Arte Magazine n°2018-14 31 mar 2018
Arte Magazine n°2018-14 31 mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-14 de 31 mar 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Jeanne Moreau, l'affranchie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 4 avril ARTE MAG N°14. LE PROGRAMME DU 31 MARS AU 6 AVRIL 2018 13.35 DM = LES QUATRE FILS DE KATIE ELDER Film 23.30 7 D1.1.a.keud PASOLINI Film Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds 12 M Multidiffusion et malentendants R Rediffusion Audiovision pour aveugles 1Z1 et malvoyants 1=1 EN Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant III sept jours après la diffusion 1=1 Version originale CM Vidéo à la demande sous-titrée en français 20 5.00 LM BERLIN LIVE Heather Nova Concert 6.15 M XENIUS Le secret des trains à l’heure Magazine 6.40 EM QUAND L’HISTOIRE FAIT DATES 1492 – Un nouveau monde Collection documentaire 7.05 L7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM 360° GEO Ghana, l’avenir est aux femmes Reportage 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 M LA FABULEUSE HISTOIRE DE L’ÉVOLUTION Chine, le toit du monde Série documentaire 9.25 M LA SCIENCE AU SERVICE DE LA JUSTICE Documentaire 10.50 EM JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Englischer Garten Série documentaire 11.20 LM ÎLES DE BEAUTÉS L’île de Vancouver ; Les Malouines Série documentaire 12.50 L7 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Reportage 15.35 M LA GRANDE MURAILLE DE CHINE VUE DU CIEL Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 7R XENIUS La médecine sexuée  : un petit chromosome qui change tout ? Magazine 17.35 L7 ER JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Padoue Série documentaire 18.05 LM D’OUTREMERS En Guyane Série documentaire 19.00 L7 R LA ROUTE DES SOMMETS Du Karakorum au Tibet Série documentaire 19.45 L7 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 7 ATHLETICUS Escrime Série d’animation 20.55 DANS LA MAISON Film 22.35 7 E HISTOIRES DE CINÉMA L’exercice du pouvoir Documentaire 0.50 DM FATALE Film =I 2.40 7 ER MÉDECINS DE BROUSSE Les médecins militaires au temps des colonies Documentaire 4.05 M ARTE REGARDS Reportage Version française Version originale sous-titrée en français 20.55 Cinéma Dans la maison Un lycéen s’immisce dans la maison d’un camarade de classe et bouleverse la vie de son professeur... Originale réflexion sur le pouvoir de la création, un thriller audacieux signé François Ozon. MARS FILMS Professeur de français au lycée Gustave- Flaubert, Germain Germain aurait rêvé de transmettre à ses élèves l’amour des grands textes. Découragé par la médiocrité de leurs rédactions, il partage sa déception avec sa femme Jeanne, qui tient une galerie d’art menacée de fermeture. Pourtant, la copie remise un jour par Claude Garcia, 16 ans, le surprend agréablement. Dans une langue maîtrisée, ce dernier raconte le week-end qu’il a passé chez son ami Rapha, un camarade de classe. Intrigué par ce lycéen peu ordinaire, Germain l’encourage à poursuivre son récit. Prenant prétexte d’aider Rapha à combler ses lacunes en maths, Claude s’immisce de plus en plus dans sa maison et poursuit son étonnant feuilleton littéraire. Quand les parents de Rapha, gênés par la présence chez eux de l’adolescent, envisagent de faire prendre des cours de soutien en maths à leur fils, Germain, de plus en plus fasciné par Claude, vole pour lui le sujet d’un contrôle de maths... INTRIGUE ENVOÛTANTE Tel Shéhérazade, le jeune Claude (Ernst Umhauer, belle révélation du film) entretient la curiosité de son maître (Fabrice Luchini) et celle de son épouse (Kristin Scott Thomas) avec des récits où fiction et réalité se révèlent de plus en plus difficiles à démêler. Jouant de son trouble ascendant sur son aîné, le jeune homme tisse sa toile pour, peut-être, mieux piéger sa proie... Adaptant librement Le garçon du dernier rang, une pièce du dramaturge espagnol Juan Mayorga, François Ozon brouille les cartes avec malice, et manipule aussi bien ses personnages que les spectateurs dans une originale réflexion sur le pouvoir de la création. Primé dans de nombreux festivals, un thriller à l’intrigue audacieuse et à l’interprétation sans faille. Meilleur scénariste, prix du cinéma européen 2013 – Meilleur espoir masculin (Ernst Umhauer), prix Lumières 2013 – Meilleurs film et scénario, San Sebastian 2012 Film de François Ozon (France, 2012, 1h45mn) Scénario  : François Ozon, d’après la pièce Le garçon du dernier rang de Juan Mayorga Avec  : Fabrice Luchini (Germain Germain), Kristin Scott Thomas (Jeanne Germain), Ernst Umhauer (Claude Garcia), Bastien Ughetto (Rapha), Emmanuelle Seigner (la mère de Rapha), Denis Ménochet (le père de Rapha) - Production  : Mandarin Cinéma, Mars Films, FOZ, France 2 Cinéma
22.35 Le documentaire culturel Histoires de cinéma L’exercice du pouvoir Du Président à Quai d’Orsay, en passant par des séries comme House of Cards, un tour d’horizon passionnant des représentations du pouvoir à l'écran. PATHE FILMS/ETIENNE GEORGE Alors que les politiques sont omniprésents sur nos écrans, les films qui leur sont consacrés se font plus rares. Pourtant, le cinéma a toujours regardé le pouvoir avec intérêt. Que ce soit à travers des politiciens fictifs (Le président d’Henri Verneuil avec Gabin) ou en choisissant le registre de l’intime (Le bon plaisir de Francis Girod), les cinéastes français mettent en lumière rouages et dysfonctionnements au plus haut sommet de l’État. En Italie, de nombreux films ont dénoncé la corruption généralisée des «années de plomb» à l’instar de Buongiorno, notte, dans lequel Marco Bellochio s’empare du traumatique enlèvement d’Aldo Moro, figure de la démocratie chrétienne italienne. Aujourd’hui, les odyssées politiques se racontent par le prisme des séries télévisées qui donnent une vision crédible de l’exécutif, à l’image de House of Cards qui révèle les cyniques manœuvres d’un ambitieux pour se hisser à la tête de la Maison-Blanche et y rester. FASCINANT DÉFI Dans ce quatrième volet d’Histoires de cinéma, Frédéric Bonnaud invite des cinéastes français et étrangers qui ont choisi de s’atteler au défi du sujet politique  : Roman Polanski (The Ghost Writer), Armando Iannucci (In the Loop), Robert Guédiguian (Le promeneur du Champ-de- Mars), Bertrand Tavernier (Quai d’Orsay), Pierre Schoeller (L’exercice de l’État) et Adam Price (Borgen). Ponctué d’archives et de nombreux extraits de films, ce documentaire riche de points de vue révèle combien la politique est un puissant réservoir narratif. Lire page 9 Documentaire de Frédéric Bonnaud (France, 2017, 51mn) - Réalisation  : Florence Platarets Coproduction  : ARTE France, Agat Films et Cie CAPRICCI FILMS 23.30 Cinéma Pasolini Abel Ferrara met en scène l’ultime journée de l’écrivain cinéaste assassiné. Une évocation épurée, superbement incarnée par Willem Dafoe. 31 octobre 1975. À Stockholm, Pier Paolo Pasolini présente son dernier film, Salo ou les 120 journées de Sodome, accorde une interview à un journaliste français (Philippe Bouvard !) , avant de regagner Rome par un avion de nuit. Le lendemain, 1er novembre, sera le dernier jour de sa vie  : lecture matinale des journaux, travail sur son roman Pétrole, déjeuner dans l’appartement qu’il partage avec sa mère et sa cousine secrétaire, où les ont rejoints des amis proches, l’actrice Laura Betti et le poète Nico Naldini. Viennent ensuite une joyeuse partie de foot sur un terrain vague, où malgré ses 53 ans, il court aussi vite que ses coéquipiers juvéniles, et une nouvelle interview dont il suggère le titre au journaliste Furio Colombo  : «Nous sommes tous en danger». À la nuit tombée, dans une trattoria familière, il retrouve Ninetto Davoli, l’ex-amant devenu complice, sa femme et leur bébé, et leur résume le film qu’il a envie de tourner, Porno-Teo-Kolossal. Puis il remonte dans son Alfa Romeo, pour lever dans un bar un jeune prostitué aux rondeurs juvéniles, qui va le mener à la mort, sur la plage d’Ostie. RÉSURRECTION FANTÔME Épuré, crépusculaire, d’une élégance à la mesure de celui dont il conjure le souvenir, le film d’Abel Ferrara ne ressuscite pas l’écrivain cinéaste assassiné. Il nous confronte de façon saisissante à son fantôme, resurgi du passé avec son univers, poétiquement évoqué, ses rêves douloureux de révolution, ses êtres chers, ses désirs aussi dangereux que ses combats. Porté par la performance éblouissante de Willem Dafoe, qui donne l’impression de se fondre dans le personnage, et par un souci méticuleux du détail véridique, Pasolini relève en même temps de la pure liberté de la fiction. Avec ce portrait funèbre, le cinéaste américain aujourd’hui exilé à Rome propose sa propre vision d’une figure mythique du XX e siècle. Film d’Abel Ferrara (France/Italie/Belgique, 2014, 1h18mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Maurizio Bracci - Avec  : Willem Dafoe (Pier Paolo Pasolini), Maria de Medeiros (Laura Betti), Riccardo Scamarcio (Ninetto Davoli), Ninetto Davoli (Epifanio), Adriana Asti (Susanna Pasolini) - Coproduction  : Capricci Films, Urania Pictures, Tarantula, Dublin Films, ARTE France Cinéma mercredi 4 avril ARTE MAG N°14. LE PROGRAMME DU 31 MARS AU 6 AVRIL 2018 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :