Arte Magazine n°2020-37 5 sep 2020
Arte Magazine n°2020-37 5 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-37 de 5 sep 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : les Indes galantes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
jeudi 10 septembre ARTE MAG N°37. LE PROGRAMME DU 5 AU 11 SEPTEMBRE 2020 22 5.00 M À LA MANIÈRE TZIGANE Success-story d’un style musical romantique Documentaire 6.05 M XENIUS Talentueux alpagas Magazine 6.35 EM VOX POP Magazine 7.05 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.15 EM GEO REPORTAGE Malaisie, la moto au féminin Reportage 8.00 M VIVRE, TOUT SIMPLEMENT En Alaska, dans le grand froid Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.20 DEM LE LABYRINTHE SECRET DE NAMOROKA Documentaire 11.05 LM D’OUTREMERS La Réunion Série documentaire 12.00 EM GEO REPORTAGE Arnica, la reine des Vosges Reportage 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Familles sous pression Reportage 13.35 DM PRISE AU PIÈGE Téléfilm 15.05 M QUATRE SAISONS EN FORÊT-NOIRE Été et automne ; Hiver et printemps Documentaire 16.35 E INVITATION AU VOYAGE Émission a Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Z ce 17.15 XENIUS Plantes toxiques Magazine 17.45 E DES VIGNES ET DES HOMMES – SAISON 2 Espagne – La Rioja, les gardiens de la tradition Série documentaire 18.10 TÉTRAS LYRE L’oiseau danseur des marais Documentaire 18.55 COHABITATIONS ANIMALES L’art du vivre-ensemble Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 E 50 NUANCES DE GRECS – SAISON 2 Plan à Troie Série d’animation 20.55 DE LE TUEUR DE L’OMBRE (1-3) Série 23.20 MON TISSU PRÉFÉRÉ Téléfilm 0.50 LR DOUBLE JEU Une mer de larmes Téléfilm (VF) 2.20 EM L’HISTOIRE SECRÈTE DES PAYSAGES Les tsingy de Madagascar ; La baie d’Halong au Viêtnam Série documentaire 3.50 M ARTE REGARDS La scolarisation des jeunes Afghanes en danger Magazine Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première MISO FILM 2018 20.55 Série Le tueur de l’ombre (1-3) Des femmes disparaissent et l’ombre d’un tueur en série se profile... Dans la banlieue de Copenhague, un flic et une profileuse enquêtent. Cette série danoise haletante allie noirceur et efficacité, avec Kenneth M. Christensen (Les héritiers) et Natalie Madueño (The Rain) au casting. Épisode 1 Dans la banlieue de Copenhague, l’inspecteur Jan Michelsen enquête depuis six mois sur la disparition de Julie, une adolescente. Alors que sa hiérarchie s’apprête à classer l’affaire, il établit un lien avec une autre disparition non élucidée, et tombe bientôt sur un cadavre. La psychologue Louise Bergstein, une ex-profileuse, accepte de reprendre du service, pour les aider à interpréter les indices laissés par l’agresseur. Ont-ils affaire à un serial killer ? Épisode 2 une nouvelle jeune fille, Emma, est enlevée. Elle se réveille dans une cave aux côtés de Julie, l’autre disparue. La propriétaire des lieux, une femme discrète du nom de Stine Velin, vit sous la coupe d’un amant violent et déséquilibré. En recoupant divers éléments, Jan et Louise ne tardent pas à identifier ce dernier comme le suspect  : il s’agit d’Anders Kjeldsen, un ancien employé du lycée des adolescentes kidnappées. Épisode 3 La police recherche Anders Kjeldsen et fouille son passé. Jan et Louise exhument de nouveaux corps de femmes assassinées, surpris de constater que la signature de ces meurtres est différente. Pendant ce temps, Emma et Julie tentent d’échapper à leur geôlier. Celui-ci ne tarde pas à découvrir que la police est à ses trousses. ADDICTIF Depuis plus d’une décennie, à l’écrit comme à l’écran, les Scandinaves se sont imposés comme des maîtres dans l’art de concocter des enquêtes policières addictives, parcourues de sombres méandres et peuplées de psychopathes à faire froid dans le dos. Le tueur de l’ombre s’inscrit pleinement dans cette lignée. Au fil de la série, la tension monte de plusieurs crans et ne lâche plus le spectateur. C’est noir, diablement efficace, mais pas anodin pour autant. La scénariste de la série, Ina Bruhn
(qui a participé au scénario d’Occupied ou de Norskov, dans le secret des glaces), utilise le motif classique d’une série d’enlèvements comme point de départ pour explorer le sujet des violences faites aux femmes. Le personnage de Louise Bergstein, psychologue amenée à reprendre du service dans la police, se fait le relais d’une réflexion dénonçant l’hypocrisie des valeurs familiales, tandis que celui de Stine, concentré d’ambivalence, permet d’explorer la porosité qui peut exister entre le statut du bourreau et celui de la victime. La série revêt ainsi une intéressante complexité, tout en ménageant des détours aussi inattendus qu’effrayants. Lire page 8 (Den som draeber – Fanget ag morket) - Série d’Ina Bruhn (Danemark, 2019, 8x45mn, VF/VOSTF) Scénario  : Ina Bruhn, Iben Albinus Sabroe, Per Daumiller et Tine Krull Petersen - Réalisation  : Carsten Myllerup Avec  : Kenneth M. Christensen (Jan Michelsen), Natalie Madueño (Louise Bergstein), Signe Egholm Olsen (Stine Velin), Mads Riisom (Anders Kjeldsen), Peter Mygind (MT), Tessa Hoder (Emma Holst), Alvilda Lyneborg Lassen (Julie Vinding) - Production  : Miso Film, Viaplay 3/9 9/10 2018 GLORIA FILMS/ANTOINE HÉBERLÉ 23.20 Fiction Mon tissu préféré Alors que plane la menace du conflit syrien, une jeune vendeuse de vêtements cherche à échapper à son destin par tous les moyens. Un beau film désillusionné, entrecroisant petite et grande histoire. Damas, printemps 2011  : à l’aube du conflit syrien, Nahla, jeune vendeuse au tempérament de feu, subvient seule aux besoins de sa mère et de ses sœurs. Son ultime possibilité d’échapper à cette vie étriquée s’avère paradoxalement un mariage arrangé avec Samir, expatrié aux États-Unis. Mais celui-ci finit par choisir l’une de ses sœurs. Déçue, étouffée par sa famille et révoltée par son destin de femme, Nahla se rapproche de Mme Jiji, une nouvelle voisine mystérieuse qui tient une maison close. C’est dans ce lieu sulfureux, où se dévoile la face cachée d’une société dominée par les hommes, que Nahla trouve refuge et découvre ses propres désirs. AU BORD DE L’IMPLOSION Drame intime faisant écho à une tragédie collective, le film superpose audacieusement des scènes de la vie quotidienne, des séquences rêvées et des images réelles des événements en Syrie. Présenté dans la section « Un certain regard » au Festival de Cannes 2018, un premier long métrage doux-amer sur une jeune femme en quête d’émancipation dans une société au bord de l’implosion. Sélection "Un certain regard", Cannes 2018 3/9 16/9 Téléfilm de Gaya Jiji (Allemagne/France/Turquie, 2018, 1h30mn, VOSTF) - Scénario  : Gaya Jiji, Eiji Yamazaki et Zoé Galeron - Avec  : Manal Issa (Nahla), Ula Tabari (Mme Jiji), Souraya Baghdadi (Salwa), Mariah Tannoury (Myriam), Nathalie Issa (Line) - Coproduction  : ARTE, ZDF/Das kleine Fernsehspiel, Gloria Films, Katuh Studio, Dublin Films, Les Films de la Capitaine, Liman Film jeudi 10 septembre ARTE MAG N°37. LE PROGRAMME DU 5 AU 11 SEPTEMBRE 2020 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :