Arte Magazine n°2019-06 2 fév 2019
Arte Magazine n°2019-06 2 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-06 de 2 fév 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : liebe Juliette.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
dimanche 3 février ARTE MAG N°6. LE PROGRAMME DU 2 AU 8 FÉVRIER 2019 10 5.15 R PERSONNE NE BOUGE ! Eddy Mitchell Magazine 5.50 R LE DOUANIER ROUSSEAU Ou l’éclosion moderne Documentaire 6.45 M KARAMBOLAGE Magazine 7.00 LM LES MILLE ET UNE TURQUIE La Cappadoce et l’Anatolie du Sud-Est Série documentaire 7.55 9.30 L ARTE JUNIOR 7.55 GRANDIR SUR LA ROUTE DE LA SOIE La vie est une plage Programme jeunesse 8.15 R SACRÉES FAMILLES ! Le monsieur sur la photo Programme jeunesse 8.40 POINTS DE REPÈRES Gandhi, la force de la volonté Programme jeunesse 9.05 R COMPLEXES D’ADOS Minouk, 12 ans – Le surpoids Programme jeunesse 9.15 ARTE JUNIOR, LE MAG Programme jeunesse 9.30 EM JE SAIS TOMBER Téléfilm 11.00 R CUISINES DES TERROIRS L’île de Minorque Série documentaire 12.00 METROPOLIS Magazine 12.45 M INVITATION AU VOYAGE Spécial La Réunion Magazine 13.25 M L’ESPAGNE SAUVAGE Le rat des pharaons et autres conquérants ; Le retour du lynx Série documentaire 14.55 M JACK LONDON, UNE AVENTURE AMÉRICAINE Documentaire 16.35 LA MAGIE DES GRANDS MUSÉES Le musée des Offices, Florence Série documentaire 17.30 60 LA FOLLE JOURNÉE 2019 Carnets de voyage Concert 19.15 E LES PETITS SECRETS DES GRANDS TABLEAUX « Polichinelle et saltimbanques », 1793 – Tiepolo Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 VOX POP Magazine 20.35 KARAMBOLAGE Magazine 20.48 EM TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Alfred Hitchcock Série d’animation 20.50 7 LE GRAND MCLINTOCK Film 22.55 L 7 R BETTE DAVIS – LA REINE D’HOLLYWOOD Documentaire 23.45 LA MAESTRA Alondra de la Parra Concert 0.40 LE RADEAU DE LA MÉDUSE Concert 2.05 M ARTE JOURNAL 2.25 L R BONNE NUIT PAPA Ma famille au Cambodge Documentaire Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 7.55 9.30 ARTE Junior Chaque dimanche, ARTE Junior concocte un petit déjeuner complet ! Au sommaire  : la série Grandir sur la route de la soie (aujourd’hui  : La vie est une plage), un court métrage issu de la série Sacrées familles ! (Le monsieur sur la photo, en photo), le retour de la série historique d’animation Points de repères, avec cette semaine le séjour sud-africain qui jouera un grand rôle dans la formation du mahatma Gandhi, la série documentaire Complexes d’ados (Minouk, 12 ans – Le surpoids), sans oublier ARTE Junior, le mag, ou l’actualité à hauteur d’enfant. Programmes jeunesse (2019, 1h35mn) 17.30 Maestro La Folle Journée 2019 Carnets de voyage Du Sirba Octet à Alice Sara Ott, de Grieg à Saint- Saëns, une clôture brillante pour La Folle Journée nantaise 2019, retransmise en direct par ARTE. Dédiée aux « Carnets de voyage », la 25 e édition de La Folle Journée de Nantes s’achève avec l’incontournable concert de clôture qu’ARTE a choisi, cette année encore, de diffuser en direct. Puisant sa fougue dans le répertoire traditionnel de l’Europe de l’Est, entre classique et klezmer, l’ensemble Sirba Octet ouvre la soirée avec une Suite de Moldavie à la rythmique étourdissante. Aux côtés de l’Orchestre national du Tatarstan, la violoniste Diana Tishchenko interprète ensuite le Caprice basque pour violon et orchestre du virtuose Pablo de Sarasate. La soirée se poursuit avec la pianiste Alice Sara Ott interprétant le chef-d’œuvre d’Edvard Grieg  : le Concerto pour piano et orchestre. La passion orientaliste de Saint-Saëns s’exprime à travers l’exotique « Bacchanale », danse festive issue de l’opéra Samson et Dalila, à laquelle succède le mélancolique Chant du ménestrel de Glazounov, un hommage à la poésie des troubadours, interprété par Anastasia Kobekina, étoile montante du violoncelle. Enfin, la soprano Raquel Camarinha clôture cette soirée, avec des airs célèbres d’opéras de Bellini et Puccini. Lire page 6 Concert (France, 2019, 1h30mn) Réalisation  : François-René Martin - Production  : KM en association avec ARTE France En partenariat avec
ARD/DEGETO/BATJAC PRODUCTIONS 20.50 Cinéma Le grand McLintock Les tribulations conjugales d’un éleveur au grand cœur. Avec John Wayne et Maureen O’Hara, un western doublé d’une comédie charmante mais un brin machiste. Éleveur prospère, George Washington McLintock allie charisme et grand cœur. Mais tandis que le vaillant quinquagénaire croit avoir perdu l’amour de Katherine, qui a déserté le ranch conjugal, la belle rousse, plus intéressée par les bals que par le bétail, resurgit. Entre gestion de son vaste domaine et parties d’échecs alcoolisées, l’homme tente alors de reconquérir sa Kathy. VOUS AVEZ DIT FÉMINISME ? Portrait d’un cow-boy philanthrope, qui défend les droits de ses amis comanches, Le grand McLintock mêle, sur un rythme enlevé, charme du western en Technicolor et codes de la comédie de remariage. Mari et père libéral, McLintock comprend qu’il doit 22.55 Bette Davis – La reine d’Hollywood Son regard hypnotique derrière des paupières lourdes et sa troublante aura l’ont hissée au sommet du cinéma hollywoodien. Portrait d’une star souveraine dont l’audace a contribué à l’émancipation de la femme. Documentaire de Sabine Carbon (Allemagne, 2017, 52mn) - Production  : Medea Film Factory - (R. du 18/12/2017) rester le patron sous son toit comme sur ses terres, conversion traduite par une scène machiste aussi prévisible que célèbre  : la fessée administrée à la pétulante Maureen O’Hara. Au travers des vicissitudes conjugales de son héros, le film, pourtant tourné à l’aube des sixties, exalte sur le mode drolatique et kitsch les vieilles valeurs patriarcales, l’émancipation féminine relevant ici presque de la coquetterie. (McLintock !) Film d’Andrew V. McLaglen (États-Unis, 1963, 2h02mn, VF/VOSTF) Scénario  : James Edward Grant - Avec  : John Wayne (George Washington McLintock), Maureen O’Hara (Katherine Gilhooley McLintock), Patrick Wayne (Devlin Warren), Stefanie Powers (Rebecca McLintock), Jack Kruschen (Jake Birnbaum) Production  : Batjac Productions. WARNER BROS 23.45 La maestra Alondra de la Parra Portrait de la chef d’orchestre mexicaine Alondra de la Parra, directrice musicale du Queensland Symphony Orchestra de Brisbane. Si ses racines sont mexicaines, ses musiciens et son public se trouvent aux quatre coins du monde. À 38 ans, Alondra de la Parra est l’une des rares femmes à diriger un orchestre réputé  : le Queensland Symphony Orchestra de Brisbane, auquel elle imprime désormais son style. Elle connaît mieux que tout autre la complexité d’un métier contraignant passé sur la route et les obstacles que rencontrent plus spécifiquement les femmes qui aspirent à cette profession. Rencontre avec une artiste dynamique et ambitieuse, entre répétitions et tournées. Documentaire de Christian Berger (Allemagne, 2018, 52mn) 0.40 Le radeau de la Méduse DNO 2018/MONIKA RITTERSHAUS Inspiré du célèbre tableau de Géricault, un spectacle lyrique puissant, traversé par la crise migratoire actuelle et conçu par Romeo Castellucci. Oratorio imaginé en 1968 par le compositeur allemand Hans Werner Henze, Le radeau de la Méduse s’inspire autant du célèbre naufrage d’une frégate en juillet 1816 que du tableau qu’en tira Théodore Géricault, deux ans plus tard. À l’époque, le spectacle défraya la chronique à cause de la vision marxiste de son auteur et du brandissement d’un drapeau de Che Guevara à son ouverture. Cinquante ans après cette création sulfureuse, Romeo Castellucci en souligne la modernité en tissant un parallèle avec la tragédie des migrants traversant la Méditerranée. Dans une mise en scène alliant opéra, théâtre et vidéo, il montre sur écran géant l’expérience d’un jeune Sénégalais, Mamadou Ndiaye, qui a accepté de passer quatre jours dans les conditions du naufrage de la Méduse, à 150 kilomètres des côtes africaines. Ce dispositif puissant permet au metteur en scène italien de se réapproprier l’imagerie des médias, afin d’interpeller le public. Sur la scène du Dutch National Opera d’Amsterdam, le spectateur devient presque acteur, au même titre que le chœur, qui incarne, derrière la toile transparente de l’écran, une masse d’anonymes abandonnés à leur destin. Un spectacle saisissant. Oratorio de Hans Werner Henze (France, 2018, 1h22mn) - Mise en scène  : Romeo Castellucci - Direction musicale  : Ingo Metzmacher - Avec  : Lenneke Ruiten (la Mort), Bo Skovhus (Jean-Charles), Dale Duesing (Charon), l’Orchestre du Netherlands Philharmonic Orchestra, les Chœurs du Nieuw Amsterdams Kinderkoor, de Cappella Amsterdam et du Dutch National Opera - Réalisation  : Julien Condemine - Production  : La Compagnie des Indes, Dutch National Opera, en association avec ARTE France dimanche 3 février ARTE MAG N°6. LE PROGRAMME DU 2 AU 8 FÉVRIER 2019 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :