Arte Magazine n°2020-50 5 déc 2020
Arte Magazine n°2020-50 5 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-50 de 5 déc 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : les nuits magnétiques de la Lucarne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 9 décembre ARTE MAG N°50. LE PROGRAMME DU 5 AU 11 DÉCEMBRE 2020 20 5.00 M SZIGET FESTIVAL 2018 Island of Freedom Concert 6.05 M XENIUS Stress au travail Magazine 6.35 M SQUARE IDÉE Covid-19  : réinventer l’amour ? Magazine 7.05 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.10 M AUX CONFINS DE L’ALASKA Les fascinantes îles Aléoutiennes Documentaire 7.55 EM LES SUPER- PRÉDATEURS DES MERS Documentaire 8.40 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 EM L’INVENTION DU LUXE À LA FRANÇAISE Documentaire 10.55 M LES GRANDS MAGASINS, CES TEMPLES DU RÊVE Galeries Lafayette, Paris ; Macy’s, New York Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Énergie solaire – Le défi d’une start-up en Albanie Reportage 13.40 M MES FUNÉRAILLES À BERLIN Film 15.35 EM SIX FEMMES SUR LA PLANÈTE DES GRANDS SINGES Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 R XENIUS Le castor, génie bâtisseur ou nuisible ? Magazine 17.45 ER VOYAGE AUX AMÉRIQUES Brésil, la « Pororoca », mascaret du fleuve Amazone Série documentaire 18.15 L ER LES SANGLIERS SONT DE RETOUR Documentaire 18.55 R LA FOLLE FAMILLE DES ÉCUREUILS Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.51 E DE GAULLE À LA PLAGE Le blocage Série d’animation 20.55 R LOST IN TRANSLATION Film 22.30 UNE ANNÉE PARTICULIÈRE Un tour du monde à distance Documentaire 0.05 LES BONNES MANIÈRES Film 2.15 L DR LE TEMPS D’ANNA Téléfilm 3.50 M ARTE REGARDS L’Irlande investit dans le climat Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds M Multidiffusion et malentendants R Rediffusion Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay 1=1 Vidéo à la demande Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité u Date de fin de replay en avant-première 20.55 Cinéma Lost in Translation Dans un palace tokyoïte, Bill Murray et Scarlett Johansson unissent leurs décalages pour un pas de deux drolatique et émouvant. Bob Harris, célèbre acteur américain sur le déclin, tourne à Tokyo le spot publicitaire d’un whisky japonais. Logé dans un palace de la ville, en proie au décalage horaire, il se sent radicalement étranger aux choses et aux gens qui l’entourent. Au bar de l’hôtel, il rencontre une jeune compatriote, livrée elle aussi à la solitude et à l’insomnie. Charlotte, fraîche émoulue de l’université, vient d’épouser un photographe de stars, qui ne cesse de courir d’un rendez-vous à un autre. Entre le blasé vieillissant et la femme-enfant délaissée se noue une étrange relation... ÉTAT DE GRÂCE Lost in Translation se dit d’une notion intraduisible, qui se « perd » dans le passage d’une langue à l’autre. Mais peut-être faut-il entendre ici l’expression littérale  : « perdu dans la traduction » ? Parce qu’ils sont égarés dans un espace entre deux mondes, idéalement figuré par le cocon irréel d’un grand hôtel international, ces êtres en apesanteur se rencontrent et se touchent. Sur un canevas léger, Sofia Coppola, épaulée par des comédiens en état de grâce, compose un petit bijou de cinéma, avec en toile de fond futuriste les lumières de Tokyo. Dialogues ciselés, montage inspiré, acuité du regard  : son deuxième long métrage après Virgin Suicides transpose avec subtilité dans le monde d’aujourd’hui l’élégance des sentiments et la drôlerie des grands classiques de la comédie américaine. Aux côtés de Bill Murray, qui parvient d’un seul hilarant haussement de sourcil à exprimer la quintessence du dépaysement, de l’absurde ou de l’attendrissement, Scarlett Johansson ne se laisse pas intimider. Sa manière de suggérer la vulnérabilité, derrière son charme boudeur et son humour à froid, relève du grand art. Meilleur scénario, Oscars 2004 Meilleur film étranger, César 2004 Meilleurs film, acteur (Bill Murray) et scénario, Golden Globes 2004 – Prix Controcorrente de la meilleure actrice (Scarlett Johansson), Venise 2003 Film de Sofia Coppola (États-Unis/Japon, 2003, 1h42mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Sofia Coppola Avec  : Bill Murray (Bob Harris), Scarlett Johansson (Charlotte), Akimitsu Naruyama (Akiko Takeshita), Kazuyoshi Minamimagoe (Hiroshi Kawashima), Kazuko Shibata (Hiromix) - Production  : American Zoetrope, Elemental Films, Tohokashinsha Film Company - (R. du 11/12/2008)
22.30 Une année particulière Un tour du monde à distance Comment a-t-on vécu l’année 2020 aux quatre coins de la planète ? De l’Europe au Japon en passant par le Brésil, tour d’horizon d’un confinement aussi soudain que massif. Soudain, le monde tel que nous le connaissions a changé de visage. Cette bien étrange année 2020, marquée au fer rouge par la pandémie et ses conséquences subites et désastreuses, aura balloté la population du monde entier entre des sentiments contradictoires. Métropoles transformées en villes fantômes, communautés morcelées par un repli forcé dans l’espace domestique, perte de lien social et manque de chaleur humaine… SOLITUDES ET RÊVERIES Ces circonstances ont entraîné des états de solitude, de surmenage ou de détresse, mais aussi des respirations et des rêves de soulèvement. Comment les uns et les autres, aux quatre coins du monde, ont-ils vécu cette année particulière ? Rencontre à distance avec une jeune mère australienne, une infirmière des favelas de Rio, une réalisatrice au chômage à Bangalore, un directeur d’école de Hambourg, des prêtres japonais ou des jeunes fêtards en perdition à Berlin. Tous évoquent la manière dont ils ont vécu cette crise inédite – entre les « privilégiés » du confinement, ceux qui ont sombré dans la précarité, et ceux qui mettent tous leurs espoirs dans la construction du monde d’après. Documentaire de Cristina Trebbi et Jobst Knigge (Allemagne, 2020, 1h30mn) 8/12 8/3/2021 I 0.05 Cinéma Les bonnes manières DEZENOVE SOM E IMAGENS/ANTOINE HEBERLÉ À São Paulo, Ana engage Clara pour veiller sur elle pendant sa grossesse, émaillée d’événements étranges. Entre gore et conte de fées, un ovni brésilien d’une folle inventivité. Fraîchement arrivée à São Paulo, car reniée par sa riche famille provinciale après être tombée enceinte d’un inconnu et avoir refusé d’avorter, Ana engage Clara pour veiller sur elle pendant sa grossesse solitaire et, plus tard, l’aider à s’occuper du bébé. Le jour même, Clara quitte sa chambre dans une favela pour s’installer dans le luxueux duplex d’Ana. D’emblée, le lien qui se noue entre les deux jeunes femmes dépasse celui de patronne et d’employée. Quand le médecin met la future maman au régime végétarien, d’inquiétants phénomènes nocturnes se succèdent dans leur étrange huis clos. SORTILÈGE Naviguant avec aplombentre l’horreur et le conte, la comédie musicale et la parabole sociale, la telenovela et l’essai expérimental, Juliana Rojas et Marco Dutra font du mélange des genres un style à part entière. Alors que dans leur précédent film, Travailler fatigue, le fantastique s’insinuait dans l’ordinaire pour mieux dénoncer une impitoyable réalité sociale, il imprègne de bout en bout cet inclassable récit en deux temps, qui fait feu de tout bois pour envoûter le spectateur, soumis à un feu nourri d’émotions et d’images fortes autant que contradictoires. Un casting sans failles, l’éblouissante Isabél Zuaa en tête, scelle ce sortilège filmique aussi puissant que dérangeant. Prix spécial du jury, Locarno 2017 – Prix de la critique et du jury, Gérardmer 2018 (As boas maneiras) Film de Juliana Rojas et Marco Dutra (Brésil/France, 2016, 2h10mn, VOSTF) - Scénario  : Juliana Rojas et Marco Dutra Avec  : Isabél Zuaa (Clara), Marjorie Estiano (Ana), Miguel Lobo (Joel), Cida Moreira (Mme Amélia) Production  : Dezenove Some Imagens, Urban Factory, Good Fortune Films, Globo Filmes, avec la participation de ZDF/ARTE 7/1/2021 I mercredi 9 décembre ARTE MAG N°50. LE PROGRAMME DU 5 AU 11 DÉCEMBRE 2020 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :