Arte Magazine n°2020-53 26 déc 2020
Arte Magazine n°2020-53 26 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-53 de 26 déc 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Frank Capra, le magicien d'Hollywood.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
lundi 28 décembre ARTE MAG N°53. LE PROGRAMME DU 26 DÉCEMBRE 2020 AU 1 ER JANVIER 2021 IZI M R M Date de disponibilité u 12 5.00 M « LE PAYS DU SOURIRE » Opéra 7.05 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.15 LEM AU FIL DU MONDE Inde Série documentaire 8.00 LM RUSSIE SAUVAGE  : LA MER D’OKHOTSK Une question de survie Documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 L ER GEO REPORTAGE Inde, la lutte à mains nues Reportage 10.20 L R GEO REPORTAGE Le Grand Nord sur les rails Reportage 11.15 LM LE VOYAGE DE LA CHOUETTE HARFANG Documentaire 12.05 LEM LES SANGLIERS SONT DE RETOUR Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS La bière de messe Reportage 13.35 EM DORIS Téléfilm 15.00 DM =I GREASE Film 16.50 ER INVITATION AU VOYAGE Émission 17.45 EM JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Les jardins de Linné Série documentaire 18.10 R LES PARADIS NATURELS DE SCANDINAVIE Documentaire 18.55 EM VOYAGES EN TERRES DU NORD Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.48 E DE GAULLE À LA PLAGE Le cahier de vacances Série d’animation 20.50 DR LES AFFAMEURS Film 22.20 E LES NUITS DE CABIRIA Film 0.10 LEM 1=3 Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande LE SECRET Film 1.50 L R UN SI GRAND VOYAGE Téléfilm 3.35 EM LAPINS ET LIÈVRES La fabuleuse histoire des grandes oreilles Documentaire 4.20 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Cinque Terre, Italie Série documentaire Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de fin de replay en avant-première =I 13.35 Fiction Doris Peut-on trouver l’amour dans les bras de son meilleur ami ? Une délicieuse comédie où l’humour se conjugue à la joie de vivre. Récemment divorcée, Doris, la quarantaine, vit à Amsterdam avec ses deux grands ados. 20.05 28 minutes Du 21 au 23 décembre, et du 28 au 30, le magazine d’actualité d’ARTE dresse le bilan de la tumultueuse année 2020 en six éditions exceptionnelles. Du 21 au 23 décembre, et du 28 au 30 décembre, l’équipe de 28 minutes passe en revue l’année qui s’achève au fil de six numéros hors-série. Dans chacun, un invité apporte son point de vue sur les événements marquants de 2020 et réagit aux meilleurs moments des débats diffusés dans l’émission au cours de l’année. Après ceux animés par Renaud Dély la semaine passée, Élisabeth Quin pilote trois autres hors-série cette semaine  : ce soir, un entretien avec le journaliste Jean Lebrun, second « grand témoin » 15.00 Cinéma Grease Gorgé d’hormones et de hits, le film emblématique qui a fait de John Travolta une star planétaire. L’été touchant à sa fin, Danny et Sandy doivent se séparer. La jeune femme retourne en Australie et les tourtereaux ont peu d’espoir de se revoir. De retour au lycée, Danny retrouve sa bande de copains, les T-birds, quatre joyeux loubards qui règnent en maîtres sur l’établissement. Il leur raconte son amour de vacances sans se douter que Sandy est restée aux États-Unis et qu’elle a intégré la même école que lui… Sans emploi, et alors qu’elle a du mal à boucler les fins de mois, elle réalise qu’au mitan de sa vie elle n’a accompli aucun des projets qui lui tenaient à cœur, et que si elle ne se reprend pas en main elle finira seule. Tandis que son ex-mari part travailler à l’étranger avec sa nouvelle compagne, Doris se prend à rêver de Tim, son meilleur ami depuis toujours… Téléfilm d’Albert van Rees (Pays-Bas, 2018, 1h25mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Roos Ouwehand - Avec  : Tjitske Reidinga (Doris), Guy Clemens (Tim) Production  : Talpa Fictie - (M. du 11/12/2020) 12/10/2020 27/2/2021 _AM 2020 après Alice Zeniter ; mardi, un numéro dédié à l’environnement avec le réalisateur écologiste Cyril Dion ; et mercredi, un autre consacré aux États-Unis avec la politologue Audrey Célestine. Les chroniques des tandems Xavier Mauduit et Marie Bonisseau, François Saltiel et Camille Diao, Paola Puerari et Victor Dekyvère figurent également au programme de ces six émissions exceptionnelles, ainsi que celles de Matthieu Conquet, Benoît Forgeard et David Castello-Lopes. Magazine présenté par Élisabeth Quin (France, 2020, 45mn) - Coproduction  : ARTE France, KM 25/2/2021 2019 PARAMOUNT PICTURES ALL RIGHTS RESERVED Film de Randal Kleiser (États-Unis, 1978, 1h46mn, VF/VOSTF) - Avec  : John Travolta (Danny Zuko), Olivia Newton-John (Sandy Olsson) - Production  : Paramount - (M. du 18/12/2020)
20.50 Cinéma Les affameurs Entre rédemption et trahison, la confrontation impitoyable de deux anciens hors-la-loi, chargés d’escorter un convoi de colons. Visuellement somptueux, le premier western en Technicolor d’Anthony Mann, avec le grand James Stewart. En 1846, Glyn McLyntock, ancien repris de justice, mène un convoi de pionniers à travers l’Oregon. En chemin, il sauve la vie d’Emerson Cole, sur le point d’être pendu pour vol, et le prend sous son aile. Arrivés à Portland, les colons achètent un stock de vivres à un négociant local, avant de reprendre, par bateau, la direction des terres vierges. Quelque temps plus tard, alors que l’hiver approche à grands pas et que les provisions n’ont toujours pas été livrées, McLyntock et Jeremy Baile, le chef de l’expédition, retournent à Portland pour réclamer leur dû. Mais la cargaison déchaîne les convoitises, la ruée vers l’or ayant provoqué une inflation des produits alimentaires... LE VER EST DANS LA POMME Deuxième des cinq westerns tournés par Anthony Mannavec James Stewart, Les affameurs développe les thèmes classiques de la trahison et de la vengeance en orchestrant un duel à mort entre deux hommes en quête de rédemption, dont les liens de solidarité naissants se fracasseront sur l’autel de la cupidité. Progressant au rythme du convoi, le scénario, classique, est transcendé par l’interprétation sans faille de Stewart, héros intrépide et droit, et Arthur Kennedy, son double maléfique, impressionnant de duplicité masquée. Pour son premier film en Technicolor, Anthony Mannfait preuve d’une remarquable maîtrise visuelle, les paysages sauvages et grandioses du Far West servant de décor à une explosion de couleurs époustouflante. (Bend of the River) Film d’Anthony Mann(États-Unis, 1952, 1h27mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Borden Chase, d’après le roman de Bill Gulick - Avec  : James Stewart (Glyn McLyntock), Arthur Kennedy (Emerson Cole), Julia Adams (Laura Baile) - Production  : Universal International Pictures - (R. du 3/7/2017) 1957 - TF1 DROITS AUDIO (PARIS) – DINO DE LAURENTIIS (ROME) 22.20 Cinéma Les nuits de Cabiria Malgré les avanies, une petite prostituée veut croire au bonheur. Un conte cruel et merveilleux offert à Giulietta Masina par le maestro Fellini, son époux. Petite prostituée sans grand éclat, Cabiria habite une maisonnette en parpaings dans les lointains faubourgs de Rome. Cœur d’artichaut au verbe haut, aussi candide que batailleuse, elle s’amourache invariablement de vauriens qui, tour à tour, la dépouillent et l’abandonnent. Jusqu’au jour où elle rencontre Oscar, et voit en lui le messager du bonheur. CHAPLIN AU FÉMININ Ce conte cruel et merveilleux du petit peuple romain, le sixième long métrage de Fellini, donne le sentiment de voir surgir, dans un splendide noir et blanc, un monde et un langage neufs, à l’image des grands ensembles tout juste sortis de terre de la séquence inaugurale. Sur un sujet largement rebattu – une prostituée abusée par les hommes continue de rêver au grand amour –, le déjà maestro, secondé au scénario, entre autres, par Pasolini, balaie d’emblée tout sentimentalisme pour insuffler poésie, drôlerie et vérité aux déboires de sa Cabiria. Après La strada et Il bidone, c’est le troisième grand rôle qu’il offre à Giulietta Masina, son épouse. Cette « Chaplin au féminin », comme on la surnomme alors, à la fois naïve et ordurière, balourde et funambule, porte avec maestria son personnage. Jusqu’au superbe finale, une ode amoureuse que le cinéaste dédie, entre rire et larmes, à Rome et à l’actrice. Meilleur film étranger, Oscars 1958 Meilleure interprète féminine, Cannes 1957 Meilleurs réalisateur et production, prix David di Donatello 1957 (Le notti di Cabiria) Film de Federico Fellini (Italie, 1957, 1h46mn, VF/VOSTF, noir et blanc, version restaurée) Scénario  : Federico Fellini, Pier Paolo Pasolini, Ennio Flaiano, Tullio Pinelli - Avec  : Giulietta Masina (Cabiria), François Périer (Oscar), Franca Marzi (Wanda) - Production  : Dino De Laurentiis Cinematografica, Les Films Marceau 3/1/2021 lundi 28 décembre ARTE MAG N°53. LE PROGRAMME DU 26 DÉCEMBRE 2020 AU 1 ER JANVIER 2021 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :