sur une aussi riche collection, où des œuvres de Raphaël et du Grecocôtoient des pierres précieuses parmi les plus imposantes au monde ? Ce documentaire-fiction raconte comment un étonnant réseau de «chasseurs de trésors» a écumé pour lui en toute discrétion les collections privées de l’Europe pour s’emparer des chefs-d’œuvre que l’on peut admirer encore aujourd’hui dans les galeries de Dresde. Documentaire fiction d’Andrea Oster (Allemagne, 2021, 52mn) - Production  : Telluxfilm Gmbh Dresden # samedi 20/11 à 20.50 @ du 13/11/2021 au 18/05/2022 Découverte La Côte d’Azur, mythique et légendaire Comment, du XIX e au XX e siècle, un étroit pan de littoral acquiert une célébrité planétaire grâce à ses paysages, mais aussi à ses mondanités. De Cassis à la frontière italienne, sur la Méditerranée, la beauté idyllique des paysages, la douceur de vivre et le soleil de la Côte d’Azur attirent la haute société européenne dès les balbutiements du tourisme. Mais c’est au XX e siècle, à partir des années 1950, que ce pan de littoral acquiert une renommée mondiale. Né en 1939 pour s’interrompre aussitôt, le Festival de Cannes attire le gratin du cinéma mondial. Brigitte Bardot va contribuer à transformer Saint-Tropez, tranquille village de pêcheurs, en capitale de la jeunesse et de la fête. La cossue Monaco, elle, gagne ses galons hollywoodiens en 1956, quand la star Grace Kelly épouse le prince Rainier. Après cet âge d’or, la Côte d’Azur se métamorphose, mais continue de fasciner... Ce voyage historique le long du littoral nous emmène sur les traces de celles et ceux qui ont contribué à forger sa légende. Documentaire d’Irina von Gagern (Allemagne, 2021, 52mn) - Production  : Autentic Gmbh Beinecke Library # jeudi 25/11 à 23.35 @ du 18/11/2021 au 22/02/2022
D.R. Série/Back to the Originals Criminal Justice Saison 1 Après une virée nocturne, un étudiant insouciant se réveille aux côtés d’une jeune femme poignardée... Une série britannique intense avec Ben Whishaw (The Hour, Bright Star), primée à sa sortie puis adaptée par HBO sous le titre The Night Of. Ben Coulter emprunte le taxi de son père pour une virée à Londres. Le prenant pour un chauffeur, une séduisante jeune femme, Melanie Lloyd, embarque et lui propose de l’emmener au bord de la mer. C’est le début d’une nuit d’ivresse qui s’achève chez Melanie. Mais à son réveil, Ben découvre la jeune femme baignant dans son sang. Pris de panique, il s’enfuit, puis revient pour effacer les traces de sa présence et dérober l’arme du crime, un couteau de cuisine, avant de déguerpir à nouveau. Victime d’une sortie de route, il est conduit au poste de police. Alors que le couteau a été découvert sur lui, son avocat, Ralph Stone, lui enjoint de garder le silence… DESCENTE AUX ENFERS Même si, cette nuit-là, son esprit était embrumé par la drogue et l’alcool, Ben Coulter est certain qu’il n’a pas poignardé à mort la belle Melanie Lloyd. Pourtant, tous les indices plaident contre lui. Comment faire pour que le jury croie en son innocence ? Imaginée par l’ancien avocat Peter Moffat et saluée par la critique lors de sa diffusion sur la chaîne BBC One en 2008, Criminal Justice décortique avec audace le système judiciaire anglais à travers la descente aux enfers d’un jeune homme ordinaire. Brillamment écrite, sobrement réalisée, notamment par Otto Bathurst (Peaky Blinders), et superbement interprétée par Ben Whishaw (le Q des derniers James Bond, dont Mourir peut attendre, actuellement en salles), elle offre aussi un rôle poignant au regretté Pete Postlethwaite (Au nom du père, Usual Suspects). L’un des joyaux de la collection d’arte.tv «Back to the Originals» qui, au fil des cinq épisodes, mêle film de prison et film de prétoire, pour dépeindre de l'intérieur les mécaniques carcérale et judiciaire. Meilleurs série dramatique et scénario, Bafta Awards 2009 – Meilleure interprétation masculine (Ben Whishaw), Emmy Awards 2009 Série écrite par Peter Moffat (Royaume-Uni, 2008, 5x1h, VOSTF) - Réalisation  : Otto Bathurst, Luke Watson Avec  : Ben Whishaw, Bill Paterson, Con O’Neil, Juliet Aubrey, Pete Postlethwaite, David Harewood, Vineeta Rishi - Production  : BBC Productions @ jusqu’au 28/12/2021 Série/Love, etc. Foodie Love À Barcelone, deux trentenaires célibataires se rencontrent autour de leur goût commun pour la gastronomie. Avec gourmandise, Isabel Coixet (The Bookshop) mêle balade culinaire et exploration des sentiments pour raconter un amour naissant. Ils se sont rencontrés sur une application mobile autour de leur goût partagé pour la gastronomie. Pour leur premier rendez-vous, ils font connaissance chez un torréfacteur branché de Barcelone. Elle travaille dans l’édition, il est mathématicien. Tous deux sont en quête de sens. Ils décident de se revoir... L’EAU À LA BOUCHE La naissance d’une histoire d’amour  : si le thème n’est pas nouveau, les manières de le traiter sont infinies, et cette série concoctée par Isabel Coixet (Ma vie sans moi, The Secret Life of Words) le montre une nouvelle fois. «Elle» et «Lui» ont beau se rencontrer dans un monde où le premier contact se fait à distance et où les images se sont emparées de la gastronomie, les ingrédients de base restent les mêmes  : la parole, le désir, le doute. Sous le vernis contemporain, Isabel Coixet traque et filme avec une gourmandise communicative l’intériorité de ses personnages, montrant la fragilité d’une relation à ses débuts. De Barcelone à Rome, du midi de la France au Japon, elle scrute les visages, fait entendre les voix secrètes et rend sensibles ces petits riens qui peuvent tout faire basculer. Superficialité et profondeur se mêlent dans une écriture d’une grande liberté pour raconter le voyage intérieur de ces personnages en quête de renaissance, incarnés par deux comédiens tout en nuances et générosité. Dans la collection «Love, etc.» Série d’Isabel Coixet (Espagne, 2019, 8x34mn, VOSTF) - Scénario  : Isabel Coixet - Avec  : Laia Costa, Guillermo Pfening - Et les apparitions de  : Agnès Jaoui, Yolanda Ramos, Tony Thornburg, Natalia de Molina, Greta Fernández, Luciana Littizzetto, Eloi Costa, Malcolm McCarthy, Nausicca Bonnín, Ferrán Adrià - Production  : Miss Wasabi, HBO Europe 2019 HBO NORDIC AB. @ jusqu’au 31/05/2022 SÉRIE ET FICTION LE PROGRAMME DU 20 au 26 novembre 2021 ARTE MAG N°47 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :