Arte Magazine n°2019-23 1er jun 2019
Arte Magazine n°2019-23 1er jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-23 de 1er jun 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Tiananmen.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 4 juin ARTE MAG N°23. LE PROGRAMME DU 1 ER AU 7 JUIN 2019 18 5.00 L R BERLIN LIVE Albert Hammond Concert 6.15 M XENIUS Un trésor au coin de la rue ? Magazine 6.40 LEM LES GRANDS MYTHES Hermès – Le messager indéchiffrable Série documentaire 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M NOTRE EUROPE, QUELLE HISTOIRE ! Des rêves de liberté au printemps des peuples Série documentaire 8.00 EM À LA RECONQUÊTE DES FORÊTS Guyane, l’eldorado vert Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 LEM LES NOUVEAUX GUERRIERS DES CHAMPS Documentaire 10.35 EM QUAND LES ANIMAUX SAUVAGES EMMÉNAGENT EN VILLE Amérique  : la grande forêt de l’Est ; Amérique  : les Grandes Plaines ; Amérique  : la côte Ouest Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS La mission Tulipe noire Reportage 13.35 EM QUE LA BÊTE MEURE Film 15.35 ER CORÉE  : LES FEMMES DE LA MER Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 XENIUS Poids-lourds, l’envers du décor Magazine 17.35 ER ROYAUME-UNI, L’HISTOIRE VUE DU CIEL La construction d’une nation Série documentaire 18.05 L R D’OUTREMERS En Nouvelle-Calédonie Série documentaire 18.55 LE HÉRISSON, NOTRE DISCRET VOISIN Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 60 TIANANMEN (1 & 2) Le peuple contre le parti ; Le parti contre le peuple Documentaire 22.40 30 LIU XIAOBO, L’HOMME QUI A DÉFIÉ PÉKIN Documentaire 23.40 POUR LA DÉMOCRATIE ET LA LIBERTÉ Les artistes chinois des années 1980 Documentaire 0.35 EM LE DESSOUS DES CARTES Mer des Caraïbes  : un vent nouveau se lève ? Magazine 0.50 L R LES SŒURS AIMÉES Film 3.30 LEM FRANCE-ALLEMAGNE, UNE HISTOIRE COMMUNE Mille ans de religion Série documentaire 4.00 M ARTE REGARDS Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français AGENCE VU - MANUEL VIMENET_JUIN 1989 WANG DAN ET WUER 20.50 Thema Tiananmen (1 & 2) Il y a trente ans, les étudiants chinois se soulevaient pour exiger la démocratie et furent victimes d’une sanglante répression. Nourrie par les « Tiananmen Papers », une captivante plongée au cœur des événements du printemps 1989. Soirée présentée par Émilie Aubry 1. Le peuple contre le parti Le 15 avril 1989, Hu Yaobang, ancien secrétaire général du Parti communiste chinois, limogé de ses fonctions deux ans auparavant, suite aux manifestations étudiantes de 1986 qu’il avait soutenues dans leurs revendications démocratiques, meurt d’une crise cardiaque. Voulant lui rendre hommage, des milliers d’étudiants convergent vers Tian’anmen, la plus grande place du monde, symbole du pouvoir communiste, confronté, depuis une décennie, au vent de liberté qui souffle sur la Chine et fragilise la dictature du parti unique. Les slogans revendiquent la liberté d’expression et la transparence du gouvernement. Ce premier épisode retrace le début du plus grand mouvement pour la démocratisation de l’histoire de la Chine et l’épreuve de force engagée entre quelque 200 000 manifestants – bientôt soutenus par les ouvriers, les Pékinois et les grandes villes – et le gouvernement dirigé d’une main de fer par Deng Xiaoping, le secrétaire général du parti et le Premier ministre Li Peng. Le 20 mai, après une mascarade de dialogue avec les leaders étudiants, la loi martiale est proclamée. 2. Le parti contre le peuple Deux cent mille soldats pénètrent dans la capitale, mais sont rapidement stoppés par les Pékinois qui fraternisent avec eux. Parallèlement, des dissensions naissent parmi les étudiants, entre les tenants de la non-violence et les plus radicaux. Le 27 mai, Wang Dan, l’un des leaders, sentant l’imminence du drame, exhorte sans succès ses camarades à évacuer la place. Le 3 juin, des soldats plus soumis au régime, et qui ont reçu l’ordre de tirer à vue, assaillent les étudiants. En quelques heures, les morts se comptent par milliers.
Le lendemain du massacre, l’image d’un homme seul face à un tank fait le tour du monde, tandis qu’un gigantesque appareil de répression se déploie dans tout le pays. POIGNANTES IMAGES D’ARCHIVES Comment, il y a trente ans, le Parti communiste chinois en est-il arrivé à commettre un crime de masse dont on ignore toujours le nombre exact de victimes ? Douze ans après les événements, en 2001, la fuite de milliers de documents secrets retraçant les luttes internes du pouvoir chinois, les « Tiananmen Papers », révélèrent l’enchaînement des faits. S’appuyant sur ces documents exceptionnels, le film retisse le fil des journées d’avril à juin 1989 grâce à de poignantes images d’archives commentées par des spécialistes de la Chine et par les anciens leaders du mouvement eux-mêmes, pour la majorité en exil. Les fantômes du « printemps de Pékin » continuent de les hanter, alors qu’un régime totalitaire gouverne toujours le pays. Lire page 6 Documentaire de Ian MacMillan et Audrey Maurion (France/États-Unis/Royaume-Uni, 2019, 2x58mn) Réalisation  : Ian MacMillan - Coproduction  : ARTE France, Yami 2, Alleycats, PBS 22.40 Liu Xiaobo, l’homme qui a défié Pékin La passionnante histoire du prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo, l’homme qui a réclamé une transition démocratique en Chine, et qui en a payé le prix fort. Au printemps 1989, lorsque les étudiants occupent la place Tian’anmen à Pékin, Liu Xiaobo, chercheur en littérature chinoise et orateur hors pair, devient l’un des mentors du mouvement. Peu de temps avant que ne débute le massacre, dans la nuit du 3 au 4 juin, il supplie la jeunesse d’évacuer la place et entame une grève de la faim pour demander au pouvoir d’éviter la violence. Arrêté le 6 juin, il est envoyé en camp de rééducation. À sa libération, un an et demi plus tard, il choisit de demeurer en Chine et de résister de l’intérieur, tandis que nombre de ses compatriotes optent pour l’exil. Arrêté en 2008, pour avoir corédigé la Charte 08, programme pour une transition démocratique en Chine, il est condamné à onze ans de prison pour subversion du pouvoir de l’État. Toujours incarcéré en 2010, il ne peut recevoir en personne le prix Nobel de la paix qui lui est décerné et meurt en captivité sept ans plus tard, en juillet 2017. TESTAMENT POLITIQUE Aujourd’hui, le régime chinois met tout en œuvre pour que le nom de Liu Xiaobo soit oublié, multipliant la censure à l’intérieur de ses frontières et les pressions sur le reste du monde. 23.40 Pour la démocratie et la liberté Les artistes chinois des années 1980 WEIMIN ZHANG Coup de projecteur sur la première génération d’artistes contemporains chinois, qui revendiquait plus de liberté créative et de démocratie. Un élan progressivement brisé au cours des années 1980. Trente ans après la répression du mouvement démocratique chinois du 4 juin 1989, retour sur une période trouble de l’empire du Milieu, ponctuée HIKARI Mais, en 2008, le dissident avait confié son testament, politique et personnel, sous la forme d’une longue interview, filmée par François Cauwel. Elle sert de trame au journaliste Pierre Haski pour faire le portrait passionnant d’un homme qui, toute sa vie, se battit pour ses convictions et en paya le prix fort. Il convoque ses compagnons de lutte, ainsi que sa veuve, la poétesse Liu Xia, longtemps placée en résidence surveillée et maintenant exilée en Allemagne. Lire page 6 Documentaire de Pierre Haski (France, 2019, 1h) - Coproduction  : ARTE GEIE, Hikari, Pictanovo de bouleversements sociaux et artistiques. Au cours des années 1980, certains artistes indépendants ont exposé leurs œuvres en plein air sur le « mur de la démocratie », un espace de débat et de revendication sur lequel les Chinois collaient leurs dazibaos (journaux). Le cinéaste Yang Yang part, notamment, à la rencontre du sculpteur Wang Keping, cofondateur du collectif artistique d’avant-garde Xing Xing, qui vit en exil à Paris depuis les années 1980, de la peintre Li Shuang – seule femme du groupe – et du musicien de rock Cui Jian, à qui l’on doit l’hymne des manifestations étudiantes de 1989. Mû par la revendication d’une liberté créative mais aussi par la volonté d’instaurer davantage de démocratie, le collectif s’est dissout en 1983 sous la pression politique. Pour Yang Yang, la Chine n’a pas seulement perdu son désir de démocratie et de liberté sous les chaînes des tanks lors du massacre de Tian’anmen, mais aussi une part d’idéalisme et de créativité. Documentaire de Yang Yang (Allemagne, 2018, 52mn) mardi 4 juin ARTE MAG N°23. LE PROGRAMME DU 1 ER AU 7 JUIN 2019 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :