Arte Magazine n°2019-14 30 mar 2019
Arte Magazine n°2019-14 30 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-14 de 30 mar 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : zoo olympique d'hiver.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
lundi 1er avril ARTE MAG N°14. LE PROGRAMME DU 30 MARS AU 5 AVRIL 2019 16 5.00 R SIMON RATTLE ET L’ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE BERLIN AU FESTIVAL DE LUCERNE Concert 6.40 M XENIUS La fascination de l’ivoire Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM 360° GEO Saint-Bernard et ses chiens Reportage 8.00 M UNE VIE DE VACHE Documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 L R 360° GEO La Sardaigne des hommes et des chevaux ; Inde, la lutte à mains nues Reportage 11.20 LM ENFANTS DU SOLEIL – LES PAPILLONS Documentaire 12.05 M MIEL DE SICILE, LE NECTAR DES ABEILLES NOIRES Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 M ICE STORM Film 15.35 CHINE, LA DERNIÈRE RÉCOLTE Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay 17.05 R XENIUS La fourrure reprendraitelle du poil de la bête ? Magazine 17.35 E DES VOLCANS ET DES HOMMES Iles éoliennes, de l’enfer au paradis Série documentaire 18.05 M LE VENTRE DE LISBONNE Le marché de la Ribeira Série documentaire 18.55 LES SECRETS DES FLEURS SAUVAGES La forêt enchantée Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 ATHLETICUS – SAISON 2 Saut à ski Série d’animation 20.55 LA VEUVE NOIRE Film 22.35 L’ŒIL DU TÉMOIN Film 0.15 LE PROCÈS Documentaire 2.20 M ARTE JOURNAL 2.40 R UKRAINE, LE RÉVEIL CITOYEN Documentaire 3.35 M ARTE REGARDS Une alternative aux maisons de retraite Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 20.55 Cinéma Printemps du polar 2019 La veuve noire Après la mort de deux hommes fortunés, une enquêtrice fédérale s’intéresse à leur jeune épouse. Sur un scénario machiavélique, un thriller vénéneux avec Theresa Russell, Sami Frey et Debra Winger. 1987 TWENTIETH CENTURY FOX FILM CORPORATION/ALL RIGHTS RESERVED Sortant d’un avion, une femme s’engouffre dans un hélicoptère. Dans la voiture qui l’attend à l’aéroport, Catharine Petersen s’installe sur la banquette arrière où Sarah, sa belle-sœur, la rassure  : Sam, son mari, n’a pas souffert, il s’est éteint dans son sommeil. Peu après, au Texas, Ben Dumers, un riche fabricant de jouets, a également succombé en dormant. Apparemment naturelles, ces morts intriguent pourtant Alexandra Barnes, une employée du ministère de la justice. Malgré les réserves de Bruce, son supérieur, elle se met à enquêter sur les jeunes femmes que les deux disparus, âgés et fortunés, avaient épousées quelques mois seulement avant de succomber. Elle ne tarde pas à découvrir qu’ils ne laissent pas deux veuves, mais une seule... ATTRACTION TROUBLE De New York à Hawaii en passant par Dallas et Seattle, Bob Rafelson (Le facteur sonne toujours deux fois) orchestre un duel vénéneux entre deux actrices à l’esthétique aussi parfaite que les décors dans lesquels leurs personnages évoluent. Tandis que la première (Theresa Russell) campe une tueuse vénale et machiavélique, qui exécute ses crimes après de méticuleux préparatifs, la seconde (Debra Winger) suit son instinct en solitaire, lâchée par sa hiérarchie, mais déterminée à mettre un terme à la liste de ces victimes. Pimenté par l’attraction trouble qui finit par les rapprocher, ce jeu du chat et de la souris gagne en confusion par l’attirance qu’éprouve pour elles deux le séduisant propriétaire d’hôtels de luxe (Sami Frey). Jusqu’au final, aussi surprenant qu’astucieux, un suspense sans faille. (Black Widow) Film de Bob Rafelson (États-Unis, 1987, 1h40mn, VF/VOSTF) Scénario  : Ronald Bass - Avec  : Debra Winger (Alexandra Barnes), Theresa Russell (Catharine Petersen), Sami Frey (Paul), Dennis Hopper (Ben Dumers), Nicol Williamson (William Macauley) Production  : Twentieth Century Fox, Amercent Films, American Entertainment PartnersL. P.
1981 TWENTIETH CENTURY FOX FILM CORPORATION/ALL RIGHTS RESERVED 22.35 Cinéma Printemps du polar 2019 L’œil du témoin Un veilleur de nuit se prétend témoin d’un meurtre pour séduire une journaliste. Par Peter Yates, un thriller urbain et tortueux porté par un duo de charme  : William Hurt et Sigourney Weaver. Un soir, Daryll Deever, veilleur de nuit dans un immeuble, découvre le cadavre d’un homme d’affaires, M. Long. Au micro de la reporter Antonia Sokolow, dont il est épris, Daryll laisse entendre qu’il détiendrait des informations cruciales sur le meurtre. Si le jeune homme tait ses soupçons sur son ami Aldo, vétéran comme lui du Viêtnam, limogé par la victime, sa stratégie se révèle néanmoins payante  : Antonia accepte de le revoir, alors que la police et d’inquiétants personnages les suivent à la trace... APPARENCES TROMPEUSES Dans ce thriller retors, où le traumatisme du Viêtnam croise celui de l’Holocauste, à travers les manœuvres d’une organisation secrète exfiltrant des juifs soviétiques à l’Ouest, Peter Yates (Bullitt) maintient longuement le flou sur les motivations des différents protagonistes. Déployant fausses pistes et scènes d’action avec une redoutable habileté (dont un corps-àcorps spectaculaire au milieu d’une horde de chevaux affolés), son film ne manque en outre pas de charme  : entourés d’un casting de choix réunissant Christopher Plummer, Morgan Freeman ou James Wood, William Hurt, modeste veilleur de nuit au romantisme gouailleur, et Sigourney Weaver, journaliste aux dents moins longues qu’il n’y paraît, composent un duo des plus séduisants. (Eyewitness) Film de Peter Yates (États-Unis, 1981, 1h37mn, VF/VOSTF) - Scénario  : SteveTesich - Avec  : William Hurt (Daryll Deever), Sigourney Weaver (Antonia Sokolow), Christopher Plummer (Joseph), James Wood (Aldo), Morgan Freeman (le lieutenant Black) Production  : Twentieth Century Fox 0.15 La lucarne Le procès En 1930, un procès stalinien filmé au plus près des accusés. Une immersion dans la machine à propagande du régime soviétique. Moscou 1930. Ils sont ingénieurs, scientifiques ou économistes, sur le banc des accusés d’un procès public retentissant. Huit cadres haut placés dans l’administration soviétique, soupçonnés d’avoir participé à une « organisation contre-révolutionnaire ». Le Parti industriel aurait tenté de saboter l’économie en freinant l’essor industriel ou l’approvisionnement dans certaines villes. Son but  : démontrer la faillite du pouvoir, et tenter de le renverser, par le soulèvement des masses et avec l’aide de soutiens étrangers, dont Raymond Poincaré. Un à un, les prévenus prennent la parole, reconnaissent leurs responsabilités. Leurs actes de contrition se doublent d’un appel à la clémence. Une session sans mauvaise surprise pour le juge Vychinski, sauf que... SPECTACLE POUR TOUS... si le procès est vrai, l’histoire est fausse. Le Parti industriel ATOMS & VOID n’a jamais existé et les accusés n’ont rien saboté. Ils sont pour leur malheur les jouets d’une purge stalinienne, orchestrée par la Guépéou, la police politique soviétique. Grâce aux extraordinaires images d’archives récupérées par le réalisateur ukrainien Sergei Loznitsa (Dans la brume), c’est le cœur d’une terrifiante machine de simulacre et de propagande qui est ici révélé. Le procès, qui a duré plus d’une semaine, a été filmé de bout en bout. Sans commentaire, sans intervenant extérieur, le film nous le restitue au plus près, en condensé, faisant de chaque spectateur un témoin privilégié. Visages blêmes des accusés, voix chancelantes, moues marmoréennes du juge et longs plans sur le public (qui applaudit le jugement) procèdent d’une dramatisation glaçante. La justice comme un spectacle édifiant au service d’un pouvoir totalitaire. Documentaire de Sergei Loznitsa (Pays-Bas, 2018, 2h03mn, noir et blanc) - Production  : Atoms & Void, Wild at Arts, en association avec ARTE France-La Lucarne lundi 1er avril ARTE MAG N°14. LE PROGRAMME DU 30 MARS AU 5 AVRIL 2019 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :