Arte Magazine n°2019-06 2 fév 2019
Arte Magazine n°2019-06 2 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-06 de 2 fév 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : liebe Juliette.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
mercredi 6 février ARTE MAG N°6. LE PROGRAMME DU 2 AU 8 FÉVRIER 2019 16 5.00 M LA MAESTRA Alondra de la Parra Documentaire 6.15 LM ET SCHIAPARELLI CRÉA LA MODE Documentaire 6.40 M XENIUS Les pouvoirs du parfum Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM 360° GEO Secrets de parfumeurs Reportage 8.00 M QUAND LES ANIMAUX S’ENVOLENT À tire-d’aile Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 EM DANS L’OMBRE DE LA LUNE Documentaire 11.00 EM ALERTE AUX DÉBRIS SPATIAUX Documentaire 12.05 M LA GRANDE-BRETAGNE SAUVAGE Côtes Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Le cauchemar de l’excision en plein cœur de l’Allemagne Reportage 13.35 M LE GRAND MCLINTOCK Film 15.35 E NORVÈGE, L’APPEL DU MERVEILLEUX Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Le métro  : dans les entrailles de la ville Magazine 17.35 60 E HABITER LE MONDE – SAISON 2 Togo, les takientas, forteresses de terre Série documentaire 18.05 L R LES ROUTES MYTHIQUES DE L’EUROPE La via Publicæ au Portugal Série documentaire 19.00 LA PEAU DES BÊTES À chacun son style Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 E TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Robert Pattinson Série d’animation 20.55 ER 7 TROIS COULEURS – BLEU Film 22.30 30 T.C. BOYLE La rock star de la littérature américaine Documentaire 23.25 7 IXCANUL Film 0.50 M ARTE JOURNAL 1.15 R 7 DUO DE CHARME Téléfilm 2.50 M METROPOLIS Magazine 3.35 M PHILOSOPHIE Peut-on se passer du passé ? Magazine 4.05 M ARTE REGARDS La solution finlandaise pour héberger les sans-abri Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 20.55 Cinéma Berlinale 2019 Trois couleurs – Bleu Après la mort accidentelle de son mari et de sa fille, Julie fait l’expérience du détachement absolu. Le premier opus de Trois couleurs, la trilogie de Krzysztof Kieslowski, porté par l’interprétation de Juliette Binoche. MK2 Julie perd son mari Patrice, un grand compositeur, et leur petite fille Anna dans un accident de voiture. Elle commence une nouvelle vie, anonyme, indépendante, se détachant délibérément de tout ce dont elle disposait autrefois en abondance. Une journaliste musicale soupçonne Julie d’être l’auteure de l’œuvre de son mari ; Julie nie, peut-être trop catégoriquement. Olivier, le jeune assistant de Patrice, aime Julie depuis longtemps. Pour la faire sortir de son isolement, il décide de terminer le Concerto pour l’Europe, laissé inachevé par le défunt... LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ « Nous voulions montrer ce que les questions historiques connues représentent aujourd’hui pour nous, qui avons déjà la liberté, qui sommes égaux, et pour qui la fraternité est l’idéal commun. Dans Trois couleurs – Bleu, nous n’évoquons pas l’idée de liberté d’une manière politique ou sociale ; si nous parlons de liberté, nous voulons dire liberté individuelle, liberté profonde, liberté de vie. Dans quelle mesure est-on libre dans cette sphère plus intime ? N’est-on pas lié aux êtres, aux objets, aux paysages, à l’argent ? Nos sentiments, nos ambitions, nos déceptions limitent notre liberté. Quand on perd tout brutalement, on peut choisir de mourir, on peut aussi essayer de vivre avec des souvenirs, avec ce qui est en nous, on peut se dire qu’on pensera toujours à cela, mais on peut aussi essayer de vivre différemment ; c’est le raisonnement de Julie. Julie choisit un appartement dans un quartier de Paris qui lui plaît, parce que c’est un quartier où l’on se perd facilement, où il y a beaucoup de monde, beaucoup d’animation. Elle pense que personne ne la retrouvera, qu’elle va se fondre dans la foule, qu’elle va disparaître pour les autres, les témoins de son passé. Julie vit seule ; pourtant, la musique l’accompagne. Elle n’a pu chasser la musique ; même enfouie, même oubliée, elle est là, présente. Elle ne peut pas contrôler cela comme le reste. Julie reviendra par peur de la solitude. Elle choisit alors ce qui est le plus facile, l’amour qui s’offre, celui qui est là, que l’on n’a pas à chercher. Cet homme s’occupera d’elle. » (Krzysztof Kieslowski) Lire page 4 Film de Krzysztof Kieslowski (France/Pologne, 1993, 1h40mn) - Scénario  : Krzysztof Piesiewicz et Krzysztof Kieslowski - Avec  : Juliette Binoche (Julie), Benoît Régent (Olivier), Florence Pernel (Sandrine), Charlotte Véry (Lucille), Hélène Vincent (la journaliste), Philippe Volter (l’agent immobilier), Claude Duneton (le médecin) - Production  : MK2 Productions, CED Production, France 3 Cinéma, CAB Production, TOR Production - (R. du 10/5/1999)
22.30 Le documentaire culturel T.C. Boyle La rock star de la littérature américaine Portrait de T.C. Boyle, écrivain américain à la carrière mouvementée, qui vient de fêter ses 70 ans. Patriote et querelleur, tour à tour hippie, punk et junkie, aujourd’hui engagé dans la défense de l’environnement, T.C. Boyle est une icône de la littérature américaine. Né en 1948 dans l’État de New York, dans un foyer de la classe moyenne rongé par l’alcool, le jeune homme trouve son salut dans la découverte de la littérature. Au cours de sa prolifique carrière de romancier, il s’attaque à tous les excès et les travers de la société américaine. Prix Médicis en 1997 pour América, l’auteur a sorti en 2018 son quatorzième roman, Les vrais durs (Éditions Grasset). On suit dans son quotidien cet écrivain engagé qui aime aller à la rencontre de ses fans, et discuter avec ceux qui ont des convictions politiques opposées aux siennes. Documentaire d’Adrian Stangell et Isabelle Hinteregger (Allemagne, 2018, 52mn) NORDEND FILM 23.25 Cinéma Berlinale 2019 Ixcanul Le poignant destin d’une jeune Maya, déchirée entre les traditions ancestrales des siens et son désir d’indépendance. LUIS ARMANDO ARTEAGA À 17 ans, María vit avec ses parents dans une petite maison, sur les pentes cendrées d’un volcan, et travaille à leurs côtés dans une plantation de café. Si elle rêve de rejoindre la ville, sa condition de femme maya ne lui permet pas de changer son destin tout tracé. Un mariage arrangé l’attend avec Ignacio, le propriétaire de la plantation. La jeune femme, elle, voudrait accompagner son ami Pepe aux États-Unis. Un événement inattendu l’amène à découvrir le monde moderne dont elle avait rêvé, mais le tribut de la liberté sera lourd. VOLCANIQUE Pour son premier long métrage, le réalisateur guatémaltèque Jayro Bustamante filme sa terre natale et le quotidien des siens, les indiens mayas, entre travaux sur des terres infestées de serpents et offrandes à un volcan – qui se dit Ixcanul en cakchiquel, une langue amérindienne – craint et vénéré pour sa supposée force divine. L’esthétique presque documentaire de ce drame traduit à travers le portrait de María le chemin de croix du peuple maya, en proie à la misère et à la discrimination. Comme le volcan, omniprésent, qui gronde au loin, les femmes de la communauté bouillonnent, tentant de survivre, entre révolte et résignation, sous le poids des traditions patriarcales du Guatemala rural. Une bouleversante fresque sociale interprétée par des acteurs non professionnels éblouissants de justesse. Prix Alfred-Bauer, Berlinale 2015 Film de Jayro Bustamante (France/Guatemala, 2015, 1h25mn, VOSTF) Scénario  : Jayro Bustamante Avec  : María Mercedes Coroy (María), María Telón (Juana), Manuel Antún (Manuel), Justo Lorenzo (Ignacio), Marvin Coroy (Pepe) - Production  : La Casa de Producción, Tu Vas Voir Berlinale 2019 Mercredi 6 février Trois couleurs – Bleu à 20.55 Ixcanul à 23.25 Jeudi 7 février Fukushima, mon amour à 22.50 Chemin de croix à 0.35 Dimanche 10 février Procès de singe à 0.00 Lundi 11 février Les noces rouges à 20.55 Cet été-là à 0.05 Mercredi 13 février L’enfant d’en haut à 20.55 Smoke à 23.30 Samedi 16 février Court-circuit n°926 – Spécial Berlinale à 0.10 mercredi 6 février ARTE MAG N°6. LE PROGRAMME DU 2 AU 8 FÉVRIER 2019 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :