Arte Magazine n°2019-07 9 fév 2019
Arte Magazine n°2019-07 9 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-07 de 9 fév 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : la 500e karambolage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
lundi 11 février ARTE MAG N°7. LE PROGRAMME DU 9 AU 15 FÉVRIER 2019 16 5.00 M BAL VIENNOIS AVEC L’ORCHESTRE DE PARIS Concert 5.45 M XENIUS Les mains, de si précieux outils Magazine 6.10 EM ALERTE AUX DÉBRIS SPATIAUX Documentaire 7.05 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LEM 360° GEO Monastères, les trésors cachés de la Géorgie Reportage 8.00 LM LE PRATER L’oasis verte de Vienne Documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.20 L R 360° GEO Mosuo, le pays où les femmes sont reines ; Les derniers cow-boys de Toscane Reportage 11.10 EM NORVÈGE, LE PRINTEMPS DES RENNES Documentaire 12.05 M BANGLADESH (1) L’épopée des radeaux de bambou Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Francfort  : les effets du Brexit sur le prix des logements Magazine 13.30 M DOCTEUR FOLAMOUR Film 15.10 L ER VILLAGES DE FRANCE Cordes-sur-Ciel Série documentaire 15.35 E GRANDIR AU LADAKH Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Rouler propre  : que valent les carburants alternatifs ? Magazine 17.35 E HABITER LE MONDE – SAISON 2 Bolivie, les Chipayas, peuple de l’eau Série documentaire 18.05 LM LES ÎLES DU FUTUR Madère – Le combat pour l’eau et l’énergie Série documentaire 19.00 L LES PARCS NATURELS... EN MINUSCULE Les Écrins Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.49 E TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Charlie Chaplin Série d’animation 20.55 7 R LES NOCES ROUGES Film 22.30 LES PIONNIERS DE LA WESTERN UNION Film 0.00 60 CET ÉTÉ-LÀ Documentaire 1.20 M ARTE JOURNAL 1.40 EM TROIS COULEURS – BLEU Film 3.15 L R COUPLES Friederike Kempter/Mehdi Nebbou ; Jana Klinge/Mirko Lang Courts métrages 3.25 M PHILOSOPHIE Que reste-t-il de la nature ? Magazine 3.50 M ARTE REGARDS Le secteur de la sécurité en plein essor Reportage PANOECANIC FILMS 20.55 Cinéma Berlinale 2019 Les noces rouges Au travers d’une histoire d’adultère inspirée d’un fait divers, Claude Chabrol dessine un portrait grinçant de la petite bourgeoisie de province. Dans une commune des bords de Loire, Pierre, conseiller municipal, vit aux côtés de sa femme Clotilde. Pierre trompe son épouse avec Lucienne, la femme de Paul, le riche député maire de la ville. Pour vivre mieux leur amour, Pierre et Lucienne décident de tuer leurs conjoints. Ils maquillent les assassinats en accidents et réussissent ainsi à ne pas être inquiétés par la police. Mais, très vite, une rumeur court dans la ville. On accuse de plus en plus ouvertement Lucienne d’être une meurtrière. Pour mettre fin à ces soupçons, sa fille demande que l’enquête soit rouverte... AMANTS MAUDITS « Je suis parti d’un fait divers, explique le cinéaste, qui avait pour théâtre Bourganeuf. […] Comme le film devait sortir pendant la campagne pour les élections législatives de 1973, j’ai voulu faire une farce à la majorité d’alors. Le mari trompé que jouait Claude Piéplu est devenu un député de cette majorité, un personnage assez louche qui n’hésite pas à se livrer à de fructueuses malversations. […] J’avais touché une plaie. Le procès de ceux qu’on appelait’les amants maudits de Bourganeuf’devant être rejugé pour vice de forme, mon film a été interdit sous prétexte qu’il pouvait influencer les jurés. La petite guerre a pris fin au lendemain des élections législatives. » À partir du dimanche 17 février, La cérémonie ouvre un cycle Chabrol avec notamment le documentaire inédit Chabrol, l’anticonformiste. Prix Fipresci, Berlinale 1973 Film de Claude Chabrol (France, 1973, 1h30mn) Scénario  : Claude Chabrol - Avec  : Stéphane Audran (Lucienne), Michel Piccoli (Pierre), Claude Piéplu (Paul), Clotilde Joano (Clotilde) Production  : Canaria Films, Italian International Film, Les Films de la Boétie - (R. du 25/7/1994)
22.30 Cinéma Les pionniers de la Western Union L’épopée de l’installation du télégraphe dans l’Ouest américain. Un western de haute lignée par Fritz Lang, amateur du genre. 20TH CENTURY FOX/E. CRONJAGER Alors qu’il essaie d’échapper à des poursuivants, Vance Shaw, un hors-la-loi qui vient de braquer une banque, doit abandonner son cheval. Il rencontre un cavalier blessé dont il vole la monture. Mais, intrigué par l’état alarmant de l’inconnu, il fait volte-face et l’emmène chez un médecin. L’homme secouru, Edward Creighton, est un ingénieur de la compagnie télégraphique Western Union. Quelques mois plus tard, il recroise Vance Shaw et l’embauche. UN EXILÉ À HOLLYWOOD Un an après le convaincant Retour de Frank James, Fritz Lang investit une nouvelle fois le western, à la demande du patron de la 20 th Century Fox, Darryl F. Zanuck, persuadé que les cinéastes européens allaient renouveler le genre. Exilé aux États-Unis depuis 1934 pour fuir le nazisme, le réalisateur du Docteur Mabuse et de Metropolis a rapidement enchaîné les commandes pour Hollywood. Si Les pionniers de la Western Union se révèle d’une facture plus classique que les chefs-d’œuvre européens de Lang, il n’en demeure pas moins pénétré de la classe de son auteur. Au-delà de la magnifique utilisation du Technicolor, quelques scènes imprègnent la rétine, comme celles de la poursuite initiale, de l’incendie du campement ou du duel final. On retrouve aussi, avec le personnage de Vance Shaw, un des thèmes préférés du cinéaste austrohongrois  : le héros rattrapé par la fatalité. Pas de happy end pour Vance le maudit, mais une belle suite d’aventures. (Western Union) Film de Fritz Lang (États-Unis, 1941, 1h35mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Robert Carson, d’après le roman éponyme de Zane Grey Avec  : Dean Jagger (Edward Creighton), Robert Young (Richard Blake), Randolph Scott (Vance Shaw), Virginia Gilmore (Sue Creighton), John Carradine (Doc Murdoch) - Production  : 20 th Century Fox COURTESY PETER BEARD 0.00 La lucarne Berlinale 2019 Cet été-là Une préface au documentaire mythique Grey Gardens, des frères Maysles, tournée trois ans plus tôt et tombée dans l’oubli. Un vertigineux voyage à la rencontre du temps perdu. En 1972, le photographe Peter Beard et son amie Lee Radziwill, sœur de Jacqueline Kennedy- Onassis, passent l’été à Long Island, dans l’État de New York. Leur dolce vita artistico-glamour, où l’on croise Andy Warhol comme Truman Capote, inspire à la jeune femme un projet de film sur ses fantasques tante et cousine, Edith Ewing Bouvier Beale et Edith Bouvier Beale, alias « Big » et « Little » Edie, qui vivent tout près de là, dans leur manoir de Grey Gardens, au cœur des Hamptons. Ruinées et coupées du monde, les deux Edie accueillent avec bonne grâce le jeu de cinéma familial qui leur est proposé dans leur royaume envahi d’ordures, de chats et de ratons laveurs... ABYME DANS L’ABÎME Commentées par Peter Beard et Lee Radziwill, se succèdent les quatre bobines de film tournées alors, puis abandonnées par leurs auteurs, qui renonceront à les monter. Cet été-là s’apparente à la fois à une genèse et une troublante mise en abyme de Grey Gardens, film que ses deux héroïnes déchues et leur stupéfiant sens du spectacle ont rendu légendaire. Mais il n’est pas nécessaire de connaître l’œuvre des frères Maysles pour se laisser envoûter par le documentaire de Goran Olsson. En tissant l’éclatante jeunesse, désormais enfuie, des filmeurs, avec le passé décomposé qui a depuis longtemps englouti les filmées, le réalisateur suédois nous convie à un vertigineux voyage à la rencontre du temps perdu. Documentaire de Goran Olsson (États-Unis/Danemark, 2017, 1h20mn) - Production  : Louverture Films, Final Cut For Real lundi 11 février ARTE MAG N°7. LE PROGRAMME DU 9 AU 15 FÉVRIER 2019 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :