Arte Magazine n°2018-09 24 fév 2018
Arte Magazine n°2018-09 24 fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-09 de 24 fév 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : sister Marianne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 28 février ARTE MAG N°9. LE PROGRAMME DU 24 FÉVRIER AU 2 MARS 2018 Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds 12 M et malentendants R Rediffusion Audiovision pour aveugles 1Z1 et malvoyants 1=I El3 Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant CM sept jours après la diffusion 1=1 CI Vidéo à la demande 20 5.00 M RATTLE DIRIGE LE « CONCERTO POUR ORCHESTRE » DE BARTÓK Concert 5.55 M XENIUS L’hypnose, une thérapie d’avenir Magazine 6.20 LM LOUP, Y ES-TU ? Enquête dans les plaines de l’Inde Documentaire 7.05 L7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM 360° GEO La Compagnie des guides du Mont-Blanc Reportage 7.55 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.35 LM UN KILOMÈTRE À PIED... Majorque, la route de la pierre sèche Série documentaire 9.20 L7 MER AUSTRALIE  : L’AVENTURE DES PREMIERS HOMMES (1 & 2) Les grands nomades ; Les grandes inondations Documentaire 11.20 LM UN BILLET DE TRAIN POUR... L’Uruguay Série documentaire 12.05 M L’ÉVOLUTION EN MARCHE Les chiens errants de Moscou Série documentaire 12.50 L7 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 EM COUP DE TORCHON Film 15.40 LM 360° GEO Japon, les reines de la mer Reportage 16.30 E7 INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 7 R XENIUS Les noix, noisettes et autres fruits à coque sont-ils diététiques ? Magazine 17.40 7 ER CURIOSITÉS ANIMALES Alimentation par filtration  : la baleine bleue et le flamant rose Série documentaire 18.05 M SUR LES RIVAGES DE LA BALTIQUE Du Danemark à la Lettonie Série documentaire 19.00 7 CALIFORNIA DREAMING – UN ÉTAT DE RÊVE À travers le désert Série documentaire 19.45 L7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 7 E A MUSÉE VOUS, A MUSÉE MOI « Triple portrait de Richelieu » – La langue de Molière Série 20.55 7 DE FATIMA Film 22.10 L7 CINEKINO Espagne ; Pologne ; Autriche ; Suisse Série documentaire Multidiffusion Version originale sous-titrée en français =I 0.05 L7 R ON VOULAIT PRENDRE LA MER Film 1.50 7 L’ATELIER LUDWIGSBURG-PARIS 2016-2017 Courts métrages 3.05 M TRACKS Magazine 3.50 M ARTE REGARDS Reportage 4.25 EM CURIOSITÉS ANIMALES Incroyables coquilles et carapaces – Tortues et autruches Série documentaire Version française Version originale sous-titrée en français 20.55 Cinéma Fatima Une femme d’origine maghrébine se démène pour offrir un avenir à ses deux filles. Philippe Faucon signe de magnifiques portraits de femmes, illuminés par un trio d’actrices formidables. Pyramide Films Séparée de son mari, Fatima vit à Lyon avec ses deux filles  : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima, qui maîtrise mal le français, le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Ces dernières sont pourtant sa fierté, son moteur, son inquiétude aussi. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, elle travaille comme femme de ménage, avec des horaires décalés. Un jour, elle fait une chute dans les escaliers. Contrainte de s’arrêter de travailler, Fatima se met à écrire en arabe ce qu’elle n’a pas réussi à dire en français à ses filles... SIMPLE ET TOUCHANTE De film en film, Philippe Faucon construit une œuvre remarquable d’honnêteté et d’intelligence. Celle-ci traite principalement de l’immigration maghrébine dans notre pays – souvent au travers de portraits féminins –, avec quelques entorses à la règle  : La trahison (2005) est l’un des rares films récents à parler subtilement de la guerre d’Algérie, tandis que La désintégration (2011) étudiait avec lucidité le phénomène de l’endoctrinement islamiste dans les cités. À chaque fois, le réalisateur prend soin de ne pas se répéter, d’éviter les lieux communs et les généralités. Avec l’histoire simple et touchante de Fatima, il aborde les questions de la transmission, des origines, de la possibilité aussi de s’extraire d’une sorte de déterminisme communautaire et socioculturel grâce à l’école de la République. Par son écriture et sa mise en scène, le cinéaste place ses trois comédiennes principales – Soria Zeroual, Zita Hanrot et Kenza Noah Aïche – dans des situations à la fois ordinaires et primordiales. Pétri d’humanisme, son film parvient à transcender les questionnements sociologiques par de subtils effets de distanciation et d’humour qui mènent à la grâce. Meilleurs film, espoir féminin (Zita Hanrot) et adaptation, César 2016 – Prix Louis-Delluc 2015 Lire page 9 Film de Philippe Faucon (France/Canada, 2015, 1h24mn) - Scénario  : Philippe Faucon, d’après Prière à la lune de Fatima Elayoubi - Avec  : Soria Zeroual (Fatima), Zita Hanrot (Nesrine), Kenza Noah Aïche (Souad), Chawki Amari (le père) Coproduction  : ARTE France Cinéma, Istiqlal Films, Rhône-Alpes Cinéma, Possibles Média Retrouvez l’intégralité de la chronique d’Olivier Père sur son blog.
22.10 CineKino Un panorama éclectique de cent vingt ans de cinéma européen. Au menu  : l’Espagne, la Pologne, l’Autriche et la Suisse. Espagne CineKino revient sur la carrière du flamboyant PedroAlmodóvar, sur celle de sa muse Penélope Cruz et sur leur illustre prédécesseur, Luis Buñuel. L’occasion aussi d’exhumer des pépites méconnues, comme les œuvres du grand Fernando Trueba, censurées par le régime franquiste, ou les divers avatars de Don Quichotte. Pologne Deux films ont apporté au cinéma polonais une renommée internationale  : Le pianiste de Roman Polanski (2002) et le fabuleux Ida de Pawel Pawlikowski (2015). Ces cinéastes se confrontent au passé dramatique de leur pays, comme le faisait autrefois Andrzej Wajda, avec L’homme de marbre (1977). L’actrice fétiche du réalisateur, Krystyna Janda, revient ici sur sa carrière, dédiée au cinéma et au théâtre polonais. Autriche Rencontre avec Michael Haneke (Le ruban blanc, Happy End), et Ulrich Seidl (Egon Schiele, la trilogie Paradis), deux cinéastes autrichiens de renommée internationale. Réputée pour ses films à l’humour noir, notamment ceux avec l’acteur Josef Hader, l’Autriche est également reconnue pour ses documentaires et le dynamisme de ses sociétés de production indépendantes. Suisse Trois langues, plusieurs grands noms  : le cinéma suisse cache de nombreuses pépites… Parmi elles, les interprétations brillantes du comédien Bruno Ganz, incarnant tour à tour un ange dans Les ailes du désir ou Adolf Hitler dans La chute. On l’a vu il y a quelques années dans une nouvelle version du classique Heidi, une œuvre qui a fait le tour du monde, avec plus de vingt adaptations. Série documentaire (Allemagne/France, 2017, 10x26mn) - Réalisation  : Laurent Heynemann, Matthias Luthardt 0.05 Cinéma On voulait prendre la mer UFA Cinema/Gordon Muehle Quand la police politique décidait du destin des citoyens estallemands. Une plongée oppressante et émouvante dans l’atmosphère de paranoïa qui régnait en RDA. Rostock, 1982. Deux copains, Cornelis et Andreas, arrivent dans ce port de la Baltique en espérant s’engager comme marins dans la flotte marchande est-allemande, afin de découvrir le monde. Ils sont cantonnés à un travail de dockers jusqu’à ce qu’un zélé collaborateur de la Stasi leur propose d’espionner leur chef de brigade, Matze, soupçonné de vouloir passer à l’Ouest. En échange de renseignements, les deux amis pourraient enfin réaliser leur rêve de partir en mer. Confiant, Matze révèle son plan de fuite à Cornelis qui ne manque pas d’en parler à Andreas. Le lendemain, Matze est arrêté... Une série de courts métrages réalisés par les étudiants de l’Atelier Ludwigsburg-Paris. Comme chaque année, ARTE diffuse les courts métrages des étudiants de La Fémis et de la Filmakademie Baden-Württemberg, dont la production est assurée par les stagiaires de l’Atelier Ludwigsburg-Paris. Ce programme propose à de jeunes producteurs et distributeurs européens une formation d’un an organisée par les deux écoles de cinéma. Au menu, neuf courts métrages sur le thème Trahisons, délations, manipulations  : On voulait prendre la mer offre une plongée au cœur des pratiques de la Stasi, capable de séparer les meilleurs amis du monde. Le film est bien servi par trois des acteurs les plus brillants de leur génération outre-Rhin  : Alexander Fehling, August Diehl et Ronald Zehrfeld. Toke Constantin Hebbeln, dont c’est le premier long métrage, capte avec émotion et pertinence la paranoïa qui régnait en RDA. (Wir wollten aufs Meer) Film de Toke Constantin Hebbeln (Allemagne, 2012, 1h47mn, VOSTF) - Scénario  : Ronny Schalk, Toke Constantin Hebbeln - Avec  : Alexander Fehling (Cornelis Schmidt), Ronald Zehrfeld (Matthias « Matze » Schönherr), August Diehl (Andreas Hornung), Phuong Thao Vu (Phuong Mai) Production  : UFA Cinema, Frisbeefilms (R. du 23/7/2014) 1.50 L’Atelier Ludwigsburg-Paris 2016-2017 « dé/connecté »  : Super Lune de Camille Picquet ; Le grand jour de Willi Kubica ; Félix de Florent Gouëlou ; Regard de verre d’Eugen Merher ; Heurt d’été de Tristan Lhomme ; Sous tension de Clemens Roth ; Le retrait des troupes d’Evgenia Alexandrova ; Joli cœur de Sinje Köhler et Écorce de Léonard Accorsi. Courts métrages (France/Allemagne, 2017, 1h25mn) - Coproduction  : ARTE/SWR, La Fémis, Filmakademie Baden-Württemberg mercredi 28 février ARTE MAG N°9. LE PROGRAMME DU 24 FÉVRIER AU 2 MARS 2018 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :