Arte Magazine n°2019-09 23 fév 2019
Arte Magazine n°2019-09 23 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-09 de 23 fév 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : agents troubles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
dimanche 24 février ARTE MAG N°9. LE PROGRAMME DU 23 FÉVRIER AU 1 ER MARS 2019 14 20.05 Vox pop PAULINE BALLET Présenté par Nora Hamadi, le magazine des débats qui agitent l’Europe. Faut-il simplifier l’adoption ? Les conditions d’adoption se durcissent dans le monde entier. Enquête en Pologne, seul pays en Europe avec la Grèce où se pratique l’adoption « privée », qui permet à des parents biologiques de confier directement leur enfant à une famille de leur choix. Courante aux États-Unis, cette démarche pourrait-elle se généraliser en Europe, en dépit des risques de marchandisation de l’enfant qu’elle comporte ? Antibiotiques  : de moins en moins efficaces ? Comment lutter contre les bactéries de plus en plus résistantes aux antibiotiques ? En Europe, 700 000 personnes sont touchées chaque année par des infections qu’on ne peut soigner. Une urgence sanitaire pour les autorités, due à la surconsommation médicamenteuse et aux produits administrés aux animaux d’élevage. Entretien avec Anne-Claude Crémieux, professeure en infectiologie à l’hôpital Saint- Louis à Paris, et reportage sur l’élevage en Espagne. Sans oublier le tour d’Europe des correspondants. Magazine présenté par Nora Hamadi (France, 2019, 28mn) - Coproduction  : ARTE France, Magnéto Presse En partenariat avec 2018 WARNER BROS. ENTERTAINMENT, INC 20.50 Cinéma Impitoyable Flanqué de deux acolytes, un ex-hors-la-loi reprend du service pour venger une prostituée. Dans la grande tradition crépusculaire du genre, un western plein de souffle au casting irréprochable que Clint Eastwood a dédié à ses maîtres, Don Siegel et Sergio Leone. En 1880, à Big Whiskey, une bourgade du Wyoming. Dans le bordel de la ville, un cowboy éméché larde de coups de couteau l’une des prostituées, qu’il accuse de vol. Alors que lui et son camarade sont de justesse empêchés par le tenancier de la tuer, ils sont simplement condamnés par le shérif Little Bill à dédommager celui-ci avec une dizaine de chevaux. Emmenées par Strawberry Alice, l’une des compagnes de la jeune femme défigurée, les prostituées révoltées réunissent leurs maigres économies et promettent mille dollars à qui abattra les deux hommes. Bill Munny, une ancienne terreur de l’Ouest que le mariage a assagi, resté veuf avec deux enfants et un petit élevage de porcs qui bat de l’aile, se laisse convaincre par un apprenti pistolero de se lancer avec lui à la conquête de la prime. Il entraîne dans l’équipée le seul ami qu’il ait jamais eu, Ned, qui, comme lui, a depuis longtemps rendu les armes. INOUBLIABLE Justement récompensé d’un Oscar et d’un Golden Globe, Gene Hackman campe formidablement le shérif corrompu et cynique qui, plus que les deux brutes dont la tête a été mise à prix, se dresse face au trio des justiciers de fortune. Dans la grande tradition, le combat semble perdu d’avance pour ces improbables chevaliers blancs  : Bill Munny (Clint lui-même, fourbu mais toujours magnifique) commence par tomber de sa monture en prenant la piste, Ned (Morgan Freeman) soupire après sa femme et son lit, et leur jeune acolyte, qui n’a même pas de quoi s’offrir des lunettes, n’y voit pas à deux mètres. Trente ans après ses apparitions inoubliables chez Sergio Leone, Eastwood lui dédie ce western flamboyant en forme d’adieu au genre, ainsi qu’à Don Siegel, l’autre cinéaste disparu qui l’a fait advenir – devant, puis derrière la caméra – comme figure essentielle du septième art. Si les bons et les méchants s’y affrontent comme il se doit, les uns comme les autres s’incarnent dans une palette de personnages complexes et intensément vivants, qui nous offrent, entre grands espaces et duels millimétrés, un plaisir sans mélange. Meilleurs film, réalisateur, acteur dans un second rôle (Gene Hackman) et montage (Joel Cox), Oscars 1993 – Meilleurs réalisateur et acteur dans un second rôle (Gene Hackman), Golden Globes 1993 Lire page 4 (Unforgiven) Film de Clint Eastwood (États-Unis, 1992, 2h05mn, VF/VOSTF) - Scénario  : David Webb Peoples Avec  : Clint Eastwood (Bill Munny), Gene Hackman (Little Bill Daggett), Morgan Freeman (Ned Logan), Richard Harris (English Bob), Jaimz Woolvett (le Schofield Kid), Frances Fisher (Strawberry Alice) - Production  : Warner Bros., Malpaso Productions
22.55 Cinéma Sur la piste des Mohawks Quand la grande nation américaine se met en marche... Une ode lyrique aux pionniers de l’Ouest par le maître John Ford, avec Henry Fonda et Claudette Colbert. 1939 TWENTIETH CENTURY FOX 1776. Pendant la guerre d’indépendance américaine, un jeune colon, Gil Martin, se marie avec Lana. Après la cérémonie, le couple part en chariot pour s’installer dans la ferme de Gil et fonder un foyer dans la vallée Mohawk, où vivent des Indiens. Dans une auberge, ils font la connaissance de Caldwell, un espion anglais borgne. Ils vont comprendre que les Britanniques royalistes manipulent les Mohawks en les incitant à répandre la terreur dans la vallée afin de chasser les colons. La ferme des Martin est la première à être brûlée. FACE À L’ADVERSITÉ Dans la production pléthorique de John Ford, Sur la piste des Mohawks marque une date spéciale  : c’est sa première approche de la couleur, sublimée par le Technicolor, notamment dans des scènes collectives composées comme des tableaux. Cette beauté plastique se met au service d’une ode lyrique aux pionniers de l’Ouest. Le cinéaste, qui réalisera trois films en cette année 1939 (dont La chevauchée fantastique), traite d’un de ses thèmes de prédilection  : la force de la communauté confrontée à l’adversité et à la violence. À partir d’un scénario à rebondissements, il passe de la vérité à la légende, du détail réaliste à l’épopée. Un tour de force qui exalte non sans humour l’esprit d’aventure et la générosité, dans la plus pure tradition fordienne. (Drums Along the Mohawk) Film de John Ford (États-Unis, 1939, 1h40mn, VF/VOSTF) Scénario  : Sonya Levien et Lamar Trotti Avec  : Claudette Colbert (Lana), Henry Fonda (Gilbert Martin), Edna May Oliver (Mrs. McKlennan), Eddie Collins (Christian Reall), John Carradine (Caldwell), Dorris Bowdon (Mary Reall) - Production  : 20 th Century Fox 0.40 Brain Beats Entendre le futur Une exploration de l’ouïe, sens sous-estimé et riche de surprises. L’ouïe est un sens capital pour notre compréhension du monde. Pourtant, son importance est largement sous-estimée, en raison surtout de l’attention excessive que nous accordons à nos perceptions visuelles. Brain Beats part à la rencontre de chercheurs, acousticiens, musiciens et passionnés – mais aussi d’enfants sourds de naissance – qui se confrontent tous les jours à la fascinante et insaisissable nature des sons. Les questions abordées vont de la place des perceptions sonores dans l’évolution des espèces jusqu’au rôle que jouerait l’ouïe si l’humanité était amenée à s’exiler un jour dans l’espace, où le son ne peut se propager... Documentaire d’Andrea Lamount (Allemagne/Espagne, 2016, 52mn) Production  : Lukimedia, ZDF, TVE, Gorgone Productions, en collaboration avec ARTE - (R. du 4/6/2017) 1.35 « Halka » Biennale de la danse de Lyon 2016 Le grand rendez-vous de danse contemporaine accueille un spectacle du Groupe acrobatique de Tanger. L’acrobatie est un des joyaux du patrimoine culturel marocain. C’est pour en faire connaître toute la richesse qu’a été fondé il y a plus de quinze ans le Groupe acrobatique de Tanger. Avec Halka, présenté au Théâtre des Célestins à Lyon, à la Biennale de danse 2016, les recherches acrobatiques puisent aux sources de la tradition. À travers elles, les artistes expriment les contradictions de leur monde tiraillé entre sacré et profane, goût pour le spectaculaire et présence de l’invisible, authenticité et emprunts. Spectacle (France, 2016, 1h) Avec  : le Groupe acrobatique de Tanger - Réalisation  : Louise Narboni Coproduction  : ARTE France, 24 Images Production (R. du 25/9/2016) dimanche 24 février ARTE MAG N°9. LE PROGRAMME DU 23 FÉVRIER AU 1 ER MARS 2019 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :