Arte Magazine n°2019-18 27 avr 2019
Arte Magazine n°2019-18 27 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-18 de 27 avr 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : Eden, réalisée par Dominik Moll.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 30 avril ARTE MAG N°18. LE PROGRAMME DU 27 AVRIL AU 3 MAI 2019 18 5.00 M THE HIGHROAD TO KILKENNY Un voyage musical en Irlande Concert 5.50 M XENIUS Les couleurs, reflets de notre personnalité Magazine 6.15 LM INCROYABLES BÉBÉS ! Documentaire 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse Ei slamEl a 7.15 LM GEO REPORTAGE Yoga, médecine traditionnelle de l’Inde Reportage 8.00 LM LE BRÉSIL PAR LA CÔTE Le Nordeste Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 M EQUUS Une histoire de chevaux et d’hommes Documentaire 10.55 LM MYSTÉRIEUSE DISPARITION AU YELLOWSTONE Documentaire 12.05 M LA FABULEUSE HISTOIRE DE L’ÉVOLUTION Costa Rica Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Les chauffeurs de taxis espagnols face à Uber & Co. Reportage m 13.35 M LA TUNIQUE Film I 16.00 EM LES MAÎTRES DES ABEILLES Italie, l’abeille noire de Sicile Série documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission.1H a 17.05 XENIUS Bien se nourrir en préservant la planète Magazine 17.35 E LES MAÎTRES DES ABEILLES Russie, les cavaliers du miel Série documentaire. H 18.05 L R SUR UN ARBRE PERCHÉ Rêves de cabanes Documentaire 18.55 SUR LES CONTREFORTS DE L’HIMALAYA La terre en héritage Série documentaire.. I 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 7 PAUVRES POULETS Une géopolitique de l’œuf Documentaire 22.10 60 L’HOMME A MANGÉ LA TERRE Documentaire 23.50 30 LIBYE  : RETOUR EN ENFER Quand l’Europe ferme ses portes Documentaire 0.45 L R LUCAS, UN ENFANT, QUATRE PARENTS Documentaire 1.40 M ARTE JOURNAL 2.00 M MAGICAL MYSTERY Film 3.45 EM LES MAÎTRES DES ABEILLES Inde, le miel des montagnes bleues Série documentaire 4.15 M ARTE REGARDS Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français Soirée présentée par Andrea Fies 20.50 Pauvres poulets Une géopolitique de l’œuf Enquête sur le marché européen de l’œuf et du poulet, tentaculaire, opaque et généralement peu respectueux de l’animal. TVNTV Nous consommons en moyenne 230 œufs par an. Malgré un intérêt déclaré pour le bien-être animal, un grand nombre de personnes optent pour des œufs à bas prix. Si les conditions d’élevage des poules pondeuses restent mal connues, plus de 90% des œufs consommés en France et en Allemagne proviennent d’élevages intensifs, que ce soit en cage, au sol (dans des hangars sans accès à l’extérieur), en plein air ou même bio. En France, l’élevage en cage – officiellement banni depuis 2012 par Bruxelles – représente encore 69% de la production, et les conditions d’élevage au sol, polluant et peu respectueux des gallinacés, ne sont guère plus enviables... CONDITIONS INDIGNES Alors que le consommateur peut choisir l’origine des œufs en coquille, celle des œufs entrant dans la composition de gâteaux du commerce ou cuisinés, à la cantine ou au restaurant, s’avère plus difficile à contrôler  : souvent importés, ils proviennent d’élevages en cage. Quant aux poules pondeuses, après avoir été abattues et congelées, elles inondent le marché africain à des prix dérisoires, aux côtés de poulets de chair dont on a ôté le blanc, prisé des Européens. Face à cette concurrence, l’ensemble du secteur avicole a ainsi périclité au Ghana. Législation européenne trop peu contraignante, publicité mensongère, dumping et hygiène douteuse...  : de la Lettonie jusqu’en Afrique, ce documentaire coréalisé par Jens Niehuss (Le vrai coût de la viande pas chère) dévoile les secrets d’une industrie opaque, et montre les conditions de vie indignes des poules qui nous nourrissent. Documentaire de Jens Niehuss et Simone Bogner (Allemagne, 2019, 1h15mn) - Coproduction  : MDR/ARTE, tvntv GmbH
ISTOCK/GETTY IMAGES 22.10 L’homme a mangé la Terre De la révolution industrielle à aujourd’hui, un décryptage minutieux de la course au développement qui a marqué le point de départ de l’ère de l’anthropocène et de la détérioration continue de la planète. Quelque 1 400 milliards de tonnes de CO 2 sont aujourd’hui prisonnières de la basse atmosphère. Réchauffement climatique, déforestation, inondations, épuisement des ressources, pollutions, déchets radioactifs...  : en deux siècles, la course au progrès et à la croissance a durablement altéré la planète, la crise environnementale se doublant d’une rupture géologique, avec l’avènement de l’ère de l’anthropocène. Portée par l’exploitation des énergies fossiles – du charbon de la révolution industrielle en Angleterre au tout-pétrole de la domination économique des États-Unis –, l’industrialisation et ses corollaires, taylorisme et colonialisme, entraînent une exponentielle production de masse. Un processus qu’accélère la Première Guerre mondiale, les firmes chimiques mobilisées pour tuer l’ennemi se reconvertissant dans la destruction du vivant avec les herbicides, insecticides et fertilisants de l’agriculture intensive. Alors que l’urbanisation s’étend, la voiture, qui sonne le glas du tramway, se généralise, et l’Amérique s’inspire du modèle autoroutier nazi. La Seconde Guerre mondiale engendre une nouvelle organisation du travail, laquelle devient la norme, et annonce l’ère nucléaire de la guerre froide. Dans sa démesure, l’homme rêve déjà d’usages civils de l’atome (y compris pour l’abattement de montagnes et la dissolution des calottes glaciaires !). Le plastique et le béton deviennent les piliers de la consommation de masse, dévoreuse de matières premières et antidote à la contestation sociale, jusqu’à la révolution numérique. LIAISONS DANGEREUSES En balayant, avec de formidables archives issues du monde entier, deux siècles de progrès jusqu’à l’ère du big data, le film remonte aux sources de la crise écologique, en interrogeant avec précision les enjeux scientifiques, économiques et politiques qui y ont conduit. Fourmillant d’informations, il éclaire l’histoire de cette marche folle, et les liaisons dangereuses entre industries militaire et civile. Entre capitalisme et mondialisation imposés par les grandes puissances, un décryptage passionnant du basculement dans l’anthropocène, funeste asservissement de la nature par l’homme. Documentaire de Jean-Robert Viallet (France, 2019, 1h38mn) - Coproduction  : ARTE France, Cinéphage Productions, Les Films du Tambour de Soie, Stenola Productions, RTBF, CNRS, Mucem MORADA FILMS 23.50 Libye  : retour en enfer Quand l'Europe ferme ses portes Coup de projecteur sur l’escalade des dangers encourus par les migrants en Méditerranée, en raison du durcissement des lois sur l’accueil des réfugiés dans l’Union européenne. Le nombre de réfugiés qui arrivent en Italie par la mer depuis la Libye est en nette diminution depuis deux ans. Mais chaque semaine, des centaines de personnes continuent d’embarquer pour un périple dangereux à travers la Méditerranée. Alors qu’en 2017 l’Union européenne a décidé de transférer à la Libye la responsabilité des sauvetages dans ses eaux territoriales, en dépit des maintes preuves des traitements inhumains subis par les migrants dans le pays, l’action des bateaux humanitaires est aussi de plus en plus entravée par les États, dont l’Italie. En Libye, un nouveau type de trafic d’êtres humains se développe, les passeurs emprisonnant et torturant les réfugiés afin d’extorquer une rançon aux familles. La réalisatrice Paula Palacios a accompagné dans leurs missions de sauvetage les gardes-côtes et les ONG encore actives en Méditerranée, et livre avec ce documentaire un témoignage accablant sur les terribles conséquences de la politique européenne de fermeture des frontières. Documentaire de Paula Palacios (France/Espagne, 2019, 52mn) mardi 30 avril ARTE MAG N°18. LE PROGRAMME DU 27 AVRIL AU 3 MAI 2019 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :