Arte Magazine n°2018-01 30 déc 2017
Arte Magazine n°2018-01 30 déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-01 de 30 déc 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : 2018, en roue libre avec les temps modernes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 2 janvier ARTE MAG N°1. LE PROGRAMME DU 30 DÉCEMBRE 2017 AU 5 JANVIER 2018 18 5.00 M BAL VIENNOIS AVEC L’ORCHESTRE DE PARIS Concert 5.55 M XENIUS Villes végétalisées Magazine 6.25 7 ER TOUS LES PARFUMS DU MONDE Le santal de Nouvelle-Calédonie Série documentaire 7.10 L7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 7 ER AVENTURES EN TERRE ANIMALE Le renard de Londres Série documentaire 7.45 LEM 360° GEO Colombie, les fous volants de l’Amazonie Reportage 8.35 LM UN BILLET POUR LE BALKAN EXPRESS Monténégro Série documentaire 9.10 LMR DANS LE SILLAGE DES REQUINS Les prédateurs ; La vie secrète ; Les coulisses d’un tournage ; Au-delà des apparences Série documentaire 12.05 L7 MR À PLEINES DENTS ! – SAISON 1 Avec Gérard Depardieu et Laurent Audiot Série documentaire 12.50 L7 ARTE JOURNAL 13.00 LR BAZARS D’ORIENT Jérusalem Série documentaire 13.35 M = WEST SIDE STORY Film 16.05 EM MÉDECINES D’AILLEURS Chamonix – Médecine des cimes Série documentaire Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion Vidéo à la demande 16.30 7 ER INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 7 R XENIUS Les animaux venimeux Magazine 17.35 EM MÉDECINES D’AILLEURS Kenya – Les ambulanciers du ciel Série documentaire 18.05 7 FRONTIÈRES D’EAU La rivière Prout Série documentaire 19.00 L7 MM DANS LE SILLAGE DES REQUINS Les prédateurs Série documentaire 19.45 L7 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.55 LES QUATRE FILLES DU DOCTEUR MARCH Film 22.55 7 E LA ROSE DE TIRANA Documentaire 0.05 L7 UN DESTIN D’HÉRITIER Arndt von Bohlen Documentaire 1.35 LM LE GUIDE MICHELIN OU L’EXCELLENCE ÉTOILÉE Documentaire 2.30 LM UNE CHEFFE ET SA BONNE ÉTOILE Documentaire 3.20 L7 R CHAUMIÈRE Documentaire M Multidiffusion R Rediffusion 1=I Version française Version originale sous-titrée en français 1=1 Version originale sous-titrée en français 20.55 Cinéma Les quatre filles du docteur March Par temps difficiles, l’entrée de quatre jeunes filles dans l’âge adulte. Immense succès à sa sortie, une chronique familiale portée avec ferveur par Elizabeth Taylor et Janet Leigh. Pendant la guerre de Sécession, dans une petite ville de la côte Est des États-Unis. En l’absence de leur père, aumônier dans les rangs de l’armée nordiste, Meg, Beth, Jo et Amy doivent composer avec le manque d’argent. Si Beth, la cadette, rêve de pouvoir jouer du piano et Jo, l’aînée, de devenir écrivain, Amy la frivole est passionnée par le dessin. Meg, quant à elle, adore les jolies toilettes. Alors que Noël approche, les privations se font plus douloureusement sentir. L’arrivée dans leur voisinage de Theodore, un jeune homme orphelin de retour du front, leur met un peu de baume au cœur lorsqu’il les convie à un bal dans la maison de son grand-père, qui l’a recueilli... STARS DÉBUTANTES Adaptation d’un best-seller autobiographique de Louisa May Alcott, paru en 1868, et remake d’un film de George Cukor de 1933, le film de Mervyn LeRoy est un vrai délice. Malgré la dureté des temps et les épreuves qu’elles doivent surmonter pour entrer dans l’âge adulte, ses jeunes héroïnes, notamment Janet Leigh et Elizabeth Taylor, futures stars alors débutantes, enchantent par leur enthousiasme, leur force de caractère et leur générosité. Ode à une existence altruiste et bienveillante, vaillamment défendue par Mary Astor sous les traits de la mère, une chronique familiale sensible et délicate, brillamment mise en scène. (Little Women) Film de Mervyn LeRoy (États-Unis, 1949, 1h57mn, VF/VOSTF) Scénario  : Sarah Y. Mason, Andrew Solt, Victor Heerman, d’après le roman de Louisa May Alcott - Avec  : Margaret O’Brien (Elizabeth « Beth » March), Elizabeth Taylor (Amy March), June Allyson (Josephine « Jo » March), Janet Leigh (Margaret « Meg » March), Peter Lawford (Theodore « Laurie » Laurence), Mary Astor (Mme March) - Production  : Metro Goldwyn Mayer
22.55 La rose de Tirana Au travers d’un destin extraordinaire, celui d’une jeune Hongroise sacrée reine d’Albanie en 1938, Frédéric Mitterrand retrace un siècle de l’histoire tourmentée de ce petit pays des Balkans. SK MEDIAS Rien ne la prédestinait à épouser un roi. Fille d’un comte hongrois désargenté et d’une Américaine, Géraldine Apponyi de Nagy Appony a 5 ans lorsque, au sortir de la Première Guerre mondiale, l’empire austro-hongrois est démantelé. Sa famille s’établit alors en Suisse avant de s’installer à Menton, à la mort du père, en 1924. Remariée à un officier français, sa mère l’envoie alors parfaire son éducation dans un pensionnat autrichien. À son retour à Budapest, Géraldine commence, grâce à un oncle, à vendre des souvenirs dans la boutique du Musée national. Mais, lors d’un bal où la jeune débutante est conviée en 1938, sa beauté fait sensation. Publiée par un magazine, une photo prise au cours de la soirée retient l’attention des sœurs de Zog I er, roi autoproclamé d’Albanie depuis 1928. Célibataire de confession musulmane, le monarque, qui désespère à 43 ans de fonder un foyer, invite ainsi Géraldine à découvrir son pays. Malgré les vingt ans qui les séparent, le coup de foudre est immédiat... ROMANCE ET SOUBRESAUTS POLITIQUES Au travers du destin romanesque de Géraldine Apponyi, surnommée « la rose blanche de Tirana », c’est l’histoire aussi tourmentée que méconnue de l’Albanie que retrace, au fil d’un récit captivant, Frédéric Mitterrand. Nourri de surprenantes archives et d’une interview du prince héritier Leka II, le petit-fils du couple royal, son filmentremêle romance et soubresauts historiques, de l’émancipation de la tutelle ottomane au début du XX e siècle à la chute de la dictature d’Enver Hoxha, l’une des plus répressives du bloc communiste, en passant par l’annexion du pays par Mussolini en 1939. Zog I er meurt en 1961 en France, sans avoir revu son palais de Durres, désormais en ruines. Géraldine s'éteint à son tour en 2002, quelques mois seulement après avoir retrouvé Tirana, sa terre d’adoption, au terme d’un exil de soixante-trois ans. Lire page 9 Documentaire de Frédéric Mitterrand (France, 2015, 1h18mn) - Coproduction  : ARTE France, SK Médias FLORIANFILM 0.05 Un destin d’héritier Arndt von Bohlen La vie brève et tumultueuse du dernier des Krupp, richissime dynastie industrielle lourdement compromise avec le nazisme. Le trisaïeul d'Arndt von Bohlen, Alfred Krupp, a posé la première pierre d’un immense empire industriel sur les fondations d’une petite forge, ouverte à Essen au début du XIX e siècle. Soutien financier de la première heure des nazis, son grand-père, Gustav von Bohlen und Halbach, marié à Bertha Krupp, fait de la firme familiale un géant mondial de l’armement. En 1943, Alfried Kruppvon Bohlen und Halbach, son père, approfondit la collaboration avec Hitler. Condamné après la Seconde Guerre mondiale à douze ans de prison pour « pillage systématique des biens étrangers et traitements inhumains à des travailleurs forcés et des prisonniers », il n’en reprend pas moins la direction de l’affaire à sa libération. Mais à sa mort, en 1967, pour préserver les intérêts de la famille, le groupe est transformé en fondation, et Arndt, son fils unique, est évincé de la présidence. En contrepartie d’une rente annuelle de 2 millions de marks, le jeune héritier renonce à une succession qui en vaudrait 3 milliards. Il s’éteindra en 1986, à 48 ans, d’un arrêt cardiaque, au terme d’une vie brève et tumultueuse. Traqué en permanence par les tabloïds allemands, homosexuel affiché, Arndt von Bohlen und Halbach a mené une vie de nabab, à mille lieues des conventions de son milieu. André Schäfer évoque le destin du dernier des Kruppà travers des scènes interprétées par des acteurs, des archives et des entretiens avec certains de ses proches. Documentaire d’André Schäfer (Allemagne, 2014, 1h30mn) - Coproduction  : ARTE/ZDF, WDR, Florianfilm GmbH, Cine Plus Filmproduktion mardi 2 janvier ARTE MAG N°1. LE PROGRAMME DU 30 DÉCEMBRE 2017 AU 5 JANVIER 2018 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :