Arte Magazine n°2019-16 13 avr 2019
Arte Magazine n°2019-16 13 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-16 de 13 avr 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : culture hip-hop.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
jeudi 18 avril ARTE MAG N°16. LE PROGRAMME DU 13 AU 19 AVRIL 2019 22 5.00 M ELLA FITZGERALD LIVE AT MONTREUX JAZZ FESTIVAL 1975 Concert 5.50 M XENIUS Aluminium, quels risques pour la santé ? Magazine 6.15 M LES LENTILLES  : LE REMÈDE À LA FAIM DANS LE MONDE Documentaire 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM GEO REPORTAGE La Sardaigne des hommes et des chevaux Reportage 8.00 M LES ÎLES DE SA MAJESTÉ Les Orcades Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 M ANTARCTICA, SUR LES TRACES DE L’EMPEREUR Documentaire 11.00 M LES SECRETS DES ANIMAUX DES GLACES Documentaire 12.05 M LES SECRETS DES FLEURS SAUVAGES Là-haut sur la montagne Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.30 AILLEURS EN EUROPE 13.35 M LA PRINCESSE DE MONTPENSIER Film 16.00 EM DES VOLCANS ET DES HOMMES Mauna Loa, le géant de Hawaii Série documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Les trous noirs  : dernières découvertes Magazine 17.35 E LES MAÎTRES DES ABEILLES Inde, le miel des montagnes bleues Série documentaire 18.05 L MONASTÈRES D’EUROPE, LES TÉMOINS DE L’INVISIBLE Du bout du monde Série documentaire 19.00 E UNE ANNÉE DANS LE CANADA SAUVAGE Automne Série documentaire 19.45 M ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 ATHLETICUS – SAISON 2 Les monos Série d’animation 20.55 30 E BRAQUAGE À LA SUÉDOISE (1-3) Saison 1 Série 23.15 BOYZ’N THE HOOD, LA LOI DE LA RUE Film 1.05 45 SNOOP DOGG, EMINEM, DR. DRE, ICE CUBE The Up in Smoke Tour Concert 3.05 90 R TYLER, THE CREATOR AU SPLASH ! FESTIVAL 2018 Concert 4.05 M ARTE REGARDS Le commerce équitable est-il possible ? Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français ULRIKA MALM 20.55 Série Braquage à la suédoise (1-3) Saison 1 Deux sexagénaires au-dessus de tout soupçon s’improvisent braqueuses de banque. Entre comédie loufoque et suspense, une série suédoise jubilatoire de Felix Herngren. Épisode 1 Kalmar, dans le sud de la Suède, à la veille des fêtes de Noël. Cecilia, gastroentérologue, n’ose pas avouer à son mari, qui rêve d’acquérir une maison de vacances, qu’elle a perdu toutes leurs économies en Bourse. Jenny, prof de maths et mère d’une adolescente, affronte un divorce chaotique  : selon les termes du contrat de mariage, tous leurs biens reviennent à Gunnar, lequel se montre d’autant plus intransigeant que sa femme l’a trompé avec un jeune collègue. Alors qu’elles sont au pied du mur, un des patients de Cecilia, Stellan, à qui il ne reste que quelques jours à vivre, leur révèle les détails de son projet de braquage de banque... Épisode 2 Cecilia et Jenny décident de mettre le plan à exécution. Arrivées à Stockholm, elles se débrouillent pour récupérer les codes et le badge d’accès d’un employé de la banque, grâce à une caméra et quelques verres de whisky. Pendant que leurs maris s’écharpent autour d’une table de bridge, les deux complices s’introduisent dans l’agence bancaire avec barbes, pulls rembourrés et pistolet factice. Au matin, les collaborateurs, bientôt suivis des convoyeurs de fonds, arrivent à leur tour... Épisode 3 Tandis que le mari de Cecilia la presse de faire une offre pour la maison en Provence, Jenny doit gérer sa fille, venue passer quelques jours chez elle. Parallèlement, les deux amies cherchent un moyen d’ouvrir les cassettes sécurisées dans lesquelles repose l’argent. Après plusieurs tentatives infructueuses, Cecilia contacte un ancien patient au CV douteux. Pendant ce temps, la police, aiguillée par la caméra de gastroscopie et les ciseaux médicaux, oriente ses recherches vers les hôpitaux...
L’HABIT NE FAIT PAS LE MOINE Qui soupçonnerait ces deux respectables sexagénaires qui ont mis leur carrière au service du bien commun d’avoir dévalisé une banque ? Confirmant son inclination pour les adaptations littéraires et les antihéros d’âge mûr, après Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, le Suédois Felix Herngren exploite les ressorts de ce décalage cocasse au fil de six épisodes au rythme enlevé et à la mise en scène inspirée. Des préparatifs désopilants aux inévitables complications, ce récit rocambolesque, emballé par le jeu plein de fraîcheur de Lotta Tejle et Sissela Kyle, épouse les contours d’une jubilatoire revanche contre des discriminations persévérantes  : deux femmes qui trouvent dans cette folle entreprise l’opportunité de convertir leur âge et leur genre en atouts inespérés. Lire page 10 (Enkelstöten) Série de Felix Herngren (Suède, 2017, 6x44mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Erik Hultkvist, Rikard Ulvshammar, d’après le roman de Tomas Arvidsson - Avec  : Lotta Tejle (Jenny), Sissela Kyle (Cecilia), Tomas von Brömssen (Jan), Ralph Carlsson (Gunnar), Kristin Andersson (Harriet) Production  : TV4, FXL La série sera disponible en intégralité sur arte.tv du 18 avril au 17 mai. 23.15 Cinéma Culture hip-hop Boyz’n the Hood, la loi de la rue L’engrenage implacable de la violence dans un ghetto noir de Los Angeles à l’aube des années 1990. Avec Cuba Gooding Jr. et Ice Cube, le premier film emblématique de John Singleton. Après avoir été exclu de son école, Tre Styles est confié par sa mère, divorcée, à la garde de son père, qui vit à South Central, un ghetto noir de Los Angeles. L’adolescent y retrouve des copains d’enfance, les frères Ricky et Darin (surnommé Doughboy) Baker. Comme eux, il assiste au quotidien à la rivalité meurtrière des gangs, au trafic de crack et subit les violences policières. Sept années passent. Sous l’autorité bienveillante de son père, Tre ambitionne de poursuivre ses études tandis que Doughboy est devenu dealer. De son côté, Ricky, jeune père et étoile montante du football, espère obtenir une bourse universitaire. Aucun n’échappera à l’engrenage de la violence... La crème de la scène rap américaine réunie lors d’une tournée mémorable à travers les États- Unis. Un des plus grands spectacles de hip-hop jamais filmé. Entre juin et août 2000, Dr. Dre, Snoop Dogg, Ice Cube et Eminem, les stars du rap américain parcourent les États- Unis avec la tournée « The Up in Smoke Tour ». Grâce au fulgurant 1991, 1992 COLUMBIA PICTURES INDUSTRIES, INC./ALL RIGHTS RESERVED CONSCIENCE LUCIDE Salué à sa sortie comme un « Mean Streets black », réalisé par un jeune prodige de 23 ans, John Singleton, Boyz’n the Hood, la loi de la rue plonge dans la réalité des ghettos noirs américains à l’aube des années 1990. Avec Ice Cube, impérial en chef de bande – alors tout juste exfiltré du groupe de rap NWA –, il croque sur le vif une génération perdue, dont la rébellion latente trouve son expression dans la culture hip-hop. Renouant, dans le sillage de l’aîné Spike Lee, avec l'héritage de la blaxploitation, cette chronique sociale stylée annonce avec deux décennies d’avance le mouvement Black Lives Matter. Près de trente ans plus tard, cet instantané d’une époque, où pointe aussi l’hécatombe liée au sida, n’a rien perdu de son acuité. Lire pages 6-7 (Boyz n the Hood) Film de John Singleton (États-Unis, 1991, 1h48mn, VF/VOSTF) - Scénario  : John Singleton Avec  : Cuba Gooding Jr. (Tre Styles), Morris Chestnut (Ricky Baker), Ice Cube (Doughboy), Laurence Fishburne (Furious Styles), Hudhail Al-Amir (S.A.T. Man) - Production  : Columbia Pictures 1.05 Culture hip-hop Snoop Dogg, Eminem, Dr. Dre, Ice Cube The Up in Smoke Tour succès de son deuxième album The Marshall Mathers LP, sorti quelques semaines plus tôt, le jeune Eminem a tout juste rejoint les mastodontes de la West Coast au sommet du rap américain. Pour ce concert légendaire, capté le 20 juillet 2000 à Worcester, dans le Massachusetts, les ténors du hip-hop ont convié d’autres artistes comme Nate Dogg, Kurupt, MC Ren ou encore Westside Connection. Dans un show parfaitement calibré, ils enchaînent les tubes. De « Still DRE » à « California Love » (en hommage à Tupac Shakur) en passant par « The Next Episode » ou « The Real Slim Shady », le meilleur du rap américain dans un live qui résonne encore dans les mémoires. Lire pages 6-7 Concert (États-Unis, 2001, 2h) Réalisation  : Philip G. Atwell Production  : Geronimo Film Production Suivi à 3.05 de Tyler, The Creator au Splash ! Festival 2018. jeudi 18 avril ARTE MAG N°16. LE PROGRAMME DU 13 AU 19 AVRIL 2019 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :