Arte Magazine n°2021-02 9 jan 2021
Arte Magazine n°2021-02 9 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-02 de 9 jan 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'aventure de l'arche perdue.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
dimanche 10 janvier ARTE MAG N°2. LE PROGRAMME DU 9 AU 15 JANVIER 2021 14 20.10 Vox pop Travail au noir  : peut-on s’en passer ? PAULINE BALLET ARTE FRANCE DÉVELOPPEMENT 20.40 Karambolage Un décryptage amusé des petites différences entre Français et Allemands. Au sommaire  : FIP, la radio qui Présenté par Nora Hamadi, le magazine des débats qui agitent l’Europe. Services à la personne, construction, hôtellerie ou restauration  : l’économie informelle pesait déjà au moins 15% du PIB européen avant la crise du Covid-19. Mais depuis, avec un rebond de la pauvreté, le recours aux travailleurs non déclarés augmente. Faut-il freiner cette tendance ? Nos sociétés peuvent-elles fonctionner sans travail au noir ? Vox pop a mené l’enquête en Italie, où sur deux millions de travailleurs domestiques, plus de la moitié ne sont pas déclarés. Le nombre de badanti, les aides à domicile, en particulier, ne cesse de progresser, en raison du vieillissement de la population et du manque d’investissement dans les maisons de retraite. Suite à la crise, le gouvernement a décidé de régulariser ces invisibles  : la mesure sera-t-elle suffisante pour lutter contre le travail au noir ? Friedrich Schneider, professeur d’économie à l’université de Linz, en Autriche, et Jordi Curell Gotor, directeur de la mobilité des travailleurs à la direction générale de l’emploi et des affaires sociales de la Commission européenne de Bruxelles, analysent ce phénomène. Sans oublier le tour des correspondants, en Grèce, où l’économie informelle déjà très développée risque de s’accroître, et au Pays-Bas, qui a tenté de mettre en œuvre le chèque emploi service pour lutter contre le travail au noir. 3/1 20/3 Magazine présenté par Nora Hamadi (France, 2021, 28mn) - Coproduction  : ARTE France, Magnéto Presse fête ses 50 ans en 2021, n’a pas d’équivalent en Allemagne ; les pistes cyclables des deux côtés du Rhin ; l’univers du Playmobil ; et, bien sûr, la devinette. Magazine franco-allemand de Claire Doutriaux (France, 2021, 11mn) Production  : Atelier de recherche d’ARTE France 25/12/2023 1998 BY LAKESHORE ENTERTAINMENT CORP./ALL RIGHTS RESERVED 20.55 Cinéma Arlington Road Un enseignant spécialisé dans le terrorisme se met à soupçonner son voisin. Avec Jeff Bridges et Tim Robbins, un vénéneux face-à-face, au suspense haletant. Professeur d’histoire à l’université George-Washington, Michael Faraday s’est spécialisé dans les mouvements terroristes d’extrême droite. Depuis que son épouse, une agente du FBI, a tragiquement trouvé la mort en service, il élève seul Grant, leur fils de 9 ans, et entretient depuis peu une liaison avec l’une de ses étudiantes. Un jour, en rentrant chez lui, il aperçoit un garçonnet titubant sur la route. L’enfant, grièvement blessé à la main, est le fils de ses nouveaux voisins, les Lang, dont il fait la connaissance à l’hôpital. Alors qu’il se lie d’amitié avec eux, Michael repère plusieurs incohérences dans le récit que lui fait Oliver Lang de son passé. De plus en plus suspicieux, il se met à enquêter... PARANOÏA Le quartier résidentiel d’Arlington Road, dans la banlieue de Washington, a beau être coquet, ses habitants ne sont pas tous sans histoires. Éprouvé par la disparition de sa femme, dont il tient le FBI responsable, Michael (Jeff Bridges) ne sombre-t-il pas dans la paranoïa, tout à son obsession de démasquer un potentiel terroriste ? Ancien adolescent au passé délictuel, Oliver (Tim Robbins) n’a-t-il pas raison de réclamer le droit à l’oubli ?
Entre le germe de la défiance qui s’immisce chez l’un et les cautions de bonne foi données par l’autre, lequel croire ? Orchestrant avec brio un vénéneux face-àface, Mark Pellington cisèle une intrigue au suspense haletant jusqu’au dénouement final. Film de Mark Pellington (États-Unis, 1999, 1h53mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Ehren Kruger - Avec  : Jeff Bridges (Michael Faraday), Tim Robbins (Oliver Lang), Hope Davis (Brooke), Joan Cusak (Cheryl Lang), Robert Gossett (l’agent Carver), Laura Poe (Leah Faraday), Spencer Treat Clark (Grant Faraday) Production  : Lakeshore Entertainment M 8/2 22.50 Bugatti, l’ivresse de la vitesse Retour sur le mythe Bugatti à travers le destin d’une lignée exceptionnelle de créateurs italiens. Bugatti  : un nom associé aux belles autos, au luxe et aux records de vitesse. Ce film raconte la saga familiale à l’origine de cette légende. À la fin du XIX e siècle, le décorateur et architecte italien Carlo Bugatti conçoit des meubles originaux pour les maisons princières européennes. Ses deux fils, Ettore et Rembrandt, héritent de son esprit visionnaire  : constructeur automobile, le premier crée des petits bijoux de la route alliant esthétique et technicité, alors que le second devient un sculpteur de renom. Au fil des années, les voitures d’Ettore Bugatti s’illustrent par leurs performances hors norme dans les compétitions et s’imposent sur la scène internationale. En 1939, la Seconde Guerre mondiale et la mort accidentelle de Jean – qui a succédé à son père à la tête de l’entreprise – annoncent le début d’une période difficile, avant la renaissance de la marque dans les années MM 9/1 8/2 23.45 L’héritage de Pina Bausch Un portrait de la grande chorégraphe Pina Bausch, figure de proue de la danse contemporaine disparue en 2009. En 2009, la danse contemporaine perdait l’une de ses étoiles. Directrice de la compagnie Tanztheater Wuppertal, qu’elle avait fondée dans les années 1970, la chorégraphe allemande Pina Bausch (1940-2009) laissait derrière elle un riche héritage  : celui d’une « danse-théâtre » empreinte de poésie, vibrants collages de scènes de vie inspirées par la personnalité et les émotions de ses danseurs et danseuses. Ce documentaire rend hommage KLAUS STURM OLIVER BÄTZ 1980 grâce à l’entrepreneur italien Romano Artioli. Depuis 1998, elle fait partie du groupe allemand Volkswagen AG. Documentaire d’André Schäfer et Oliver Bätz (Allemagne, 2016, 52mn) - (R. du 11/3/2018) à une artiste d’exception en s’interrogeant sur son influence. Laquelle se ressent encore aujourd’hui, notamment dans les créations d’Alan Lucien Oyen. Danseurs et artistes qui ont travaillé à ses côtés – Jo AnnEndicott, Lutz Förster ou Dominique Mercy – évoquent aussi leur rapport à la grande dame, à laquelle Wim Wenders avait consacré un film, l’éblouissant Pina, diffusé par ARTE. Documentaire d’Anne Linsel (Allemagne, 2019, 52mn) (R. du 3/7/2019) MM 9/1 8/2 dimanche 10 janvier ARTE MAG N°2. LE PROGRAMME DU 9 AU 15 JANVIER 2021 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :