Arte Magazine n°2019-17 20 avr 2019
Arte Magazine n°2019-17 20 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-17 de 20 avr 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : libre Colette.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
vendredi 26 avril ARTE MAG N°17. LE PROGRAMME DU 20 AU 26 AVRIL 2019 24 5.00 L R BERLIN LIVE Dave Stewart Concert a a 6.15 M ARTE REPORTAGE Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LEM GEO REPORTAGE Canada, le vieil homme et la rivière Reportage 8.00 LMEM LA VALSE DES CONTINENTS L’Asie d’aujourd’hui Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 LM LE CHAR DE COMBAT Une arme centenaire Documentaire 11.10 M LE FLEUVE INVISIBLE Un trésor sous la plaine du Rhin Documentaire 11.55 M LA MER NOIRE Turquie Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage a a a 13.35 M LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE Film 15.35 L LE JAPON VU DU CIEL Des îles aux trésors Série documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 R XENIUS Amour et algorithmes Magazine 17.35 E LES MAÎTRES DES ABEILLES Allemagne  : Rosenfeld, un paradis pour les abeilles Série documentaire 18.05 L R VIVRE LE LONG DE L’ÉQUATEUR Espèces en voie d’extinction Série documentaire 19.00 L R NOUVELLE-ZÉLANDE La survie d’un paradis Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 M ATHLETICUS – SAISON 2 Porte flamant Série d’animation 20.55 30 LE FLIC ET L’INDIC Fiction 22.30 7 E STALLONE, PROFESSION HÉROS Documentaire 23.20 M PÉPLUM  : MUSCLES, GLAIVES ET FANTASMES Documentaire 0.20 TRACKS Magazine 1.05 ARCTIC MONKEYS AUX NUITS DE FOURVIÈRE 2018 Concert 2.20 M ARTE JOURNAL 2.45 M STREETPHILOSOPHY Garde la foi ! Magazine 3.10 EM ARCHITECTURES La bibliothèque d’Exeter de Louis I. Kahn Collection documentaire 3.40 EM LES MAÎTRES DES ABEILLES Slovénie, le refuge de l’abeille carniolienne Série documentaire 4.05 M ARTE REGARDS Tchernobyl  : voyage dans la zone d’exclusion Magazine Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 20.55 Fiction Le flic et l’indic Alors que la cellule antidrogue de Berlin enquête sur un meurtre, elle est mise en péril par une fuite provenant de ses propres rangs. Un polar allemand efficace, par un spécialiste du genre. ZDF/NIK KONIETZNY Les trafics de drogue en tout genre sévissent dans la capitale allemande. Quand un agent infiltré dans le milieu est abattu, le commissaire Fredo Schulz se trouve chargé de l’enquête, aux côtés de la brigade des stups. Alors que sa carrière touche à sa fin, cet ancien alcoolique, roublard et vulnérable à la fois, se retrouve confronté à ses démons personnels. Bientôt, la cellule d’enquêteurs constate qu’un mouchard issu de ses propres rangs informe les dealers et la tension monte au sein de l’équipe. Schulz se voit alors adjoindre un partenaire plus jeune, Milan Filipovic, et tous deux convainquent une jeune dealeuse incarcérée, Dakota, de leur servir d’indic en échange de sa libération. Une mission à haut risque, puisque les trafiquants semblent avoir toujours un train d’avance sur la police... Un polar âpre et efficace, ancré dans les réalités du Berlin cosmopolite d’aujourd’hui, par un spécialiste du genre, auteur notamment de Trop tôt pour mourir. (Der gute Bulle – Friss oder stirb) Téléfilm de Lars Becker (Allemagne, 2019, 1h29mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Lars Becker - Avec  : Armin Rohde (Fredo), Edin Hasanovic (Milan), Nele Kiper (Lola Karras), Sascha Alexander Gersak (Axel), Almila Bagriacik (Dakota) Coproduction  : ARTE, Network Movie Film und Fernsehproduktion, ZDF
GETTY IMAGES 22.30 Pop culture Stallone, profession héros Les hauts et les bas de « Sly » qui, tel Rocky, son indestructible alter ego, s’est toujours relevé malgré les coups. Le portrait riche en testostérone d’un costaud attendrissant et non dénué d’humour. Son regard tombant, qui lui valut des quolibets à l’école et des rôles de sale type à ses débuts, Sylvester Stallone le doit à une naissance aux forceps qui lui paralyse temporairement le visage. Cet enfant mal-aimé des bas-quartiers new-yorkais se réfugie dans la rêverie et le sport. Le bodybuilder italo- américain Charles Atlas étant l’idole de sa famille, Stallone, alors gringalet, suera des années pour se construire une carrure. Après avoir frôlé la délinquance, il découvre le théâtre, enchaîne les petits rôles et accepte même, faute de mieux, un porno soft. STYLO ET BICEPS Scénariste doué mais acteur complexé, celui qu’on surnommera « Sly » va forger à la force du biceps et du stylo deux figures de héros ultrapopulaires  : Rocky et Rambo. Malgré ses incursions dans des rôles moins caricaturaux, qui tournent souvent au fiasco, il reviendra toujours à ces deux icônes du film d’action que le monde entier a fini par confondre avec lui, pour le pire et le meilleur. Après avoir été adulé, il passera en effet pour l’incarnation bodybuildée de la bêtise américaine. D’extrait de films en archives d’interview, où « Sly » dégaine des punchlines pleines d’autodérision, ce documentaire montre comment l’acteur mord la poussière mais se relève infailliblement, y compris lorsque, après le succès de Rocky, il perd le sens des réalités et devient un habitué de la presse à scandale. Habile à recycler ses déboires, il racontera cette période bling-bling dans le deuxième épisode de la saga. Le portrait, riche en testostérone, d’un loser bodybuildé, mais également sensible et doté d’humour, que son besoin de reconnaissance et sa ténacité rendent attachant. Lire page 9 Documentaire de Clélia Cohen et Antoine Coursat (France, 2018, 52mn) Coproduction  : ARTE France, Agat Films & Cie CHAZ BOJÓRQUEZ 0.20 Tracks Chaque semaine, Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes. Weirdcore Weirdcore forge des mondes peuplés d’images 3D stroboscopiques et psychédéliques, au rythme des distorsions sonores d’Aphex Twin, parfait partenaire musical de ces œuvres de pixels. Chaz Bojórquez Considéré comme le saint patron de l’écriture cholo, Chaz Bojórquez (photo) a commencé à peindre en 1969, devenant ainsi l’un des premiers graffeurs des États-Unis. « Dollhouse » Dans son premier film, l’actrice, réalisatrice et performeuse Nicole Brending met en scène des marionnettes pour dénoncer, au travers du destin d’une enfant star, le machisme de la pop culture américaine. Parker Day Les portraits très stylisés réalisés par cette photographe de Los Angeles interrogent la construction de l’identité en jouant sur le grotesque et le superficiel. Magazine (Allemagne, 2019, 43mn) vendredi 26 avril ARTE MAG N°17. LE PROGRAMME DU 20 AU 26 AVRIL 2019 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :