Arte Magazine n°2019-18 27 avr 2019
Arte Magazine n°2019-18 27 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-18 de 27 avr 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : Eden, réalisée par Dominik Moll.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
vendredi 3 mai ARTE MAG N°18. LE PROGRAMME DU 27 AVRIL AU 3 MAI 2019 24 5.00 LM CONCERT SUR LA PLACE DU DÔME DE MILAN Concert 6.15 M ARTE REPORTAGE Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse a 7.15 EM GEO REPORTAGE Lueurs d’espoir au Zimbabwe Reportage 8.00 LM LE BRÉSIL PAR LA CÔTE Le Sud Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 EM 39-40, LA GUERRE DES IMAGES (1 & 2) La drôle de guerre ; La débâcle Documentaire 11.15 M ÉTATS-UNIS, GÉNÉRATION MASSACRE Documentaire 12.20 EM LES MAÎTRES DES ABEILLES Népal, les Gurungs et l’abeille géante Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Les forces vives de Bruxelles Reportage a 13.35 M DRÔLE DE FRIMOUSSE Film 15.35 R MERVEILLES NORDIQUES Les fjords Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 R XENIUS Les allergies Magazine a a a a a I a I 17.35 E LES MAÎTRES DES ABEILLES Cameroun, le miel sacré du peuple baka Série documentaire 18.05 L R VIVRE LE LONG DE L’ÉQUATEUR Aventuriers et pionniers Série documentaire 19.00 R SOUS LA PEAU DU GÉANT DU NIL Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 M ATHLETICUS – SAISON 2 Half-pipe Série d’animation 20.55 L 30 ER L’ANNONCE Téléfilm 22.25 7 ER CLAUDE FRANÇOIS, L’OMBRE AU TABLEAU Documentaire 23.20 90 MON PÈRE, CONNY PLANK, RÉVOLUTIONNAIRE DU SON Documentaire 0.50 TRACKS Magazine 1.35 30 BERLIN LIVE Jan Blomqvist Concert 2.40 M ARTE JOURNAL 3.00 M METROPOLIS Magazine 3.45 M ARTE REGARDS Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 20.55 Fiction L’annonce A-t-on droit à une seconde chance en amour ? Annette plaque tout et part s’installer avec son fils chez Paul, un agriculteur auvergnat. Une délicate romance rurale, avec Alice Taglioni et Éric Caravaca. TS PRODUCTIONS Empêtrée dans une relation destructrice avec Didier, actuellement en prison, Annette a répondu à une annonce  : « Homme doux, 46 ans, cherche jeune femme aimant la campagne. » Entre elle et Paul, le courant passe. Annette insiste pour s’installer avec son fils Éric dès Noël dans la ferme où Paul, sa sœur Nicole et son oncle Antoine tentent de passer à l’élevage bio. Séduit, et las de la solitude, l’agriculteur cède. Mais il aurait souhaité attendre un peu, car l’hiver s’annonce rude. Contre toute attente, Éric et Annette s’acclimatent bien. Mais Nicole ne cache pas son hostilité à leur égard... ÉMOTIONS CONTENUES Sous les champs auvergnats enneigés, les tensions couvent. Par fines touches, la réalisatrice Julie Lopes Curval dépeint ce début de relation entre deux êtres fragiles et secrets, qui ont démarré la vie commune trop tôt. À coups de petites contraintes, de mini rebuffades, de remarques acerbes, ce couple, pourtant bien assorti, se trouve au bord de l’implosion. Pointant les ravages de l’agriculture intensive, le film fait aussi coexister deux générations de paysans  : l’oncle, nostalgique du temps où l’on faisait du bio sans le savoir, et ses neveux, ployant sous les soucis mais tournés vers le futur. Grâce à un jeu sobre et tout en émotions contenues, Éric Caravaca et Alice Taglioni forment un remarquable duo, pour beaucoup dans la réussite de cette romance rurale. Lire page 4 Téléfilm de Julie Lopes Curval (France, 2015, 1h29mn) - Scénario  : Julie Lopes Curval, Sophie Hiet, d’après le roman éponyme de Marie-Hélène Lafon - Avec  : Alice Taglioni (Annette), Éric Caravaca (Paul), Émilien Mathey (Éric), Cédric Appietto (Didier), Claude Perron (Nicole), Hélène Vincent (Jacqueline), Christian Bouillette (Antoine) - Coproduction  : ARTE France, TS Productions - (R. du 19/2/2016)
PHOTOTÈQUE LECOEUVRE 22.25 Pop culture Claude François, l’ombre au tableau De haut(s) en bas, portrait d’un artiste qui n’en finit plus de hanter la mémoire collective, entre biopics et refrains populaires. « Le jour où il est mort, il y a eu vraiment comme une sorte de court-circuit national », se souvient l’écrivain YannMoix, réalisateur de Podium. À l’annonce de la tragédie, ce 11 mars 1978, des grappes de jeunes femmes hurlent leur désespoir sous les fenêtres du chanteur tandis que la France tout entière, pétrifiée, pleure la fin d’une époque de légèreté pailletée. Victime de sa maniaquerie – électrocuté en voulant redresser une applique dans sa salle de bains –, Cloclo, en disparaissant prématurément à l’âge de 39 ans, a pourtant atteint son objectif suprême  : accéder au rang d’icône éternelle. Une ambition à la démesure de son énergie endiablée et de sa force de travail hors du commun, puisées dans la fêlure originelle du déracinement. Chassé de son jardin d’Éden égyptien suite à la nationalisation du canal de Suez, l’auteur de « Comme d’habitude », repris, entre autres, par Sinatra et Sid Vicious, trouvera dans la soul américaine – et ses covers francisées – un moyen de se reconnecter avec les rythmes orientaux de son enfance. De shows millimétrés en unes de magazines, il devient alors une inusable machine à tubes et à rêves pour la jeunesse des sixties. OMBRES ET LUMIÈRES Roi du tempo et despote des plateaux, rongé par l’angoisse de sa finitude et obsédé par les très jeunes filles, Claude François a mené une existence survoltée, entre « coups de colère et coups de foudre ». Scandé par ses innombrables succès et de savoureuses images d’archives, le film de KarlZéro et Daisy d’Errata donne également la parole à des fans toujours inconsolables, à des artistes de sa génération (Dani, Alain Chamfort) et à ses proches collaborateurs (une ex- Clodette, son arrangeur Jean-Claude Petit...) pour revisiter ces multiples facettes et tenter de décrypter les raisons du mythe Cloclo, au parfum de nostalgie des Trente Glorieuses. Documentaire de KarlZéro et Daisy d’Errata (France, 2017, 52mn), dans la collection « L’ombre au tableau » - Coproduction  : ARTE France, 3 e Œil Productions, La Mondiale de Production - (R. du 6/10/2017) 23.20 Pop culture Mon père, Conny Plank, révolutionnaire du son 0.50 Tracks DR Chaque semaine, Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes. Data art Alors que nous produisons chaque jour des milliards de gigabytes de données, des « datartistes » s’en emparent pour questionner la domination des géants du numérique. Illustration avec Albertine Meunier et Jean-Baptiste Michel. Steven Johnson Leyba Révérend de l’Église de Satan, cet artiste d’origine apache peint des œuvres imprégnées de fluides corporels et s’attaque aux multinationales dans des performances corrosives. CHRISTA PLANK/SUGARTOWN Sur les traces de l’Allemand Conny Plank (1940-1987), électron libre de la scène musicale des seventies. Figure incontournable de la musique des années 1970, Conny Plank compte parmi les concepteurs sonores et producteurs de musique les plus innovants de son époque. Pionnier du krautrock – le rock expérimental allemand de la fin des années 1960 – et de la pop électronique, il a notamment œuvré, depuis son légendaire studio de Wolperath, près de Cologne, pour les groupes Neu !, Kraftwerk, Eurythmics ou encore les Rita Mitsouko, jusqu’à sa disparition prématurée à l’âge de 47 ans. Coréalisé par son fils Stephan, ce voyage spatio-temporel à la rencontre de ses plus proches collaborateurs pose également un regard passionnant sur le métier de producteur, indispensable à l’industrie musicale contemporaine. Documentaire de Reto Caduff et Stephan Plank (Allemagne, 2019, 1h26mn) Terence Nance À 36 ans, le jeune réalisateur (photo) réinvente la narration des TV shows et se moque des vices de l’Amérique à travers le prisme de ses origines afro-américaines. Chicha lounge À la croisée du rap français et de la musique de club, la nouvelle pop urbaine a trouvé sa scène  : les bars à chicha ! Christine Marie Après s’être formée au théâtre d’ombres balinais, Christine Marie imagine des mises en scène chorégraphiques avec des effets 3D stéréoscopiques. Dirty Shirt Croisant folk et metal depuis plus de vingt ans, ce groupe, parmi les plus appréciés de Roumanie, se produit aujourd’hui avec un orchestre traditionnel tsigane. Magazine culturel (France, 2019, 43mn) Coproduction  : ARTE France, Program 33 vendredi 3 mai ARTE MAG N°18. LE PROGRAMME DU 27 AVRIL AU 3 MAI 2019 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :