Arte Magazine n°2021-20 15 mai 2021
Arte Magazine n°2021-20 15 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-20 de 15 mai 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Maroni, saison 2.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 18 mai ARTE MAG N°20. LE PROGRAMME DU 15 AU 21 MAI 2021 18 5.00 EM THE KINKS, TROUBLE- FÊTES DU ROCK ANGLAIS Documentaire 6.05 M XENIUS La blockchain  : une technologie d’avenir Magazine 6.30 EM VOYAGE AUX AMÉRIQUES Les Galápagos, province équatorienne Série documentaire 7.00 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.05 LM GEO REPORTAGE Roumanie, les derniers charbonniers Reportage 7.50 EM UNE ANNÉE SAUVAGE AUTOUR DE LA TERRE Mai-juin – Un équilibre fragile Série documentaire 8.35 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 M LES ANIMAUX SAUVAGES D’EUROPE Le gypaète barbu ; Le glouton ; L’élan ; Le phoque gris Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Peste porcine – Un danger sous-estimé en Europe Reportage 13.35 DM 1945 – UN VILLAGE SE REBELLE Téléfilm 15.30 EM NORVÈGE, L’APPEL DU MERVEILLEUX Documentaire 16.25 E INVITATION AU VOYAGE Émission s m 17.10 R XENIUS L’énigme des hommes de Neandertal Magazine 17.40 L ER LES SUPERPOUVOIRS DES ANIMAUX Les ours Série documentaire m m 18.10 L MER LA VALSE DES CONTINENTS L’Océanie, terre du Pacifique ; Les origines de l’Asie Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 ER HOMOTHÉRAPIES, CONVERSION FORCÉE Documentaire 22.30 E BIENVENUE EN TCHÉTCHÉNIE Documentaire 0.15 ER KADYROV, UBU DICTATEUR DE TCHÉTCHÉNIE Documentaire 1.10 M ARTE REPORTAGE Magazine 2.05 EM CORÉE, UNE GUERRE SANS FIN Documentaire Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Date de disponibilité en avant-première 3.35 M ARTE REGARDS L’inconcevable frontière – Français et Allemands face au virus Reportage 4.15 EM À LA RENCONTRE DES PEUPLES DES MERS Bénin  : les Tofins – Les hommes de la lagune Série documentaire Multidiffusion Rediffusion Disponibilité en ligne Versions linguistiques disponibles Date de fin de replay EGO PRODUCTIONS 20.50 Homothérapies, conversion forcée À travers la parole de victimes et un travail d’infiltration journalistique, une enquête sidérante sur les organisations religieuses qui, dévoyant le christianisme et la psychanalyse, prétendent « guérir » les personnes homosexuelles. Soirée présentée par Thomas Kausch Électrochocs, lobotomies frontales, « thérapies » hormonales...  : dans les années 1970, aux États-Unis, la dépsychiatrisation de l’homosexualité met progressivement fin à ces pratiques médicales inhumaines, tout en donnant naissance à des mouvements religieux qui prétendent « guérir » ce qu’elles considèrent comme un péché, une déviance inacceptable. Depuis, les plus actives de ces associations – les évangéliques d’Exodus ou les catholiques de Courage – ont essaimé sur tous les continents, à travers une logique de franchises. Bénéficiant d’une confortable notoriété aux États-Unis ou dans l’ultracatholique Pologne, ces réseaux œuvrent en toute discrétion en France et en Allemagne. Mais si les méthodes diffèrent, l’objectif reste identique  : convertir les personnes homosexuelles à l’hétérosexualité ou, à défaut, les pousser à la continence. Comme Deb, fille d’évangélistes de l’Arkansas ouvertement homophobes, Jean-Michel Dunand, aujourd’hui animateur d’une communauté œcuménique homosensible et transgenre, a subi de traumatisantes séances d’exorcisme. De son côté, la Polonaise Ewa a été ballottée de messes de guérison en consultations chez un sexologue adepte des décharges électriques. Rongés par la honte et la culpabilité, tous ont souffert de séquelles psychiques graves  : haine de soi, alcoolisme, dépression, tentation du suicide... MANIPULATION DESTRUCTRICE Étayée par le travail de deux jeunes journalistes, dont l’un s’est infiltré dans des mouvements français – des rencontres façon Alcooliques anonymes de Courage aux séminaires estivaux de Torrents de vie, avec transes collectives au menu –, cette enquête sur les « thérapies de conversion » donne la parole à des victimes de cinq pays. Leurs témoignages, à la fois rares et bouleversants, mettent en lumière les conséquences dévastatrices de pratiques qui s’apparentent à des dérives sectaires. « Nous avons affaire à une espèce de psychothérapie sauvage qui peut amener à la destruction de la personnalité », affirme ainsi Serge Blisko, ancien président de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires). En mars 2018, le Parlement européen a voté une résolution appelant les États membres à interdire ces prétendues thérapies. Documentaire de Bernard Nicolas (France, 2019, 1h34mn) - Auteurs  : Bernard Nicolas, Jean-Loup Adénor et Timothée de Rauglaudre Coproduction  : ARTE France, Ego Productions (R. du 26/11/2019) 18/4 16/7
22.30 Bienvenue en Tchétchénie Aux côtés de victimes et d’activistes russes menant de périlleuses opérations d’exfiltration, un témoignage glaçant sur les persécutions de masse qui frappent les homosexuels en Tchétchénie. PUBLIC SQUARE FILMS Au bout du fil, une jeune femme expose sa situation  : soumise au chantage de son oncle, qui a découvert son orientation sexuelle, Anya craint que son père, membre du gouvernement tchétchène, ne la tue. Dans cette petite république à majorité musulmane inféodée à Moscou, les homosexuels sont emprisonnés, torturés et parfois exécutés, quand la mort n’est pas infligée par les familles elles-mêmes. Informé du drame en 2017, David Isteev, de l’association Réseau russe LGBT, mène de courageuses missions de sauvetage visant à placer les victimes en lieu sûr avant de les envoyer dans des pays disposés à les accueillir. Parmi ces survivants, le Russe Maxim Lapunov a été raflé et passé à tabac alors qu’il travaillait à Grozny. Après un passage par le Centre communautaire de Moscou pour les initiatives LGBT+ et un exil forcé, le trentenaire a décidé de témoigner de son calvaire devant la Cour européenne des droits de l’homme, la Russie ayant rejeté sa plainte. Le président tchétchène Ramzan Kadyrov, soutenu dans ses dénégations par Vladimir Poutine, ne cache pas sa haine des homosexuels et poursuit sa politique de répression en toute impunité. L’EXIL OU LA MORT Des opérations d’exfiltration sous haute tension au quotidien sécurisant au sein du refuge moscovite, cette remarquable investigation de David France nous immerge aux côtés de militants russes qui risquent leur vie pour protéger les victimes de cette persécution. Au plus près de leurs actions, le film fait aussi résonner la parole puissante et déchirante de ces rescapés, dont le visage a été modifié grâce à une technique novatrice de face mapping pour préserver leur anonymat. Un documentaire essentiel sur un crime de masse ignoré. Meilleur montage documentaire, Sundance 2020 – Prix Amnesty International et prix du public « Panorama », Berlinale 2020 Meilleur documentaire, Festival du documentaire de Thessalonique 2020 Documentaire de David France (États-Unis, 2020, 1h42mn) - Production  : Public Square Films I 11/5 16/7 LA MONDIALE DE PRODUCTIONS 0.15 Kadyrov, Ubu dictateur de Tchétchénie KarlZéro et Daisy d’Errata se penchent sur le cas du président Ramzan Kadyrov. Un portrait sans concession de l’homme fort du Kremlin en Tchétchénie. Pardonnées, les déportations de masse ordonnées par Staline à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Aux oubliettes, les deux guerres d’indépendance de l’ère post-soviétique, leurs victimes par milliers et les ruines fumantes de Grozny, la capitale. Depuis qu’il a été adoubé en 2004 par Vladimir Poutine pour succéder à son père, mort dans un attentat, Ramzan Kadyrov, né en 1976, règne d’une main de fer sur la Tchétchénie, petite république inféodée à la Russie de 1,2 million d’habitants, majoritairement musulmans. À l’intérieur, les mots d’ordre sont clairs  : répression contre les homosexuels, indulgence envers la polygamie, mariages forcés de mineures ou paies des fonctionnaires amputées de 10 à 50% afin d’alimenter l’obscure Fondation Kadyrov. En contrepartie d’une généreuse enveloppe de 350 millions d’euros annuels (85% du budget du pays), la Russie lui sous-traiterait le silence des voix dissidentes, la gestion des poussées indépendantistes et la guerre contre l’islamisme radical aux confins de l’empire, du Caucase à l’Asie centrale. Forte de près de 30 000 hommes (les « Kadyrovsky ») , sa vindicative garde prétorienne est en première ligne au Donbass ukrainien et en Syrie. Au fil d’effarantes archives et d’éclairages historiques sur son tragique passé, KarlZéro et Daisy d’Errata dressent un état des lieux sans concession de la petite république caucasienne que Ramzan Kadyrov dirige sans partage. Documentaire de KarlZéro et Daisy d’Errata (France, 2018, 54mn) - Coproduction  : ARTE France, La Mondiale de Productions, Troisième Œil Productions - (R. du 15/5/2018) I 11/5 17/7 mardi 18 mai ARTE MAG N°20. LE PROGRAMME DU 15 AU 21 MAI 2021 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :