Arte Magazine n°2021-20 15 mai 2021
Arte Magazine n°2021-20 15 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-20 de 15 mai 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Maroni, saison 2.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ARTE MAG N°20. LE PROGRAMME DU 15 AU 21 MAI 2021 8 Où Ken Loach, petit bonhomme à la voix douce et aux manières de gentleman, cache-t-il la colère vibrante qui a nourri une filmographie prolifique, récompensée par deux Palmes d’or ? Éléments de réponse avec Rémi Lainé, auteur du documentaire Il était une fois... « Moi, Daniel Blake ». Mercredi 19 mai à 20.55 Film Moi, Daniel Blake ffl 25/5 Suivi à 22.35 Documentaire Il était une fois... « Moi, Daniel Blake » 12/5 17/7 Lire pages 20 et 21 Rémi Lainé Citizen Ken Pourquoi, dans l’œuvre de Ken Loach, avoir choisi de traiter Moi, Daniel Blake, film qui lui a valu en 2016 sa deuxième Palme d’or ? Rémi Lainé  : C’est avant tout un film d’une vibrante actualité. J’ai réalisé il y a deux ans un documentaire, Pôle emploi, être ou savoir être, qui traite très exactement des questions soulevées par Moi, Daniel Blake. J’ai pu enregistrer au mot près dans les agences pour l’emploi en France certains des dialogues du film de Loach. Les concordances étaient telles que je me suis demandé comment il avait pu se montrer aussi juste dans une fiction. À l’évidence, il s’agit d’une même réalité sociale, de la Grande-Bretagne à la France. Le monde que décrit Moi, Daniel Blake n’est pas celui d’Orwell, c’est le nôtre ! Cela peut paraître un peu présomptueux, mais je me retrouve dans la manière dont Loach filme  : caméra à hauteur de regard, jamais en plongée ou en contre-plongée, en évitant les trop gros plans... En comparant une œuvre à son auteur, j’ai rarement eu autant l’occasion de constater combien ils sont les mêmes. Ken Loach ressemble à ses films ! Il porte la même humanité, une colère intacte, celle d’un jeune homme de 20 ans malgré ses 84 ans... « Il faut faire un film quand on est en colère », disait Samuel Fuller. Comment s’exprime celle de Ken Loach, qui se révèle d’une douceur et d’un calme suprêmes dans votre documentaire ? J’ai été surpris par le bonhomme. Je l’imaginais plein d’humanité, mais pas aussi drôle, attentif et attentionné... Quand je me suis trouvé en quarantaine à Londres, passage obligé avant le tournage en Grande-Bretagne par temps de Covid, il m’appelait pour me demander si j’avais besoin de quelque chose, si je ne m’ennuyais pas trop... On pourrait penser que la colère finit par aigrir, à force de constater que les choses ne changent pas à la mesure de ce qu’on espère, mais il y a énormément d’autodérision et d’ironie chez lui. Évoqué jusqu’à Westminster, Moi, Daniel Blake a eu un énorme impact public, sans que la situation évolue pour autant. Loach espère-t-il encore changer le monde avec ses films ? Dans un passage que j’aimais beaucoup et que je n’ai pu garder, il établissait un parallèle entre sa carrière et celle de Margaret Thatcher, entrée en politique en même temps que lui en cinéma. Alors que je lui demandais qui avait gagné le match, il m’a répondu en riant  : « La partie n’est pas finie ! » Propos recueillis par Augustin Faure Constituée du film et du documentaire, la soirée Ken Loach est diffusée dans le cadre de la programmation spéciale « Cannes ‘chez vous’2021 », dont le détail est à retrouver en page 14. SIXTEEN FILMS
La télé de demain Et si on expérimentait la télévision du futur ? Avec ARTE 77, retrouvez tous les contenus de la plateforme gratuite arte.tv directement sur le canal 77 de la TNT. Une façon de parier sur l’avenir tout en démocratisant l’accès au numérique. ARTE 77 Disponible sur le canal 77 de la TNT Savourer toute la diversité de l’offre arte.tv avec le confort de la télévision  : c’est possible depuis le 8 avril sur le canal 77 de la TNT. Autorisée le 24 mars par le CSA et lancée pour une durée initiale de six mois, cette expérimentation, témoin de la volonté de la chaîne d’élargir au plus grand nombre son catalogue gratuit de programmes, allie richesse de l’offre numérique et simplicité du téléviseur. Dans un design proche de celui de l’appli arte.tv, adapté à l’ergonomie de l’écran de télévision, ARTE 77 intègre l’ensemble des programmes en replay et des contenus web exclusifs de la chaîne, tels que des films, des documentaires, des magazines, mais aussi des séries en avant-première, des créations numériques ou encore l’offre d’ARTE Concert. Avec, en prime, de multiples fonction nalités, comme la recommandation de programmes, la mise en favoris, l’avance rapide ou la reprise de lecture. Dans le souci d’épouser au mieux les usages des publics de la TNT, le dispositif devrait offrir des programmations spécifiques au fil Comment ça marche ? Il suffit de posséder un poste compatible avec la norme HbbTV, relié à l’antenne hertzienne et connecté à Internet par le wi-fi ou le réseau. Aujourd’hui, l’accès à l’offre arte. tv existe déjà via le bouton rouge qui s’affiche en sélectionnant la chaîne 7, mais l’emploi d’un canal dédié permet une utilisation simplifiée et enrichie. L’offre numérique arte.tv est déjà proposée par les boîtiers Orange et Free, les appareils TV connectés (Chromecast, Apple TV, Fire TV Stick) et sur certains téléviseurs connectés. Si on ajoute la nouvelle offre canal 77, environ 65% des foyers français y auront accès. ARTE 77 démocratise ainsi l’accès au numérique, la TNT restant un mode de réception privilégié par 49,3% des foyers, et permet de penser la télévision de demain comme un support hybride qui mêlerait direct et catalogue de contenus. Une manière pour le téléspectateur de reprendre le pouvoir sur la programmation. En ce moment sur le canal 77 Sélectionner le canal 77 ouvre un accès immédiat à la foisonnante diversité de quelque 8 000 programmes. Parmi eux, de nombreuses séries (En thérapie, Bron, House of Cards, Maniac, No Man’s Land, Au nom du père...), du cinéma (Les bien-aimés de Christophe Honoré, un cycle consacré à Emmanuel Mouret, Dieu seul me voit (Versailles-Chantiers) de Bruno Podalydès...), de grandes séries documentaires historiques (Vietnam, Décolonisations, Jésus et l’islam...), des créations numériques (Fluide, 18 h 30, Libres !, Tu préfères...), de l’investigation (La fabrique de l’ignorance, La grande malbouffe...), le meilleur du spectacle vivant avec ARTE Concert et une foule de portraits documentaires, de Juliette Gréco à Françoise Hardy, de Maradona à Liam Gallagher. I arte.tv/77 des semaines. Clara Le Quellec 9 ARTE MAG N°20. LE PROGRAMME DU 15 AU 21 MAI 2021



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :