Arte Magazine n°2018-34 18 aoû 2018
Arte Magazine n°2018-34 18 aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-34 de 18 aoû 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Virginie Ledoyer, briser les chaînes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 21 août ARTE MAG N°34. LE PROGRAMME DU 18 AU 24 AOÛT 2018 18 20.50 Histoire Émirats, les mirages de la puissance (1 & 2) Micro-États, le Qatar et les Émirats arabes unis se rêvent en géants politiques autant qu’économiques. Ce documentaire captivant explore de l’intérieur leur histoire et leur présent, grâce à des archives exceptionnelles. Soirée présentée par Émilie Aubry 1. La conquête du Golfe Au début du siècle passé, les émirats sont des terres sans frontière, peuplées de tribus nomades. Leurs habitants dépendent d’une ressource rare et convoitée  : les perles. Mais à partir de 1929, le marché s’effondre. Très vite, un nouveau trésor surgit du Golfe, l’or noir. Il faut attendre les années 1960 pour que les émirats prennent place parmi les grands producteurs de pétrole. En 1968, après le retrait des Britanniques, le charismatique cheikh Zayed parvient à convaincre cinq de ses pairs de fonder les Émirats arabes unis, pour peser face aux mastodontes iranien et saoudien. En 1973, le premier choc pétrolier accélère les transferts de richesses des pays développés vers les membres de l’Opep. Les Émirats connaissent alors un essor économique fulgurant. 2. La conquête du monde Pays carrefours, nations à peine constituées, régimes autoritaires et novateurs à la fois, les Émirats arabes unis et le Qatar ont construit en quelques décennies de puissants États, devenus incontournables sur la scène internationale. En vitrine, ils exposent de grands projets de musées et d’universités, des cités modèles « zéro-carbone », des manifestations culturelles ou sportives de classe mondiale. Leurs dirigeants rêvent d’incarner un nouvel âge d’or du monde arabe. RÉALITÉ CONTRADICTOIRE Avec des ressources pétrolières et gazières pharaoniques, le Qatar, les Émirats arabes unis et, dans une moindre mesure, le Koweït sont parvenus depuis les années 1970 à renverser le rapport de force séculaire avec l’Occident. Mais leur avenir est sans cesse menacé par l’instabilité du Golfe – où trois guerres ont éclaté en près de trente ans – alors que leurs populations, ultraminoritaires dans leurs propres territoires en raison de l’immigration massive, restent à l’écart du pouvoir réel. Un aperçu très riche de la réalité contradictoire de ces micro- États qui voudraient dominer le monde. Documentaire de Frédéric Compain (France, 2014, 2x55mn) - Auteurs  : Benjamin Landsberger, Frédéric Compain - Coproduction  : ARTE France, Artline Films, TV5 Monde, RTS, 2M Maroc - (R. du 9/12/2014)
K2-OUTREMERFILM 22.45 Histoire Le siège de La Mecque Avec certains de ses témoins clés, retour sur l’insurrection occultée qui a ciblé en 1979 la Grande Mosquée de La Mecque et sur sa répression sanglante, menée avec le soutien secret de la France. Le 20 novembre 1979, à l’aube, un commando de plusieurs centaines d’hommes lourdement armés, accompagnés de femmes et d’enfants, prend possession de la Grande Mosquée de La Mecque et transforme le sanctuaire le plus sacré de l’islam en une forteresse. À sa tête, un Saoudien, Juhayman al-Otaibi, prédicateur issu d’une tribu bédouine marginalisée, qui exige l’abdication de la famille royale, l’expulsion de tous les étrangers impies et le retour du pays à un islam pur. Des milliers de pèlerins prennent la fuite, mais plusieurs centaines d’autres sont piégés à l’intérieur, durant un siège qui va durer quinze jours. La famille régnante commence par imposer un secret absolu puis, la situation s’éternisant, en appelle à ses alliés occidentaux. C’est finalement le GIGN français qui aidera en secret l’armée saoudienne à combattre les insurgés, notamment en lui fournissant plus de 300 kilos de gaz lacrymogène. Au total, le bilan des combats au sein de la Grande Mosquée s’élèverait à des milliers de morts, même si le régime saoudien en reconnaît moins de trois cents. Après l’exécution sans procès des rebelles, il va s’efforcer de faire oublier au pays et au reste du monde cet épisode sanglant, tout en intensifiant la répression de toute forme d’opposition. RÉCIT DE L’INTÉRIEUR L’ex-chef des services secrets saoudiens Turki al-Fayçal, membre de la famille royale, le journaliste Khaled al-Maeena, le fils du général qui a dirigé l’assaut des forces saoudiennes (lequel offre au réalisateur les vidéos des combats qu’il cherchait depuis cinq ans), d’anciens frères d’armes de Juhayman, un très influent prédicateur djihadiste basé en Jordanie, Abou Mohammad al-Maqdisi, l’ancien attaché militaire américain à Djedda, Mark Hambley, les ex-GIGN Christian Prouteau et Paul Barril, les chercheurs Madawi al-Rasheed et Pascal Ménoret...  : grâce à ces témoins et à leurs archives personnelles, Dirk van den Berg livre un exceptionnel récit de l’intérieur, tirant un à un les fils historiques, politiques et géostratégiques de cet événement spectaculaire et oublié. Il révèle ainsi un pan d’une réalité complexe, celle d’un pays fermé aux regards extérieurs. Lire page 8 Documentaire de Dirk van den Berg (France, 2018, 52mn) - Coproduction  : ARTE France, K2 Productions, Outremer Film 23.40 Société Dans la tête d’un flic Sept policiers sortent de leur devoir de réserve pour raconter leur quotidien, leurs attentes et leurs craintes. Une parole sans filtre pour un documentaire sans angélisme ni procès d'intention. D’un côté, la mort d’Adama Traoré, la blessure grave infligée à ThéoL., les violences à l’encontre de citoyens lors des manifestations contre la loi travail. De l’autre, les cocktails Molotov brûlant grièvement un policier, l’attentat de Magnanville et, au quotidien, les insultes, les crachats, la violence, la déconsidération, la hiérarchie qui, souvent, reste muette et le taux de suicides, de 36% supérieur à la moyenne nationale... L’incompréhension grandissante entre les forces de l’ordre et les citoyens crée une fracture dangereuse pour l’État. Brisant le devoir de réserve que la fonction leur impose, de nombreux policiers battent régulièrement le pavé depuis 2016, pour manifester leur colère. Certains d’entre eux sortent du silence et se livrent à François Chilowicz. TÉMOIGNAGES BRUTS Ils sont sept, hommes et femmes de terrain, jouissant tous d’une longue expérience au sein des forces de l’ordre. Interrogés dans l’intimité de leur domicile, les policiers se livrent sur leurs conditions de travail et leur quotidien, mais aussi sur des sujets sensibles comme la paranoïa qui s’installe (« Je n’ose plus dormir la fenêtre ouverte ») , leur rejet de la politique du chiffre, le sentiment d’être de la chair à canon, ou encore l’attirance grandissante en leur sein pour les votes extrêmes. Quasiment sans commentaire, sans intervention de spécialistes, le documentaire laisse la part belle à ces témoignages bruts, captivants. Lire page 7 Documentaire de François Chilowicz (France, 2018, 56mn) Coproduction  : ARTE France, Bellota Films mardi 21 août ARTE MAG N°34. LE PROGRAMME DU 18 AU 24 AOÛT 2018 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :