Arte Magazine n°2017-49 2 déc 2017
Arte Magazine n°2017-49 2 déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2017-49 de 2 déc 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : top of the Lake, China Girl.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
dimanche 3 décembre ARTE MAG N°49. LE PROGRAMME DU 2 AU 8 DÉCEMBRE 2017 14 MEDIENKONTOR/YURI BURAK Nildelpre 20.05 360° GEO Sur les routes de glace de Sibérie L’odyssée sibérienne en camion de deux techniciens russes en route pour l’Arctique. Dans le Grand Nord russe, on attend le gel hivernal pour tracer des pistes de glace et de neige. Ces artères, en réalité des fleuves gelés, sont praticables seulement trois mois dans l’année. Elles sont vitales pour les populations installées au-dessus du cercle polaire. Kostia et Liocha, deux techniciens de l’Institut de recherche du permafrost à Iakoutsk, entament fin mars un périple à haut risque. Leur mission  : transporter du matériel de recherche jusqu’à la station arctique Samoylov. Leur camion militaire tiendra-t-il le coup ? La glace restera-t-elle stable ? Parviendrontils à franchir le désert blanc sibérien sans encombre ? Reportage de Wolfgang Mertin (Allemagne, 2017, 52mn) 20.55 Cinéma Sleepy Hollow La légende du cavalier sans tête Le face-à-face entre un policier inspiré (Johnny Deppà son meilleur) et un démon sans tête et sans scrupules qui sème la mort en Nouvelle-Angleterre. Du pur Burton pour un joyau gothique et onirique. 199 MANDALAY PICTURES/CLIVE COOTE Nouvelle-Angleterre, 1799. Un mystérieux tueur en série assassine et décapite ses victimes, semant la terreur parmi les habitants. La rumeur prétend qu’il s’agirait d’un cavalier sans tête à la vengeance insatiable. Pour mettre un terme à l’hécatombe, New York dépêche sur place l’un de ses plus fins limiers, Ichabod Crane, imperméable aux légendes et convaincu que la superstition sert l’authentique auteur du carnage. Mais bientôt, l’intransigeant policier succombe au charme de la blonde et fatale Katrina Van Tassel. MALIN PLAISIR Dans cet envoûtant duel entre un détective rationnel et un démon sans foi ni tête, Tim Burton met à l’œuvre tout son art gothique. Comment lutter contre une face introuvable, ennemi forcément insaisissable ? Une fois encore, le cinéaste puise dans ses chères références, de l’expressionnisme européen aux productions de la Hammer, pour mettre en scène ce merveilleux film d’épouvante. Une atmosphère onirique pour une histoire menée à bride abattue, dans le sanglant sillage du cavalier fantôme et de son destrier déchaîné. Avec un (très) malin plaisir, le cinéaste s’ingénie ainsi, à grand renfort d’arbres torturés aux bras menaçants et d’éléments en fureur, à terrifier, en même temps qu’il enchante. Et dans la tête (bien faite) d’Ichabod Crane qui y perd ses nobles certitudes, Johnny Depp, à son meilleur, emballe plus que jamais. Meilleure direction artistique, Oscars 2000 Meilleurs costumes et décors, Bafta Awards 2000 (Sleepy Hollow) Film de Tim Burton (États-Unis, 1999, 1h45mn, VF/VOSTF) Scénario  : Kevin Yagher et Andrew Kevin Walker, d’après la nouvelle La légende du cavalier sans tête de Washington Irving - Avec  : Johnny Depp(Ichabod Crane), Christina Ricci (Katrina Van Tassel), Miranda Richardson (Lady Van Tassel/Crone), Michael Gambon (Baltus Van Tassel) Musique  : Danny Elfman - Production  : Paramount Pictures, Mandalay Pictures, American Zoetrope, Karol Film Productions, Tim Burton Productions - (R. du 2/1/2013)
BOETTCHER/TRINKLEIN TELEVISION INC. 22.35 Robin Williams Un génie de la comédie Avec, comme fil rouge, un long entretien réalisé peu avant sa mort, hommage à un acteur virtuose qui fut, entre rire et larmes, la figure tutélaire d’une génération. Révélé au grand public américain dans un costume improbable d’extraterrestre, dans la très populaire sitcom Mork & Mindy, c’est en Popeye que Robin Williams a débuté au cinéma, en 1980, sous l’égide de Robert Altman. À un peu moins de 30 ans, l’exenfant solitaire, formé à la rude école de la stand-up comedy, puis à la prestigieuse Juilliard School, est déjà en pleine possession de son art  : une capacité à tout jouer, même si on l’a cantonné jusque-là au comique, et une extraordinaire virtuosité d’improvisateur. Il lui faudra attendre encore quelques années pour devenir une star internationale, avec Good Morning, Vietnam (1987) et Le cercle des poètes disparus (1989). L’acteur habite si intensément ces deux rôles qu’ils continueront à le représenter aux yeux de toute une génération. RÉVOLTE JOYEUSE Peter Pan pour Steven Spielberg, clochard céleste chez Terry Gilliam (Le roi pêcheur), nounou travestie dans Mrs. Doubtfire, mentor dans Will Hunting...  : ses autres incarnations marquantes conforteront cette image de grand frère chaleureux, à la fois protecteur et rebelle, prônant une révolte joyeuse contre la bêtise et la résignation. C’est ce « génie » familier que des millions de fans de tous âges ont salué sur les réseaux sociaux, après son suicide, survenu le 11 août 2014 au terme d’une longue dépression. Respectant le mystère de l’homme, ce documentaire peint le portrait de l’artiste et de son œuvre avec, pour fil rouge, l’une des dernières interviews filmées qu’il ait accordées. Documentaire de SteveJ. Boettcher et Michael J. Trinklein (États-Unis, 2014, 55mn) - Production  : PBS, Pioneers of Television - (R. du 25/10/2015) 23.30 Brut, sauvage, magique  : le son de la Finlande Avec l’artiste Lauri Porra, découverte des talents musicaux de Finlande. À l’occasion du centenaire de l’indépendance finlandaise, Lauri Porra, bassiste du groupe Stratovarius et arrière-petit-fils de l’illustre compositeur Jean Sibelius, part à la recherche des meilleurs musiciens de son pays. Il nous présente ainsi les cinq membres originaux de Steve’n’Seagulls qui, avec leurs compositions newgrass, ont même conquis l’Amérique. L’épouse de Lauri, la chef d’orchestre Dalia Stasevska, explique quant à elle pourquoi autant de ses compatriotes s’illustrent dans sa profession. Enfin, nous rencontrons les violoncellistes metal d’Apocalyptica, avec lesquels Lauri prépare une nouvelle version du célèbre poème symphonique Finlandia. Sur fond de paysages lacustres et de forêts de bouleaux – avec l’incontournable passage au sauna –, l’artiste offre non seulement un bon 0.25 Keren Annau Festival Rudolstadt 2016 D. JOOSTEN PASCAL CAPITOLIN La chanteuse Keren Anndévoile ses jolies mélodies et sa grâce sur la scène du plus grand festival allemand de world music, folk et roots. Née en Israël d’une mère néerlandaise et d’un père israélien d’origine russe, Keren Anna grandi à Paris et partage désormais son temps entre la capitale française et New York. Compositrice, guitariste, pianiste, clarinettiste et chanteuse, l’artiste a entamé une carrière solo en 2000 avec son premier album, La biographie de Luka Philipsen. La même année est sorti Chambre avec vue d’Henri Salvador, qu’elle a coécrit avec son fidèle complice Benjamin Biolay. Depuis, elle aperçu de la scène musicale finlandaise, mais présente aussi l’humour et le mode de vie national. Documentaire de Claus Wischmann(Allemagne, 2017, 52mn) a publié six autres albums en solo, avec des titres en anglais et en français. Dans le dernier, You’re Gonna Get Love (2016), elle rend hommage à sa fille venant de naître et au père décédé de celle-ci. Influencée par Serge Gainsbourg, Bob Dylan, Joni Mitchell et Carole King, Keren Annsigne des chansons poétiques et mélodieuses, présentées l’année dernière dans le cadre d’une tournée aux chanceux spectateurs du Festival de Rudolstadt. Concert (Allemagne, 2013, 1h20mn) - Réalisation  : Axel Ludewig dimanche 3 décembre ARTE MAG N°49. LE PROGRAMME DU 2 AU 8 DÉCEMBRE 2017 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :