Arte Magazine n°2019-04 19 jan 2019
Arte Magazine n°2019-04 19 jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-04 de 19 jan 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : je sais tomber, avec Benjamin Voisin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
mardi 22 janvier ARTE MAG N°4. LE PROGRAMME DU 19 AU 25 JANVIER 2019 14 5.05 LM BERLIN LIVE Leela James Concert 6.15 M XENIUS À l’écoute de notre horloge biologique Magazine 6.45 LEM DES MONUMENTS ET DES HOMMES Japon, le temple du Daitoku-ji Série documentaire 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.20 LEM 360° GEO Bisons, les doux géants du Montana Reportage 8.00 LM LA CÔTE EST DES ÉTATS-UNIS Au cœur de la Nouvelle-Angleterre Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 M DES CHIENS ET DES HOMMES Les secrets d’une amitié Documentaire 10.20 LM MYSTÉRIEUX LÉZARDS Une évolution inattendue Documentaire 11.15 LMEM LE JEÛNE, UNE NOUVELLE THÉRAPIE ? Documentaire 12.20 LEM DES MONUMENTS ET DES HOMMES Turquie, la mosquée Süleymaniye Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Ukraine  : quel avenir pour les vétérans ? Reportage 13.35 LMM CONTE D’ÉTÉ Film 15.35 L EM BHOUTAN, LE ROYAUME DU BONHEUR Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Crues et inondations, comment s’en protéger ? Magazine 17.35 L E DES MONUMENTS ET DES HOMMES Israël – Jérusalem, la ville trois fois sainte Série documentaire 18.05 LM LES MILLE ET UNE TURQUIE La côte de la mer Noire Série documentaire 18.55 R QUAND LES ANIMAUX S’ENVOLENT Le défi de la gravité Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 60 LES COULISSES DE L’HISTOIRE (1 & 2) Hitler, l’art de la défaite ; Le plan Marshalla sauvé l’Amérique Collection documentaire 22.40 L 30 TRUMP ET LE COUP D’ÉTAT DES MULTINATIONALES Documentaire 0.10 EM LE DESSOUS DES CARTES L’espace  : enjeu de puissance ? Magazine 0.25 R VIOLENCES PRIVÉES Documentaire 1.15 M ARTE JOURNAL 1.40 L R KLAUS ALTMANN ALIAS BARBIE La seconde vie du « boucher de Lyon » Documentaire 2.30 L R QUAND L’AMÉRIQUE SERA LATINE Documentaire 3.30 L ER COUTURES La robe vichy de Jacques Estérel Documentaire 4.00 M ARTE REGARDS Reportage Soirée présentée par Émilie Aubry 20.50 Histoire Les coulisses de l’histoire (1 & 2) Cette passionnante collection documentaire en quatre volets, fondée sur les derniers travaux des historiens, nuance certaines idées ancrées dans la mémoire collective, en les restituant dans toute leur complexité. ATELIERS DES ARCHIVES 1. Hitler, l’art de la défaite Adolf Hitler a laissé à la postérité l’image d’un stratège militaire hors pair. L’invasion foudroyante de l’Europe occidentale (Belgique, Pays-Bas et France), déclenchée le 10 mai 1940, a marqué les mémoires en ce sens. Pourtant, dès cette campagne victorieuse, le dictateur nazi montre ses limites. Alors que le plan échafaudé par le général Erich von Manstein a conduit à l’encerclement des troupes françaises et britanniques dans la poche de Dunkerque, le Führer, par frilosité, manque l’occasion d’écraser définitivement ses ennemis. Néanmoins galvanisé par cet exploit qui n’est pas le sien, il lance une nouvelle guerre éclair à l’Est. Le 22 juin 1941, 3,5 millions de soldats allemands déferlent sur l’URSS, accompagnés par les Einsatzgruppen en charge de l’extermination des Juifs. Là encore, de l’enlisement du siège de Leningrad à l’offensive ratée de Koursk en passant par les batailles de Moscou et de Stalingrad, où ses troupes butent sur le terrible hiver russe et la résistance acharnée de l’Armée rouge, Hitler, aveuglé par l’orgueil et son idéologie mortifère, ruine par ses erreurs tactiques l’avantage colossal initialement acquis. 2. Le plan Marshalla sauvé l’Amérique Généralement perçu comme un acte de générosité pour sauver une Europe dévastée par la Seconde Guerre mondiale, le plan Marshalla magistralement servi les intérêts politiques et économiques des États-Unis. Le 12 mars 1947, le président Harry S. Truman présente au Congrès sa doctrine d’endiguement du communisme. Moins de trois mois plus tard, le secrétaire d’État George Marshall dévoile à Harvard les grandes lignes de son plan d’aide, qui répond au double objectif d’enrayer la misère sur laquelle prospère l’idéologie ennemie et d’ouvrir un vaste marché pour la florissante production états-unienne. Sous la pression de Staline, les pays inféodés à Moscou refusent les dollars américains, dessinant ainsi la frontière entre bloc de l’Est et bloc de l’Ouest. Dans les États bénéficiaires – dont la future République fédérale d’Allemagne –, les populations retrouvent foi en l’avenir et les industries se relèvent, tandis qu’une redoutable machine de contrôle et de propagande se met en place pour imposer la mondialisation économique et l’American way of life au rang de modèles universels.
RELECTURE NUANCÉE Avec le temps, les travaux des chercheurs révèlent une réalité souvent plus nuancée que les idées communément admises. De l’imposture militaire d’Hitler aux lourdes contreparties du plan Marshall, des motifs oubliés de la capitulation japonaise, au lendemain des bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki, au mythe erroné d’un Mao Zedong artisan de la modernisation de la Chine, cette passionnante collection documentaire se penche sur de grands personnages et des événements charnières de l’histoire du XX e siècle pour en proposer une lecture revue et corrigée, portée par un récit limpide tissé de saisissantes archives. Lire page 6 Collection documentaire d’Olivier Wieviorka et David Korn-Brzoza (France, 2018, 4x52mn) Réalisation  : Christiane Ratiney (épisode 1), Bernard George (épisode 2) - Coproduction  : ARTE France, Cinétévé Les épisodes 3 et 4 sont diffusés mardi 29 janvier à 20.50 WHITE PINE PICTURES 2018 22.40 Trump et le coup d’État des multinationales Comment Donald Trump a-t-il conquis la Maison-Blanche ? Au travers d’analyses d’observateurs et de paroles d’électeurs, Fred Peabody dessine le saisissant portrait d’une démocratie confisquée. Et si le 45 e président des États- Unis n’était pas le symbole d’une ère nouvelle, mais au contraire l’aboutissement d’un processus entamé depuis de longues années ? Alors que la journaliste canadienne Naomi Klein a récemment comparé l’administration Trump à un « coup d’État des grandes entreprises », son compatriote philosophe John Saul (Mort de la globalisation, éd. Payot) estime, lui, que la confiscation de la démocratie et des biens publics par les intérêts privés a débuté dès la fin des années 1970, la première élection de Ronald Reagan en 1981 la rendant effective. Sa théorie du « coup d’État au ralenti » a notamment inspiré le journaliste Chris Hedges (à gauche, photo) dans son analyse de l’état de l’Amérique. Pour lui, et certains de ses pairs, également interviewés ici, l’élection de Donald Trump ne constitue que le dernier rebondissement, le plus visible sans doute, d’une dérive à laquelle ses prédécesseurs démocrates, Bill Clinton et Barack Obama, ont activement prêté la main. Des pans entiers de la population américaine, notamment dans les anciennes régions ouvrières, ont ainsi été délibérément sacrifiés par les élites au nom de la libéralisation du marché, et la crise de 2008 a contribué à accélérer cet abandon. OUTSIDERS En écho à ces réquisitoires très argumentés, le réalisateur Fred Peabody (Tous les gouvernements mentent) explore ainsi les villes dévastées de Camden (New Jersey) et de Youngstown (Ohio), anciens bastions industriels livrés au chômage et à la misère, où des sans-abri, citoyens jadis prospères, campent à deux pas de rangées de maisons murées. Et c’est l’aspect le plus passionnant, et le plus novateur, de son film, que de donner la parole à des électeurs de Trump qui, ni haineux, ni racistes, ni religieux fanatiques, expliquent pourquoi ils n’ont pu se résoudre, une fois de plus, à voter pour un parti qui les a rayés de la carte sans sourciller. Sans illusion sur Trump, ils lui reconnaissent une seule vertu  : celle de l’outsider, méprisé comme eux par les politiciens professionnels et les médias. De Washington à la Rust Belt, la « ceinture de rouille », cette balade dans une Amérique oubliée fait puissamment écho à l’actualité française. Documentaire de Fred Peabody (États-Unis/Canada, 2018, 1h30mn) Production  : White Pine Pictures, Ventana Film mardi 22 janvier ARTE MAG N°4. LE PROGRAMME DU 19 AU 25 JANVIER 2019 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :