Arte Magazine n°2020-49 28 nov 2020
Arte Magazine n°2020-49 28 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-49 de 28 nov 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : petite fille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
samedi 28 novembre ARTE MAG N°49. LE PROGRAMME DU 28 NOVEMBRE AU 4 DÉCEMBRE 2020 12 WGBH 23.30 Sciences Peut-on sauver la mer Morte ? Parce qu’il n’est presque plus irrigué, le célèbre lac salé menace de disparaître. La Jordanie, la Palestine et Israël ambitionnent de lui apporter l’eau de la mer Rouge au travers d’un gigantesque projet d’ingénierie. Irréaliste ? La mer Morte est-elle à l’agonie ? Pour cette étendue d’eau enserrée entre la Palestine, la Jordanie et Israël, les indicateurs sont au rouge. Depuis 1976, son niveau a baissé de plus de 30 mètres et son littoral a reculé, à certains endroits, de plus de 1,5 kilomètre. Sur sa partie nord, ses plages ferment, grevées par des percées soudaines et dangereuses de cratères, les dolines. Mais qu’arrive-t-il à ce lac situé au niveau le plus bas sur Terre (- 430 mètres) ? Dans cette région du Moyen-Orient, l’une des plus sèches du monde, l’eau a toujours été source d’enjeux politiques et de conflits parfois violents. Dans les années 1950, Israël a besoin d’eau pour faire « fleurir le désert « et alimenter ses jeunes villes côtières. L’État hébreu détourne le cours du Jourdain, qui abreuvait la mer Morte via le lac de Tibériade, et la prive de 96% de son approvisionnement. Aujourd’hui, le Jourdain ressemble à peine à un ruisseau. « Une catastrophe provoquée par l’homme », selon les experts, qui a ruiné les agricultures locales jordanienne et palestinienne. CANAL HISTORIQUE Dix fois plus salé que n’importe quel océan, ce lac, réputé pour sa minéralité et ses vertus thérapeutiques pour les traitements cutanés, est aussi épuisé par l’extraction de potasse. Mais malgré le pessimisme de certains experts, il pourrait être sauvé. Ce film raconte la genèse d’un projet pharaonique en cours d’étude, évalué à 10 milliards de dollars  : relier la mer Rouge à la mer Morte pour renflouer cette dernière. Ce plan novateur, élaboré par une équipe de scientifiques, permettrait aux Palestiniens, Israéliens et Jordaniens de trouver, pour une fois, un accord tripartite inédit. Il comprend notamment un canal faramineux et une usine de dessalement géante. Mais ce qui constituerait la plus grande expérience de chimie de l’eau au monde se heurte pour le moment à de nombreux obstacles, notamment de financement. Prédire comment la nature réagira au mélange de ces deux mers très différentes dans leur constitution relève aussi d’une difficulté majeure. Alors que les menaces autour de la mer Morte se précisent, géologues, biologistes marins, hydrogéologues ou politiques livrent leurs analyses. « La nature n’aurait pas besoin d’être sauvée si nous la traitions avec respect », regrette l’un deux. Documentaire de Terri Randall (États-Unis, 2019, 53mn) - Production  : Nova Production 21/11 26/1/2021 0.25 Streetphilosophy Fétichiste, et alors ? r e lm> D’où viennent nos fétichismes contemporains ? Nous avons tous nos obsessions, qui tournent parfois au fétichisme. Mais d’où viennentelles ? Comment peut-on vouer un culte aux sneakers au point de passer la nuit devant un magasin de chaussures pour être le premier à acquérir un nouveau modèle ? À l’origine, le fétiche est un objet d’ordre mystique, magique ou religieux. Dans nos sociétés de plus en plus séculaires, ce phénomène est souvent créé de toutes pièces par le système capitaliste, notamment par 1.25 Court-circuit Spécial « la loi du silence » 7Pr H,et le biais de campagnes marketing bien ficelées. Le « fétichisme de la marchandise » dont parlait Marx semble plus que jamais d’actualité... Avons-nous tous besoin de trouver le nôtre ? Magazine présenté par Ronja von Rönne (Allemagne, 2019, 26mn) 14/11 27/11/2021 Défricheur de talents et de tendances, Court-circuit explore le cinéma court, tous les samedis autour de minuit. L’agneau de Dieu Dans un Portugal en déclin, une mère demande à son fils de tuer pour des festivités catholiques l’agneau qu’ils élèvent. Sélection officielle, Cannes 2020 Suivi d’une rencontre avec Timothée Gérardin, auteur de Cinémiracles, l’émerveillement religieux à l’écran. Court métrage de David Pinheiro Vicente (France/Portugal, 2020, 15mn) Horacio Incarcéré pour meurtre, le jeune Guillaume a oublié au fil des ans ce qui l’avait poussé au crime. Mais le jour de sa libération, quelqu’un hurle à nouveau... Suivi d’une interview de la réalisatrice. Court métrage d’animation de Caroline Cherrier (France, 2020, 10mn) WELTRECORDER Des profondeurs Callan, 20 ans, sent monter en lui des pulsions qu’il peine à réfréner. Afin de protéger les autres de son comportement, son père, Malcolm, tente par tous les moyens d’accaparer son attention. Compétition courts métrages, Mostra de Venise 2019 (The Diver) Court métrage de Michael Leonard et Jamie Helmer (France/Australie, 2019, 12mn) - (R. du 3/11/2019) Short Cuts Thibault Llonch revisite en une minute animée La grande évasion de John Sturges, diffusé le 6 décembre par ARTE. Décryptage Auteure d’un roman biographique sur Maurice Jaubert (Le beau temps), Maryline Desbiolles évoque le compositeur, qui a signé la musique des films de Jean Vigo, dont Zéro de conduite, diffusé à la suite de l’émission. Magazine du court métrage (France, 2020, 52mn) 5/12
5.15 M TWIST Magazine 5.45 M ROULEZ, TAMBOURS ! Documentaire 6.40 M LÉONARD DE VINCI ET LE BUSTE DE LA FLORA Documentaire 7.35 EM JANE BIRKIN, SIMPLE ICÔNE Documentaire 8.30 R PASSE ME VOIR ! Joue-la comme Melina Série documentaire 8.55 R AU NOM DE TOUS LES MÔMES Mirna, star de « The Voice Kids » Série documentaire 9.10 PHILOMÈNE La liberté Série documentaire 9.40 ARTE JUNIOR, LE MAG Magazine 9.55 EM KARAMBOLAGE Magazine 10.10 EM BETTY DAVIS La reine du funk Documentaire 11.00 E AU FIL DES ENCHÈRES La montre de Marlon Brando Série documentaire 11.30 TWIST Magazine 12.10 R CUISINES DES TERROIRS L’Islande Série documentaire 12.40 GEO REPORTAGE En Autriche avec les mordus du rail Reportage 13.25 EM NEANDERTAL Le mystère de la grotte de Bruniquel Documentaire 14.20 EM L’ODYSSÉE DE L’ÉCRITURE (1-3) Les origines ; L’empreinte des civilisations ; Une nouvelle ère Série documentaire 17.00 ER QUAND L’HISTOIRE FAIT DATES 751, les Arabes s’arrêtent à Talas Collection documentaire 17.30 E QUAND L’HISTOIRE FAIT DATES 1526, Babur s’empare de l’Inde à Panipat Collection documentaire 18.00 E CHAGALL ENTRE DEUX MONDES Documentaire 18.50 « SYMPHONIE N°4 » DE TCHAÏKOVSKI Par Andris Nelsons et l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig Concert 19.45 ARTE JOURNAL 20.10 E VOX POP Magazine 20.40 E KARAMBOLAGE Magazine 20.50 EM DE GAULLE À LA PLAGE Les occupations Série d’animation 20.55 LDER u m m m a m m LA FIRME Film 23.25 E TOM CRUISE Corps et âme Documentaire 0.20 L R A MODERN MAN Charlie Siem, violoniste modèle Documentaire 1.20 VALERY GERGIEV DIRIGE STRAUSS ET MAHLER Concert 3.00 M BERLIN – LES TRÉSORS DE L’ÎLE AUX MUSÉES Documentaire 4.00 ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Basilicate, Italie Série documentaire m m Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première 18.00 Le documentaire culturel Chagall entre deux mondes Entre 1910 et 1930, de l’Empire russe à Paris, le peintre juif Marc Chagall (1887-1985) voyage entre art populaire et art moderne. Un passionnant portrait, diffusé en marge de deux expositions au Centre Pompidou-Metz et au Musée national Marc Chagall de Nice*. CENTRE POMPIDOU, MNAM-CCI, DIST. RMN-GRAND PALAIS/PHILIPPE MIGEAT « Mon art avait besoin de Paris comme un arbre a besoin d’eau. » En 1910, Marc Chagall, comme nombre d’artistes aimantés par la frénésie créatrice de la capitale française, quitte l’Empire russe pour s’abreuver à la source des avant-gardes. Si le fauvisme et le cubisme infusent ses toiles, le jeune peintre façonne son propre univers, à la croisée des cultures juive, russe et française, depuis son atelier de la Ruche à Montparnasse. En 1914, de retour à Vitebsk, sa ville natale en Biélorussie, Marc Chagall retrouve Bella Rosenfeld, qu’il épouse l’année suivante. Le peintre, issu d’une famille nombreuse, modeste et pieuse, immortalise alors le quotidien dans la « zone de résidence », où les Juifs de l’Empire sont parqués et persécutés. Mais tandis que ses comparses (Lazar Lissitzky, Solomon Ioudovine...) se mettent en quête d’un art populaire juif, Marc Chagall, toujours attaché à son indépendance esthétique, se contente d’y puiser des motifs. Aux souffrances de la Première Guerre mondiale, qu’il fixe à l’encre de Chine, succède l’euphorie de la révolution de 1917, synonyme d’égalité des droits pour la communauté juive. Nommé commissaire aux Beaux-Arts de Vitebsk, le peintre fonde une école ouverte à tous les courants, dont le suprématisme de Malevitch, qui gagne la bataille de l’abstraction. Évincé de l’établissement en 1920, Chagall regagne Paris, où la joie des Années folles imprègne sa palette, avant que la montée de l’antisémitisme n’assombrisse son horizon. RÉVOLUTION Diffusé en marge de deux expositions – « Marc Chagall. Le passeur de lumière » prévue au Centre Pompidou-Metz et « De couleur et d'encre. Marc Chagall et les revues d'art » au Musée national Marc Chagall de Nice –, ce passionnant portrait retrace le parcours du peintre entre 1910 et 1930, de Vitebsk, laboratoire de l’avant-garde russe, à Paris, où s’écrit une page majeure de l’histoire de l’art. Nourri de décryptages d’œuvres et d’éclairages de spécialistes (dont Meret Meyer, sa petite-fille), il raconte aussi l’émergence d’une génération d’artistes juifs russes, figures charnières entre l’Est et l’Ouest, la tradition et la modernité, le figuratif et l’abstraction. Lire page 9 Documentaire de Laurence Jourdan (France, 2019, 52mn) - Coproduction  : ARTE France, Zadig Productions 22/11 27/1/2021 i I * Suspendues en raison de la situation sanitaire, ces deux expositions reprendront à l'issue du confinement. dimanche 29 novembre ARTE MAG N°49. LE PROGRAMME DU 28 NOVEMBRE AU 4 DÉCEMBRE 2020 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :