Arte Magazine n°2018-51 15 déc 2018
Arte Magazine n°2018-51 15 déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-51 de 15 déc 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : monuments sacrés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
lundi 17 décembre ARTE MAG N°51. LE PROGRAMME DU 15 AU 21 DÉCEMBRE 2018 16 5.00 M CARNEVALE 1729, UN CONCERT À VENISE Concert 5.50 M XENIUS Les céréales complètes Magazine 6.15 EM NOMADE DES MERS, LES ESCALES DE L’INNOVATION Seychelles, Victoria Série documentaire 6.45 ER VOYAGE AUX AMÉRIQUES Les peuples d’Oaxaca et la semaine sainte Série documentaire 7.10 L ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.20 LM 360° GEO Hambourg, la ville des cygnes Reportage 8.05 L R LE GRAND NORD EN TRENTE JOURS La péninsule de Taïmyr, Norilsk Série documentaire 8.45 M INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 L E 360° GEO Rooibos, le thé rouge d’Afrique du Sud ; Nouvelle-Zélande  : les animaux du bout du monde Reportage 11.35 EM NOMADE DES MERS, LES ESCALES DE L’INNOVATION Brésil, Rio de Janeiro Série documentaire 12.05 LM LES CARAÏBES Les prédateurs Série documentaire 12.50 L ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 EM L’ÉVADÉ D’ALCATRAZ Film 15.35 LEM 360° GEO Le caroubier, l’or noir de la Crète Reportage 16.30 ER INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 R XENIUS Le marbre Magazine 17.35 À CHAQUE PAYS SA RECETTE ! Chou fermenté allemand et kimchi coréen Série documentaire 18.05 LR D’OUTREMERS À Tahiti Série documentaire 19.00 LES PARADIS NATURELS DE RUSSIE Documentaire 19.45 L ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.49 ER SILEX AND THE CITY Les dents de la pierre Série d’animation 20.55 LR LA GRANDE ATTAQUE DU TRAIN D’OR Film 22.40 RUNAWAY TRAIN À bout de course Film 0.30 FURUSATO  : RESTER MALGRÉ TOUT Documentaire 2.00 LM ARTE JOURNAL 2.25 L R INDIAN SUMMERS (4) Série 3.10 M MANUEL EN AUSTRALIE – UN VOYAGE PAS COMME LES AUTRES Le début de l’aventure Série documentaire 3.40 M ARTE REGARDS Ma mère toxicomane Reportage 4.10 MER LES PETITS SECRETS DES GRANDS TABLEAUX « La vie mélangée », 1907 – Wassily Kandinsky Collection documentaire 17.35 À chaque pays sa recette ! Chou fermenté allemand et kimchi coréen Cinq escapades culinaires à la découverte de savoureuses spécialités et de leurs déclinaisons de par le monde. Dans sa ferme biologique du nord de l’Allemagne, Susanne s’est spécialisée dans la fabrication d’un plat typique, la choucroute. Aujourd’hui, elle se rend en Corée du Sud à la rencontre de Jong-hwa, pour apprendre avec elle à 19.00 Les paradis naturels de Russie RASMUS SIEVERS Une traversée spectaculaire de la Russie, à la découverte de ses paysages majestueux et de sa faune variée. Pays le plus vaste au monde, avec une superficie dépassant les 17 millions de kilomètres carrés, la Russie est ponctuée de déserts glacés, de volcans et d’épaisses forêts. De nombreuses réserves naturelles et parcs nationaux ont pour mission de préserver sa biodiversité. L’oblast de Kaliningrad, enclave située entre la Lituanie et la Pologne, sert de zone de repos aux oiseaux concocter le kimchi. Piment, crevettes séchées et poudre de mûrier...  : cette version coréenne de la choucroute surprend Susanne par ses ingrédients, et surtout son piquant. Les deux femmes préparent ensuite une galette traditionnelle garnie de choucroute à la place du kimchi. De retour en Allemagne, Susanne prévoit de revisiter cette spécialité coréenne pour l’adapter aux papilles occidentales. Série documentaire de Clio Sozzani et Claudia Palazzi (Allemagne, 2017, 5x26mn) À suivre du lundi 17 au vendredi 21 décembre à 17.35. migrateurs. À l’extrémité orientale du pays, le lac Kourile, d’origine volcanique, s’étend sur la péninsule du Kamtchatka et constitue un paradis pour les ours bruns, qui se régalent lors de la migration des saumons. Enfin, dans la péninsule de Yamal, au nord, rennes et nomades, qui se sont adaptés aux conditions climatiques extrêmes, cohabitent dans un désert de glace. Documentaire d’Iris Gesang (Allemagne, 2018, 43mn) - Coproduction  : Spiegel TV, ZDF/ARTE
METRO-GOLDWYN-MAYER-STUDIOS 20.55 Cinéma La grande attaque du train d’or Dans l’Angleterre victorienne, Michael Crichton met en scène un casse de haute volée, mené à un train d’enfer par Sean Connery et Donald Sutherland. 1855. En guerre contre les Russes, l’Angleterre organise le transport par train d’une cargaison de lingots d’or pour entretenir ses troupes qui combattent en Crimée. Escroc à la mine aristocratique, Edward Pierce entreprend de faire main basse sur le chargement. Pour réussir son coup, il s’adjoint les services de Robert Agar, un habile perceur de coffres. Il compte aussi sur les charmes de Miriam, sa maîtresse... ROYAL CASTING Librement inspiré d’un fait divers transformé en roman par le prolixe Michael Crichton, disparu en 2008, ce casse réalisé dans un train lancé à vive allure réunit pour la première fois à l’écran Sean Connery, auréolé à l’époque de ses prestations en James Bond, et l’infatigable Donald Sutherland (Les douze salopards, la saga Hunger Games). Portant haut-de-forme et redingote, leurs deux personnages ne lésinent pas sur les manœuvres et les subterfuges pour décrocher le gros lot. (The First Great Train Robbery) Film de Michael Crichton (Royaume-Uni, 1979, 1h46mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Michael Crichton, d’après son roman Un train d’or pour la Crimée - Avec  : Sean Connery (Edward Pierce), Donald Sutherland (Robert Agar), Lesley-Anne Down (Miriam), Malcolm Terris (Henry Fowler) Production  : Starling Productions, MGM/United Artists - (R. du 19/6/2015) 22.40 Cinéma Runaway Train À bout de course D’après un scénario délaissé d’Akira Kurosawa, un diabolique film d’action ferroviaire doublé d’une réflexion sur le totalitarisme, avec Jon Voight et Eric Roberts. Manny, braqueur récidiviste, et le jeune Buck, incarcéré pour viol, s’évadent d’une prison de haute sécurité. Après une longue marche à travers les étendues glacées de l’Alaska, ils parviennent à monter dans un train. Mais le conducteur est terrassé par une crise cardiaque et la locomotive devient incontrôlable... BESTIALITÉ ET HUMANITÉ Le récit s’ouvre sur un long prologue dans un pénitencier peuplé de visages défigurés par la haine, rappelant Orange mécanique ou Full Metal Jacket. Après l’évasion de Manny (Jon Voight, méconnaissable et halluciné, plus proche du loup enragé que de l’être humain) et de Buck (Eric Roberts, dans un numéro hystérique), le film se métamorphose en huis clos à grande vitesse, à bord d’un monstre de ferraille fonçant vers une mort certaine. Devenu culte, cet efficace film d’action véhicule une allégorie à peine voilée du totalitarisme soviétique. Meilleur acteur (Jon Voight), Golden Globes 1986 Film d’Andrei Konchalovsky (États-Unis, 1985, 1h47mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Paul Zindel, Djordje Milicevic, Edward Bunker, d’après un scénario d’Akira Kurosawa - Avec  : Jon Voight (Oscar « Manny » Manheim), Rebecca De Mornay (Sara), Eric Roberts (Buck McGeehy), Kyle T. Heffner (Frank Barstow) - Production  : Golan-Globus Productions, Northbrook Films Retrouvez l’intégralité de la critique d’Olivier Père, directeur du Cinéma d’ARTE France, sur son blog. 0.30 La lucarne Furusato  : rester malgré tout THORSTEN TRIMPOP 1986 PARAMOUNT PICTURES/ALAN HUME Au Japon, les habitants d’une petite ville de la zone d’exclusion de Fukushima tentent de renouer avec la normalité après la catastrophe nucléaire. C’est une cité oubliée, encore traversée par des hommes en combinaison blanche et des enfants masqués. Après le désastre nucléaire de Fukushima, en 2011, cette ville sans charme, située dans la sinistre « zone d’exclusion », s’entête à retrouver un quotidien normal. Évacués lors de la catastrophe, certains habitants sont depuis rentrés chez eux, comme cette jeune femme incapable d’abandonner les chevaux du haras dont elle s’occupait. Partir ou rester ? Tous sont confrontés à ce dilemme, alors que les risques de radiation demeurent... Quatre ans après la catastrophe, Thorsten Trimpop brosse le portrait mélancolique d’une communauté déchirée, dont le quotidien est envahi par l’incertitude. Entre précautions dérisoires, mesures incessantes de la radioactivité et tentatives de mettre à distance le traumatisme, une bouleversante plongée dans la vie d’après-Fukushima. Documentaire de Thorsten Trimpop (Allemagne, 2016, 1h30mn) - Production  : Büchner Filmproduktion lundi 17 décembre ARTE MAG N°51. LE PROGRAMME DU 15 AU 21 DÉCEMBRE 2018 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :