Arte Magazine n°2019-26 22 jun 2019
Arte Magazine n°2019-26 22 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-26 de 22 jun 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : festival du documentaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
lundi 24 juin ARTE MAG N°26. LE PROGRAMME DU 22 AU 28 JUIN 2019 14 5.00 ER HOMMAGE MUSICAL À SHAKESPEARE Concert 5.45 M XENIUS Le trampoline  : le sport qui monte Magazine 6.15 M AU ROYAUME DES CHAMPIGNONS Documentaire 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LEM GEO REPORTAGE Birmanie, les sculpteurs de marbre de Mandalay Reportage 8.00 EM L’AUTRICHE SAUVAGE – SOUS LE SIGNE DE L’EAU L’empreinte des glaciers Documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 L ER GEO REPORTAGE Thaïlande – Le dernier voyage d’un éléphant ; Chiens, graines de champions Reportage 11.20 M LA FOLLE FAMILLE DES ÉCUREUILS Documentaire 12.05 LM DOUCES FRANCE(S) En Franche-Comté Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Des bébés victimes de malformations congénitales Reportage 13.30 M UN HOLD-UP EXTRAORDINAIRE Film 15.35 EM OMAN, ARABIE SAOUDITE ET QATAR 49 jours à travers le Rub al-Khali Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 90 XENIUS Sperme  : la fertilité en déclin Magazine 17.35 L ER ENQUÊTE D’AILLEURS Les fantômes Série documentaire 18.05 M ISRAËL, LE NORD Documentaire 18.55 30 E PARADIS NATURELS RETROUVÉS République du Congo – La forêt des gorilles Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 R ATHLETICUS Volley-ball Série d'animation 20.55 ER VIOLETTE NOZIÈRE Film 22.55 60 E ON VA TOUT PÉTER Documentaire 0.30 TEATRO DE GUERRA Libérer la mémoire Documentaire 1.45 L ER HISSEIN HABRÉ, UNE TRAGÉDIE TCHADIENNE Documentaire 3.05 L ER ARCHITECTURES Wa Shan, la maison d’hôtes Collection documentaire 3.35 M ARTE REGARDS Inquiétude au royaume des ours polaires Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 1977 FILMEL PRODUCTION/EDITIONS RENE CHATEAU 20.55 Cinéma Violette Nozière Une jeune fille découche, contracte la syphilis et nourrit de sombres projets. Diffusés en version restaurée, les débuts d’une collaboration fructueuse entre deux maîtres de l’ambivalence  : Chabrol et Huppert. Violette vit dans un appartement exigu entre un père tendre mais étouffant et une mère qui rêve pour elle d’ascension sociale. Dès qu’ils ont le dos tourné, elle enfile ses talons hauts et file au Quartier latin. Maquillée, elle boit des gin-fizz avec une amie, rêvasse et s’offre aux garçons qu’elle croise. Elle finit par attraper la syphilis, mais fait croire à ses parents qu’il s’agit d’une maladie héréditaire et qu’ils doivent se soigner. Peu de temps après, son père fait un malaise... LA PRISONNIÈRE Le film s’inspire d’un fait divers réel qui fascina l’opinion publique  : l’histoire d’une jeune fille qui empoisonna ses parents – seule la mère survécut –, prétendit avoir été violée par son père et se rétracta, obtint des réductions de peine de trois présidents successifs, avant d’être libérée, puis, fait exceptionnel, réhabilitée. La force de la mise en scène de Chabrol est de toujours laisser planer l’ambiguïté. À aucun moment on ne sait si son père a réellement abusé de Violette. Mais le simple fait de confier ce rôle à Jean Carmet, qui, trois ans plus tôt, dans Dupont Lajoie, jouait une scène où il violait la même actrice, contribue à instiller l’ambivalence. À ce jeu, la toute jeune Isabelle Huppert excelle aussi  : sa Violette, à la fois manipulatrice et fragile, innocente et vénéneuse, maussade et lumineuse, lui valut à juste titre le prix de la meilleure actrice à Cannes. Prix d’interprétation féminine (Isabelle Huppert), Cannes 1978 Lire page 4 Film de Claude Chabrol (France, 1978, 2h04mn) - Scénario  : Odile Barski, d’après le livre éponyme de Jean-Marie Fitère - Avec  : Isabelle Huppert (Violette Nozière), Stéphane Audran (Germaine Nozière), Jean Carmet (Baptiste Nozière), Jean-François Garreaud (Jean Dabin) Production  : Cinévidéo, Filmel, France 3 (R. du 18/5/2009) - Version restaurée
22.55 Festival du documentaire 2019 On va tout péter Pendant plusieurs mois, en 2017, Lech Kowalski a capté en cinéma direct le combat des salariés de GM&S, dans la Creuse, pour sauvegarder leurs emplois. Le récit coup de poing d’une révolte en marche. REVOLTCINEMA Printemps 2017. Dans la cour de l’usine GM&S, à La Souterraine (Creuse), deux bonbonnes de gaz sont accrochées à une citerne du groupe industriel Air Liquide barrée de l’inscription « On va tout péter ». Révoltés par la fermeture annoncée de l’équipementier automobile, dont les principaux clients ont pour nom PSA et Renault, lesquels passent désormais commande à l’étranger, les salariés ont équipé leur bombe artisanale d’un détonateur. Yann, Jean- Marc, Vincent, René, Petit Lu et le reste des salariés menacent de faire sauter l’usine dans laquelle ils ont travaillé chacun deux ou trois décennies, si rien n’est fait pour sauver les 277 emplois du site. Peu après, la visite à Bellac d’Emmanuel Macron – qui se défend d’être « le Père Noël » – préfigure tout de même l’amorce d’un dialogue, accompagné d’une cellule de crise pour chercher un repreneur. Le combat des salariés ne fait que commencer  : à défaut d’une offre, le tribunal de commerce liquidera l’usine... CINÉMA DIRECT Cinéaste engagé (I Pay for Your Story, La malédiction du gaz de schiste) et chantre du cinéma direct, Lech Kowalski est resté neuf mois en immersion, caméra au poing, auprès des salariés de GM&S en lutte. Il saisit sur le vif les assemblées générales, les moments de doute où l’espoir vacille, les paroles qui redonnent courage, avant d’emboîter le pas à une délégation qui tente d’occuper des sites de production de PSA et Renault. Souvent âpre quand la colère explose, parfois drôle, comme cet échange entre un ouvrier et un CRS partageant une passion pour la pêche à la carpe, son film, présenté cette année à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, prend un tour poignant lorsque le repreneur annonce sa décision de se séparer de 157 salariés, chacun redoutant alors de rester sur le carreau. Chronique d’un monde ouvrier qui se désagrège, On va tout péter interroge sur les moyens de se battre et de préserver sa dignité face à la loi du plus fort, sans sombrer dans la violence. Quinzaine des réalisateurs, Cannes 2019 Lire page 7 Documentaire de Lech Kowalski (France, 2019, 1h39mn) Coproduction  : ARTE France, Revolt Cinema 0.30 La lucarne Festival du documentaire 2019 Teatro de guerra Libérer la mémoire Trente-cinq ans après la fin de la guerre des Malouines, six vétérans argentins et britanniques revisitent un douloureux passé. Appelés du contingent ou militaires de carrière, ils avaient la vingtaine à peine lorsque leurs deux pays sont entrés en guerre. Certains ont tué, tous ont vu la mort de près. Aujourd’hui quinquagénaires, Marcelo, Jim et les autres mettent des mots sur ce fragment de leur histoire qui ne les a jamais quittés, sur les fantômes qui continuent de les hanter. Chacun à leur tour sur un fond blanc, réunis dans un bâtiment industriel désaffecté, sur le terrain de leurs anciens accrochages avec l’ennemi, en treillis ou en maillot de bain, ensemble face aux enfants d’une classe, ils revivent « leur » guerre, en rejouent les gestes et les émotions. Après avoir exploré dans un précédent travail les séquelles de la dictature argentine (Ma vie après), Lola Arias a inscrit cet exercice de libération de la parole dans le cadre d’un projet multimédia englobant une pièce de théâtre (Minefield), une installation vidéo (Veterans), ainsi qu’un livre (Campo minado/Minefield). Une expérience vibrante. Documentaire de Lola Arias (Argentine/Espagne, 2018, 1h16mn) - Production  : BWP lundi 24 juin ARTE MAG N°26. LE PROGRAMME DU 22 AU 28 JUIN 2019 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :