Arte Magazine n°2020-25 13 jun 2020
Arte Magazine n°2020-25 13 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-25 de 13 jun 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : voyages à Pompéi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 17 juin ARTE MAG N°25. LE PROGRAMME DU 13 AU 19 JUIN 2020 20 5.00 L R LE CHŒUR DE L’OPÉRA D’HELSINKI FÊTE SES 70 ANS Concert 5.45 M XENIUS Quand le bruit rend malade Magazine 6.10 M XENIUS Les amandes  : une mode lucrative ? Magazine 6.40 M SQUARE IDÉE Pollution lumineuse  : éteindre les lumières ? Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM VIVRE LE LONG DE L’ÉQUATEUR Un danger imminent Série documentaire 8.00 LM EXPÉDITION AUX SOURCES DE L’ESSEQUIBO La savane du Rupununi Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 LM VIGILANCE VOLCANIQUE AU CŒUR DE JAVA Documentaire 10.20 EM NAPLES, LE RÉVEIL DES VOLCANS Documentaire 11.35 EM ENQUÊTES ARCHÉOLOGIQUES Hegra  : sur les traces des Nabatéens Série documentaire 12.05 LER TASMANIE, LE PETIT PEUPLE DES GROTTES Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 L R CHEMINS D’ÉCOLE, CHEMINS DE TOUS LES DANGERS L’Himalaya Série documentaire 13.35 M ROBIN DES BOIS Film Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande 15.35 M TOKYO, IL ÉTAIT UNE FOIS LE MARCHÉ AUX POISSONS Documentaire 16.30 ER INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 R XENIUS Femmes, hommes  : quelles différences ? Magazine 17.45 ER ENQUÊTES ARCHÉOLOGIQUES Persépolis  : le paradis perse Série documentaire 18.10 L R MISSION AMAZONIE En terrain inconnu ; Sur la piste de nouvelles espèces Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.51 ER TU MOURRAS MOINS BÊTE La génétique facile Série d’animation 20.55 DER 21 NUITS AVEC PATTIE Film 22.50 E ON ACHÈVE BIEN LES GROS Documentaire 23.45 LE POIDS DES SEINS Documentaire 0.35 28 JOURS PLUS TARD Film 2.25 L R SCÉNARIO CATASTROPHE Téléfilm 3.45 EM ENQUÊTES ARCHÉOLOGIQUES Ichijodani, un retour aux sources Série documentaire 4.15 LM CHEMINS D’ÉCOLE, CHEMINS DE TOUS LES DANGERS Le Kenya Série documentaire Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première 20.55 Cinéma 21 nuits avec Pattie Venue enterrer une mère distante, Caroline (Isabelle Carré) se retrouve face à de joyeux lurons et un cadavre fugueur. Une comédie de deuil hédoniste des frères Larrieu, avec Karin Viard, désopilante en quadra grivoise. Caroline se rend dans le Minervois pour enterrer une mère qu’elle a peu connue et dont elle veut vendre la maison. Elle y rencontre une joyeuse bande  : les amis de la défunte, qu’ils surnomment Zaza. Au centre, Pattie rayonne, jamais à court d’anecdotes sur sa vie sexuelle. Sensible à l’hédonisme ambiant, Caroline, perturbée par le deuil, est néanmoins agacée, car les exploits de Pattie la renvoient à sa propre libido en berne. Le soir, le corps de la défunte s’évapore. S’agit-il du rapt d’un amant éploré ou, pire, de l’acte d’un nécrophile ? Surgit alors Jean, un ami de Zaza, qui paraît bouleversé par sa double disparition. L’ÉROTISME DES MOTS Dans une ambiance bucolique de vacances, les inhibitions s’évanouissent et les contraires s’attirent  : l’hédoniste Pattie se lie avec la coincée Caroline et le désir s’entiche de la mort. Peu montré, l’érotisme s’exprime surtout par le verbe  : les tirades désopilantes de Pattie (un rôle en or pour Karin Viard) ou les envolées littéraires de Jean. Nécrophilie, obscénités  : le film danse au bord de l’abîme sans y basculer grâce à une mise en scène inventive, qui s’affranchit du macabre en confiant, par exemple, le rôle du remuant cadavre à la gracieuse chorégraphe Mathilde Monnier. Meilleur scénario, Saint-Sébastien 2015 Film d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu (France, 2015, 1h50mn) - Scénario  : Arnaud et Jean-Marie Larrieu Avec  : Isabelle Carré (Caroline), Karin Viard (Pattie), André Dussollier (Jean), Sergi López (Manuel), Jules Ritmanic (Kamil), Denis Lavant (André), Laurent Poitreneaux (le gendarme), Philippe Rebbot (Jean-Marc), Mathilde Monnier (Zaza) - Coproduction  : Arena Films, Pyramide Productions, Canal+, OCS, avec la participation d’ARTE Cofinova - (R. du 18/4/2018) 2015 ARENA FILMS/PYRAMIDE PRODUCTIONS/2016 PATHÉ DISTRIBUTION BANGUMI 22.50 Société La vie en face On achève bien les gros Obèse depuis l’adolescence, l’auteure Gabrielle Deydier revient sur son histoire et s’élève contre la grossophobie à l’œuvre dans notre société. Une ode à l’acceptation de soi, contre la tyrannie des normes. « J’ai tendance à dire que je mesure une Kylie Minogue et que j’en pèse trois. » Du haut de son 1,54 mètre pour 125 kilos, Gabrielle Deydier, 39 ans, vit depuis son adolescence dans un corps que la société réprouve. Quelques kilos en trop l’amènent à 16 ans à consulter un médecin. Il lui diagnostique, à tort, une maladie hormonale et lui prescrit un traitement assorti d’une diète drastique. Son poids triple, charriant avec lui son lot de moqueries. À l’âge adulte, les discours moralisateurs s’ajoutent aux brimades. Mais après des années passées à se cacher, Gabrielle décide d’assumer son corps différent. En 2017, elle s’attaque à la grossophobie, la stigmatisation des per-
sonnes obèses ou en surpoids, et publie On ne naît pas grosse (Éd. Goutte d’or), un vibrant réquisitoire contre l’invisibilisation des gros dans une société où rien n’est pensé pour eux. VIOLENCE NORMATIVE Aujourd’hui, la joviale Parisienne, native du Gard, s’essaie au roman d’anticipation  : l’histoire d’un monde hygiéniste où être gros deviendrait un délit. Émaillé de séquences dystopiques plus vraies que nature, ce documentaire la suit dans son quotidien entre les virées au bar littéraire du coin, les sessions piscine longtemps remises à plus tard par peur du regard des autres ou le retour dans son ancien lycée d’Uzès, lieu de ses premières souffrances. Gabrielle Deydier revient face caméra sur son parcours mais explore aussi auprès de différents témoins (spécialistes, personnes obèses) les conséquences plus larges de la grossophobie, telles que les inégalités salariales ou la violence normative induite par la chirurgie bariatrique. Alors que 10 millions de Français souffrent d’obésité, ce film coup de poing bouscule les clichés et s’interroge sur le traitement réservé à ceux qu’on juge en dehors de la « norme ». Prix « Autrement vu », Figra 2020 Lire page 6 Documentaire de Laurent Follea, Gabrielle Deydier et Valentine Oberti (France, 2020, 52mn) Auteures  : Gabrielle Deydier et Valentine Oberti, d’après l’ouvrage On ne naît pas grosse de Gabrielle Deydier - Coproduction  : ARTE France, Bangumi 3/6 31/10 En partenariat avec 23.45 Société La vie en face Le poids des seins Le questionnement humoristique et identitaire d’une réalisatrice plantureuse, qui s’apprête, non sans appréhensions, à faire réduire son encombrante poitrine. Plus jeune, la réalisatrice Kristen Vermilyea a cherché en vain à dissimuler son imposant 95 G. Puis elle s’en est servie pour attirer l’attention masculine, mais aussi pour remettre en question des stéréotypes sur la féminité. Dans une performance artistique, cette ancienne actrice de Broadway, qui vit désormais à Zurich, invite les gens à soupeser ses seins opulents, isolés du reste de son corps par le décor. Beaucoup constatent alors que l’expérience n’a rien d’érotique. « Il faut qu’un sein soit relié à une personne », note un homme. Aujourd’hui, cette quadra juge sa poitrine pesante  : elle a mal au dos et, surtout, elle en a 0.35 Cinéma 28 jours plus tard 2002 TWENTIETH CENTURY FOX FILM CORPORATION Un terrible virus transforme les humains en zombies. Avec Cillian Murphy, une éprouvante cavale pour la survie. Au cours d’une opération menée par des militants des droits des animaux pour libérer les singes d’un laboratoire, un redoutable virus s’est répandu en Angleterre, transformant les humains en zombies. Vingt-huit jours plus tard, Jim YUZU PRODUCTIONS assez de n’exister qu’à travers elle, au point d’être souvent vue comme un objet sexuel. Kristen a donc décidé de subir une opération de réduction mammaire. Mais cette perspective lui fait prendre conscience que ses seins font partie de son identité. Dans ce documentaire, elle explore avec honnêteté et humour le bouleversement qui s’annonce, son rapport à la séduction et les codes qui régissent le féminin et le masculin. Ce voyage mammaire l’entraînera jusque dans son pays d’origine, les sort d’un long coma à l’hôpital. Après avoir erré dans une ville où tout s’est arrêté, il trouve refuge auprès de deux autres survivants, Selena et Mark. Sont-ils les seuls à avoir échappé à la terrible contamination ? DÉSHUMANISÉ Sur une envoûtante BO rock de John Murphy, incluant des titres de Brian Eno et de Grandaddy, États-Unis, à la rencontre de ses proches, d’un ex-petit ami ou de parfaits inconnus, telle Kimberly, qui porte fièrement son 95 HH dans la jungle urbaine mais avoue préférer entre tous le moment où elle ôte son soutien-gorge. Documentaire de Kristen Vermilyea (Suisse/France, 2018, 51mn) Coproduction  : ARTE GEIE, Yuzu Productions, SSR/SRG, First Hand Films 10/6 15/8 En partenariat avec Danny Boyle (Slumdog Millionaire) renouvelle le film de morts-vivants en conjuguant scènes gore et visions mélancoliques d’un monde déshumanisé. Une éprouvante cavale pour la survie... post-confinement, avec Cillian Murphy (Peaky Blinders), alors à ses débuts. Meilleure photographie (Anthony Dod Mantle), Prix du cinéma européen 2003 (28 Days Later) Film de Danny Boyle (Royaume-Uni, 2002, 1h48mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Alex Garland Avec  : Cillian Murphy (Jim), Naomie Harris (Selena), Noah Huntley (Mark), Brendan Gleeson (Frank) Production  : British Film Council, DNA Film mercredi 17 juin ARTE MAG N°25. LE PROGRAMME DU 13 AU 19 JUIN 2020 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :