Arte Magazine n°2018-17 21 avr 2018
Arte Magazine n°2018-17 21 avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-17 de 21 avr 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : les 70 ans de l'État d'Israël.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 25 avril ARTE MAG N°17. LE PROGRAMME DU 21 AU 27 AVRIL 2018 20 5.00 M ARTE CONCERT FESTIVAL 2017 Concert 6.15 M XENIUS Apprendre à l’ère numérique Magazine 6.40 EM QUAND L’HISTOIRE FAIT DATES 6 août 1945 – Hiroshima Collection documentaire 7.10 L7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M 360° GEO Géorgie  : des téléphériques qui défient la mort Reportage 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 M LA FABULEUSE HISTOIRE DE L’ÉVOLUTION Costa Rica Série documentaire 9.25 LM LA FRANCE SAUVAGE La Loire, un fleuve libre Série documentaire 10.10 LM DES MONTAGNES ET DES HOMMES Documentaire 10.55 LM DES CÔTES ET DES HOMMES Documentaire 12.05 M LE LAC MAJEUR, CÔTÉ NATURE Documentaire 12.50 L7 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 M L’HOMME QUI MURMURAIT À L’OREILLE DES CHEVAUX Film 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion Vidéo à la demande 17.10 7 XENIUS Se reposer au quotidien Magazine 17.40 L7 ER JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Vallée-aux-Loups Série documentaire 18.05 7 LE DIABLE DE TASMANIE Un prédateur sans avenir ? Documentaire 19.00 L7 NOUVELLE-ZÉLANDE, TERRE SAUVAGE Les animaux de l’extrême Série documentaire 19.45 L7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 7 ATHLETICUS Boxe Série d’animation 20.55 L7 FRITZ BAUER – UN HÉROS ALLEMAND Film 22.35 7 E HISTOIRES D’ISRAËL Documentaire 23.30 L’HISTOIRE DU GÉANT TIMIDE Film 1.00 E RUN Film H 2.35 LM VIENNE AVANT LA NUIT Documentaire 3.50 M ARTE REGARDS Reportage 4.25 EM JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Les hortillonnages Série documentaire Pour mieux profiter d’ARTE Multidiffusion Rediffusion.1 n Version française Version originale sous-titrée en français Version originale sous-titrée en français ZERO ONE FILM/MARTIN VALENTIN MENKE 20.55 Cinéma Fritz Bauer – Un héros allemand À la fin des années 1950, un procureur se bat pour faire répondre Adolf Eichmannde ses crimes. Un état des lieux saisissant de l’Allemagne d’après-guerre. République fédérale allemande, fin des années 1950. Intègre procureur général de Francfort-sur-le-Main, Fritz Bauer se démène pour que soient jugés les criminels nazis. Dans un pays engagé sur la voie de la reconstruction et où les fonctionnaires du régime hitlérien ont retrouvé leurs anciens postes, son opiniâtreté suscite une sourde hostilité. Lorsqu’il est informé qu’Adolf Eichmann, l’un des principaux responsables de la mise en œuvre de la solution finale, se cacherait à Buenos Aires, Bauer bataille pour obtenir son extradition. Mais tous les moyens sont bons pour l’empêcher d’y parvenir, y compris en piégeant son jeune collègue KarlAngermannpour homosexualité, encore condamnée par la loi. Résolu à ne pas céder aux pressions, Fritz Bauer se tourne vers les services secrets israéliens pour s’emparer d’Eichmann... HOMME D’EXCEPTION Juif, homosexuel et plus jeune docteur en droit de l’Allemagne des années 1920, Fritz Bauer a été interné dès 1933 pour son engagement politique au sein du SPD, le parti social-démocrate. Après s’être évadé, il a trouvé refuge au Danemark puis en Suède. De retour en RFA en 1949, il a organisé les premiers procès d’anciens gardiens du camp d’Auschwitz avant d’être un élément clé du dispositif qui permettra que se tienne, en 1961, le procès d’Adolf Eichmannen Israël. En retraçant le combat de cet homme d’exception, magistralement incarné par Burghart Klaußner – et dont la mort, en 1968, demeure suspecte –, Lars Kraume met en lumière les limites de la dénazification entreprise outre-Rhin après le rétablissement de la démocratie. Portant un soin particulier à la reconstitution historique, il met habilement en scène l’obscure mécanique destinée à saper le travail de la justice contre les criminels nazis et leurs complices. Aussi pédagogique sur le fond qu’exemplaire sur la forme, un état des lieux saisissant de l’Allemagne d’après-guerre. Meilleur film, prix du cinéma européen 2016 – Meilleurs film, réalisateur, second rôle masculin (Ronald Zehrfeld), scénario, costumes, production artistique, prix du film allemand 2016 – Prix spécial police, Beaune 2016 (Der Staat gegen Fritz Bauer) Film de Lars Kraume (Allemagne, 2015, 1h35mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Lars Kraume, Olivier Guez - Avec  : Burghart Klaußner (Fritz Bauer), Ronald Zehrfeld (KarlAngermann), Lilith Stangenberg (Victoria), Laura Tonke (Mlle Schütt), Michael Schenk (Adolf Eichmann), Sebastian Blomberg (Ulrich Kreidler), Jörg Schüttauf (Paul Gebhardt) - Coproduction  : ARTE, Zero One Film, Terz Film, Westdeutscher Rundfunk, Hessicher Rundfunk
22.35 Le documentaire culturel 70 ans d’Israël Histoires d’Israël Marqués par un quotidien sous tension, mais aussi portés par une grande vitalité créative, dix écrivains israéliens majeurs dressent le portrait de leur pays, et en révèlent les ambiguïtés. ROCHE PRODUCTIONS « Pour un écrivain, c’est un paradis », assure Eskhol Nevo. Dans les transports où, contrairement aux mutiques Parisiens, les Israéliens s’expriment haut et fort, l’auteur a entendu « des hommes divorcer en direct ou dévoiler des secrets militaires ». Israël concentre une telle quantité de tensions, d’identités, de tempéraments et de blessures que le pays constitue une inépuisable source d’inspiration. D’autant que certains auteurs ont grandi auprès d’extraordinaires conteurs. La mère d’Etgar Keret se faisait ainsi un devoir de lui inventer une nouvelle histoire chaque soir. « Pour elle, lire un livre à un enfant, c’était comme lui acheter une pizza pour dîner  : ce que faisaient les parents paresseux », raconte-t-il. LUCIDITÉ Ce documentaire donne la parole à dix figures majeures de la bouillonnante scène littéraire israélienne  : Amos Oz, David Grossman, Avraham B. Yehoshua, Alona Kimhi, Meir Shalev, Zeruya Shalev, Eshkol Nevo, Etgar Keret, Benny Barbash et Ronit Matalon, disparue en 2017 et à laquelle le film est dédié. Ces auteurs traduits dans le monde entier dépeignent avec humour, sensibilité et lucidité un environnement à la fois hédoniste et hanté par l’Holocauste, le traumatisme des guerres et le quotidien sous tension. Zeruya Shalev décrit aussi les rapports chargés de culpabilité et d’angoisse entre mère et fils, dans un pays où, à 18 ans, « l’armée vous prend votre enfant ». Tous voudraient en finir avec l’occupation des territoires palestiniens, et s’inquiètent de choix politiques désastreux qui menacent la survie de leur pays ou, au mieux, le condamnent à « la stupidité », selon Amos Oz. Ce précis de géopolitique à la lumière de la littérature offre un passionnant portrait, choral et subjectif, d’Israël. Lire page 6 Documentaire de Blanche Finger et William Karel (France, 2017, 53mn) - Coproduction  : ARTE France, Roche Productions ALAMODE FILM/RASMUS VIDEBÆK 23.30 Cinéma L’histoire du géant timide Admirablement filmé et interprété, le récit doux-amer de l’émancipation d’un colosse islandais au cœur trop tendre. Taillé comme une armoire à glace mais incapable de faire du mal à une mouche, Fusi, bagagiste à l’aéroport, est harcelé par ses collègues. La quarantaine bien entamée, il n’a jamais connu l’amour et vit encore chez sa mère, qui le couve comme le lait sur le feu. Le heavy metal et sa collection de figurines de plomb, avec laquelle il rejoue consciencieusement la bataille d’El-Alamein en compagnie de son seul ami, Mordur, l’aident à tromper sa morne solitude. Le jour de son anniversaire, l’amant de sa mère, qui estime qu’il devrait se consacrer aux « vraies batailles de la vie », lui offre un cours de danse country. À la fin de la leçon, à laquelle il n’a pu se résoudre à participer, une femme, Sjofn, vient frapper au carreau de sa voiture... ENFANT DANS UN CORPS DE TITAN Avec intelligence, le réalisateur Dagur Kari évite l’écueil de la comédie romantique convenue, en multipliant les détours, parfois cruels, jusqu’à l’envol de son héros, scotché au tarmac depuis trop d’années. Grâce à l’amitié d’une petite voisine et à son amour pour la chancelante Sjofn, terrassée par une dépression, Fusi, doux géant inadapté, magnifiquement interprété par Gunnar Jonsson (Béliers), trouve ainsi le courage de sortir de sa coquille pour se frotter au monde. Dans les frimas islandais, un portrait attachant, dénué de mièvrerie, où l’humour et la poésie diluent la noirceur du quotidien. (Fusi) Film de Dagur Kari (Islande, 2016, 1h29mn, VOSTF) - Scénario  : Dagur Kari - Avec  : Gunnar Jonsson (Fusi), Ilmur Kristjansdottir (Sjofn), Sigurjon Kjartansson (Mordur), Margrét Helga Johannsdottir (Fjola) - Production  : Sögn ehf, Nimbus Film mercredi 25 avril ARTE MAG N°17. LE PROGRAMME DU 21 AU 27 AVRIL 2018 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :