Arte Magazine n°2019-42 12 oct 2019
Arte Magazine n°2019-42 12 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-42 de 12 oct 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : travail, salaire, profit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 16 octobre ARTE MAG N°42. LE PROGRAMME DU 12 AU 18 OCTOBRE 2019 20 5.00 M GIMS EN CONCERT Concert 6.10 M XENIUS Le saumon – Du mets de luxe au produit de masse Magazine 6.40 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Tyrol, Autriche Série documentaire 7.05 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM GEO REPORTAGE Une femme à la Gendarmerie royale du Canada Reportage 8.00 L R LA GRÈCE – DES MONTAGNES À LA MER Thessalonique et la Chalcidique Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 LEM CHOLESTÉROL  : LE GRAND BLUFF Documentaire 10.45 LM L’ARMÉE DES SOIGNANTES LOW COST Documentaire 12.05 EM L’ÂGE D’OR DES ANIMAUX Reproducteurs à tout prix Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Mariages de luxe au Kosovo Reportage 13.40 DM CIEL SANS ÉTOILES Film 15.35 E IRAN Le chant de la bergère Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 R XENIUS La bière et ses mythes Magazine 17.35 BIBLIOTHÈQUES AMBULANTES – LE MONDE À PORTÉE DE MAIN USA, Portland – Avec Laura Moulton et Ben Hodgson Série documentaire 18.05 UNE HISTOIRE NATURELLE DE L’EUROPE La naissance du continent Documentaire 19.00 L 90 R KINABATANGAN, LE FLEUVE PRODIGUE DE BORNÉO L’offrande de la terre sous le vent Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 E A MUSÉE VOUS, A MUSÉE MOI « Autoportrait » – Tuto Beauté Série 20.55 30 LADY CHATTERLEY Film 23.45 E 120 LE PROCÈS DE LADY CHATTERLEY Orgasme et lutte des classes dans un jardin anglais Documentaire 0.40 R LE SEL DE LA TERRE Documentaire 2.30 ARTE JOURNAL 2.50 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Seeland, Danemark Série documentaire 3.20 R LA MAGIE DES GRANDS MUSÉES Le musée Munch, Oslo Série documentaire 4.15 M ARTE REGARDS Lesbos, l’île grecque et les migrants Magazine AD VITAM 20.55 Cinéma Soirée « Lady Chatterley » Lady Chatterley Auprès d’un garde-chasse solitaire, une jeune épouse délaissée s’éveille au plaisir des sens et à l’amour. Avec Marina Hands, une splendide adaptation du roman de D. H. Lawrence, magistralement mise en scène par Pascale Ferran. Angleterre, automne 1921, au cœur du pays minier. Dans la froideur du château des Chatterley, la jeune Constance dépérit auprès de son mari, sir Clifford, infirme depuis son retour de la guerre. Un jour, elle rencontre Parkin, le gardechasse, un homme rude et solitaire. Alors que la nature s’ouvre aux rayons du printemps, ces deux êtres séparés par leur position sociale vont peu à peu se rejoindre dans un éveil des sens salvateur. Constance et Parkin se retrouvent régulièrement pour partager des moments d’intimité voluptueuse. Ouvertement épanouie, la jeune femme se découvre une alliée en la personne de Mrs. Bolton, la gardemalade de son époux. Irritée par l’attitude amère de ce dernier, Constance décide de rejoindre sa sœur Hilda et leur père pour des vacances sur la Riviera française. L’éloignement lui fait prendre la mesure de l’amour qu’elle porte au garde-chasse...
LA BELLE ET LE FORESTIER Sorti en 2006, Lady Chatterley marquait le retour d’une cinéaste rare, Pascale Ferran, restée silencieuse après deux premiers films remarqués (Petits arrangements avec les morts en 1994 et L’âge des possibles en 1995). En adaptant ce roman phare de la littérature anglaise, elle pose un regard très personnel sur un univers codé. Des choix de mise en scène mêlant audace et simplicité président au parcours intérieur de Constance, qui, prisonnière d’une existence étouffant tout élan vital, brave les conventions de son époque pour vivre un amour libérateur. La photo, magnifique, rend perceptible la moindre palpitation du visage expressif de Marina Hands. Rarement on aura vu la nature filmée de façon aussi sensuelle, accompagnant l’émotion qui déferle sur les amants secrets. Un film à la beauté bouleversante. Meilleurs film, actrice (Marina Hands), photo (Julien Hirsch), costumes (Marie-Claude Altot) et adaptation, César 2007 Prix Louis-Delluc 2006 Film de Pascale Ferran (France, 2006, 2h48mn) - Scénario  : Pascale Ferran, Roger Bohbot, d’après la deuxième version de L’amant de Lady Chatterley de D. H. Lawrence Avec  : Marina Hands (Constance), Jean-Louis Coulloc’h (Parkin), Hippolyte Girardot (sir Clifford Chatterley), Hélène Alexandridis (Mrs. Bolton), Hélène Fillières (Hilda), Bernard Verley (le père de Constance) Coproduction  : ARTE France Cinéma, Maïa Films, Saga Film, Titre et Structure Production, Les Films du Lendemain 23.45 Le documentaire culturel Soirée « Lady Chatterley » Les grands romans du scandale Le procès de lady Chatterley Orgasme et lutte des classes dans un jardin anglais QUARK PRODUCTION/ARTE FRANCE/DR Revisités par le documentaire, des romans engagés, et toujours d’actualité, constituent cette collection en forme de bibliothèque idéale. Coup d’envoi avec le procès en obscénité intenté au transgressif Amant de lady Chatterley. En 1960 s’ouvre à Londres le « procès du siècle » opposant la Couronne britannique à Penguin Books. En vertu d’une nouvelle loi autorisant la parution d’une œuvre « obscène » si un tribunal lui reconnaît des qualités littéraires, l’éditeur a publié le roman de D. H. Lawrence, L’amant de lady Chatterley, interdit depuis sa sortie à compte d’auteur en 1928. Le procureur fustige des pages où le sexe est « ramené à la moindre occasion ». Face à lui, des professeurs de littérature, des critiques, et même un évêque prennent la défense du roman. La procédure débouchera sur un « non coupable » unanime et le public se ruera sur ce livre, peu avant la révolution sexuelle. LA CONQUÊTE DU PLAISIR Se replongeant dans ce procès dont les interventions « pour » et « contre » sont jouées par des comédiens, ce documentaire, nourri d’archives et d’interviews, dont Sylvain Tesson et Catherine Millet, souligne la modernité du roman, occultée par sa réputation sulfureuse. En racontant les amours d’une aristocrate et du garde-chasse de son époux impuissant, D. H. Lawrence repousse les limites de ce qui peut s’écrire dans une Angleterre corsetée. S’inspirant de son épouse Frieda, avec qui il vit une relation libre, il décrit l’émancipation d’une femme à travers la conquête du plaisir. Mais s’il dépeint le sexe sans fausse pudeur, il en montre la dimension rédemptrice, amoureuse, et les ébats des amants se doublent d’une douce communion avec les bois alentour. Fils de mineur, Lawrence ose mêler les classes sociales, à travers cette idylle entre un prolétaire et une lady. Autant de transgressions qui lui vaudront les foudres de la censure. Un juste retour sur une œuvre dont le scandale a longtemps éclipsé la force littéraire. Lire page 9 Documentaire de Mathilde Damoisel (France, 2019, 52mn) - Dans la collection « Les grands romans du scandale » Coproduction  : ARTE France, Quark Productions mercredi 16 octobre ARTE MAG N°42. LE PROGRAMME DU 12 AU 18 OCTOBRE 2019 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :