Arte Magazine n°2019-16 13 avr 2019
Arte Magazine n°2019-16 13 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-16 de 13 avr 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : culture hip-hop.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ARTE MAG N°16. LE PROGRAMME DU 13 AU 19 AVRIL 2019 8 Dans Delphine et Carole, insoumuses, Callisto McNulty retrace le combat féministe et l’irrévérence joyeuse de deux amies  : sa grand-mère Carole Roussopoulos, pionnière de la vidéo, et Delphine Seyrig. Entretien. Mercredi 17 avril à 22.25 Documentaire Delphine et Carole, insoumuses Précédé du film Peau d'âne Lire pages 20-21 En replay jusqu’au 15 juin Callisto McNulty Féministes enchantées Comment est né ce documentaire que l’on pourrait qualifier de « film de famille » ? Callisto McNulty  : Ce film est né d’un projet que Carole, ma grandmère dont j’étais très proche, avait initié un an avant son décès, en 2009, sur le combat féministe de son amie Delphine Seyrig. Avec ses enfants, Alexandra et Géronimo Roussopoulos, coauteurs avec moi, il nous a semblé évident d’y intégrer sa voix pour retracer leur amitié et leur engagement dans les années 1970. Que vouliez-vous raconter à travers ces deux femmes artistes ? Nous avions envie de partager leur vision de l’engagement féministe, leur énergie créative, contagieuse. À travers leur portrait, nous voulions aussi réhabiliter l’image des féministes, souvent présentées comme rabat-joie et austères. Toutes les deux avaient une approche pas du tout dogmatique ou moralisatrice, mais au contraire pleine d’humour et d’irrévérence. Cette période, dite du « féminisme enchanté », s’est caractérisée par une forme de radicalité joyeuse, avec des actions et des slogans maniant le second degré. Leur engagement s’inscrivait dans les plaisirs de la vie  : elles n’avaient pas peur d’essayer. Pourquoi ont-elles utilisé la vidéo et le cinéma ? Avec ces outils, elles ont défendu la nécessité pour les femmes de se réapproprier leur propre image, à une époque où la télévision et le cinéma étaient dominés par les hommes. En tant que comédienne féministe, Delphine Seyrig a soutenu des films de réalisatrices, de Chantal Akerman à Marguerite Duras. En s’emparant de la vidéo, un média économiquement abordable, elles ont pu donner la parole à des femmes que l’on n’entendait pas, des prostituées de Lyon aux ouvrières de Lip. Toutes deux avaient une forte conscience politique et la conviction d’une sororité dépassant les barrières de classe. Quelles sont les résonances avec les combats féministes actuels ? On a tendance à croire que les avancées se font de façon progressive, mais les évolutions sociétales s’obtiennent en menant des combats. Nombre de luttes féministes restent d’actualité, qu’il s’agisse des normes façonnant les représentations des femmes à l’écran, des relations de pouvoir dans la sphère publique, du travail domestique ou encore des questions de sexualité et des droits des travailleuses du sexe. On a toujours besoin d’espaces d’expression, individuels ou collectifs, et l’utilisation de la vidéo dans les années 1970 fait écho à celle des réseaux sociaux aujourd’hui, comme en témoigne le mouvement #MeToo. Propos recueillis par Laetitia Moller LES FILMS DE LA BUTTE
LE VORTEX Sciences pour tous ! Portée par un collectif de vidéastes réunis autour de Léo Grasset (DirtyBiology), Le Vortex, la nouvelle chaîne Youtube d’ARTE dédiée à la vulgarisation scientifique, joue la carte de la transdisciplinarité. Le Vortex En ligne sur la chaîne Youtube Le Vortex Les youtubeurs du Vortex, de gauche à droite  : Viviane Lalande, Ben, Clothilde Chamussy, Léo Grasset, Jordane et Roni L’invention de l’agriculture a-t-elle amélioré la condition humaine ? « Pas du tout ! », objecte Léo Grasset, qui anime sur Youtube la chaîne DirtyBiology. Diplômée en archéologie, Clothilde Chamussy, aux manettes, elle, de Passé Sauvage, renchérit  : « Les chasseurs-cueilleurs du paléolithique vivaient mieux que les agriculteurs, ils travaillaient moins tout en ayant accès à d’abondantes ressources. » Dans la première vidéo disponible sur Le vortex, la nouvelle chaîne Youtube coproduite par ARTE France et Nerd Entertainment System, ces deux vedettes de la vulgarisation scientifique sur le Net ébranlent des idées reçues. Le technophile Roni (de la chaîne Pause process), et l’ingénieure en génie mécanique Viviane Lalande (de Scilabus) font également partie du collectif de quatre youtubeurs réunis pour cette première saison. « Nous tenons autant à la transdisciplinarité qu’à la parité homme-femme », souligne Léo Grasset, qui a mûri le projet pendant deux ans. On voulait aussi rallier des youtubeurs vedettes pour attirer la lumière sur d’autres, moins connus mais talentueux. » Amateurs éclairés de sciences naturelles, d’archéologie, d’histoire ou de techno, ces quatre-là tiennent salon sur le Web dans un style spontané et accessible. « Chaque épisode est tourné dans une ambiance détendue », précise le producteur Ronan Letoqueux. Partageant une vaste coloc, les youtubeurs s’interpellent et se vannent sans que le vernis ludique n’entache le sérieux de leurs propos, chaque info étant vérifiée, notamment par le collectif de vulgarisation scientifique Café des sciences. COMMUNAUTÉ NUMÉRIQUE Complétés par des émissions en direct de plus longue durée, des épisodes de six à huit minutes, mis en ligne chaque mercredi, aborderont des questions aussi diverses que  : peut-on créer des organes grâce à l’impression 3D ? C’est quoi une révolution ? Comment notre culture modèle-t-elle notre évolution ? Léa Bello, de la chaîne documentaire du CNRS Zeste de science, fera partie du deuxième cycle de vidéos qui sera lancé en septembre 2019 et animé par trois autres youtubeurs. « Notre ambition est autant de s’appuyer sur une communauté que d’encourager l’interactivité, au cœur de la culture Web », précise Ronan Letoqueux. En effet, en plus des réseaux sociaux, les internautes pourront poser leurs questions ou émettre leurs objections via la plate-forme Discord. Fabien Trécourt ARTE MAG N°16. LE PROGRAMME DU 13 AU 19 AVRIL 2019 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :