Arte Magazine n°2021-21 22 mai 2021
Arte Magazine n°2021-21 22 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-21 de 22 mai 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : à l'abordage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
dimanche 23 mai ARTE MAG N°21. LE PROGRAMME DU 22 AU 28 MAI 2021 14 20.55 Cinéma Soirée Jacques Audiard Cannes « chez vous » 2021 De rouille et d’os Une dresseuse d’orques estropiée et un marginal pratiquant la boxe clandestine se réparent au contact l’un de l’autre. Marion Cotillard et Matthias Schoenaerts subliment ce mélodrame à l’émotion brute signé Jacques Audiard. ROGER ARPAJOU - WHY NOT PRODUCTIONS Ali, colosse aux poches vides, père d’un petit garçon qu’il connaît à peine, part tenter sa chance sur la Côte d’Azur. Hébergé par sa sœur Anna, caissière dans un supermarché, et le compagnon livreur de cette dernière, Richard, il décroche avec leur aide un boulot de videur dans une boîte de nuit. Un soir, Ali porte secours à la belle Stéphanie, blessée dans une altercation. Quelque temps plus tard, la jeune femme, dresseuse au parc Marineland, est fauchée par une orque et se réveille à l’hôpital les deux jambes amputées sous le genou. Après des semaines de désespoir, elle se décide à contacter Ali, qui arrondit désormais ses fins de mois en participant à des combats de boxe clandestins. Ce dernier se propose alors comme amant de fortune... VIBRATIONS L’une, princesse rabaissée par un destin cruel, est estropiée ; l’autre, marginal manquant de mots mais pas de muscles, est cabossé par la misère et les coups. De ce corpsà-corps accidentel, lointain écho à celui de Sur mes lèvres, Jacques Audiard tire un mélo aussi âpre que poignant, l’amour enrayant peu à peu la mécanique du service rendu. Ancré dans une réalité sociale elle-même pleine de brutalité (Anna, jouée par Corinne Masiero, est congédiée pour avoir subtilisé des produits périmés promis à la destruction), le récit est transfiguré par une mise en scène vibratoire, qui oscille entre retenue et embrasements, et par un duo d’acteurs sidérant de justesse. Marion Cotillard, tout en lumineuse fragilité, et Matthias Schoenaerts (Bullhead), géant délicat, intense de bout en bout, excellent dans le rôle de ces deux âmes meurtries à l’aube d’une renaissance. Lire page 7 Compétition officielle, Cannes 2012 – Swannd’or du meilleur film romantique, Cabourg 2012 – Meilleurs espoir masculin (Matthias Schoenaerts), adaptation (Jacques Audiard et Thomas Bidegain), musique (Alexandre Desplat) et montage (Juliette Welfling), César 2013 Film de Jacques Audiard (France/Belgique, 2011, 1h57mn) - Scénario  : Jacques Audiard, Thomas Bidegain, d’après le recueil de nouvelles de Craig Davidson Un goût de rouille et d’os - Avec  : Marion Cotillard (Stéphanie), Matthias Schoenaerts (Ali), Armand Verdure (Sam), Céline Sallette (Louise), Corinne Masiero (Anna), Bouli Lanners (Martial) Production  : Why Not Productions, Page 114, France 2 Cinéma, Les Films du Fleuve, RTBF, Lumière et Lunanime ffl 29/5 Retrouvez l’ensemble de la programmation cannoise sur artemagazine.fr.
JEAN-CLAUDE LOTHER 22.55 Soirée Jacques Audiard Cannes « chez vous » 2021 Jacques Audiard Le cinéma à cœur Une exploration subtile de l’œuvre et de la personnalité de Jacques Audiard, cinéaste majeur et tourmenté, resté jusqu’alors « très discret ». En huit films, il a renouvelé le cinéma français, sans s’aliéner ni la critique ni le succès. Cette « vocation contrariée » de réalisateur, Jacques Audiard se l’est autorisée sur le tard, à 42 ans, après une décennie mélancolique à fuir l’évidence. Vacciné contre une profession qui a fait de son paternel, l’illustre dialoguiste Michel Audiard, un bourreau de travail, le jeune Jacques se destine à l’enseignement. Mais il s’ennuie à la fac et se passionne pour le théâtre. Devenu scénariste, il écrira, entre autres, un script hanté par le souvenir de son frère suicidaire, celui de Mortelle randonnée, qu’il signe avec son père. En 1994, il se décide à tourner son premier film, Regarde les hommes tomber  : un calvaire pour ce débutant misanthrope, très affecté par les tensions avec son équipe. Jurant d’arrêter là, il se ravise avec Un héros très discret. Plus attentif aux acteurs dans Sur mes lèvres, qui conte la revanche d’une jeune femme sourde (Emmanuelle Devos), il forge son langage cinématographique  : lyrisme contenu, imperfection voulue des images, ellipses plongeant le public dans un maelström de sensations. Il poursuit sur sa lancée avec De battre mon cœur s’est arrêté (huit César dont celui du meilleur film). Tourné dans une prison reconstituée avec un jeune inconnu, Tahar Rahim, Un prophète lui permet d’imposer de nouveaux visages dans un cinéma français que le cinéaste juge en vase clos. Audiard veut que ses films reflètent la société, sillon qu’il creusera avec Dheepan, l’épopée de trois Sri Lankais réfugiés en France. À chaque tournage, il entend se renouveler, au prix de défis et de doutes toujours plus vifs. RÉSILIENCE Saisi par la fièvre contagieuse de son sujet, ce saisissant portrait de Pierre-Henri Gibert (Volker Schlöndorff – Tambour battant), finement monté, navigue avec aisance dans une filmographie traversée d’obsessions  : noirceur, rapport malaisé au père et au monde, déclin de la virilité, résilience... Lire page 7 Documentaire de Pierre-Henri Gibert (France, 2021, 53mn) Coproduction  : ARTE France, Cinétévé MM 16/5 21/7 23.50 Un sound-trek en Europe Grèce Un tour d’Europe à la rencontre d’artistes qui revisitent les traditions musicales de leur pays. Cette semaine, escale en Grèce. Le DJ allemand Shantel, grand amateur de fanfares balkaniques, s’envole pour la Grèce afin d’explorer les traditions musicales du pays, à cheval entre Orient et Occident. De la Crète à Athènes, de Thessalonique à la région de l’Épire, il rencontre un éventail d’artistes qui exploitent et réinventent ce riche héritage  : la famille Xylouris, célèbre lignée de musiciens hellènes, la jeune chanteuse Marina Satti, qui a fait sensation sur Internet avec son tube « Mantissa », ou encore la légende vivante Giorgos Dalaras. Adulé par ses compatriotes pour ses chansons à texte, ce dernier a contribué à redonner ses lettres de noblesse au rébétiko, genre musical métissé d’origine populaire. Série documentaire (Allemagne/Grèce, 2020, 3x52mn) - Réalisation  : Alexander Schimpke Présenté par Shantel M 16/5 20/8 Voir aussi l’épisode consacré à la Norvège, dimanche 2 mai à 0.05. dimanche 23 mai ARTE MAG N°21. LE PROGRAMME DU 22 AU 28 MAI 2021 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :