Arte Magazine n°2019-25 15 jun 2019
Arte Magazine n°2019-25 15 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-25 de 15 jun 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : les bâtisseurs de Guédelon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 19 juin ARTE MAG N°25. LE PROGRAMME DU 15 AU 21 JUIN 2019 20 5.00 LM ROLANDO VILLAZÓN PRÉSENTE LES STARS DE DEMAIN Concert 5.45 EM LES PETITS SECRETS DES GRANDS TABLEAUX « L’astronome », 1668 – Johannes Vermeer Collection documentaire 6.15 M XENIUS Les amandes  : une mode lucrative ? Magazine 6.45 EM ROYAUME-UNI, L’HISTOIRE VUE DU CIEL La révolution industrielle Série documentaire 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M GEO REPORTAGE Éthiopie, le berceau du café Reportage 8.00 M LES PRINCES DE NOS CAMPAGNES Chevreuil et cerf Documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 M UN RÊVE D’ÎLES La Crète à vélo ; L’Islande à vélo ; La Sardaigne à vélo Série documentaire 12.05 M ESPAGNE, LA FEMME QUI SAUVAIT LES CHEVAUX Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Quand les déchets détruisent la faune marine Magazine 13.35 LM LES ENFANTS-LOUPS Téléfilm 15.05 EM ENQUÊTES ARCHÉOLOGIQUES Île de Pâques  : le grand tabou Série documentaire 15.35 EM BENGALE, LES MUSICIENS DE LA GANDHI ASHRAM SCHOOL Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Le lynx, une réintroduction progressive Magazine 17.35 L ER ENQUÊTE D’AILLEURS Rome, les premiers chrétiens Série documentaire 18.05 LM MYSTÉRIEUSE ARABIE Les Émirats arabes unis Série documentaire 19.00 L ER LES CHEVAUX SAUVAGES DE NAMIBIE Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 R ATHLETICUS Gardien de but de football Série 20.55 7 DER MERCI POUR LE CHOCOLAT Film 22.35 LR LE MARCHÉ DES MASQUES AFRICAINS Documentaire 23.30 7 LES INITIÉS Film 0.55 M LES CHANTEUSES DE SOUL DE L’AFRIQUE À L’EUROPE Angélique Kidjo, Nneka, Y’akoto Documentaire 1.50 EM ENQUÊTE SUR UN CITOYEN AU-DESSUS DE TOUT SOUPÇON Film 3.40 EM ITALIE, L’HISTOIRE VUE DU CIEL Le génie civil des romains Série documentaire 4.10 M ARTE REGARDS Un crime impuni Reportage 1996-98 ACCUSOFT INC., ALL RIGHTS RESERVED 20.55 Cinéma Merci pour le chocolat Un hymne chabrolien au talent d’Isabelle Huppert, impériale en meneuse de jeu d’un huis clos familial subtilement vénéneux. À Lausanne, André Polonski, pianiste virtuose, et Marie-Claire Muller, dite « Mika », patronne d’une fabrique renommée de chocolats, se remarient après une première et éphémère union, des années auparavant. André avait alors quitté Mika pour épouser Lisbeth, dont il a eu un fils, Guillaume. La délaissée n’en continuait pas moins à héberger le couple et son enfant dans sa villa cossue, sur les hauteurs de la ville. Huit ans plus tôt, tous quatre s’y trouvaient lorsque Lisbeth, sortie acheter les somnifères dont son mari ne peut se passer, s’était tuée en voiture. Peu après le remariage, la jeune Jeanne Pollet, qui admire Polonski et veut elle aussi devenir pianiste, apprend par une amie de sa mère que, née le même jour et dans la même clinique que Guillaume, elle a failli être échangée avec lui. Troublée par ce récit et en quête d’un mentor, elle va sonner à la porte de la demeure... FASCINATION Une mort mystérieuse qui hante les vivants, un artiste autocentré accro aux somnifères, un adolescent torturé somnolant dans sa chambre, une belle ambitieuse aux motivations troubles, et une maîtresse de maison experte en chocolats chauds onctueux, qui dorlote son monde avec un sourire suave... Dans ce huis clos familial à la fois retors et cousu de fil blanc, l’angoisse ne vient pas du suspense, mais de la psychose qui, à l’image du châle toile d’araignée dans lequel se drape Isabelle Huppert, enserre les personnages. Fascinante, l’actrice montre une fois encore, après Violette Nozière (qu’ARTE diffuse le 24 juin) et La cérémonie, toute l’étendue de son talent pour le crime chabrolien. Film de Claude Chabrol (France/Suisse, 2000, 1h37mn) - Scénario  : Claude Chabrol, Caroline Éliacheff, d’après le roman éponyme de Charlotte Armstrong - Avec  : Isabelle Huppert (Mika), Jacques Dutronc (André Polonski), Anna Mouglalis (Jeanne), Rodolphe Pauly (Guillaume), Brigitte Catillon (Louise Pollet) - Production  : CAB Productions, MK2 Productions, France 2 Cinéma, Télévision Suisse Romande (TSR), YMC Productions - (R. du 20/9/2010)
PETER HELLER/FILMKRAFT 22.35 Le documentaire culturel Africa ! Le marché des masques africains Depuis la fin de la colonisation de l’Afrique, l’Occident spécule sur les objets d’art traditionnel. Retour sur plusieurs siècles de pillages et la contrefaçon qui leur a succédé. En deux siècles de colonisation, l’Afrique a été dépossédée d’une quantité incalculable d’œuvres d’art et d’artisanat de grande importance. On retrouve aujourd’hui ces trésors entassés par milliers dans les fonds des musées, des expositions privées et des galeries occidentales. Les musées internationaux dédiés à l’ethnologie présentent ainsi des collections d’une incroyable richesse, dont l’origine reste pourtant suspecte. Plus d’un demisiècle après la fin des empires coloniaux, c’est désormais la spéculation qui bat son plein, sur les masques, statuettes et autres objets d’art africains issus de pillages. C’est le cas notamment des trésors de la civilisation nok (actuel Nigeria, 1000 av. J.-C.- 300 apr. J.-C.), achetés par des musées, de Boston à Bruxelles. Aujourd’hui, de plus en plus de pays d’Afrique demandent la restitution de ces objets. HISTOIRE DU PILLAGE L’historien de l’art béninois Romuald Tchibozo et la politologue panafricaniste nigérienne Aissa Halidou reviennent sur l’histoire de ce pillage artistique, notamment au Togo et au Bénin, et partent sur les traces de l’industrie de la contrefaçon. Des modestes sculpteurs des villages béninois aux richissimes collectionneurs européens, ce documentaire interroge aussi l’omniprésence d’un « regard blanc » sur l’art africain, d’hier à aujourd’hui. Documentaire de Peter Heller (Allemagne, 2015, 52mn) - (R. du 14/9/2016) 23.30 Cinéma Africa ! Les initiés Évoquant l’homosexualité et son oppression au travers d’un rite d’initiation masculine xhosa, ce film subtil et beau a divisé l’Afrique du Sud. ZDF/PAUL ÖZGÜR Chaque année, Xolani, un ouvrier solitaire, retrouve Vija, son ami d’enfance, sur un plateau reculé, en pays xhosa, où tous deux sont désormais « instructeurs » pour un rite traditionnel secret d’initiation masculine qu’eux-mêmes ont subi autrefois. Celui-ci débute par une cérémonie de circoncision collective, après laquelle les jeunes « initiés » vont passer une semaine dans des huttes en pleine nature, le temps de leur cicatrisation. Cette année, un riche Xhosa a demandé à Xolani d’initier son fils, Kwanda, qu’il juge pourri par la vie urbaine. La présence du jeune homme, homosexuel assumé, va confronter Xolani et Vija à la vérité devant laquelle, chacun à sa manière, ils se dérobent  : l’importance vitale de la relation cachée qu’ils poursuivent, une fois l’an, à la faveur de leurs retrouvailles dans la montagne. « ÊTRE UN HOMME » Que signifie devenir adulte, et donc « être un homme », comme doivent le clamer les jeune initiés pour surmonter l’épreuve, sinon parvenir à s’accepter soi-même ? Dans son premier long métrage de cinéma, John Trengove tisse frontalement, mais sans manichéisme, les étapes du rite et la sensualité, à la fois impérieuse et réprimée, de ses personnages. Porté par la performance subtile de son trio d’acteurs, ce récit âpre et intime, applaudi à travers le monde, a divisé l’Afrique du Sud, où la haine de l’homosexualité, bien que réprimée par la loi, s’exprime librement. Le film a valu insultes et menaces de mort à Trengove, cinéaste blanc auquel on a contesté le droit de s’emparer des traditions xhosa, comme à Nakhane Touré, musicien et écrivain connu, mais acteur débutant, qui insuffle au personnage de Xolani un mystère buté et douloureux. Meilleurs film, réalisateur, acteur (Nakhane Touré), acteur dans un second rôle (Bongile Mantsai), montage (Matthew Swanepoel), scénario, Prix de la télévision et du cinéma sud-africains 2018 – Prix Sutherland du meilleur premier film, Londres 2017 Tanit d’argent, Carthage 2017 (Inxeba) Film de John Trengove (Afrique du Sud/Allemagne, 2017, 1h23mn, VOSTF) - Scénario  : John Trengove, Thando Mgqolozana, Malusi Bengu - Avec  : Nakhane Touré (Xolani), Bongile Mantsai (Vija), Niza Jay Ncoyini (Kwanda), Thobani Mseleni (Babalo) - Coproduction  : Urucu Media, Das kleine Fernsehspiel, ARTE/ZDF, RIVA Filmproduktion, Oak Motion Pictures, Cool Take Pictures, Deuxième Ligne Films, Sampek Productions, Edition Salzgeber, Figjam Entertainment mercredi 19 juin ARTE MAG N°25. LE PROGRAMME DU 15 AU 21 JUIN 2019 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :