Arte Magazine n°2021-18 1er mai 2021
Arte Magazine n°2021-18 1er mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-18 de 1er mai 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Napoléon, la destinée et la mort.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
lundi 3 mai ARTE MAG N°18. LE PROGRAMME DU 1 ER AU 7 MAI 2021 Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds lâ M Multidiffusion et malentendants R Rediffusion Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay = EZEI E111 Vidéo à la demande Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne 12 5.00 M JOE COCKER  : ACROSS FROM MIDNIGHT Live From Waldbühne Berlin Concert 6.30 EM STREETPHILOSOPHY N’aie pas peur ! Magazine 7.00 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.05 EM GEO REPORTAGE Le renouveau du vignoble français Reportage 7.50 EM LE RETOUR DE LA NATURE SAUVAGE Allemagne  : du rideau de fer à la ceinture verte Série documentaire 8.40 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 E GEO REPORTAGE Porto Rico – Un hôpital pour les lamantins Reportage 10.20 L R GEO REPORTAGE Sur les ailes du condor des Andes Reportage 11.25 EM COLOMBIE, LA MONTAGNE DES ARHUACOS Documentaire 12.20 EM À LA RENCONTRE DES PEUPLES DES MERS Bénin  : les Tofins – Les hommes de la lagune Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Le pain, cet aliment que l’on transforme Reportage 13.35 LR BIENVENUE À LA CAMPAGNE Téléfilm (VF) 15.10 ER VOYAGE AUX AMÉRIQUES Les Galápagos, province équatorienne Série documentaire M Date de disponibilité u en avant-première 15.35 E AUSTRALIE – GRANDIR ENTRE DEUX CULTURES Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.15 R XENIUS Quelle sera la nourriture du futur ? Magazine 17.45 R MÉTIERS D’AUTREFOIS, ARTISANS D’AUJOURD’HUI Le coutelier Série documentaire 18.15 LES ANIMAUX SAUVAGES D’EUROPE Le bison ; Le lynx Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.48 ER TU MOURRAS MOINS BÊTE Comment fonctionne la mémoire des visages ? Série d’animation 20.55 D BRÈVE RENCONTRE Film 22.20 AFFAIRE NON CLASSÉE Film 0.05 BECAUSE OF MY BODY Documentaire 1.30 R BERLIN LIVE Morrissey ; Sparks Concert 3.30 EM SQUARE IDÉE Vivre sans voiture ? Magazine 4.00 M ARTE REGARDS Transports et mobilités – Repenser les modes de déplacement Reportage Date de fin de replay ITV PLC/1945 NOEL COWARD-CINEGUILD 20.55 Cinéma Brève rencontre Une femme et un homme mariés se croisent dans une gare et s’éprennent l’un de l’autre. Dans un noir et blanc sublimé avec élégance par David Lean, un amour impossible et l’un des plus beaux mélos du cinéma. Femme au foyer, Laura, la douce trentaine, s’offre chaque jeudi une échappée belle en train dans la ville voisine de Milford, avant de retrouver le soir ses deux enfants et un mari aimant dans leur pavillon cosy, entre mots croisés du Times et patient ouvrage. Un jour, au buffet de la gare, elle croise Alec, médecin de passage  : l’aube d’un amour fou qui les submerge et va les déchirer l’un et l’autre. PASSION ET EXPIATION Dans l’immédiat après-guerre, avant les superproductions Le docteur Jivago et Lawrence d’Arabie, David Lean façonne, sur un motif simple, un bijou en noir et blanc, dont la sobriété et le réalisme poétique, transcendés par le Concerto n°2 de Rachmaninov, font écho à la pureté discrète des sentiments des héros. Dans ce buffet de la gare témoin de leurs amours secrètes, le film s’ouvre sur leurs adieux muets, perturbés par l’irruption d’une connaissance. De retour chez elle, Laura, toute à l’agitation de la rupture, se livre alors à une longue confession mentale. Entre petits riens, bonheurs irradiants et douleur d’une passion condamnée, ce monologue intérieur recompose pas à pas son éphémère et intense liaison avec Alec. Si les lignes fuyantes des quais enfumés et la pénombre des passages souterrains ne leur ont autorisé, au cours de quatre semaines suspendues, que de rares baisers volés, l’évidence et la profonde confiance entre eux marqueront à jamais ce couple sublime de vérité, emporté dans un tourbillon d’exaltation et d’expiation. Primé lors de la première édition du Festival de Cannes et habité par Celia Johnson, bouleversante de sincérité, d’humilité et d’inquiétude fiévreuse, un mélo magnifique. Grand prix, Cannes 1946 Meilleure actrice (Celia Johnson), Prix du Cercle des critiques de New York 1946 (Brief Encounter) Film de David Lean (Royaume- Uni, 1945, 1h22mn, noir et blanc, VF/VOSTF) Scénario  : Anthony Havelock-Allan, David Lean, Ronald Neame et Noël Coward, d’après sa pièce, Still Life - Avec  : Trevor Howard (Alec Harvey), Celia Johnson (Laura Jesson), Stanley Holloway (Albert Godby), Joyce Carey (Myrtle Bagot), Cyril Raymond (Fred Jesson), Everley Gregg (Dolly Messiter), Marjorie Mars (Mary Norton), Margaret Barton (Beryl Walters), Valentine Dyall (Stephen Lynn) - Production  : Cineguild M 1/6
22.20 Cinéma Affaire non classée Un père et sa fille, tous deux avocats, s’affrontent dans un procès mettant en cause un constructeur automobile. Orchestré par Michael Apted, un efficace film de prétoire avec Mary Elizabeth Mastrantonio et Gene Hackman. 1991 TWENTIETH CENTURY FOX FILM CORPORATION Ténor du barreau, Jedediah Tucker Ward a toujours mis beaucoup d’énergie à défendre les plus faibles et les causes généreuses. Jeune avocate encore inexpérimentée, sa fille Maggie fait ses armes au sein d’un important cabinet. Quand un modèle de voiture est mis en cause dans une série d’accidents mortels, Jedediah s’empare du dossier des plaignants. Maggie, elle, défend le constructeur automobile incriminé... RECHERCHE DE LA VÉRITÉ Disparu en janvier 2021, Michael Apted (Gorilles dans la brume) orchestre dans cet efficace film de prétoire une confrontation entre une fille et son père. Engagée par le camp adverse de celui que défend le redouté Jedediah Ward (Gene Hackman, impeccable), Maggie (Mary Elizabeth Mastrantonio) veut en profiter pour mettre sur le tapis, par plaidoiries interposées, les reproches qu’elle nourrit à l’encontre d’un père absent et volage. Dépassant la stricte dénonciation des agissements frauduleux d’un grand industriel, prêt à tous les mensonges pour effacer les traces de sa responsabilité, une habile démonstration du caractère inaliénable de la recherche de la vérité et une orageuse illustration de l’amour filial. (Class Action) Film de Michael Apted (États-Unis, 1991, 1h45mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Carolyn Shelby, Christopher Ames, Samantha Shad - Avec  : Gene Hackman (Jedediah Ward), Mary Elizabeth Mastrantonio (Maggie Ward), Colin Friels (Michael Grazier), Joanna Merlin (Estelle Ward), Laurence Fishburne (Nick Holbrock), Donald Moffat (Fred Quinn) - Production  : Twentieth Century Fox, Interscope Communications 0.05 La lucarne Because of My Body B&B FILM Handicapée, Claudia, 21 ans, s’initie à la sexualité avec un assistant de vie intime dûment formé. Un témoignage poignant, frémissant de liberté retrouvée. Cheveux violets et allure gothique, Claudia, 21 ans, bouillonne de vie, mais se languit de ne pouvoir goûter aux plaisirs de son âge. Atteinte d’un spina-bifida, une malformation congénitale de la colonne vertébrale, cette jeune Italienne dépend de sa mère pour le moindre de ses déplacements. Vive et sans concession, Claudia rêve de connaître l’amour et de perdre une virginité qui l’encombre. Alors que son éducation sexuelle se limite aux vidéos de Youporn, elle aspire à un réel contact avec un homme. Membre de l’association Love Giver, Marco va alors l’accompagner dans la quête de son identité sexuelle et l’exploration de son corps. Conçu à Bologne par des psychothérapeutes, des travailleurs sociaux et des sexologues, ce projet vise à donner aux personnes handicapées la possibilité de découvrir leur sexualité auprès d’assistants dûment formés, avec une règle d’or périlleuse et difficile à respecter  : ne pas tomber amoureux. TORRENTS D’ÉMOTIONS À juste distance, la caméra suit jour après jour les rencontres singulières entre Claudia et Marco. Alors que le duo oscille entre complicité, confidences et exercices pédagogiques, comme cette drolatique séance de body painting, la jeune fille vaillante traverse des torrents d’émotions, s’attache forcément mais grandit et s’émancipe aussi, prête à payer au prix des larmes cette aventure en territoire inconnu. Lors de la première, Claudia déclarait  : « Les spectateurs doivent avoir le courage de voir ce film qui est puissant, parce que c’est mon expérience personnelle. » De courage elle ne manque pas, irradiant ce témoignage d’une énergie rageuse. Documentaire de Francesco Cannavà (Italie/Allemagne, 2019, 1h23mn) - Production  : B&B Film MM 1/5 31/7 lundi 3 mai ARTE MAG N°18. LE PROGRAMME DU 1 ER AU 7 MAI 2021 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :