Arte Magazine n°2020-36 29 aoû 2020
Arte Magazine n°2020-36 29 aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-36 de 29 aoû 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : 50 nuances de Grecs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 1er septembre ARTE MAG N°36. LE PROGRAMME DU 29 AOÛT AU 4 SEPTEMBRE 2020 18 5.00 M SIMON & GARFUNKEL The Concert in Central Park Concert 6.40 M XENIUS Surprenants virus Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.15 EM GEO REPORTAGE Malaisie, la moto au féminin Reportage 8.00 LEM PARADIS DE ROUILLE Engins militaires  : l’adieu aux armes Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 M LA PRAIRIE – UN PETIT COIN DE PARADIS Documentaire 10.55 M LE RETOUR DES OURS Documentaire 12.05 LEM BELGIQUE ENTRE CIEL ET TERRE Moyenne Belgique Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS 4 000 km à travers les Balkans Reportage 13.40 DM LE PROCÈS DE L’INNOCENCE Téléfilm 15.10 ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Bourgogne, Côte-d’Or Série documentaire 15.35 E VOYAGES EN TERRES DU NORD Islande Série documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Les semences Magazine Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande 17.45 E DES VIGNES ET DES HOMMES – SAISON 2 Croatie – La vigne se lève à l’est Série documentaire 18.15 QUATRE SAISONS EN FORÊT-NOIRE Été et automne ; Hiver et printemps Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 E VIOLENCES SEXUELLES DANS LE SPORT, L’ENQUÊTE Documentaire 22.25 ER ELLE L’A BIEN CHERCHÉ Documentaire 23.15 R ESCLAVES DE DAECH Le destin des femmes yézidies Documentaire 0.15 R QUAND LES IRANIENNES FONT LA LOI Documentaire 1.10 EM LE DESSOUS DES CARTES Islam(s), islamisme(s)  : quelle géographie ? Magazine 1.25 M ARTE REPORTAGE Magazine 2.20 EM LES ENFANTS DU SECRET Documentaire 3.20 EM QUAND L’HISTOIRE FAIT DATES - 52, Alésia Collection documentaire 4.20 M ARTE REGARDS Sauvons les aliments Reportage Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première YUZU PRODUCTIONS 20.50 Violences sexuelles dans le sport, l’enquête Menée pendant deux ans à travers cinq pays, cette enquête inédite démontre que les violences sexuelles dans le sport ne relèvent pas de dérapages ponctuels, mais des sidérantes dérives de tout un système. Soirée présentée par Émilie Aubry Elle a mis le feu aux poudres. En France, le témoignage de l’ancienne patineuse Sarah Abitbol, violée par son entraîneur alors qu’elle était mineure, a libéré la parole pour des centaines d’athlètes. Depuis, les révélations d’agressions sexuelles se multiplient dans le pays, en parallèle d’un phénomène devenu mondial. Chaque semaine ou presque, de nouvelles affaires font la une des médias aux États-Unis, en Angleterre, en Espagne, en Allemagne, au Brésil ou en Corée du Sud. Car le sport – amateur ou professionnel, collectif ou individuel – accumule les facteurs qui facilitent les abus sur les mineurs  : soumission à l’autorité, culture de l’endurance et de la souffrance, surreprésentation masculine, culte du corps, emprise psychologique, éloignement des parents, rêve de gloire et de fortune, enjeux financiers... Aujourd’hui, toutes les études concordent  : fille ou garçon, un sportif sur sept subirait des agressions sexuelles ou des viols avant ses 18 ans. FAILLES ET SILENCES Le footballeur star de Manchester City Paul Stewart (dont les parents acceptaient que l’entraîneur dorme chez eux), la gymnaste espagnole Gloria Viseras (qui s’est tue pendant trente-six ans), deux jeunes Françaises abusées par la star du motocross Michel Mérel, aujourd’hui en prison... En s’appuyant sur de nombreux témoignages, ce documentaire détaille la diversité des crimes commis dans un milieu où la loi du silence commence à se
briser. Mais au-delà des cas individuels, l’auteur-réalisateur Pierre-Emmanuel Luneau-Daurignac, qui fut l’un des premiers il y a dix ans à alerter sur l’ampleur du phénomène, pointe la responsabilité des systèmes qui ferment les yeux sur les abus ou les camouflent. Puissance accrue des fédérations, comme aux États-Unis, où la USA Swimming a mis au point une stratégie sophistiquée d’étouffement des affaires et de lobbying politique pour protéger ses intérêts financiers, impuissance de l’État français et complaisance de certains fonctionnaires du ministère des Sports, insignifiance du Comité international olympique...  : les institutions portent une lourde part de responsabilité. Sans sensationnalisme, ce film met au jour, l’un après l’autre, les mécanismes qui favorisent les dérives dans un milieu qui a toujours refusé d’ouvrir les yeux sur la réalité. Lire page 7 Documentaire de Pierre-Emmanuel Luneau-Daurignac (France, 2020, 1h30mn) Coproduction  : ARTE France, Yuzu Productions 25/8 30/10 ffl 22.25 Elle l’a bien cherché Entre tribunaux saturés et préjugés tenaces, ce documentaire montre le douloureux parcours de quatre victimes de viol pour se faire entendre. Près de trois ans après #MeToo, une plongée sans fard dans un processus archaïque. Selon les chiffres de 2018, seules 16 000 des 200 000 victimes de viol (ou de tentatives de viol) dénombrées chaque année en France franchissent la porte d’un commissariat. Une plainte sur dix seulement aboutit aux assises. Débordés, policiers et magistrats sont contraints de ne garder que les dossiers les plus « solides ». Victimes de viol, Marie, 20 ans, Manon, 27 ans, Michèle, 56 ans, et Muriel, 42 ans, expérimentent ce long combat. 23.15 Esclaves de Daech Le destin des femmes yézidies SUSPICION LATENTE Auditions au commissariat, confrontations, suivi à l’hôpital, entretiens avec l’avocat puis procès  : Laetitia Ohnona n’omet rien du parcours du combattant qui incombe aux victimes de viol. Il leur faudra répéter inlassablement leur histoire, maîtriser leurs angoisses, subir les questions intimes des policiers et les examens gynécologiques. Au plus près de quatre femmes à différents stades de la procédure, la réalisatrice questionne aussi les représentations pesant sur elles. L’alcool, une tenue légère ou un flirt renvoient souvent à une suspicion latente de coresponsabilité. Sans pour autant incriminer une institution judiciaire dépourvue de moyens, SWR/OXFORD FILMS 4 Deux femmes yézidies réduites en esclavage sexuel par Daech en Irak livrent leur terrible témoignage, dans l’espoir que justice soit rendue. Bouleversant et courageux. À l’été 2014, les yézidis se retrouvent au centre de l’attention internationale, quand l’État islamique prend Sinjar, principale ville de cette minorité monothéiste kurdophone, située dans le nord-ouest de l’Irak. Daech y a perpétré des crimes épouvantables, jetant sur les routes des dizaines de milliers de personnes, assassinant les hommes et réduisant les femmes à l’esclavage sexuel. Deux victimes, Dalal et Lewiza, ont accepté de raconter à visage découvert leur sort tragique face à la caméra de l’écrivain, avocat et réalisateur franco-britannique Philippe Sands. Dans une communauté où le viol déshonore celles qui en sont victimes, ces témoignages se révèlent d’autant plus courageux que des dizaines de femmes yézidies abusées ont préféré se donner la mort plutôt que d’être reniées. MEMENTO FILMS PRODUCTION ce documentaire lève le voile sur les lacunes du processus et interroge notre conscience de juré potentiel. Documentaire de Laetitia Ohnona (France, 2018, 50mn) Coproduction  : ARTE France, Memento (R. du 30/7/2019) 28/6 3/6/2021 PROCÈS POUR GÉNOCIDE Avec le concours de Jan Ilhan Kizilhan, psychologue allemand et yézidi, un millier de femmes victimes de violences sexuelles en Irak et en Syrie sont accueillies dans le Land du Bade- Wurtemberg. Parmi elles, Dalal et Lewiza réapprennent à vivre, portées par l’espoir que justice soit rendue. Dans ce documentaire d’une rare intensité, Philippe Sands porte jusqu’à la Cour pénale internationale le récit des atrocités subies. À terme, le calvaire des femmes yézidies pourrait être qualifié de génocide, le viol systématique étant reconnu comme tel, et l’esclavage sexuel comme un crime contre l’humanité. Documentaire de Philippe Sands et David Evans (Allemagne, 2018, 58mn) - Production  : SWR (R. du 19/6/2018) 8/9 mardi 1er septembre ARTE MAG N°36. LE PROGRAMME DU 29 AOÛT AU 4 SEPTEMBRE 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :