Arte Magazine n°2019-34 17 aoû 2019
Arte Magazine n°2019-34 17 aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-34 de 17 aoû 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : la frondeuse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
dimanche 18 août ARTE MAG N°34. LE PROGRAMME DU 17 AU 23 AOÛT 2019 10 5.00 L R LE MONDE EST UN VILLAGE Documentaire 5.50 L MR FRANÇOIS TRUFFAUT L’INSOUMIS Documentaire 6.45 M MATERA La perle cachée Documentaire 7.40 LM ROUTES À HAUTS RISQUES Les routes de glace du Canada Série documentaire 8.25 9.45 L ARTE JUNIOR 8.25 L R COSMOS, UNE ODYSSÉE À TRAVERS L’UNIVERS Les sœurs du soleil Programme jeunesse 9.05 L R MA VIE AU ZOO (12) Programme jeunesse 9.30 ARTE JUNIOR, LE MAG Programme jeunesse 9.45 M LA PALOMA Film 11.35 L’ART SORT DU CADRE Nature et néant Série documentaire 12.05 R CUISINES DES TERROIRS La Provence Série documentaire 12.45 M À L’AUBE DANS LES ROSERAIES D’AGROS Série documentaire 13.10 EM L’ODYSSÉE INTERSTELLAIRE (1-4) Chasseurs de planètes ; En route vers les étoiles ; À la recherche d’une vie extraterrestre ; Premier contact Série documentaire 16.45 M ROBERT REDFORD L’ange blond Documentaire Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay 17.40 L E ART STORIES, L’ÂME DES MONUMENTS Chapelles de pouvoir Série documentaire 18.25 R L’ORCHESTRE DU FESTIVAL DE DRESDE JOUE ROBERT SCHUMANN Concert 19.10 E UN AIR DE DÉJÀ-VU Émission culturelle 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 GEO TOUR Magazine 20.50 EM LA MINUTE VIEILLE – SAISON 8 Le dîner de la vérité Série 20.55 0.15 SUMMER OF FREEDOM 20.55 LMDER 30 OH MY GOD ! Film 22.30 R VIVA LA VULVA Documentaire 23.25 30 LES SIRÈNES Documentaire 0.15 R SOUS LE CHARME D’ANNE-SOPHIE MUTTER Documentaire 1.10 LES MEILLEURS MOMENTS DU FESTIVAL YOUNG EURO CLASSIC 2018 Partie 2 Concert 2.10 M ARTE JOURNAL 2.30 M MADONNA  : THE MDNA TOUR Concert Pour mieux profiter d’ARTE Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 20.55 0.15 Summer of Freedom Ce soir, le « Summer » d’ARTE explore le corps dans tous ses états, avec ou sans écailles ! WDR/LIAM DANIEL 20.55 Cinéma Oh My God ! Comment, dans l’Angleterre puritaine des années 1880, fut inventé le vibromasseur. Sous ses atours affriolants, une comédie militante pleine d’esprit. Dans l’Angleterre victorienne, le jeune et séduisant médecin Mortimer Granville entre au service du docteur Dalrymple, spécialiste de l’« hystérie » féminine, par ailleurs en butte à l’hostilité de sa propre fille, Charlotte, pasionaria en guerre contre la domination masculine. La méthode thérapeutique de Dalrymple est simple, mais efficace  : donner (manuellement) du plaisir aux patientes pour soulager leurs troubles. Le docteur Granville s’y applique avec ferveur, mais bientôt, une vilaine crampe à la main handicape sa pratique. Avec la complicité de son meilleur ami, un riche oisif passionné de nouvelles technologies, il met alors au point un objet révolutionnaire  : le premier vibromasseur... JOUISSEZ SANS ENTRAVES L’histoire, bien sûr, est largement romancée. En 1883, Joseph Mortimer Granville, médecin, mit bien au point un outil vibrant destiné à soulager les douleurs musculaires, mais il ne traitait alors que les hommes, refusant justement d’être associé aux « caprices de l’hystérie féminine »... Comme on l’imagine, la machine dépassa vite le cadre strict de la pratique médicale. Autour de cette plaisante invention, la réalisatrice Tanya Wexler tisse une comédie so british où la libération sexuelle (et politique) des femmes, menée de main de maîtresse par Maggie Gyllenhaal en suffragette volcanique, heurte les convenances feutrées de la bonne société britannique. À signaler, la palanquée de réjouissants seconds rôles, le toujours farfelu, toujours décadent et toujours impeccable Rupert Everett en tête. (Hysteria) Film de Tanya Wexler (Royaume-Uni/France/Allemagne, 2011, 1h35mn, VF/VOSTF) Scénario  : Stephen Dyer, Jonah Lisa Dyer, Howard Gensler - Avec  : Maggie Gyllenhaal (Charlotte Dalrymple), Hugh Dancy (le docteur Mortimer Granville), Jonathan Pryce (le docteur Robert Dalrymple), Rupert Everett (lord Edmund St. John-Smythe), Felicity Jones (Emily Dalrymple), Ashley Jensen (Fannie), Sheridan Smith (Molly) Coproduction  : ARTE France Cinéma, Informant Media, Forthcoming Films Prod., By Alternative Pictures, Delux Prod., Tatfilm, WDR - (R. du 28/7/2014)
RÉMY GRANDROQUES 2017 22.30 Le documentaire culturel Viva la vulva NGF NIKOLAUS GEYRHALTER FILMPRODUKTION Présenté par Beth Ditto En partenariat avec Une histoire culturelle du sexe féminin, objet de fascination entouré de tabous et de nombreux préjugés. Dans la plupart des langues, les noms attribués au sexe féminin relèvent aussi des pires insultes. À la fois omniprésent dans le langage familier et profondément tabou, il suscite toutes les contradictions et toutes les frayeurs. À travers l’histoire, la manière dont la vulve a été représentée ou dissimulée dans l’art – y compris dans le célèbre tableau L’origine du monde de Courbet –, dans les enseignements religieux ou encore dans les théories scientifiques reflète le contrôle exercé par les sociétés sur la sexualité féminine. Entre fascination pour le pouvoir de donner la vie et terreur du désir féminin, la vulve constitue l’un des symboles du statut de la femme. Tabou des règles, mythes autour de l’hymen et de la virginité, excision, nymphoplastie (opération des petites lèvres)...  : ce documentaire informé et malicieux interroge la condition des femmes sous l’angle de l’image et de la perception de leur corps, et revient sur les nouveaux tabous et diktats esthétiques relatifs à leurs organes génitaux à l’ère de la révolution sexuelle et du féminisme d’aujourd’hui. Documentaire de Gabi Schweiger (Allemagne, 2017, 52mn) - (R. du 6/3/2019) CAITLIN DURLAK 23.25 Les sirènes Ce documentaire ondoyant part à la rencontre de femmes, parfois meurtries, qui s’épanouissent en se déguisant en sirènes. Réputées et redoutées pour leurs charmes fatals, attirant les hommes au fond des océans, les sirènes appartiennent à la légende. Mais il en existe de bien réelles, qui arborent fièrement une queue en tissu irisé. D’exemployées du parc d’attractions Weeki Wachee, en Floride, forment ainsi un petit groupe soudé et nostalgique. « Quand on commence sa vie professionnelle en tant que sirène, tout le reste paraît fade ensuite », jure Vicky, 76 ans, qui avoue n’avoir jamais oublié l’enivrante sensation qu’elle éprouvait en plongeant à plus de 30 mètres de profondeur. RÉINVENTER SA VIE D’autres ont trouvé sous les écailles une façon de conjurer leurs angoisses et d’affirmer leur personnalité. Fille enfermée dans un corps de garçon, élevée dans un recoin conservateur de la Virginie, Julz a tout plaqué pour la Californie, où elle a entamé une transition, trouvé l’amour et la joie de vivre dans un remuant groupe de sirènes. À Harlem, Cookie, victime d’inceste lorsqu’elle était jeune, voyait d’abord dans la queue glissante de cette créature amphibie une façon symbolique d’échapper aux agressions. Aujourd’hui, son habit satiné lui sert davantage à se montrer, confiante et épanouie, qu’à se protéger. Une immersion peuplée d’histoires personnelles poignantes et d’apaisantes séquences aquatiques, dans le sillage de créatures mythiques qui permettent à ces femmes de réinventer leur vie. Documentaire d’Ali Weinstein (Canada, 2018, 52mn) - Production  : Naiad Productions dimanche 18 août ARTE MAG N°34. LE PROGRAMME DU 17 AU 23 AOÛT 2019 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :