Arte Magazine n°2021-45 6 nov 2021
Arte Magazine n°2021-45 6 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-45 de 6 nov 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : et maintenant ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
LES TEMPS FORTS SÉRIE DOCUMENTAIRE Le mystère Satoshi Aux origines du bitcoin Début 2009, un certain Satoshi Nakamoto lance le bitcoin, la première cryptomonnaie décentralisée, avant de disparaître de la circulation. Mêlant animation, interviews et archives, cette série documentaire imagine les réflexions de son mystérieux inventeur pour raconter les coulisses de cette révolution. «J’ai 40, 50, 60 ans. Je suis une femme, un homme, une intelligence artificielle. J’ai agi seul, à plusieurs, quelle importance ? Le bitcoin est collectif par essence.» Le 31 octobre 2008, en pleine crise financière, Satoshi Nakamoto diffuse auprès d’une communauté de cryptographes le livre blanc du bitcoin, dans lequel il jette les bases de son projet  : une monnaie virtuelle anonyme, transparente, sans intermédiaire, qui résout le problème de la double dépense (le risque qu’une somme soit dépensée deux fois) grâce à la blockchain. Registre partagé et immuable, la blockchain répertorie toutes les transactions depuis l’origine et repose sur une compétition cryptographique entre «mineurs», qui sécurisent le système (en formant des blocs de transactions) en échange de bitcoins. En mai 2010, un premier achat «réel» est effectué  : un développeur américain se fait livrer deux pizzas contre 10 000 bitcoins – 8 ARTE MAG N°45 LE PROGRAMME DU 6 au 12 novembre 2021 une fortune aujourd’hui ! Mais alors que Wikileaks, fondé par Julian Assange, met un coup de projecteur sur la cryptomonnaie, en se tournant vers elle pour esquiver le blocus bancaire qui frappe l’ONG, Satoshi Nakamoto disparaît de la circulation fin 2010. Le cours du bitcoin, devenu objet de spéculation, s’envole en même temps que la légende de son créateur évaporé s’amplifie – d’autant que le million de bitcoins qu’il aurait amassé au début du programme ne fait l’objet d’aucun mouvement. Imposteurs sans vergogne et nouvelles cryptodevises prolifèrent. La frénésie est telle que les géants du numérique s’intéressent de près au sujet – à l’instar de Facebook, qui planche sur sa cryptomonnaie, Diem (ex-Libra) –, tandis que de nombreux États projettent de lancer leur monnaie numérique, emboîtant le pas à la Chine... où le traçage des transactions contribue à renforcer la surveillance des citoyens. CRYPTOMANIA Convoquant images d’archives, interviews et séquences d’animation à la croisée des univers cyberpunk et cryptographique, cette série documentaire déroule la saga du bitcoin et la traque impossible de son inventeur, à travers le récit fictif mais documenté de Satoshi lui-même. Avec le concours d’une foule d’experts (développeurs, entrepreneurs, cryptographes, journalistes...), les six épisodes plongent dans les rouages de la célèbre cryptomonnaie et reviennent aux sources libertariennes du projet, héritier de la mouvance «cypherpunk», qui prophétisait, dès 1993, l’avènement d’un monde sans vie privée, dans lequel les individus seraient réduits à une somme de données. Série documentaire de Rémi Forte (France, 2021, 6x10mn) Auteurs  : Rémi Forte, Julien Goetz, en collaboration avec Leslie Menahem - Coproduction  : ARTE France, IKO @ dès le 17/11/2021 sur arte.tv, Youtube et Instagram IKO
Sylvain Cabot PODCAST Bookmakers Sophie Divry «Mais vous arrivez à me faire parler un peu...», note-t-elle, bonne joueuse. Si elle renâcle à évoquer sa famille, Sophie Divry livre quelques bribes sur sa morne jeunesse près de Montpellier. Sur un ton pincesans-rire, elle se montre plus prolixe sur ses particularismes de catho de gauche et ses années de journalisme décroissant. Une vie trépidante et collective qu’elle a remisée pour entrer dans le monacal état d’écrivain. Éclectique, elle a écrit sur les mutilations des «gilets jaunes», donné un avis décapant sur la littérature (Rouvrir le roman, 2017), dézingué La condition pavillonnaire (2014) ou imaginé le délirant monologue d’un rover martien (Curiosity, 2021). Son best-seller reste Quand le diable sortit de la salle de bain (2015), vraie-fausse autofiction sur la précarité au style aussi fastueux que les fins de mois de l’héroïne sont arides. Face à elle, Richard Gaitet, auteur de ce réjouissant podcast littéraire mensuel, se montre comme toujours attentif et inspiré, tandis que les équipes d’ARTE Radio agrémentent l’ensemble d’effets sonores malicieux, au diapason de leur fantaisiste invitée. dès le 20/10/2021 sur arteradio.com, Youtube et les plates-formes de podcasts s AIRLAB B ROMAN GRAPHIQUE Coming in I PODCAST L’insomniaque Vodka et grenadine EN BREF La terre entière l’avait compris avant elle… Au départ, il y a eu un podcast éponyme, toujours en écoute sur ARTE Radio, dans lequel la journaliste Élodie Font racontait le long chemin, jonché de déni, de préjugés et de pensées suicidaires, qui l’a menée à l’acceptation de son homosexualité. Quatre ans plus tard, ce «coming in» pétri d’humour et d’émotion renaît sous la forme d’un roman graphique, au fil d’un récit remanié, enrichi du vécu accumulé, et toujours nourri des témoignages savoureux des proches de l’intéressée ainsi que de ses journaux intimes d’adolescente et de jeune adulte. Magnifiquement retranscrite par les dessins lumineux et pleins de sensibilité de Carole Maurel (Collaboration horizontale, Écumes…), l’histoire éminemment personnelle de cette libération s’offre ainsi, comme son héroïne, une formidable mue à la portée universelle. Une coédition ARTE Éditions et Payot Graphic (144 pages, 18  € ) Dans ce deuxième volet de son podcast voué à la vie nocturne et aux créatures qui la peuplent, Camille Juzeau suit le sens de la fête en compagnie de deux «meufs paillettes qui font briller la nuit»  : Émilie, dite «Emmy», barmaid sur le rooftop du club R2, à Marseille, et Eva, sa fille de 8 ans, qui, de son lit d’enfant, après le bisou du soir, sublime en rêves les folles fiestas que sa mère vit loin d’elle. Les danseuses, videurs, barmen et clubbers du R2 donnent la réplique à ce duo plein de fraîcheur pour un éloge de la nuit joliment évocateur, tandis que la soirée d’été, au fil des heures, monte spectaculairement en volume. «La liesse me fascine», résume Emmy, qui restaure sa foi dans l’humanité en plongeant dans les transes collectives du dance floor, tout en sachant qu’un jour, peut-être, elle leur tournera le dos pour retrouver le silence et l’heureuse solitude de son enfance, au bord du maquis corse. sur arteradio.com, Youtube et les plates-formes de podcasts LE PROGRAMME DU 6 au 12 novembre 2021 ARTE MAG N°45 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :