Arte Magazine n°2019-22 25 mai 2019
Arte Magazine n°2019-22 25 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-22 de 25 mai 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : folles de joie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
lundi 27 mai ARTE MAG N°22. LE PROGRAMME DU 25 AU 31 MAI 2019 16 22.30 Cinéma Cycle cinéma italien Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon Dans une Italie répressive, un homme de pouvoir commet un crime et sème volontairement des indices qui l’accablent. Une farce politique, issue du cinéma contestataire des années 1970. 1970, 1996, 1998 COLUMBIA PICTURES INDUSTRIES, INC. Un homme égorge sa maîtresse, laisse des empreintes et avertit la police. L’assassin, qui se trouve être le responsable de la brigade criminelle, arrive au commissariat. Il fête avec d’ex- subalternes sa promotion comme chef du bureau politique. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il se déchaîne en discours haineux où il amalgame révolution et criminalité. En privé, il prend plaisir à semer des indices pour mettre la police sur ses traces. Des souvenirs de sa liaison orageuse avec sa victime le hantent. AMBIVALENCE Sur une ritournelle dissonante d’Ennio Morricone, Elio Petri, cinéaste contestataire des années 1970, se livre à une attaque en règle contre un État policier sanglé dans son esprit de corps. Ivre de sa toutepuissance, son antihéros, joué par un Gian Maria Volontè expressionniste, n’a pas grand-chose pour plaire. Mais son ambivalence, symbole de celle de toute la société, le rend plus humain  : il veut prouver qu’il est « au-dessus de tout soupçon », tout en désirant puérilement être pris en faute. Ce sens de l’autodénigrement à l’italienne tempère la froideur de ce film à thèse. Grand prix du jury et prix Fipresci, Cannes 1970 – Meilleur film étranger, Oscars 1971 (Indagine su un cittadino al di sopra di ogni sospetto) Film d’Elio Petri (Italie, 1970, 1h50mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Elio Petri, Ugo Pirro Avec  : Gian Maria Volontè (le chef du bureau politique), Florinda Bolkan (Augusta Terzi), Arturo Dominici (Mangani), Orazio Orlando (Biglia), Sergio Tramonti (Antonio Pace) Production  : Vera Films S.p.a. Cycle cinéma italien Lundi 27 mai Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon à 22.30 Mercredi 29 mai Folles de joie à 20.55 Lundi 3 juin Pauvres millionnaires à 22.45 Lundi 10 juin Bellissima à 22.40, suivi de Luchino Visconti – Entre vérité et passion à 0.30 Sur arte.tv, retrouvez également L’avventura et Main basse sur la ville. 0.20 La lucarne L’exilé Le cinéaste brésilien Marcelo Novais Teles déroule le fil de sa vie dans un lumineux et mélancolique journal filmé qui convoque aussi ses amis, dont le comédien et réalisateur Mathieu Amalric. « Dans l’existence, il est un moment charnière où ‘je’n’est pas encore, alors qu’‘il’n’est déjà plus. C’est l’ex-il », explique en ouverture de son film le comédien, scénariste et réalisateur brésilien Marcelo Novais Teles. C’est cet instant qu’il s’emploie à retracer en revisitant vingt-cinq ans d’archives personnelles filmées. Tout commence en 1981 quand, apprenti acteur et cinéaste de 20 ans, fraîchement débarqué à Paris, il se lie d’amitié avec quelques camarades cinéphiles de sa génération  : les comédiens et réalisateurs Olivier Broche et Mathieu Amalric, et la compagne d’alors de ce dernier, l’actrice Jeanne Balibar. Repas, fêtes et virées à la campagne filmés en super-8 ponctuent les années qui filent et les trajectoires de vie. « HOME MOVIE » Si les moments de joie émaillent le film, l’auteur ne cache pas les tourments d’un exilé qui cherche son « je » tout autant que son âme sœur, alors même qu’il semble enfermé dans un éternel célibat doublé d’une impossible quête de paternité. Celle-ci se dévoile dans d’émouvantes lettres qui lui sont adressées par une ex-amante demeurée au Brésil, qui a donné naissance à une petite fille dont il pourrait être le géniteur. « Parfois, j’ai le sentiment de n’habiter nulle part, seulement en moi, dans cet immense vide », confie le réalisateur, qui se met en scène avec pudeur et humilité. Il signe un poignant home movie tout en contraste, porté par deux voix, l’une à l’éclat de samba, l’autre qui chuchoterait un fado empli de cette délicieuse nostalgie, cette douce mélancolie qu’est la saudade. Documentaire de Marcelo Novais Teles (France, 2017, 1h31mn) - Avec  : Olivier Broche, Mathieu Amalric, Isabelle Ungaro, Laércio Ribas da Cruz - Production  : Film(s) S FILM
5.00 L R ROLANDO VILLAZÓN PRÉSENTE LES STARS DE DEMAIN Concert 5.45 M XENIUS Ces mauvaises postures qui nous gâchent la vie Magazine 6.15 EM ESPAGNE, L’HISTOIRE VUE DU CIEL Quand l’Espagne s’appelait Hispania ; Al-Andalus, l’Espagne musulmane Série documentaire 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M NOTRE EUROPE, QUELLE HISTOIRE ! (2) Des empereurs et des dieux Série documentaire 8.00 L ER À PLEINES DENTS ! – SAISON 2 Avec Gérard Depardieu et Laurent Audiot La Catalogne Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 EM SUR LES CONTREFORTS DE L’HIMALAYA La terre nourricière ; La terre en héritage ; La terre juste avant le ciel Série documentaire 12.05 EM UNE ANNÉE DANS LE CANADA SAUVAGE Été Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Le clash entre pêcheurs et agriculteurs en Espagne Reportage 13.35 DEM LE CLIENT Film 15.35 32 E PAPOUASIE- OCCIDENTALE (2) Mon année chez les Korowai Série documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 R XENIUS Le miel – De la ruche au pot Magazine 17.35 L ER FRANCE-ALLEMAGNE, UNE HISTOIRE COMMUNE La route des marchands Série documentaire 18.05 R MYSTÉRIEUSE ARABIE Oman, au pays des contes Série documentaire 19.00 30 UN RÊVE D’ÎLES L’Irlande à vélo Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 60 SCIENCES NAZIES La race, le sol et le sang Documentaire 22.30 7 E FRITZ BAUER, UN PROCUREUR CONTRE LE NAZISME Documentaire 23.30 30 JUIN 44  : UN JOUR DE MÉTÉO FAVORABLE Documentaire 0.35 EM LE DESSOUS DES CARTES Mer Rouge  : guerre froide en eaux chaudes Magazine 0.45 ER SAUVER AUSCHWITZ ? Documentaire 1.50 M ARTE JOURNAL 2.10 DEM JULIETA Film 3.45 LEM FRANCE-ALLEMAGNE, UNE HISTOIRE COMMUNE Les traces de la guerre froide Série documentaire 4.15 M ARTE REGARDS Reportage 20.50 Histoire Sciences nazies La race, le sol et le sang Comment la science allemande s’est massivement ralliée au nazisme, légitimant ses crimes et y participant. Une page en partie méconnue de l’histoire du III e Reich. UPSIDE TELEVISION Soirée présentée par Émilie Aubry Si la médecine nazie et ses expérimentations monstrueuses ont été partiellement jugées à Nuremberg (la plupart des coupables étaient en fuite), le rôle assigné dès 1933 par Heinrich Himmler, le maître de la SS, à l’ensemble de la communauté scientifique allemande est moins connu. Obsédé par le désir de prouver la supériorité de la race germanique, le futur maître d’œuvre de la « solution finale » crée en 1935 l’Ahnenerbe (littéralement « héritage ancestral ») , institut scientifique doté de moyens colossaux pour effectuer chantiers de fouilles et expéditions à travers le monde. Si l’archéologie – dont 80% des représentants adhèrent au parti national-socialiste – et l’anthropologie sont en première ligne, toutes les disciplines vont travailler avec ardeur à la tâche qui leur est assignée  : légitimer l’entreprise d’épuration raciale, de germanisation des territoires et de domination idéologique du régime. Beaucoup de chercheurs, membres de la SS, vont aussi participer directement aux crimes de masse du nazisme, soit au sein des commandos d’extermination sur le front de l’Est, soit en se livrant à des expériences barbares sur des humains, ou encore en organisant le pillage à grande échelle des territoires conquis. OBJECTIFS DÉLIRANTS L’histoire de cette « science de combat », et la manière dont elle s’organise pour se plier aux objectifs délirants fixés par Himmler puis, après la guerre, pour échapper largement à la dénazification superficielle menée par les Alliés, est retracée par David Korn-Brzoza à partir d’archives en partie inédites et de témoignages de nombre d’historiens ayant contribué à ramener ces faits dans la lumière. Documentaire de David Korn-Brzoza (France, 2019, 1h37mn) - Auteurs  : JohannChapoutot et David Korn-Brzoza - Commentaire dit par Vincent Lindon - Coproduction  : ARTE France, Upside TV mardi 28 mai ARTE MAG N°22. LE PROGRAMME DU 25 AU 31 MAI 2019 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :