Arte Magazine n°2019-28 6 jui 2019
Arte Magazine n°2019-28 6 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-28 de 6 jui 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : festivals en majesté.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 10 juillet ARTE MAG N°28. LE PROGRAMME DU 6 AU 12 JUILLET 2019 20 5.00 LM CHOSTAKOVITCH  : « CONCERTO POUR VIOLONCELLE N°1 » Concours Reine Élisabeth 2017 Concert 5.45 EM ENQUÊTES ARCHÉOLOGIQUES Le secret des lignes de Nazca Série documentaire 6.15 EM ENQUÊTES ARCHÉOLOGIQUES Les premiers Américains Série documentaire 6.40 R XENIUS La voiture du futur Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LEM GEO REPORTAGE Aubrac, des bergers et des moines Reportage 8.00 EM PARADIS NATURELS RETROUVÉS Lac de Constance – Le retour des oiseaux Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 EM LA MÉDITERRANÉE VA-T-ELLE PASSER L’ÉTÉ ? Documentaire 11.20 M TOKYO, IL ÉTAIT UNE FOIS LE MARCHÉ AUX POISSONS Documentaire 12.05 M SERVAL, LE FÉLIN DES SAVANES AFRICAINES Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Un barrage menace la nature en Albanie Reportage 13.35 DEM VIOLETTE NOZIÈRE Film 15.35 L DR MONSTRES ORDINAIRES Téléfilm (VF) 17.30 R LES PARCS NATIONAUX CANADIENS Mont-Riding – La nature vierge ; Wapusk Série documentaire 19.05 ER INVITATION AU VOYAGE Émission 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 E LA MINUTE VIEILLE – SAISON 8 Nageur insolite 20.55 D LA COMMUNAUTÉ Film 22.45 « REQUIEM » DE W. A. MOZART Festival d’Aixen-Provence 2019 Concert 0.25 AU-DELÀ DES MONTAGNES ET DES COLLINES Film 1.55 ARTE JOURNAL 2.15 L R JIKHA TV – REFLET DE LA GÉORGIE Documentaire 3.25 LEM ENQUÊTE D’AILLEURS Les alchimistes Série documentaire 3.55 M ARTE REGARDS Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 20.55 Cinéma La communauté Au Danemark dans les années 1970, un couple fait l’expérience de la vie communautaire. Inspiré de l’enfance du cinéaste Thomas Vinterberg, un film doux-amer sur les utopies évanouies. JESPER TØFFNER/PROKINO Erik, professeur d’architecture, et Anna, journaliste à la télévision, forment avec leur fille Freja une famille épanouie. Lorsqu’Erik hérite d’une immense villa à Hellerup, une banlieue huppée au nord de Copenhague, sa femme, imprégnée par les idéaux libertaires, le convainc d’y vivre en communauté afin de partager les frais d’entretien. Autour de lui, le couple constitue bientôt une bande atypique de colocataires, de l’ami fidèle à l’immigré dépressif en passant par les parents d’un petit malade ou une jeune hippie d’humeur libertine. Mais quand Erik s’éprend d’Emma, l’une de ses étudiantes, le fragile équilibre du groupe vacille. IMPLOSION S’inspirant de son enfance passée dans une communauté, Thomas Vinterberg, révélé par Festen (1998), délivre une fine étude de mœurs sur fond d’utopies collectivistes, très en vogue dans les années 1970. Explorant d’abord les soubresauts de la vie de groupe, le film se resserre progressivement sur le couple formé par Erik et Anna, dès lors que celle-ci propose à la maîtresse de son mari d’intégrer la bande, inconsciemment guidée par l’espoir que leur relation adultère soit une passade. Mais face à l’inéluctable réveil de la nature humaine, l’idéal s’effrite peu à peu jusqu’à l’implosion. La mise en scène rythmée et la noirceur crépusculaire qui plane sur le récit portent de bout en bout cette puissante comédie dramatique dans laquelle le réalisateur exprime une fois encore sa virtuosité. Ours d’argent de la meilleure actrice (Trine Dyrholm), Berlinale 2016 (Kollektivet) Film de Thomas Vinterberg (Danemark/Suède/Pays-Bas, 2016, 1h46mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Thomas Vinterberg, Tobias Lindholm - Avec  : Trine Dyrholm (Anna), Ulrich Thomsen (Erik), Helene Reingaard Neumann(Emma), Martha Sofie Wallstrom Hansen (Freja), Lars Ranthe (Ole), Fares Fares (Allon) - Production  : Zentropa Entertainment, DR, Det Danske Filminstitut, Svenska Filminstitutet, Toolbox Film, Topkapi Films
VINCENT PONTET 22.45 « Requiem » de W. A. Mozart Festival d’Aix-en-Provence 2019 En léger différé du Théâtre de l’Archevêché, Raphaël Pichon et Romeo Castellucci proposent une vision ensorcelante de l’ultime chef-d’œuvre de Mozart. Soirée présentée par Saskia de Ville Le Requiem, par son nom et sa destination première, appartient au genre de la musique sacrée. Mais comme toute œuvre de Mozart, il est empreint d’une grande théâtralité, dimension qui n’a pas échappé à Raphaël Pichon et à Romeo Castellucci. En étroite collaboration, ils ont conçu un projet inédit pour le festival aixois. Afin de souligner, mais aussi de magnifier, les origines de l’œuvre, le jeune chef d’orchestre a décidé d’insérer entre les différents mouvements des chants grégoriens et des pièces rares de Mozart, qui seront interprétés par le chœur et l’orchestre de l’Ensemble Pygmalion, formation baroque qu’il a fondée et qu’il dirige. En contrepoint de cette dramaturgie musicale, Romeo Castellucci a imaginé un poème scénique à la fois simple et puissant, tout en couleurs et en symboles, porté par de nombreux danseurs. Ainsi, mis en scène pour la première fois sur le plateau du Théâtre de l’Archevêché au Festival d’Aix-en-Provence, l’ultime chef-d’œuvre inachevé de Mozart y apparaît non seulement comme un rituel pour le repos des morts, mais aussi comme une célébration des forces de vie. Lire page 7 Spectacle (France, 2019, 1h40mn) - Direction musicale  : Raphaël Pichon - Mise en scène  : Romeo Castellucci Dramaturgie  : Piersandra di Matteo - Avec  : Siobhan Stagg (soprano), Sara Mingardo (alto), Martin Mitterrutzner (ténor), Luca Tittoto (basse), l’orchestre et le chœur de l’Ensemble Pygmalion - Réalisation  : François-René Martin - Coproduction  : ARTE France, Bel Air Media En partenariat avec BEYOND THE MOUNTAINS AND HILLS LTD./SHAI GOLDMAN 0.25 Cinéma Au-delà des montagnes et des collines Portrait d’une famille israélienne au bord du gouffre, par le réalisateur de La visite de la fanfare. Démobilisé après vingt ans de service dans l’armée israélienne, David doit retourner à la vie civile. Persuadé qu’il trouvera sans peine un poste de manager dans le privé, il déchante vite devant les réalités du monde de l’entreprise du « nouvel Israël ». Il peine aussi à retrouver sa place auprès de ses proches  : une fille qui embrasse la cause palestinienne, un fils en pleine crise d’adolescence et une épouse distante. Entre tensions et tentations, les quatre membres de la famille se retrouvent plongés dans une sombre spirale, révélatrice des dysfonctionnements de la société israélienne. Avec ce quatrième long métrage, présenté en 2016 à Cannes dans la section « Un certain regard », Eran Kolirin (La visite de la fanfare) signe un film teinté d’humour, de cruauté et de mélancolie sur les démons de l’Israël d’aujourd’hui. Meilleure actrice (Shiri Nadav Naor), Festival du film de Jérusalem 2016 En compétition section « Un certain regard », Cannes 2016 (Me’Ever Laharim Vehagvaot) Film d’Eran Kolirin (Israël/Allemagne/Belgique, 2016, 1h26mn, VOSTF) - Scénario  : Eran Kolirin - Avec  : Alon Pdut (David Greenbaum), Shiri Nadav Naor (Rina Greenbaum), Mili Eshet (Yifat Greenbaum) Coproduction  : ZDF/ARTE, Belfius, Casa Kafka Pictures, Entre Chien et Loup, July August Productions, The Match Factory mercredi 10 juillet ARTE MAG N°28. LE PROGRAMME DU 6 AU 12 JUILLET 2019 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :