Arte Magazine n°2019-26 22 jun 2019
Arte Magazine n°2019-26 22 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-26 de 22 jun 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : festival du documentaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 25 juin ARTE MAG N°26. LE PROGRAMME DU 22 AU 28 JUIN 2019 18 JUAN SARMIENTO G. 23.45 Festival du documentaire 2019 Berlin Tempelhof À Berlin, dans l’ancien aéroport de Tempelhof, transformé en centre d’accueil temporaire pour réfugiés, le récit sensible d’un temps suspendu au cours duquel la vie s’organise malgré tout. Ironie de l’histoire  : un lieu de transit par excellence, celui de l’aéroport de Berlin-Tempelhof – qu’Adolf Hitler souhaitait le plus grand et le plus beau du monde –, est devenu depuis 2015 le théâtre d’une sédentarité forcée pour des milliers de réfugiés. Le cinéaste et artiste visuel brésilien Karim Aïnouz plante sa caméra dans ce décor fantomatique, optant sciemment pour des plans longs, des cadres fixes et larges, épinglant comme un entomologiste les silhouettes déambulant dans cette gigantesque salle des pas perdus. Il accompagne Ibrahim, Syrien de 18 ans, dont la voix off esquisse le portrait et rythme les mois qui se succèdent. Installés comme lui au sein de boxes aménagés dans des hangars, où les voix résonnent et où les lumières ne s’éteignent jamais, les réfugiés, censés demeurer là quelques semaines, attendent en réalité plusieurs mois avant que leur dossier ne soit instruit. FORME ÉLÉGIAQUE Pendant ce temps, la vie s’organise  : soins médicaux, cours d’allemand, aide aux démarches et même marché de Noël. Au-delà des grilles, le tarmac et ses abords sont un terrain de jeu prisé des Berlinois qui y pique-niquent, s’y adonnent au footing, au Segway ou encore à l’apiculture. Un temps de loisir qui contraste de manière surréaliste avec celui, suspendu, d’une humanité en transit, dissimulée aux regards. Savent-ils seulement, ces habitants, ce qui se joue entre les murs de Tempelhof ? Dans une forme élégiaque qui rappelle les photographies de Sebastião Salgado, compatriote de l'auteur, ce film puissant prend son temps pour laisser s’épanouir l’émotion et la réflexion. Documentaire de Karim Aïnouz (France/Allemagne, 2017, 1h34mn) Coproduction  : ARTE, Lupa Film, Les Films d’Ici, Mar Filmes 1.25 Festival du documentaire 2019 Wrong Elements D’ex-enfants-soldats témoignent des atrocités qu’ils ont vécues ou commises et de leur difficile retour à la vie normale. Signée Jonathan Littell, une plongée vertigineuse dans un Ouganda ravagé par la guerre civile. 2016 VEILLEUR DE NUIT/ZERO ONE FILM/WRONG MEN Dans le nord de l’Ouganda, en 1989, Joseph Kony, combattant mystique de la tribu Acholi, fonde la Lord’s Resistance Army (LRA). Au sein du bush, il forme une armée rebelle d’enfants-soldats en procédant à des enlèvements de masse. Les jeunes filles sont violées par les chefs de guerre. Sur 60 000 adolescents capturés, moins de la moitié survivent à cette jungle où, entre famine et terreur, ils apprennent à tuer. Geofrey, Mike et Nighty, ancienne « maîtresse » de Joseph Kony, en sont revenus. Ce passé commun les a soudés, d’autant que, malgré l’amnistie qu’elle leur accorde, la société ougandaise peine à réintégrer ces « mauvais éléments », ces inclassables, à la fois bourreaux et victimes. ZONE GRISE Dix ans après Les Bienveillantes, Jonathan Littell sonde à nouveau le versant humain de la barbarie et réussit magistralement son premier film. Au hasard des discussions et rencontres, le documentaire suit ces jeunes gens qui s’efforcent d’aller de l’avant, et n’en acceptent pas moins ce retour sur leur passé, pour que leurs proches sachent « comment le bush leur a gâché la vie », dira Nighty. Ils reviennent dans cette brousse qui leur a volé leur enfance et qu’ils mettent à distance, par des rires, des plaisanteries, mais aussi de poignants aveux et témoignages. S’attardant sur cette guerre civile sans fin – Joseph Kony court toujours –, le film suit la traque des derniers rebelles, tandis qu’une séquence dévoile la frontière poreuse séparant les innocents des coupables. Enlevé à l’âge de 10 ans, Dominic Ongwen, féroce commandant de la LRA, est livré aux forces de l’Union africaine, alors qu’il s’attendait à être gracié. Une immersion vertigineuse dans la zone grise où s’enchevêtrent bien et mal. Lire page 9 Documentaire de Jonathan Littell (Allemagne, 2016, 2h13mn) - Coproduction  : ARTE/BR, Veilleur de nuit Production, zero one film, Wrong Men
5.00 M SOIRÉE BAROQUE ITALIENNE À VERSAILLES « Stravaganza d’amore » Concert 5.40 M XENIUS Le bouquet de fleurs, un cadeau empoisonné Magazine 6.10 EM DE L’ART ET DU COCHON ! « Les noces de Cana » de Véronèse Série documentaire 6.40 LEM ENQUÊTE D’AILLEURS Catalogne, la fête de l’Ours Série documentaire 7.05 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 EM GEO REPORTAGE Inde, la magie des cerfs-volants Reportage 8.00 EM AFRIQUE, LES ARBRES DE LA VIE L’hippopotame et l’arbre à saucisses Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 LEM LES MONDES PERDUS Le mystère des dragons à plumes ; L’aube des mammifères ; Qui a tué les insectes géants ? Série documentaire 12.05 LM DOUCES FRANCE(S) En Picardie et Nord- Pas-de-Calais Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Une coopérative écogastronomique à Bologne Reportage 13.30 AILLEURS EN EUROPE 13.35 DM NEVADA SMITH Film 16.00 LEM LES GRANDS MYTHES Aphrodite – Sous la loi du désir Série documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 XENIUS Orthopédie animale Magazine 17.35 L ER ENQUÊTE D’AILLEURS Parsis  : les enfants de Zarathoustra Série documentaire 18.05 30 ABYSSES – LA VIE DANS LES PROFONDEURS EXTRÊMES Documentaire 19.00 30 E PARADIS NATURELS RETROUVÉS Lac de Constance, le retour des oiseaux Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 R ATHLETICUS Football Série d'animation 20.55 7 DE VISAGES VILLAGES Documentaire 22.30 30 LIMITES Documentaire 23.40 30 GAZA, LA VIE Documentaire 1.10 60 PRINCE PARMI LES HOMMES Documentaire 2.35 M PAUVRES MILLIONNAIRES Film 4.05 M ARTE REGARDS Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français AGNES VARDA/JR/CINE TAMARIS/SOCIAL ANIMALS 20.55 Festival du documentaire 2019 Visages villages La cinéaste Agnès Varda et le photographe JR parcourent la France de village en village, à la rencontre des habitants. Une galerie de portraits à ciel ouvert, ode à la mémoire et à la transmission. Agnès Varda – décédée à l’âge de 90 ans le 29 mars dernier – et JR partageaient la même passion dévorante des images. La rencontre entre la pionnière de la Nouvelle Vague et le street artist, initiée en 2015 par Rosalie Varda, la fille d’Agnès et de Jacques Demy, a ainsi débouché sur un coup de foudre artistique et humain. Ensemble, ils décident alors de sillonner, à bord du camion- Photomaton de JR, la France rurale, à la rencontre des habitants. Un voyage loin de la frénésie urbaine et sans itinéraire précis. « Le hasard est le meilleur de mes assistants », aimait rappeler Agnès Varda. Au fil de leur promenade enchantée, ils font la connaissance de fils de mineurs du Nord-Pas-de-Calais, d’épouses de dockers du Havre, d’un artiste provençal à la marge... DOUCES PÉRÉGRINATIONS Dans ce road trip attachant, mis en musique par Matthieu Chedid, Agnès Varda et JR nous convient à une célébration poétique de l’humain et de la mémoire. Les collages d’images géantes en noir et blanc sur les façades des maisons, les murs des fermes ou les trains immortalisent autant les lieux que l’histoire et le quotidien des sujets photographiés. Au gré de ses douces pérégrinations, le duo s’apprivoise. La cinéaste, dont l’œil est toujours aussi aiguisé malgré la maladie, apparaît d’humeur taquine au côté d’un JR qui se refuse à ôter ses lunettes noires. « Tu fais ta mamie conseils », lui dit-il avec tendresse. « Et toi, ton jeune plein d’entrain. » Du cliché de Guy Bourdin, réalisé par Varda en 1954 et transposé par JR sur un blockhaus en Normandie, au rendez-vous manqué chez Godard, qui fut lui aussi sommé par la cinéaste de retirer ses binocles fumées dans Cléo de 5 à 7, leur périple empreint d’humanité est aussi un hymne puissant à la transmission entre les générations. Œil d’or du documentaire, Cannes 2017 Lire page 8 Documentaire d’Agnès Varda et JR (France, 2016, 1h34mn) - Coproduction  : ARTE France Cinéma, Ciné-Tamaris, Arches Films, Rouge International mercredi 26 juin ARTE MAG N°26. LE PROGRAMME DU 22 AU 28 JUIN 2019 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :