Arte Magazine n°2019-46 9 nov 2019
Arte Magazine n°2019-46 9 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-46 de 9 nov 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : Salman Rushdie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
mercredi 13 novembre ARTE MAG N°46. LE PROGRAMME DU 9 AU 15 NOVEMBRE 2019 16 5.00 M NENEH CHERRY EN CONCERT AU TRIANON, PARIS Concert 6.10 M XENIUS La médecine d’urgence expliquée Magazine 6.40 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Bois de Vincennes Série documentaire 7.05 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LEM GEO REPORTAGE Roumanie, les récits d’un cimetière Reportage 8.00 EM DES BÊTES ET DES SORCIÈRES Les mystères de la forêt Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 EM LÉONARD DE VINCI – LE CHEF-D’ŒUVRE REDÉCOUVERT Documentaire 10.55 EM LÉONARD DE VINCI – LA MANIÈRE MODERNE Documentaire 12.05 M BALI SPIRIT Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.30 AILLEURS EN EUROPE 13.35 L R PAPA EST EN CONGÉ PARENTAL Téléfilm 15.35 E CANADA, DIRT MCCOMBER, L’IRRÉDUCTIBLE MOHAWK Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 XENIUS La blockchain  : une technologie d’avenir Magazine 17.35 E PHOTOGRAPHES VOYAGEURS Tanzanie, les derniers chasseurs-cueilleurs Série documentaire 18.05 LES ÎLES DE SA MAJESTÉ Wight Série documentaire 18.55 M LA MARCHE DES ÉLÉPHANTS Des voisins peu ordinaires Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.53 EM A MUSÉE VOUS, A MUSÉE MOI – SAISON 2 « La voix de son maître » – De l’utilité du gramophone Série 20.55 E ROOM Film 22.50 E SALMAN RUSHDIE La mort aux trousses Documentaire 23.50 R LA DERNIÈRE FEMME Film 1.35 M ARTE JOURNAL 2.00 L R MA TRÈS GRANDE FAUTE Film (VF) 3.25 M ARTE REGARDS Un bébé à tout prix ! Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles 16.30 Invitation au voyage ELEPHANT DOC Du lundi au vendredi, Linda Lorin nous emmène à la découverte de notre patrimoine artistique, culturel et naturel. Ingmar Bergman, scènes de la vie suédoise Nourri dès son plus jeune âge par le théâtre et la littérature, l’enfant prodige de la mer Baltique a érigé le cinéma suédois au rang d’œuvre mondiale. 17.05 Xenius La blockchain  : une technologie d’avenir JANETT KARTELMEYER/AVE Le magazine de la connaissance explore la science de manière accessible. Technologie de stockage et de transmission d’informations reposant sur une base 20.05 28 minutes Présenté par Élisabeth Quin, le rendez-vous quotidien consacré à l’actualité et au débat. Avec curiosité, vivacité et humour, Élisabeth Quin s’empare chaque soir de l’actualité, séduisant toujours plus de téléspectateurs. Elle est accompagnée, en alternance, des intervieweurs Anne Rosencher, Renaud Dély, Claude Askolovitch, Vincent Trémolet de Villers et Benjamin Sportouch, ainsi que des chroniqueurs Nadia Daam, Xavier La Bulgarie grandeur soviétique Des montagnes du Grand Balkan jusqu’à la mer Noire, le pays abrite de monumentales œuvres architecturales (photo), symboles de la folie des grandeurs des chefs communistes. La rébellion de Mykonos Avec ses maisons blanches typiques et son port ensoleillé, on ne soupçonnerait pas l’île des Cyclades d’avoir abrité, il y a deux cents ans, l’organisation d’une rébellion... Émission présentée par Linda Lorin (France, 2019, 38mn) - Coproduction  : ARTE France, Éléphant Doc 6/11 11/1/2020 de données décentralisée, la blockchain suscite beaucoup d’espoirs en matière de sécurisation des transactions sur la Toile. Pour y voir plus clair, les présentateurs de Xenius achètent des bitcoins (une cryptomonnaie) et découvrent de nouvelles applications prometteuses. Magazine présenté par Émilie Langlade et Adrian Pflug (Allemagne, 2019, 26mn) 10/2/2020 Mauduit et François Saltiel. Sans oublier les rubriques « Règle de 3 » de Gaël Legras, « Mise au point » de Sandrine Le Calvez, « Prise de tête » de Thibaut Nolte, « Désintox » en partenariat avec Libération et « Dérive des continents » de Benoît Forgeard. Magazine présenté par Élisabeth Quin (France, 2019, 43mn) - Coproduction  : ARTE France, KM 11/1/2020
20.55 Cinéma Room La poignante odyssée d’une mère et de son fils, séquestrés pendant plusieurs années. Inspiré de faits divers, un film coup de poing porté par l’oscarisée Brie Larson et le jeune prodige Jacob Tremblay. CAITLIN CRONENBERG Joy vit enfermée dans une pièce exiguë avec son fils Jack, 5 ans, né des viols à répétition du « vieux Nick », l’homme qui a kidnappé la jeune femme sept ans plus tôt. Seuls les programmes télévisés et le Velux laissant entrevoir un morceau de ciel les relient encore à l’extérieur. Pour préserver son enfant, Joy a bâti un monde d’amusements et d’imaginaire. Mais après des années de séquestration, elle décide de révéler à son fils la vérité et de tout tenter pour les libérer... AMOUR FILIAL ET RÉSILIENCE Adapté du best-seller éponyme d’Emma Donoghue, lui-même inspiré de deux sordides faits divers – les affaires Kampusch et Fritzl –, le film se déroule en trois temps  : au huis clos suffocant, circonscrit à l’espace d’une cabane de jardin, succèdent l’échappée libératrice, puis l’adaptation à la normalité. En adoptant principalement le point de vue du fils, le réalisateur adoucit l’horreur de la captivité par des moments de pure poésie pétris d’innocence enfantine. D’abord préservé par son imaginaire, le garçonnet devient progressivement le protecteur de sa mère quand une autre forme d’enfermement, social cette fois-ci, s’abat sur eux dans le monde extérieur. Porté par l’émouvant Jacob Tremblay et l’oscarisée Brie Larson, un drame d’une sensibilité à toute épreuve. Meilleure actrice (Brie Larson), Oscars, Bafta Awards et Golden Globes 2016 Film de Lenny Abrahamson (États-Unis, 2015, 1h58mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Emma Donoghue, d’après son roman éponyme - Avec  : Brie Larson (Joy), Jacob Tremblay (Jack), Joan Allen (la grand-mère), William H. Macy (le grand-père), Sean Bridgers (le vieux Nick) - Production  : Films4, FilmNation Entertainment, No Trace Camping, Ontario Media Development Corporation 22.50 Le documentaire culturel Les grands romans du scandale Salman Rushdie La mort aux trousses Face à William Karel, l’auteur des Versets sataniques, condamné à mort par une fatwa de Khomeyni il y a trente ans, évoque avec humour et profondeur sa décennie de clandestinité, comme son amour des livres et de la vie. Après la parution des Versets sataniques, en 1988, l’écrivain indobritannique Salman Rushdie a vécu plus de dix ans traqué, reclus et sous protection policière. L’ayatollah Khomeyni, le guide de la jeune révolution islamique iranienne, l’a condamné à mort dans une fatwa pour ce roman décrété blasphématoire. Trente ans plus tard, citoyen américain installé à New York, sir Salman – il a été anobli par la reine en 2007 – retrace et commente pour William Karel cette longue épreuve au cours de laquelle, sous le pseudonyme de Joseph Anton, forgé à partir des prénoms de deux grands aînés tutélaires, Conrad et Tchekhov, il aura changé cinquante-six fois de domicile et fait l’objet d’une vingtaine de tentatives d’assassinat. Plus de soixante personnes, dont deux de ses traducteurs, au Japon et en Turquie, périront en raison de la fatwa, jusqu’à la levée de celle-ci, en 1998, aux termes d’un accord négocié entre Londres et Téhéran. « RACISME » « J’ai ressenti une énorme vague de soutien. Beaucoup moins de gens me défendraient si c’était arrivé aujourd’hui. » Salman Rushdie profère des vérités désagréables avec une placidité teintée d’humour qui ressemble à de la sagesse. Dans cet entretien émaillé d’archives, l’auteur des Enfants de minuit et de La maison Golden évoque avec force sa longue cavale en même temps que le fondamentalisme islamique, cible première de ce gros roman qu’il avait mis cinq ans à écrire, et cataclysme alors insoupçonné qui ouvrirait le XXI e siècle, un certain 11 septembre. « Le racisme est au cœur de tout cela », résume celui qui, à 13 ans, dans un pensionnat chic de la froide Angleterre, découvrit qu’on pouvait être haï pour son accent et sa couleur de peau. Mais de son enfance heureuse à Bombay, où il est né quelques semaines avant la partition de l’Inde, en 1947, au règne étrange de Donald Trump, qu’il combat avec vigueur, en passant par sa cinéphilie et son rapport à l’écriture, l’ancien fugitif évoque aussi avec une gourmandise communicative son grand amour de la vie. Lire page 6 Documentaire de William Karel (France, 2019, 52mn) - Dans la collection « Les grands romans du scandale » Coproduction  : ARTE France, Flach Film Production 2/10 3/3/2020 En partenariat avec mercredi 13 novembre ARTE MAG N°46. LE PROGRAMME DU 9 AU 15 NOVEMBRE 2019 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :