Arte Magazine n°2021-03 16 jan 2021
Arte Magazine n°2021-03 16 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03 de 16 jan 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : winter of oceans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
lundi 18 janvier ARTE MAG N°3. LE PROGRAMME DU 16 AU 22 JANVIER 2021 16 5.00 EM 41 E FESTIVAL MONDIAL DU CIRQUE DE DEMAIN Spectacle 6.30 EM STREETPHILOSOPHY Prends une décision ! Magazine 7.00 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.05 LEM GEO REPORTAGE Bolivie, un médecin qui a du cœur Reportage 7.50 M LA FAUNE SAUVAGE À L’ÂGE TENDRE Documentaire 8.35 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 L R GEO REPORTAGE Dresde, au fil de l’Elbe ; Tonga, la fin du paradis ? Reportage 11.25 EM CORAUX L’ultime métamorphose Documentaire 12.20 EM VOYAGE AUX AMÉRIQUES Cuba, Baracoa, un avant-poste sur l’Atlantique Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Les derniers pêcheurs d’éponges en mer Égée Reportage 13.35 M IVANHOÉ Film (VF) 15.45 LR LES ROUTES MYTHIQUES DE L’EUROPE La Via Aquitania en France Série documentaire a a... 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.15 R XENIUS Comment protéger les dauphins en Méditerranée ? Magazine 17.45 R SURFEUSES ET REBELLES Angleterre/France Série documentaire 18.10 E VOYAGE EN ÎLES TROPICALES Madagascar ; Bornéo Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 ER SILEX AND THE CITY Rocher blanc sur fond blanc Série d’animation 20.55 DE LA BAULE-LES-PINS Film 22.30 LDR OPÉRATION JUPONS Film 0.30 BLACK MOTHER Documentaire 1.45 R CONDAMNÉ AU PARADIS Téléfilm 3.25 EM LA CROATIE AU FIL DE L’EAU Documentaire 4.10 M ARTE REGARDS Exode urbain – L’appel de la campagne Reportage " Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première ALEXANDRA FILMS 20.55 Cinéma La Baule-les-Pins À la fin des années 1950, le temps d’un été au bord de la mer, deux sœurs perdent leur insouciance avec la crise conjugale traversée par leurs parents. Douze ans après Diabolo menthe, Diane Kurys livre une émouvante chronique familiale. 1958. Comme chaque été, Frédérique et Sophie, 13 et 8 ans, prennent le train à Lyon pour La Baule. Mais sur le quai, leur mère les informe qu’elle les rejoindra plus tard. Inquiètes, les fillettes embarquent avec Odette, la nounou, et retrouvent sur la côte atlantique leur oncle Léon, leur tante Bella, enceinte de son cinquième enfant, et leurs cousins. Alors que les vacances s’écoulent entre plage, explorations aventureuses, lecture de L’espiègle Lili et premiers émois amoureux, les deux sœurs découvrent bientôt que leur mère a un amant et que leurs parents sont sur le point de divorcer. ÉMANCIPATION À VENIR Robes cintrées à fleurs, mises en pli et initiation au Coca-Cola... Douze ans après l’emblématique Diabolo menthe, Diane Kurys, experte en souvenirs acidulés, remonte à nouveau le cours de son enfance de baby-boomer, entre innocence, jeux interdits et coups portés à l’insouciance. Précocement marquée par la séparation de ses parents, la cinéaste met en scène une chronique familiale douce-amère au crépuscule des années 1950, dans un Technicolor version française aux allures de super-8. Alors que les échos de la guerre d’Algérie parviennent étouffés dans la station balnéaire, la crise conjugale des parents, qui tourmente Frédérique et sa sœur, annonce en filigrane la remise en question du patriarcat et l’émancipation féminine de la décennie à venir. Incarnée par une Nathalie Baye solaire, Léna, la mère des fillettes, revendique la liberté d’aimer et de travailler, quand son jeune amant sculpteur, le déjà mélancolique Vincent Lindon, relègue à une génération dépassée le mari délaissé, interprété par Richard Berry, ou le tonton blagueur (parfait Jean-Pierre Bacri). Un récit autobiographique sur une époque charnière qui esquisse par petites touches un délicat portrait de l’adolescence. Film de Diane Kurys (France, 1990, 1h33mn) Scénario  : Diane Kurys et Alain Le Henry - Avec  : Nathalie Baye (Léna Korski), Richard Berry (Michel Korski), Zabou Breitman (Bella Mandel), Jean-Pierre Bacri (Léon Mandel), Vincent Lindon (Jean-Claude), Valeria Bruni Tedeschi (Odette) - Production  : Alexandre Films, Centre national du cinéma et de l’image animée, Films A2, Société générale de gestion cinématographique 24/1 i
22.30 Cinéma Opération jupons Tony Curtis et Cary Grant embarqués dans la mission la plus loufoque de la Seconde Guerre mondiale, pilotée par le maître de l’absurde Blake Edwards. 1941. Une énième attaque japonaise vient de saborder le sousmarin Tigre des mers, que son capitaine tient à relancer de toute urgence dans la bataille. Un jeune lieutenant, dandy et escroc hors pair, vient à sa rescousse, flanqué de cinq auxiliaires... féminines. CHOC SITUATIONNEL Ce premier opus hollywoodien de Blake Edwards, le maître américain de l’absurde, est un pastiche jubilatoire des films de guerre des années 1950. Le capitaine affiche une détermination farouche et son beau lieutenant (Tony Curtis dans un rôle taillé sur mesure), une effronterie sans égale. Mais WDR/DEGETO eATMt NS la situation sombre très vite dans la loufoquerie la plus totale. Les vains efforts de Cary Grant pour garder à bord de son submersible un semblant de conformisme militaire sont délicieusement jouissifs. Détournant les codes de virilité et d’héroïsme en vigueur, le réalisateur de The Party évite l’écueil de la farce sexiste et développe ce qui deviendra sa marque  : le génie du choc situationnel. (Operation Petticoat) Film de Blake Edwards (États-Unis, 1959, 1h55mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Stanley Shapiro, Maurice Richlin - Avec  : Tony Curtis (Nicholas Holden), Cary Grant (Matt T. Sherman), Joan O’Brien (Dolores Crandall), Dina Merrill (Barbara Duran), Gene Evans (Molumphry), Dick Sargent (Stovall), Virginia Gregg (Edna Heywood) - Production  : Granart Company, Universal International Pictures - (R. du 21/3/2016) DOGWOOF LTD 0.30 La lucarne Black Mother Entre pulsations des rues de Kingston, fertilité de la Terre Mère et sensuelle spiritualité, une immersion en Jamaïque d’où émergent, en un hypnotique montage, les voix et les visages de l’île. Comment filmer l’âme d’un pays, ses lignes de force et ses blessures, ses rêves et sa secrète fantaisie ? Originaire de la Jamaïque, Khalik Allah, photographe réputé de la street culture, parvient en un étourdissant collage d’images et de sons à capter au plus intime les pulsations de l’île caribéenne. Entrelaçant en orfèvre les voix et les visages, ceux d’hommes en proie aux difficultés, de femmes vaillantes, de prostituées de Kingston et de leurs clients ou encore celui, d’une impériale humilité, de son grand-père, ecclésiastique éminent, le cinéaste remonte le cours des origines pour sonder les identités, les représentations et les filiations. De la résistance des Noirs marrons à la foisonnante créativité des habitants, empreinte de spiritualité, le film file avec brio la métaphore de la maternité, au rythme des trois trimestres de la grossesse, entre figures féminines charismatiques et fertilité de la Terre Mère. Avec, au cœur du récit, l’eau omniprésente, comme une célébration de la naissance et de la vie. LES POSSIBILITÉS D’UNE ÎLE Pour cette chronique amoureuse de la Jamaïque, perception éclairée de son peuple en même temps que réflexion passionnée sur les enjeux historiques et politiques qui la traversent, le cinéaste mêle divers formats de vidéo, couleur et noir et blanc, incluant des séquences en 8 et 16 mm qu’il avait tournées à l’adolescence. Un poème visuel hypnotique, qui alterne immersion dans le quotidien et divagation onirique, pour esquisser, en un beau portrait, les « possibilités d’une île ». Documentaire de Khalik Allah (Jamaïque/États-Unis, 2018, 1h14mn) Production  : Cinereach 11/1 16/7 lundi 18 janvier ARTE MAG N°3. LE PROGRAMME DU 16 AU 22 JANVIER 2021 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :