Arte Magazine n°2019-43 19 oct 2019
Arte Magazine n°2019-43 19 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-43 de 19 oct 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Arte concert fête ses 10 ans !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 23 octobre ARTE MAG N°43. LE PROGRAMME DU 19 AU 25 OCTOBRE 2019 20 5.00 R ZUBIN MEHTA Chef d’orchestre et citoyen du monde Documentaire 6.15 M XENIUS Un avenir meilleur grâce à l’intelligence artificielle Magazine 6.40 R LES SEPT VIES DU « SEA CLOUD » Le bateau du dictateur Série documentaire 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LEM GEO REPORTAGE Terre-Neuve, les chasseurs d’icebergs Reportage 8.00 EM PAPAS SOLO CHEZ LES ANIMAUX Documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 M UNE ÉNIGME DE L’ÈRE GLACIAIRE Documentaire 10.20 M LES ÉNIGMES DE L’ÂGE DE LA PIERRE (1 & 2) Et l’homme devint agriculteur ; Témoins éternels Documentaire 12.20 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Les îles maltaises, Malte et Gozo Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 M L’ALLÉE DU ROI Téléfilm 15.35 EM IRAN Le chant de la bergère Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 XENIUS Intelligence artificielle et créativité Magazine 17.35 ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Palmeraie d’Elche, Espagne Série documentaire 18.05 LA PÉNINSULE IBÉRIQUE AU FIL DE L’EAU Le Tage Série documentaire 19.00 E LES NOUVEAUX MONDES SAUVAGES Mozambique  : le grand repeuplement de Zinave Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 E A MUSÉE VOUS, A MUSÉE MOI – SAISON 2 « Jean-Baptiste Belley », « I Have a French Dream » Série 20.55 DE GEMMA BOVERY Film 22.35 E LE ROMAN DE LA COLÈRE Documentaire 23.30 AU MILIEU DE LA RIVIÈRE Film 1.15 ARTE JOURNAL 1.40 M THE SWAN Film 3.10 M METROPOLIS Magazine 3.55 M ARTE REGARDS Ces Finlandais, fans du nucléaire Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Disponible en avant-première Vidéo à la demande Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles 20.55 Cinéma Gemma Bovery Un boulanger romanesque et féru de littérature s’éprend d’une belle Anglaise. Adaptée de la BD de Posy Simmonds, une variation amusée sur le chef-d’œuvre de Flaubert avec un Fabrice Luchini sur mesure. JÉRÔME PRÉBOIS/ALBERTINE PRODUCTIONS/CINÉ-@/GAUMONT/CINÉFRANCE 1888/FRANCE 2 CINÉMA Après un passage éthéré dans une maison d’édition parisienne, Martin Joubert, la cinquantaine, a repris la boulangerie de son père dans un village normand. Entre deux fournées, ce féru de littérature, lassé par une épouse terre-à-terre et un fils adolescent plongé dans ses jeux vidéo, s’évade en rêvant à des destins romanesques. Quand un couple de Britanniques fuyant Londres, Charles et Gemma Bovery, s’installe dans la maison en face de chez lui, l’imagination de ce lecteur de Flaubert ne tarde pas à s’embraser, d’autant que la belle et sensuelle Anglaise le subjugue. DÉRIVE LITTÉRAIRE Adaptant le roman graphique à succès de Posy Simmonds, Anne Fontaine transplante avec une liberté amusée le chef-d’œuvre de Flaubert dans une Normandie contemporaine, encore imprégnée d’atmosphère XIX e siècle. Égaré entre ses fantasmes, nourris par la délicieuse Anglaise, et ses passions littéraires dévorantes, Martin Joubert – un rôle taillé sur mesure pour Fabrice Luchini, qui s’en délecte – cherche tout à la fois à s’immerger, auprès de sa voisine, dans Madame Bovary, l’un de ses romans fétiches, et à lui éviter le destin tragique de la célèbre héroïne, dont elle porte presque le nom. L’imaginaire en proie à l’obsession et les sens en émoi, le boulanger malheureux rêve ainsi que la fiction infuse le morose de son quotidien en même temps qu’il redoute que l’art littéraire ne dicte sa loi pour le pire. Mais de la même manière que Flaubert avouait « Emma Bovary, c’est moi », il dérive corps et âme au fil d’une vie par procuration... dont il a secrètement l’orgueil d’être l’auteur et le metteur en scène. Film d’Anne Fontaine (France, 2013, 1h35mn) Scénario  : Pascal Bonitzer et Anne Fontaine, d’après la bande dessinée éponyme de Posy Simmonds - Avec  : Fabrice Luchini (Martin Joubert), Gemma Arterton (Gemma Bovery), Jason Flemyng (Charlie Bovery), Isabelle Candelier (Valérie Joubert), Niels Schneider (Hervé de Bressigny), Mel Raido (Patrick), Elsa Zylberstein (Wizzy) Production  : Albertine Productions, Ciné@, Gaumont, France 2 Cinéma
DOROTHEA LANGE/LIBRARY OF CONGRESS, PRINTS & PHOTOGRAPHS DIVISION/FSA OWI COLLECTION 22.35 Le documentaire culturel Les grands romans du scandale Le roman de la colère Brûlot politique et écologique dénonçant la misère sur fond de Grande Dépression, Les raisins de la colère, roman culte de John Steinbeck, fit scandale à sa parution en 1939. Plongée dans une œuvre qui garde sa rageuse acuité. « Ils ne peuvent pas m’abattre maintenant, parce que ce serait trop flagrant. » Au printemps 1939, lorsque paraît Les raisins de la colère, roman de la révolte qui divise l’Amérique en révélant crûment la face sombre du capitalisme, John Steinbeck craint pour sa vie. Rigoureusement documenté, ce livre, écrit sur le vif, conte la terrible odyssée de la famille Joad, métayers de l’Oklahoma, chassés de leurs terres par les tempêtes de poussière et la mécanisation de l’agriculture, sur fond de crise de 1929 et de Grande Dépression. Jetés sur les routes à l’image d’autres crève-la-faim immortalisés à l’époque par Dorothea Lange, dont les photos apparaissent dans le film, ces migrants, confrontés à la misère à leur arrivée en Californie, sont parqués dans des camps. ÉVEILLER LES CONSCIENCES De son écriture à sa réception en passant par sa résonance universelle, le documentaire plonge dans ce livre furieux et foisonnant où Steinbeck avait mis toute son âme pour provoquer la colère et éveiller les consciences. Brûlot politique et écologique, le roman, considéré comme l’un des plus grands du XX e siècle, dénonce déjà l’agriculture intensive, la financiarisation de l’économie et la déshumanisation des migrants. Au fil de formidables lectures d’extraits par Denis Podalydès, d’images prégnantes de détresse de la Grande Dépression – qui rappellent d’autres tragédies contemporaines – et d’éclairages, dont les réflexions vibrantes de l’écrivain sur son œuvre, le film revisite ce livre culte, en montrant qu’il n’a rien perdu de sa prodigieuse acuité quatre-vingts ans après sa parution. Documentaire de Priscilla Pizzato (France, 2019, 53mn) Dans la collection « Les grands romans du scandale » Commentaire dit par Denis Podalydès, de la Comédie- Française - Coproduction  : ARTE France, Ex Nihilo 2/10 11/2/2020 La collection « Les grands romans du scandale » est diffusée tous les mercredis vers 22.30, du 16 octobre au 13 novembre. ZDF/WEYDEMANN BROS./BOGUMIL GODFREJÓW 23.30 Cinéma Au milieu de la rivière Gabriel ne se remet pas de la mort de sa sœur, disparue alors qu’il était au front. Une plongée intense dans une communauté de laisséspour-compte au Nouveau-Mexique, dans les pas d’un jeune soldat démobilisé d’Irak. Récemment revenu chez lui, au Nouveau- Mexique, non loin de la réserve navajo, après avoir combattu en Irak, Gabriel ne se remet pas de la mort de sa sœur jumelle, Naomi, disparue dans des circonstances non élucidées alors qu’il était mobilisé. En proie à d’incontrôlables accès de rage dus à une lésion au cerveau, traumatisé par son expérience de la guerre, il cherche à identifier celui qui, il en est sûr, a assassiné sa sœur, au sein de la communauté de laissés-pour-compte dans laquelle il a grandi, ravagée par la misère, le racisme, les addictions et la délinquance. Il tente aussi, à l’aveugle, de renouer des liens avec les siens. EN APNÉE Filmée caméra à l’épaule, au plus près d’acteurs impressionnants de vérité, cette plongée en apnée dans une société à la dérive est le deuxième film d’un jeune réalisateur américain installé à Berlin. Dans les pas de Gabriel, qui se débat pour tenter d’échapper à l’asphyxie, le spectateur est brutalement confronté, avec peu d’instants de répit, à la réalité d’une violence qui contamine chacun au plus intime. Une noirceur tempérée par l’affection que le réalisateur porte à ses personnages, et par l’authenticité de son regard. Meilleur scénario, Munich 2018 (In the Middle of the River) Film de Damian John Harper (Allemagne, 2017, 1h54mn, VOSTF) - Scénario  : Damian John Harper - Avec  : Eric Hunter (Gabriel), Max Thayer (Laurence), Andrea Vigil (Naomi), Samuel Davies (AndreL. Burch), Dana (Nikki Lowe) Coproduction  : ARTE, WeydemannBros., Lightburst Pictures, ZDF das Kleine Fernsehspiel 29/10 mercredi 23 octobre ARTE MAG N°43. LE PROGRAMME DU 19 AU 25 OCTOBRE 2019 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :