Arte Magazine n°2019-01 29 déc 2018
Arte Magazine n°2019-01 29 déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-01 de 29 déc 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : 2019.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
lundi 31 décembre ARTE MAG N°1. LE PROGRAMME DU 29 DÉCEMBRE 2018 AU 4 JANVIER 2019 16 1997, 20TH CENTURY FOX/JOHN DE BORMAN 20.55 Cinéma The Full Monty Le grand jeu Dans le nord de l’Angleterre, des chômeurs montent un numéro de strip-tease pour s’en sortir. Une comédie sociale british dont l’immense succès a fait école. À Sheffield, cité industrielle anglaise saignée à blanc par les années Thatcher, Gary, dit « Gaz », et son copain Dave, deux anciens sidérurgistes au chômage, tentent comme ils peuvent de garder la tête hors de l’eau. Pour conserver l’affection, mais aussi la garde de Nathan, son jeune fils, Gaz est prêt à tout, y compris à commettre de petits larcins. L’incroyable succès remporté auprès du public féminin de la ville par des Chippendales en tournée lui donne une idée  : monter avec d’anciens collègues d’usine, au rebut comme lui, un numéro de strip-tease chorégraphié et intégral (le « full monty », c’est-à-dire « le grand jeu » du titre). Reste à convaincre les copains de s’exhiber nu, et de consacrer les efforts nécessaires à la préparation du spectacle... INOXYDABLE Ils ne sont plus très jeunes, et pas bodybuildés pour un sou, mais ces perdants de la désindustrialisation, laminés par des années de chômage, ont pour eux l’énergie du désespoir. Avec ses moments d’émotion, son humour mordant et sa BO pleine de tubes (Hot Chocolate, Donna Summer, Irene Cara...), The Full Monty a suscité l’enthousiasme dans toute l’Europe. Récompensé dans la plupart des festivals internationaux, la comédie sociale de Peter Cattaneo accorde avec autant de bonne humeur que de panache une revanche à tous les laissés-pour-compte de la mondialisation. Toujours d’actualité deux décennies plus tard, ce feel good movie inoxydable a fait école, de Calendar Girls à Pride. Meilleure musique (Anne Dudley), Oscars 1998 – Meilleur film, Prix du cinéma européen 1997 – Meilleurs film, acteur (Robert Carlyle), acteur dans un second rôle (Tom Wilkinson), prix du public, Bafta 1998 – Meilleur film étranger, David di Donatello 1998 Meilleur film européen, Goya 1998 (The Full Monty) Film de Peter Cattaneo (Royaume-Uni, 1997, 1h26mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Simon Beaufoy - Avec  : Robert Carlyle (Gaz), Mark Addy (Dave), William Snape (Nathan), SteveHuison (Lomper), Diane Lane (Louise), Tom Wilkinson (Gerald), Paul Barber (Horse), Hugo Speer (Guy) - Production  : Redwave Films, Channel Four Films, Twentieth Century FoxC. PELE/ONP 22.20 350 ans de l’Opéra de Paris Soirée de gala Un réveillon entre danse et musique à l’Opéra national de Paris, qui célèbre son 350 e anniversaire dans ses deux maisons, Bastille et Garnier. Une soirée magique pour finir et commencer l’année. Présenté par Annette Gerlach
Pour l’Opéra national de Paris, l’année 2019 est doublement symbolique. D’abord parce que la prestigieuse institution, fondée en 1669 par Louis XIV sous le nom d’Académie royale de musique, célèbre son 350 e anniversaire. Ensuite parce que l’opéra Bastille, l’une de ses deux maisons, fêtera ses 30 ans  : son inauguration en 1989 a coïncidé, selon le souhait du président Mitterrand, avec le bicentenaire de la Révolution française. Pour fêter le double événement, cette grande soirée de gala se penche sur trois siècles et demi d’histoire au travers d’un grand choix d’œuvres marquantes, dont La dame aux camélias, Carmen, Cendrillon et Le parc côté ballet, et côté art lyrique, Faust, Werther, Don Carlos, Manon... ADIEUX À MINUIT En cette nuit de Nouvel An, les spectateurs sont invités à partager ce prestigieux gala d’anniversaire, retransmis en léger différé pour commencer l’année en compagnie des danseurs, des chœurs et des musiciens de l’Opéra national de Paris. À Garnier, Vincent Huguet propose, sous la direction musicale de Dan Ettinger, un délicat arrangement d’œuvres clés du répertoire avec les danseurs du corps de ballet et trois immenses chanteurs lyriques. À l’opéra Bastille, pour les douze coups de minuit, on retrouvera KarlPaquette dans le troisième acte du ballet Cendrillon. C’est en scène, dans la légendaire chorégraphie de Rudolf Noureev, que le danseur étoile a choisi de faire ses adieux. Spectacle (France, 2018, 2h50mn) - Mise en scène  : Vincent Huguet - Direction musicale  : Dan Ettinger - Chorégraphies  : Rudolf Noureev, John Neumeier, Roland Petit, Angelin Preljocaj Avec  : Sonya Yoncheva (soprano), Ludovic Tézier (baryton), Bryan Hymel (ténor), les danseurs étoiles, les premiers danseurs, le corps de ballet, les Chœurs et l’Orchestre de l’Opéra national de Paris - Réalisation  : Isabelle Julien (Bastille), François-René Martin (Garnier) - Coproduction  : ARTE France, Opéra national de Paris, Bel Air media AGAT FILMS & CIE 1.10 Dans les pas de Cendrillon Née en Chine au IX e siècle, Cendrillon inspire depuis des siècles les créateurs de tous les continents. Portrait d’un mythe universel. Après la mort de sa mère et le remariage de son père, une jeune fille subit les humiliations de sa marâtre et de ses demi-sœurs. Cantonnée aux tâches domestiques les plus ingrates, elle souffre mille privations, ne devant son salut qu’à l’intervention d’une force surnaturelle. Dans l’une des premières versions de son histoire, attribuée à un lettré chinois de la dynastie Tang et datant de l’an 850, un poisson magique, symbole de fertilité, se porte au secours d’une jeune servante dénommée Yexian. Plusieurs siècles plus tard en Europe, l’orpheline maltraitée resurgit dans un conte napolitain de Giambattista Basile, avant d’être réinventée par Charles Perrault en France au XVI e siècle, puis au XIX e siècle en Allemagne par les frères Grimm. DERRIÈRE LE CONTE Au palais Garnier, de nombreux spécialistes de Cendrillon (professeurs de littérature, anthropologues, écrivains, historien ou critique de cinéma) évoquent les variations du conte à travers les âges, et ses multiples dimensions symboliques  : la petite taille du pied, la pantoufle perdue, la rivalité des sœurs, le bal féerique, l’injustice ou l’ascension sociale par le mariage. Illustré par des archives d’entretiens (notamment, avec le psychanalyste Bruno Bettelheim), des extraits de spectacles – la pièce du metteur en scène Joël Pommerat, le ballet de Noureev... – et de films, se dessine le portrait d’une héroïne au rayonnement universel. Documentaire de Priscilla Pizzato (France, 2016, 1h21mn) Coproduction  : ARTE France, Agat Films et Cie - (R. du 1 er/1/2017) lundi 31 décembre ARTE MAG N°1. LE PROGRAMME DU 29 DÉCEMBRE 2018 AU 4 JANVIER 2019 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :