Arte Magazine n°2018-08 17 fév 2018
Arte Magazine n°2018-08 17 fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-08 de 17 fév 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : Drive, avec Ryan Gosling.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 21 février ARTE MAG N°8. LE PROGRAMME DU 17 AU 23 FÉVRIER 2018 Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds Multidiffusion Rediffusion 12 M et malentendants R Audiovision pour aveugles 1Z1 et malvoyants C=I EN Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant III sept jours après la diffusion 1=1 CM Vidéo à la demande 20 5.00 M BERLIN LIVE William Patrick Corgan Concert 6.15 M XENIUS À l’autre bout du monde en deux heures ? Magazine 6.40 EM VOYAGE AUX AMÉRIQUES La Havane  : au cœur de la ville Série documentaire 7.05 L7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM 360° GEO Au fil de la Lena en Sibérie Reportage 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 M LA LOI DU LION Frères de sang Série documentaire 10.55 EM CURIOSITÉS ANIMALES Des as du calcul – Chevaux, fourmis et bambous Série documentaire 11.20 LM LA VOLGA EN 30 JOURS Saint-Pétersbourg ; Les Vikings de la Volga Série documentaire 12.50 L7 ARTE JOURNAL 13.00 7 ARTE REGARDS Reportage 13.35 ER CHÉRIE, JE ME SENS RAJEUNIR Film (VF) 15.15 EM CURIOSITÉS ANIMALES Le crapaud et l’ornithorynque Série documentaire 15.35 LM 360° GEO Venezuela, chasseurs de mygales Reportage 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 7 R XENIUS Fruits et légumes  : les cultures de masse riment-elles avec qualité ? Magazine 17.40 7 ER CURIOSITÉS ANIMALES L’éléphant et le rat-taupe nu Série documentaire 18.05 L7 R LE BRÉSIL PAR LA CÔTE La côte est Série documentaire 19.00 7 E DEHESA L’harmonie ibérique Documentaire 19.45 L7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 7 E A MUSÉE VOUS, A MUSÉE MOI « Les raboteurs de parquet » – Cause toujours Série 20.55 7 D LES ADIEUX À LA REINE Film 22.25 L7 CINEKINO Royaume-Uni ; Tchéquie et Slovaquie Série documentaire 23.25 7 LA CHASSE AUX FANTÔMES Documentaire 0.55 L7 AVARIE Documentaire 2.30 M FONKO, LA RÉVOLUTION MUSICALE AFRICAINE Angola et Ghana Documentaire 3.25 M TRACKS Magazine 4.10 M ARTE REGARDS Reportage Version française Version originale sous-titrée en français Version originale sous-titrée en français AD VITAM 20.55 Cinéma Spécial Berlinale Les adieux à la reine Les prémices de la Révolution vues à travers les yeux de la lectrice dévouée de Marie-Antoinette. Une chronique historique et sentimentale sublimée par Benoît Jacquot. Versailles, 14 juillet 1789. Alors que le peuple s’apprête à prendre la Bastille, Louis XVI et ses courtisans vaquent à leurs occupations habituelles. Sidonie Laborde, la lectrice de Marie-Antoinette, accourt au Petit Trianon pour divertir la souveraine. Le lendemain matin, les rumeurs les plus folles agitent les couloirs du palais. À mesure que la menace se précise, les nobles désertent Versailles à la hâte. Tandis que Sidonie refuse d’abandonner la reine à son sort, celle-ci l’oblige à prendre la fuite pour couvrir celle de sa favorite, Gabrielle de Polignac... ACTRICES REINES Adaptée d’un roman de Chantal Thomas et présentée en ouverture de la Berlinale 2012, cette évocation, sensuelle et cruelle, d’un monde au bord de l’évanouissement, nous immerge dans l’atmosphère de panique qui s’empare de la cour aux premiers jours de la Révolution. Un regard sur l’histoire qui embrasse celui, intime, d’une servante vénérant la reine, elle-même en adoration devant une duchesse. La caméra, ultramobile, s’accroche aux pas – trébuchants – et aux émois de la jeune héroïne pour capturer au plus près les variations de ce jeu d’amour et de manipulation servi par trois majestueuses actrices  : Léa Seydoux, vibrante de désir et de peur, Diane Kruger, souveraine en Marie-Antoinette capricieuse et vulnérable, et Virginie Ledoyen, altière jusque dans son déguisement de domestique. La partition d’ensemble, harmonieuse de bout en bout, les dialogues pleins d’esprit, et la magnificence des décors et étoffes, saisis à la lueur frémissante des bougies, achèvent de transcender cet atypique film costumé en chef-d’œuvre, qui tend en prime à notre époque un saisissant miroir. Prix Louis-Delluc 2012 – Meilleurs image, costumes et décors, César 2013 Film de Benoît Jacquot (France/Espagne, 2011, 1h33mn) - Scénario  : Benoît Jacquot, Gilles Taurand, d’après le roman éponyme de Chantal Thomas Avec  : Léa Seydoux (Sidonie Laborde), Diane Kruger (Marie-Antoinette), Virginie Ledoyen (Gabrielle de Polignac) - Image  : Romain Winding - Costumes  : Christian Gasc, Valérie Ranchoux - Décors  : Katia Wyszkop - Production  : GMT Productions, Les Films du Lendemain, Morena Films, France 3 Cinéma, Euro Media France, Invest Image Coproduit par ARTE France Cinéma, le dernier film de Benoît Jacquot, Eva, est en compétition à la Berlinale et sortira en salles le 7 mars.
KEW MEDIA GROUP 22.25 Spécial Berlinale CineKino Un panorama éclectique de cent vingt ans de cinéma européen. Aujourd’hui  : au Royaume-Uni, en Tchéquie et en Slovaquie. Royaume-Uni Maniant comme nul autre l’humour, souvent teinté d’absurde, le suspense, l’érotisme et la critique sociale, le cinéma britannique a donné naissance à de véritables légendes, du côté des réalisateurs comme des acteurs et même des personnages. De Daniel Craig, dernier agent « 007 » en date, au Germano-Irlandais Michael Fassbender (Fish Tank, photo), d’Alfred Hitchcock à Stephen Frears, de la muse Tilda Swinton au doyen Ken Loach, un parcours impressionniste parmi quelques chefs-d’œuvre et d’énormes succès. Tchéquie et Slovaquie L’histoire du cinéma tchèque et slovaque regorge de pépites  : contes, films d’animation surréalistes comme Le brave soldat Chvéïk ou merveilles de sensualité comme le muet Extase, très osé pour son époque (1933). Il a connu des moments de forte effervescence créatrice, notamment dans le sillage du Printemps de Prague. Le chefd’œuvre de Jiri Menzel Alouettes, le fil à la patte est ainsi resté interdit pendant près de vingt ans pour sa critique du régime communiste. Quant au doublement oscarisé Milos Forman, c’est avant 1968 qu’il a réalisé de grandes œuvres dans son pays d’origine avant de choisir l’exil pour connaître la carrière américaine que l’on sait. Magazine (Allemagne/France, 2017, 10x26mn) Réalisation  : Matthias Luthardt 23.25 Spécial Berlinale La chasse aux fantômes 0.55 La lucarne Spécial Berlinale Avarie TERRY DIAMOND/PONG/ZDF En Méditerranée, la dérive d’un canot chargé de passagers, une vidéo tournée par un touriste en croisière, et dans ce face-à-face, le reflet poignant de notre monde. Le 14 septembre 2012, le paquebot Adventure of the Seas alerte les gardes-côtes espagnols  : un canot de sauvetage presque dégonflé avec treize personnes à bord vient d’être repéré en mer Méditerranée, à quelques dizaines de milles marins des côtes espagnoles. À partir d’une vidéo filmée par un touriste et postée sur Youtube, le cinéaste D’anciens prisonniers palestiniens rejouent leur détention devant la caméra de Raed Andoni. Un dispositif puissamment cathartique. Le réalisateur palestinien Raed Andoni organise un casting de comédiens et de professionnels du bâtiment plutôt particulier  : chacun doit être passé par les geôles israéliennes, et, notamment, la Moskobiya, principal centre de détention de Jérusalem. Pas si compliqué  : en Palestine, plus de quatre hommes sur dix font l’expérience des interrogatoires et de la prison. Sous le regard du cinéaste, lui-même ancien détenu, ceux qu’il a choisis (géomètre, maçon, architecte, peintre, menuisier, comédien...) acceptent de reconstruire les murs de leurs cellules dans un immense soussol vide et de revivre leurs traumatismes. Peu à peu, l’indicible se libère VIOLENCE SOUS-JACENTE Décors en contre-plaqués et mémoires fragmentaires, douleurs occultées et espaces contraints...  : c’est un véritable dispositif cathartique qu’a imaginé le cinéaste, lui aussi à la recherche de ses propres fantômes. En impliquant ceux qui vont devenir les acteurs de leur passé reconstruit, en dur et symboliquement, il permet aux uns et aux autres de jouer tantôt les bourreaux, tantôt les victimes, et donc de revivre une expérience de la soumission. Ce rapport de dominant-dominé se reproduit à l’infini, y compris entre Palestiniens, à l’intérieur des associe des bribes de conversations  : dialogues entre gardescôtes et équipage du bateau de croisière, témoignages des touristes et récits de migrants. Un précipité de la situation en Méditerranée, qui renvoie en écho le fracas des violences de notre temps (terrorisme en Algérie, guerre en Ukraine…) alors que, filmée de loin, la fragile embarcation, avec ses treize silhouettes au milieu des flots, se transforme en image emblématique de celles diffusées aux informations. TOUTES LES HISTOIRES « Tandis que le paysage sonore, riche de ses accents et langues diverses, des souvenirs partagés comme du chant des oiseaux et du bruit de la pluie, ouvre le film sur le passé, le présent et l’avenir, on ne quitte pas des yeux le bateau à la dérive. Point LES FILMS DE ZAYNA/AKKA FILMS prisons, mais aussi à l’extérieur. La violence sous-jacente ou même explicite qui sourd des répétitions permet au spectateur de deviner ce qu’ils ont vécu, avec des scènes d’une densité extrême. Impressionnant. Prix « Glasshütte Original » du meilleur documentaire, Berlinale 2017 Lire page 7 Documentaire de Raed Andoni (France/Palestine/Suisse/Qatar, 2017, 1h34mn) - Coproduction  : ARTE France, Les Films de Zayna, Akka Films, Dar Films, RTS sombre perdu dans le bleu du cadre dont des silhouettes se détachent indistinctement et qui porte en germe toutes les histoires – d’amour, de guerre, d’exil, comme un éternel début. Un point d’origine dont les potentialités sont toujours encore non réalisées, car suspendues dans ce temps très particulier que Philip Sheffner parvient à créer. Rarement film aura à ce point condensé l’espace et le temps pour donner à voir, en un geste cinématographique d’une actualité et d’une force absolue les destins de ceux qui se croisent en Méditerranée » (www.filmdocumentaire.fr). Documentaire de Philip Scheffner (Allemagne/France, 2016, 1h33mn) Coproduction  : ARTE GEIE/ZDF, Pong, Blinker Filmproduktion, Worklights Media mercredi 21 février ARTE MAG N°8. LE PROGRAMME DU 17 AU 23 FÉVRIER 2018 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :