Arte Magazine n°2021-07 13 fév 2021
Arte Magazine n°2021-07 13 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-07 de 13 fév 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : le roi Murdoch.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
lundi 15 février ARTE MAG N°7. LE PROGRAMME DU 13 AU 19 FÉVRIER 2021 12 5.00 M TAMINO À L’OLYMPIA DE PARIS 2019 Concert 6.30 M PHILOSOPHIE L’indignation, ça suffit ! Magazine a 7.00 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.10 LM GEO REPORTAGE Dresde, au fil de l’Elbe Reportage 7.50 LMEM DANS LE SILLAGE DES REQUINS Les prédateurs Série documentaire 8.35 EM INVITATION AU VOYAGE Émission a 9.25 E GEO REPORTAGE Chartres, l’art du vitrail Reportage m m 10.15 L ER GEO REPORTAGE Crémant d’Alsace, des bulles fines et festives Reportage 11.20 LM LE VENTRE DE FRIBOURG Le marché de la cathédrale Série documentaire 12.05 LM LE VENTRE DE RIGA Le marché central Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 M LE JOUR DE MON RETOUR Film 15.35 EM TERRES DE FEMMES Inde, les Khasi Série documentaire M R a a m 11=11 MU M 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.15 XENIUS Orages magnétiques Magazine 17.45 E NOMADE DES MERS, LES ESCALES DE L’INNOVATION Japon, Okinawa Série documentaire 18.15 E L’IRAN VU DU CIEL Les montagnes ; Les déserts Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.48 ER SILEX AND THE CITY Front Néandertal ! Série d’animation =I 20.55 E L’AIGLE S’EST ENVOLÉ Film =I 23.00 R MISHIMA Une vie en quatre chapitres Film 1.00 DE CALIGARI À HITLER Le cinéma allemand à l’âge des foules Documentaire 2.55 EM CARAVAGE Dans la splendeur des ombres Documentaire Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Date de disponibilité en avant-première 3.50 M ARTE REGARDS Parties de chasse – Les femmes s’imposent dans la discipline Reportage Multidiffusion Rediffusion Disponibilité en ligne Versions linguistiques disponibles Date de fin de replay 17.45 Nomade des mers, les escales de l’innovation Japon, Okinawa INTERSCOOP L’ingénieur Corentin de Chatelperron reprend la mer sur son catamaran pour dix nouvelles escales, de l’Asie à l’Amérique, à la découverte des perspectives de la low-tech. Corentin et ses compagnons du Lowtech Lab accostent sur l’île d’Okinawa 18.15 L’Iran vu du ciel Les montagnes ARTE FRANCE – BONNE PIOCHE TV 20.05 28 minutes Présenté par Élisabeth Quin, le rendez-vous quotidien consacré à l’actualité et au débat. Avec curiosité, vivacité et humour, Élisabeth Quin s’empare chaque soir de l’actualité, séduisant toujours plus de téléspectateurs. Elle est accompagnée, en alternance, des intervieweurs Anne Rosencher, Claude Askolovitch, Vincent Trémolet de Villers et Benjamin Sportouch, ainsi que des chroniqueurs Nadia Daam, Xavier Mauduit et François Saltiel. Sans oublier les rubriques « Règle de 3 » de Gaël Legras, au Japon. Là-bas, et surtout dans les grandes villes, utiliser des mouches pour composter ses déchets s’avère compliqué. Heureusement, une vieille technique de compostage japonaise existe  : le bokashi. Série documentaire (France, 2020, 10x26mn) Réalisation  : Laurent Sardi - Coproduction  : ARTE France, Interscoop, Low-tech Lab MM 8/2 15/4 À suivre de lundi à vendredi à 17.45 jusqu’au 19 février. En trois épisodes, l’incroyable richesse des paysages iraniens à travers la rencontre de ceux qui les habitent. En Iran, les reliefs montagneux occupent un tiers du territoire. Terre de guerriers, refuge pour de nombreuses communautés et rempart naturel contre les envahisseurs, les montagnes ont joué un rôle important dans l’histoire et la culture du pays. Série documentaire de Peter Latzko (France, 2020, 3x43mn) - Coproduction  : ARTE France, Bonne Pioche Télévision MM 8/2 15/4 Suivi à 18.55 du deuxième volet consacré aux déserts iraniens. Le troisième épisode est diffusé mardi 16 février à 18.15. « Mise au point » de Sandrine Le Calvez, « Rayon X » de Thibaut Nolte, « Désintox » en partenariat avec Libération. Le vendredi, 28 minutes retrouve « Le club » avec Renaud Dély et Sonia Chironi aux côtés d’Élisabeth Quin, ainsi que Claude Askolovitch et Benoît Forgeard pour leurs chroniques respectives  : « L’histoire de la semaine » et « Dérive des continents ». Magazine présenté par Élisabeth Quin (France, 2021, 45mn) - Coproduction  : ARTE France, KM 15/4
20.55 Cinéma L’aigle s’est envolé Pendant la Seconde Guerre mondiale, un commando allemand est envoyé en Angleterre pour enlever Winston Churchill. Avec un casting d’exception, Michael Caine en tête, John Sturges orchestre un suspense efficace. CARLTON INTERNATIONAL MEDIA LTD Novembre 1943. Après la défaite de Stalingrad et l’invasion alliée en Sicile, Hitler veut forcer Winston Churchill à négocier avec lui. Secondé par Liam Devlin, un militant de l’IRA, le colonel Kurt Steiner est chargé de diriger une opération secrète. Déguisés en soldats polonais, ses parachutistes doivent débarquer sur la côte britannique, rejoindre un village où le Premier ministre britannique est attendu, l’enlever et le ramener à Berlin. Sur place, ils bénéficient de l’appui d’une agente dévouée à la cause nazie. Mais un membre du commando est démasqué... TENSION ET ACTION Pour sa dernière œuvre, ce grand faiseur de film d’aventures que fut John Sturges (La grande évasion, Les sept mercenaires) réunit une fois encore un brillant casting, de Michael Caine à Donald Sutherland, qu’il lance dans une mission impossible en terrain ennemi, imaginée par le romancier britannique Jack Higgins. S’octroyant quelques libertés avec le bestseller, il orchestre un suspense efficace mené du point de vue allemand, original contre-pied aux traditions du film de guerre. (The Eagle Has Landed) Film de John Sturges (Royaume-Uni, 1976, 2h06mn, VF/VOSTF) Scénario  : Tom Mankiewicz, d’après le roman éponyme de Jack Higgins - Avec  : Michael Caine (Kurt Steiner), Donald Sutherland (Liam Devlin), Robert Duvall (le colonel Radl), Donald Pleasence (Heinrich Himmler) Production  : ITC Entertainment, Associated General Films - Version restaurée 16/3 I 23.00 Cinéma Mishima Une vie en quatre chapitres De ses jeunes années à son spectaculaire suicide, une évocation de la vie et de l’œuvre de l’écrivain japonais Yukio Mishima, produite par George Lucas et Francis Ford Coppola, et distinguée à Cannes. Élevé durant sa prime enfance par une grand-mère à la santé fragile qui le protège du monde extérieur, le jeune Mishima a 12 ans lorsqu’il retrouve enfin sa mère. Entré dans un collège d’élite, en même temps qu’il découvre les autres garçons et les dures rivalités qui les opposent, il s’ouvre à la littérature et à la poésie. Réformé pendant la Seconde Guerre mondiale pour une suspicion de tuberculose qu’il simule, il n’aura de cesse de cultiver par la suite son goût pour l’art, l’écriture et les armes. Rêvant de restaurer la grandeur perdue du pouvoir impérial, il se rend le 25 novembre 1970, avec quatre cadets de la milice armée qu’il a fondée, au quartier général du ministère de la Défense... BEAUTÉ GLACÉE Obsédé par la chute, la pureté et le mal, Paul Schrader (La féline) ne pouvait que se passionner pour Mishima, figure controversée et paradoxale de la culture japonaise. Cinéaste de la fascination, il propose une interprétation de la vie de 1985 THE M FILM COMPANY/ALL RIGHTS RESERVED/2019 RAPID EYE MOVIES l’écrivain japonais (né Kimitake Hiraoka en 1925), à travers trois axes et trois esthétiques  : l’évocation biographique, en noir et blanc, des années d’enfance à la célébrité ; la mise en scène hyperstylisée de trois de ses romans ; et la reconstitution quasi documentaire de sa dernière journée, à l’issue de laquelle il se donna la mort par seppuku. Produit, malgré l’opposition de la veuve de Mishima, par George Lucas et Francis Ford Coppola, le film, en lice pour la Palme d’or, a été primé à Cannes en 1985. Bercée par une bande originale composée par Philip Glass, une symphonie visuelle d’une beauté glacée et d’une rare intelligence. Sélection officielle et prix de la meilleure contribution artistique, Cannes 1985 (Mishima  : A Life in Four Chapters) Film de Paul Schrader (États-Unis/Japon, 1984, 1h56mn, VF/VOSTF) Scénario  : Paul Schrader et Leonard Schrader, d’après l’œuvre de Yukio Mishima - Avec  : Ken Ogata (Yukio Mishima), Kenji Sawada (Osamu) Production  : Zoetrope, Lucasfilm, Janus Films, The M Film Company (R. du 29/1/1996) Retrouvez la critique complète du film sur le blog d’Olivier Père, directeur du Cinéma d’ARTE France. lundi 15 février ARTE MAG N°7. LE PROGRAMME DU 13 AU 19 FÉVRIER 2021 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :