Arte Magazine n°2018-20 12 mai 2018
Arte Magazine n°2018-20 12 mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-20 de 12 mai 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Mustang.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
dimanche 13 mai ARTE MAG N°20. LE PROGRAMME DU 12 AU 18 MAI 2018 12 5.05 L7 R LE PARADIS PERDU Le compositeur Arvo Pärt Documentaire 6.05 M PERSONNE NE BOUGE ! Michel Serrault Magazine 6.40 LM MARCHANDS D’ART Gerd Harry Lybke Série documentaire 7.10 EM KARAMBOLAGE Magazine 7.20 M DOUCE ANGLETERRE Le Nord Documentaire 8.05 9.30 L7 ARTE JUNIOR Programmes jeunesse 8.05 L7 REMUE-MÉNINGES Les jeux d’ombres Programme jeunesse 8.30 L7 R C’EST QUOI, LES MÉTIERS DU CINÉMA ? Le mixeur ; Le truquiste Programme jeunesse 8.40 L7 R GÉOLINO Dédé, pisteuse de braconniers Programme jeunesse 8.50 7 R COMPLEXES D’ADOS Ilham, 13 ans – Les règles Programme jeunesse 9.00 7 PASSE ME VOIR ! Chayenne, à fond dans les virages Programme jeunesse 9.25 7 ARTE JUNIOR, LE MAG Programme jeunesse 9.40 M L’EFFET AQUATIQUE Film 11.00 7 MARCHANDS D’ART Paul Cassirer Série documentaire 11.30 7 METROPOLIS Magazine 12.25 LEM JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS María Luisa (Espagne) Série documentaire 12.55 M DANS LE SUD DE LA TOSCANE De San Gimignano à la Maremme Documentaire 13.40 LMEM RÉGALEC, PREMIERS CONTACTS AVEC LE POISSON ROI Documentaire 14.35 M L’AUSTRALIE ROUGE ET VERTE Désert ; Forêt Documentaire 16.00 LMM UN TOUR DU MONDE À VOL D’OISEAU Documentaire 17.35 7 R PARIS COUTURE (1945-1968) Documentaire 18.30 7 ER CHANTONS LA LIBÉRATION Documentaire 19.15 M CUISINES DES TERROIRS La Provence Série documentaire 19.45 L7 ARTE JOURNAL 20.05 L7 360° GEO Arapaïma, le poisson géant d’Amazonie Reportage 20.50 EM TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Bruce Lee Série d’animation 20.55 L7 ER LE VENT SE LÈVE Film 22.55 L7 ANJELICA HUSTON RACONTE JAMES JOYCE Documentaire 23.50 7 VINCENT PEIRANI Le nouveau souffle du jazz Documentaire 0.45 7 LUDOVICO EINAUDI  : CONCERT AU ROYAL FESTIVAL HALL Concert 2.10 L7 R DANS LA BRUME Film n 3.45 EM JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Agdal (Maroc) Série documentaire JOSS BARRATT 20.55 Cinéma Cannes 2018 Le vent se lève Dans l’Irlande de 1920, la tragédie de deux frères membres de l’IRA, du combat pour l’indépendance à la guerre civile. Avec Cillian Murphy (Peaky Blinders), une bouleversante épure du cinéma de Ken Loach, Palme d’or en 2006. En 1920, dans le comté de Cork, Damien s’apprête à partir pour Londres achever ses études de médecine. Les campagnes irlandaises sont livrées aux exactions des Black and Tans (les « Noir et Fauve ») , des milices chargées par les Anglais de combattre le soutien de la population à l’armée républicaine irlandaise (IRA). Au retour d’une partie de hockey, parce qu’il s’obstine à répondre en gaélique à une patrouille, un gamin de 17 ans est battu à mort sous les yeux de Damien. Celui-ci décide alors de rejoindre l’IRA, où son frère aîné Teddy se distingue déjà. LA TERRE ET LA LIBERTÉ Accusant Ken Loach d’antibritannisme, sur fond de guerre en Irak, une partie de la presse anglaise a crié au scandale quand celui-ci, en compétition officielle à Cannes pour la huitième fois avec Le vent se lève, y a décroché sa première Palme d’or. C’était, d’une certaine manière, donner raison au vétéran du cinéma britannique qui, avec ce scénario minutieusement documenté, affirmait vouloir ouvrir les yeux de ses compatriotes sur des réalités coloniales qu’ils continuaient à méconnaître. Mais le film va bien au-delà d’une dénonciation manichéenne. Superbement filmé, privilégiant les décors et les lumières naturelles, c’est une ode presque élégiaque à la beauté du monde. Palme d’or, Cannes 2006 – Meilleure image (Barry Ackroyd), prix du cinéma européen 2006 (The Wind That Shakes the Barley) Film de Ken Loach (Royaume-Uni/Irlande/Allemagne, 2006, 2h01mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Paul Laverty - Avec  : Cillian Murphy (Damien), Padraic Delaney (Teddy), Liam Cunningham (Dan), Orla Fitzgerald (Sinead), Mary Riordan (Peggy) Production  : Oil Flick Films No. 2, UKFC, Element Films, Sixteen Films, EMC, BIM Distribuzione, Tornasol Films - (R. du 20/5/2010)
22.55 Le documentaire culturel Anjelica Huston raconte James Joyce L’actrice, qui lui doit l'un de ses plus beaux rôles avec le film Gens de Dublin, retrace le destin hors norme de James Joyce, géant des lettres irlandaises. Anjelica Huston doit à James Joyce, géant des lettres irlandaises, deux rôles également mémorables. En 1987, dans l’une des plus belles adaptations de l’écrivain au cinéma, elle incarne une inoubliable Gretta dans Gens de Dublin, l’ultime film de John Huston, son père. Plus récemment, sur une scène de Los Angeles, elle a prêté sa voix au fameux monologue de Molly Bloom, l’une des héroïnes d’Ulysse, le grand œuvre autant célébré que redouté du monstre de la littérature mondiale. Irlandaise de cœur, elle est à la fois narratrice et protagoniste de ce portrait qui embrasse l’homme et son œuvre. IRLANDAIS DE L’EXIL Mêlant sa voix à celles d’écrivains, irlandais pour la plupart, et de lecteurs fervents, Anjelica Huston déroule avec limpidité le fil d’une existence errante vouée à l’écriture – et à l’Irlande, que Joyce quitta pourtant définitivement en 1904, à l’âge de 22 ans. Quelques mois plus tôt, le 16 juin, avait eu lieu sa rencontre décisive avec Nora Barnacle, sa future épouse. C’est à cette date que le romancier situera l’action de son chef-d’œuvre Ulysse, paru en 1922 à Paris, pour relater en quelque mille deux cents pages la journée de trois Dublinois de la petite classe moyenne. Si le Bloomsday (du nom du personnage Leopold Bloom, l’époux de la Pénélope infidèle, Molly) est désormais fête officielle en Irlande, l’écrivain et sa patrie entretinrent longtemps une complexe relation d’amour/haine, explorée ici en détail. Au plus près des textes, restitués aussi par les extraits des quelques adaptations réalisées au fil du temps, dont celle de John Huston, le documentaire réussit sans didactisme ni simplification abusive à faire vivre les grandes lignes d’une œuvre réputée intimidante pour donner envie de s’y plonger. Lire page 8 Documentaire de David Blake Knox et Kieron J. Walsh (Irlande, 2017, 52mn) - Production  : Blueprint Pictures Limited 23.50 Vincent Peirani Le nouveau souffle du jazz Retour en images et en musique sur le brillant parcours de l’accordéoniste de jazz Vincent Peirani. Originaire de Nice et parisien d’adoption, Vincent Peirani fait partie des grands noms du jazz français contemporain. Connaissant sur le bout des doigts les standards de l’accordéon et l’histoire de la musique classique européenne, il a grandi entre le rock et la pop, des influences qu’il exploite pour tracer sa propre voie. Maîtrisant à merveille les nuances de son instrument, il peut tour à tour imiter l’orgue, le piano ou la voix humaine. Ponctué d’extraits de concerts, d’interviews de l’artiste et de ses complices dans le milieu du jazz – le saxophoniste Émile Parisien, le clarinettiste f Michel Portal, entre autres –, ce documentaire revient sur le parcours et le quotidien de ce musicien singulier, qui ouvre de nouveaux horizons à l’accordéon. Lire page 4 Documentaire de Katja Duregger (Allemagne, 2017, 52mn) 0.45 Ludovico Einaudi  : concert au Royal Festival Hall Le concert londonien à guichets fermés du pianiste et compositeur italien, qui connaît un succès croissant, notamment sur le Web. L’auditorium du Royal Festival Hall de Londres a fait salle comble à quatre reprises pour applaudir Ludovico Einaudi en juillet 2016, lorsque ce concert a été filmé  : une étape de la tournée du pianiste italien autour de son SWR/SYLVAIN GRIPOIX album Elements. Compositeur exigeant, notamment de bandes originales pour le cinéma (Mommy, Intouchables...), et interprète intense, Ludovico Einaudi enchaîne les représentations autour du monde. C’est aussi l’un des musiciens dont les œuvres sont les plus téléchargées. Avec son prodigieux ensemble, il délivre une prestation à la fois intimiste et puissante. Un concert superbement mis en images par Alexander Freidin-Goss. Concert (France, 2018, 1h) Réalisation  : Alexander Freidin-Goss Production  : Ponderosa Music & Art et Magenta Films Production dimanche 13 mai ARTE MAG N°20. LE PROGRAMME DU 12 AU 18 MAI 2018 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :