Arte Magazine n°2019-38 14 sep 2019
Arte Magazine n°2019-38 14 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-38 de 14 sep 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Hierro.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 18 septembre ARTE MAG N°38. LE PROGRAMME DU 14 AU 20 SEPTEMBRE 2019 20 5.00 EM ARCH ENEMY EN CONCERT Full Force Festival 2019 Concert 6.15 M XENIUS Lumières sur la consomation de stupéfiants Magazine 6.40 LEM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Jura souabe Série documentaire 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LEM GEO REPORTAGE Le petit chasseur de l’Arctique Documentaire 8.00 M MERVEILLES D’AFRIQUE Le delta de l’Okavango Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 M À LA RENCONTRE DES JUIFS D’EUROPE (1 & 2) Documentaire 11.20 EM LA SPLENDEUR DES BAHAMAS Eaux profondes Série documentaire 12.05 LEM LES ÎLES DU FUTUR Madère – Le combat pour l’eau et l’énergie Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS La guerre de l’eau Reportage 13.35 EM NOCES D’OR Téléfilm 15.35 LEM NIAQORNAT, UN VILLAGE AU BOUT DU MONDE Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 XENIUS Le hamster d’Europe  : un rongeur en voie d’extinction Magazine 17.35 ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Pays malouin Série documentaire 18.05 L E UN JOUR EN ITALIE Documentaire 19.00 14 E MIGRATIONS SECRÈTES La fauvette à tête noire Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 E A MUSÉE VOUS, A MUSÉE MOI « Jean-Baptiste Belley » – Le stop Série 20.55 DE CORPORATE Film 22.30 30 LA FRÉNÉSIE DES COLLECTIONNEURS CHINOIS Documentaire 23.25 L’ORNITHOLOGUE Film 1.20 M ARTE JOURNAL 1.40 L R VERTUEUSES, LES MULTINATIONALES ? Le business de l’aide au développement Documentaire 3.10 LEM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Les polders Série documentaire 3.35 EM PHILOSOPHIE La violence peut-elle être légitime ? Magazine 4.05 M ARTE REGARDS Finis les bakchichs Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en ligne Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français CLAIRE NICOL 2016 20.55 Cinéma Corporate Une plongée dans le monde redoutable des ressources humaines, au sein d’une entreprise en pleine réduction d’effectifs. Avec Céline Sallette et Lambert Wilson, glaçants, un polar social qui dénonce le cynisme d’un certain management. Brillante responsable des ressources humaines dans un groupe agroalimentaire, Émilie Tesson-Hansen est un des rouages d’un plan social qui ne dit pas son nom  : elle doit aider à dégraisser 10% des employés sans que l’entreprise n’ait à les licencier. Un jour, un des salariés, désespéré d’être dans le viseur de sa direction, la suit dans la rue et l’accoste. Intraitable, Émilie le repousse, lui enjoignant brutalement de démissionner. Quelques heures plus tard, il se suicide, en sautant d’une fenêtre de son entreprise. Très vite, l’inspectrice du travail Marie Borrel soupçonne un harcèlement moral, dont la jeune gestionnaire et son chef, Stéphane Froncart, pourraient être tenus responsables, et condamnés. AU CŒUR DE LA MACHINE « Cibler » les « éléments récalcitrants, ceux qui résistent aux changements » après des « évaluations comportementales », les « bouger », les « inciter à la mobilité » afin de « s’en débarrasser sans licencier »... À l’heure du procès de France Télécom, bienvenue dans un monde de l’entreprise aux règles implacables et à la morale dictée par le profit immédiat. Les salariés y sont des variables d’ajustement, les relations humaines purement fonctionnelles, tandis que la manipulation s’y pratique de façon insidieuse, mais redoutablement efficace. Au cœur de cette machine à broyer les indésirables, radiographiée avec une précision clinique par Nicolas Silhol, Céline Sallette compose une exécutante parfaite, sans aucun affect et formatée pour les basses œuvres. Jusqu’à ce qu’elle se sente elle-même menacée... C’est une des belles idées du film  : la « tueuse » devient la proie et comprend ce que ses « victimes » ont subi. Lire page 4 Film de Nicolas Silhol (France, 2016, 1h31mn) Scénario  : Nicolas Silhol et Nicolas Fleureau Avec  : Céline Sallette (Émilie Tesson-Hansen), Lambert Wilson (Stéphane Froncart), Stéphane De Groodt (Vincent Philippon), Violaine Fumeau (Marie Borrel) - Production  : Kazak Productions, Rhône-Alpes Cinéma
22.30 Le documentaire culturel La frénésie des collectionneurs chinois Aujourd’hui, la république populaire de Chine compte près de 400 milliardaires. Ces grandes fortunes accumulent de très onéreuses œuvres d’art, pas uniquement par amour du beau... Ils sont prêts à débourser n’importe quelles sommes pour acquérir un Picasso, un Modigliani, un Van Gogh ou un Monet  : les collectionneurs chinois sont omniprésents sur le marché international de l’art et dépensent des fortunes vertigineuses. Si elles laissent une place importante aux œuvres des grands maîtres occidentaux, les réserves de ces nouveaux collectionneurs, parfois rendues accessibles au public, renferment également des objets d’art chinois d’une valeur inestimable – notamment des pièces authentiques du palais impérial de la Cité interdite. Dans la caverne d’Ali Baba de l’un de ces collectionneurs, des bouteilles de vin parées de têtes d’animaux sont entreposées aux côtés de sculptures et de vases ornés de filigranes. Doit-on y voir une démarche purement artistique ou résolument intéressée ? Documentaire de Minh An Szabó De Bucs et Grit Lederer (Allemagne, 2019, 52mn) 23.25 Cinéma L’ornithologue Au travers d’un périple initiatique en pleine nature, la métamorphose en figure sainte d’un scientifique, spécialiste des oiseaux. Une allégorie cinématographique à la beauté ensorcelante. EPICENTRE FILMS/HOUSE ON FIRE/D.R. Parti en expédition dans le nord du Portugal sans son compagnon Sergio, Fernando, un ornithologue descend en kayak le Douro, afin d’observer une espèce rare de cigognes. Tout à la contemplation de différentes espèces d’oiseaux au-dessus du fleuve, il réalise trop tard que son embarcation est prise dans un rapide. Retrouvé inanimé près d’une berge, il est secouru in extremis par Lin et Fei, deux jeunes Chinoises qui se sont égarées sur le chemin de Saint-Jacques-de- Compostelle. Mais, au petit matin, il se réveille à moitié nu, solidement ligoté au pied d'un arbre... Au fil d’un dangereux périple, Fernando est peu à peu dépouillé de ses possessions terrestres  : en route, il aura perdu son bateau, ses médicaments, sa voiture, mais également son amant lisboète dont il laisse sans réponse les appels inquiets. Fragile et désorienté, perdu au milieu d’une nature sauvage parée de mille splendeurs, le scientifique méthodique et passionné enchaîne les rencontres insolites, croisant tour à tour la route de Jesus, un innocent berger sourd et muet, d’hommes-oiseaux attelés à la célébration d’un rite païen ou faisant face à un trio bienveillant d’amazones. LA MÉTAMORPHOSE Dans son monde cinématographique onirique et contemplatif, le cinéaste portugais (La dernière fois que j’ai vu Macao) dissout les frontières entre rêve et réalité, raison et foi, pour suivre l’inexorable métamorphose de son protagoniste en la figure du prêtre franciscain Antoine de Padoue, né Fernando Martins de Bulhões et saint patron du Portugal et de Lisbonne. D’une beauté visuelle aussi déroutante qu’ensorcelante, L’ornithologue a été récompensé dans de nombreux festivals internationaux, notamment celui de Locarno, en 2016. Léopard de la meilleure réalisation, Locarno 2016 (O Ornitólogo) Film de João PedroRodrigues (Brésil/France/Portugal, 2016, 1h53mn, VF/VOSTF) Scénario  : João PedroRodrigues - Avec  : Paul Hamy (Fernando), João PedroRodrigues (António), Xelo Cagiao (Jesus/Tomé), Han Wen (Fei), Chan Suan (Ling), Juliane Elting (Caçadora Loira) - Production  : Blackmaria, House on Fire, Itaca Films, Le Fresnoy, studio national des arts contemporains mercredi 18 septembre ARTE MAG N°38. LE PROGRAMME DU 14 AU 20 SEPTEMBRE 2019 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :